Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50650
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Message non lu par Nombrilist » 13 mai 2015, 19:17:22

Golgoth » Mer 13 Mai 2015 - 17:09 a écrit :J'ai arrêté le latin en seconde et je me souviens encore que je me marrais à voir mes potes fournir des heures en plus et se taper toute l'année des 4/20.
Idem (sauf que je n'ai jamais fait de latin ni de grec).
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6921
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Message non lu par Nolimits » 13 mai 2015, 19:21:39

J'ai fait 2 ans de latin (2nde et 1ere) et c'était une 1ère S : ce cours de Latin était donc très pratique pour faire ses exos de maths tranquilles...

En ligne
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23999
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Message non lu par El Fredo » 13 mai 2015, 20:26:53

Tous les profs de latin ou grec que j'ai connu étaient agrégés de lettres classiques et enseignaient aussi le français.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
karoline
Messages : 3208
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Message non lu par karoline » 14 mai 2015, 19:46:03

Baltorupec » 08 Mai 2015, 17:12:18 a écrit : L'école française tente de faire des têtes bien remplies au lieu de faire des têtes bien faites.
Il suffit de faire une enquête, la plupart des Français ont un mauvais souvenir de leur scolarité, les matières qui les ont été le plus été enseignées sont le respect et la crainte de l'enseignant, la compétition, et le manque de confiance en soi. Vraiment dommage de passer autant de temps sur les bancs d'école pour avoir la tête bien remplie d'un savoir qu'on a du mal à exprimer et utiliser.

Avatar du membre
Jean
Messages : 4485
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Message non lu par Jean » 16 mai 2015, 10:22:20

karoline » 14 Mai 2015, 19:46:03 a écrit :
Baltorupec » 08 Mai 2015, 17:12:18 a écrit : L'école française tente de faire des têtes bien remplies au lieu de faire des têtes bien faites.
Il suffit de faire une enquête, la plupart des Français ont un mauvais souvenir de leur scolarité, les matières qui les ont été le plus été enseignées sont le respect et la crainte de l'enseignant, la compétition, et le manque de confiance en soi. Vraiment dommage de passer autant de temps sur les bancs d'école pour avoir la tête bien remplie d'un savoir qu'on a du mal à exprimer et utiliser.


Cela dit apprendre quelque chose d'imposé demande toujours un effort.

On a tous un mauvais souvenir des efforts que l'on a produit contre (ou même simplement sans...) notre volonté

Mais rester inculte n'est pas la solution... à moins d'avoir un père riche ou un frère dans le circuit...

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Message non lu par Baltorupec » 16 mai 2015, 11:32:32

Je suis d'accord Jean, je pense qu'il y a une juste mesure. Le problème de l'école française est qu'à mon sens, cela reste juste de l'emmagasinement d'informations théorique 6 à 8h par jours. L'élève est assez passif dans l'école, il reste sagement assis à écrire ce que le prof lui demande, mais il n'est que très peu actif.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

pierre30
Messages : 7028
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Message non lu par pierre30 » 17 mai 2015, 11:57:42

Complètement d'accord avec karoline et balto. L'école peut être largement améliorée.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32121
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Message non lu par politicien » 18 oct. 2015, 13:17:28

Bonjour,
Est-il trop tard pour sauver le latin et le grec ?

FIGAROVOX/TRIBUNE - Alors que l'enseignement du latin et du grec est menacé par la réforme du collège menée par Najat Vallaud-Belkacem, Josette Elayi rappelle les vertus fondamentales de l'apprentissage des langues anciennes.

Josette Elayi est chercheur honoraire au CNRS, éditrice, essayiste et romancière.

