Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
johanono
Messages : 22833
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par johanono » 13 avr. 2015, 20:09:26

De nouveaux programmes scolaires allégés au collège

Le projet du Conseil supérieur des programmes , adopté le 9 avril, se veut moins encyclopédique et davantage axés sur les compétences.

Les nouveaux programmes scolaires sont arrivés. Le projet adopté le 9 avril par le Conseil supérieur des programmes (CSP), instance installée il y a un an et demi par Vincent Peillon, sera discuté avec les syndicats à partir du 14 avril.

Comme annoncé, ces nouveaux programmes, que le Figaro a pu lire, se veulent moins «encyclopédiques» que les précédents. Suivant une logique inspirée par les pays du nord de l'Europe, ils fixent plutôt de grandes lignes. Ils s'appuient davantage sur la notion de compétences et vantent la transdisciplinarité.

suite
A force des les alléger, nous aurons bientôt des programmes "zéro calorie"... :mrgreen:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50119
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par Nombrilist » 13 avr. 2015, 20:17:31

Bof, c'est tellement conceptuel comme document qu'il n'y a qu'eux qui se comprennent.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23744
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par El Fredo » 13 avr. 2015, 21:51:15

En mathématiques. «Une place importante doit être accordée à la résolution de problèmes internes aux mathématiques, liés à des situations issues de la vie courante ou d'autres disciplines», explique le texte.
Très bien. L'enseignement des maths en France est bien trop abstrait. La dernière fois j'ai expliqué les factorisations à ma fille à l'aide de la recette de la pâte à crêpes, elle a compris tout de suite alors qu'elle n'arrivait à rien avec les définitions mathématiques étudiées en cours, et pourtant elle est loin d'être idiote. Et désormais c'est un acquis pour elle vu qu'elle applique la même analogie à tous les problèmes similaires.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 22833
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par johanono » 15 avr. 2015, 09:53:14

Illustrer certains problèmes mathématiques par des cas pratiques issus de la vie quotidienne, pourquoi pas. Mais là n'est pas le cœur du sujet.

Le problème, c'est qu'on parle de compétences, et non plus de transmission des connaissances. De fait, toutes les réformes de ces dernières décennies ont été motivées par la volonté de "développer les compétences" et de faire en sorte que l'élève soit "l'acteur de son propre apprentissage".

Mais alors ce sont les savoirs qui sont négligés : sous prétexte de développer leurs compétences, nos élèves apprennent de moins en moins de choses. Pour moi, on ne peut développer des compétences que sur la base de connaissances solides et fournies. Pour avoir des compétences, peut-être faut-il commencer par apprendre ?

Le pire, c'est que cet éloge des "compétences" au détriment des "connaissances" ne peut que porter préjudice aux élèves issus de milieux populaires : les élèves issus de milieux aisés pourront toujours compter sur les cours particuliers payés par les parents pour compenser les lacunes de l'apprentissage scolaire. Développer les "compétences" et porter préjudice aux élèves issus de milieux défavorisés : pas de doute, il faut être socialiste pour ça. :mrgreen:

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23744
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par El Fredo » 15 avr. 2015, 10:50:36

Je ne suis pas d'accord, les compétences seront plus utiles et plus facilement acquises que les connaissances chez les élèves des milieux défavorisés qui peuvent rarement compter sur leur milieu familial pour les aider. Une connaissance est comme une graine qu'on plante, si on ne l'arrose pas elle ne poussera jamais et elle restera enfoncé dans la terre. Alors qu'une compétence qui plus est illustrée par des cas pratiques en cours sera plus facilement acquise voire mise en pratique. Couper un gâteau pour apprendre les fractions par exemple. A l'heure actuelle les profs débitent des connaissances et ce sont les parents qui doivent passer derrière pour aider les enfants à les mettre en pratique, c'est inefficace et inégalitaire.

Quant au cloisonnement des connaissances, c'est une invention typique du 20e siècle qui n'a réussi à produire qu'un système éducatif qui perd ses élèves en route. Les savants, artistes et philosophes de la Renaissance, qui bien souvent ne faisaient qu'un, ne cloisonnaient pas artificiellement les disciplines dans leur pratique quotidienne de leur art.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31754
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par politicien » 15 avr. 2015, 21:40:00

Jean-Marc Ayrault exprime mercredi son "inquiétude" pour l'enseignement de la langue allemande en raison de "certaines mesures" de la réforme des collèges, dans une lettre à la ministre de l'Éducation, Najat Vallaud-Belkacem. "Je tenais (...) à vous faire part de mon inquiétude quant aux conséquences de certaines mesures annoncées sur l'enseignement de la langue allemande", écrit l'ancien Premier ministre dans une lettre révélée par lesechos.fr. "Dans sa disposition visant à maintenir uniquement 'les classes bi-langues 6e assurant la continuité de l'apprentissage d'une langue vivante autre que l'anglais à l'école élémentaire', la réforme aura pour conséquence la disparition de nombreuses classes bi-langues où l'allemand était enseigné uniquement à partir de la 6e et non dès les classes de primaire", relève Jean-Marc Ayrault, lui-même ancien professeur d'allemand.

(...)

http://www.lepoint.fr/politique/ayrault ... 665_20.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12675
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par Baltorupec » 16 avr. 2015, 17:22:30

De mon expérience de Collégien-Lycée, les programmes était en effet beaucoup trop chargé. Nous voyons beaucoup trop de choses et nous ne terminions jamais le programme sauf en 1ère et Terminale. Les programmes nous faisaient beaucoup papillonné à droite et à gauche et nous allions rapidement en Français sur l'analyse de texte avant de confirmer les acquis en orthographe. Nous avions vu beaucoup de notion mais jamais pris le temps de les approfondir.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18933
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par Golgoth » 16 avr. 2015, 17:55:17

C'ai un text en alexandrin, l'oteur a ossi voulu aquecentuer le cauté opraissant avaic un vocabulère sombreu.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3083
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par Cheshire cat » 17 avr. 2015, 16:44:32

johanono » 15 Avr 2015, 08:53:14 a écrit :Illustrer certains problèmes mathématiques par des cas pratiques issus de la vie quotidienne, pourquoi pas. Mais là n'est pas le cœur du sujet.

Le problème, c'est qu'on parle de compétences, et non plus de transmission des connaissances. De fait, toutes les réformes de ces dernières décennies ont été motivées par la volonté de "développer les compétences" et de faire en sorte que l'élève soit "l'acteur de son propre apprentissage".

Mais alors ce sont les savoirs qui sont négligés : sous prétexte de développer leurs compétences, nos élèves apprennent de moins en moins de choses. Pour moi, on ne peut développer des compétences que sur la base de connaissances solides et fournies. Pour avoir des compétences, peut-être faut-il commencer par apprendre ?

Le pire, c'est que cet éloge des "compétences" au détriment des "connaissances" ne peut que porter préjudice aux élèves issus de milieux populaires : les élèves issus de milieux aisés pourront toujours compter sur les cours particuliers payés par les parents pour compenser les lacunes de l'apprentissage scolaire. Développer les "compétences" et porter préjudice aux élèves issus de milieux défavorisés : pas de doute, il faut être socialiste pour ça. :mrgreen:
Justement, que vaut une connaissance sans compétence ? pour les milieux populaires rien sans doute; mais, pour parler des mathématiques, j'ai vu suffisamment de gens issus des classes aisées (forcément dirais-je presque), ayant un savoir faire conséquent en matière de mathématiques, et assez incapables de les appliquer à un sujet concret.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Maltavia
Messages : 511
Enregistré le : 16 janv. 2015, 13:31:43
Parti Politique : En Marche (EM)

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par Maltavia » 17 avr. 2015, 17:30:13

"Apprendre sans réfléchir est vain.
Réfléchir sans apprendre est dangereux"
Confucius

Voilà pour ma position sur la question compétence/connaissance, même si j'aurai tendance, par expérience personnelle, à privilégier la compétence.
Cependant, il est des matières où la compétence apporte moins que la connaissance. Je pense à l'histoire, par exemple, afin d'éviter les rébarbatifs anachronismes. Je considère qu'il est essentiel, en histoire, de connaitre les périodes dont on parle. Et cette approche doit se faire par