L'enseignement du latin et du grec est présenté comme un point mineur dans la réforme des collèges de la ministre Najat Vallaud-Belkacem. Pour rassurer les parents d'élèves parfois en manque d'informations, elle affirme: «les élèves bénéficieront exactement du même nombre d'heures pour pratiquer les langues anciennes». Elle est soutenue par le Premier ministre Manuel Valls qui assure que la réforme du collège «ne remet pas en cause l'enseignement du latin et du grec». Ce sont des faux-semblants. En effet, au nom d'une politique égalitariste qui veut instaurer «le latin pour tous», la réforme propose de remplacer les options latin et grec, jugées trop «minoritaires», par une «initiation aux langues anciennes» au sein des cours de français, et par une intégration de ces deux langues à l'un des 8 nouveaux enseignements: «Langues et cultures de l'antiquité». Ce saupoudrage du latin et du grec dans ces enseignements fourre-tout, sans horaires ni programme, ni financement, ni continuité, abandonnés à des professeurs non spécialisés et laissés à la discrétion du chef d'établissement, exclut l'apprentissage de ces langues. Même si la ministre a concédé que «les élèves qui le souhaitent pourront continuer de bénéficier d'un enseignement complémentaire d'une heure en 5ème et de deux heures en 4ème et 3ème», c'est très insuffisant pour apprendre le latin et le grec. Le processus de leur disparition est clairement programmé. Il est d'ailleurs complété par la suppression du Capes de lettres classiques: si on ne peut plus former des professeurs de latin-grec, l'enseignement de ces langues sera forcément impossible dans les collèges.

Pourquoi veut-on faire disparaître le latin et le grec? De mauvaises langues prétendent que la disparition à terme de cet enseignement dissimule des restrictions budgétaires: ce serait une solution commode pour économiser des dizaines de milliers d'heures, soit presque l'équivalent des 4000 postes promis comme «nouveaux moyens» dans la réforme du collège. La suppression des langues anciennes n'est pas une simple crise de l'école, c'est la crise profonde d'une société qui ne croit plus en elle-même et qui n'a plus la volonté de transmettre des savoirs accumulés par des siècles de transmission. La construction d'une égalité sociale illusoire s'appuie sur la déconstruction de l'enseignement de la culture classique. C'est une vision qui n'est «ni conservatrice, ni progressiste, mais destructrice», selon Alain Finkielkraut.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur Le Figaro.fr
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50650
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Message non lu par Nombrilist » 18 oct. 2015, 14:30:41

J'en pense que l'apprentissage du grec ou du latin au collège n'a rien de fondamental. Sur ce coup, je suis d'accord avec le gouvernement. Il vaut mieux se concentrer à apprendre l'anglais et éventuellement l'allemand ou l'espagnol ou le chinois.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Mewtow
Messages : 133
Enregistré le : 05 janv. 2015, 09:16:21

Re: Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Message non lu par Mewtow » 18 oct. 2015, 15:19:46

Surtout qu'en plus, la suppression du Latin et du Grec permettra de redéployer les enseignants de lettres classiques vers des postes de professeurs de français (ils ont la formation pour, vu que ce sont des professeurs de lettres). Vu les difficultés de recrutement en lettres modernes, ce serait une bonne chose.

Avatar du membre
karoline
Messages : 3208
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Message non lu par karoline » 18 oct. 2015, 16:45:09

Aldarone » 29 Avr 2015, 22:54:57 a écrit :
El Fredo » 29 Avr 2015, 22:38:00 a écrit :D'un autre côté, avec un enseignement interdisciplinaire il est logique de "saupoudrer" le latin et le grec en sciences, français ou histoire, plutôt que de conserver ce cloisonnement typique de l'école française.
Bof, je suis prof d'histoire et je ne me sens pas capable d'enseigner du latin et encore moins du grec...
L'histoire, oui? pardonne-moi cette question? J'espère que l'enseignement de l'histoire est devenu plus accessible aux enfants?

Avatar du membre
Aldarone
Messages : 242
Enregistré le : 10 juin 2013, 22:34:31
Localisation : Côte d'Opale

Re: Réforme des collèges : le latin et le grec vont "mourir"

Message non lu par Aldarone » 27 oct. 2015, 00:19:35

C'est quoi un enseignement de l'histoire devenu plus accessible aux enfants ?
On essaie, on essaie, m'enfin ils savent de moins en moins lire et écrire alors pas facile de faire de l'histoire dans ces conditions...
On regarde des images oui, on s'adapte... :roll:

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré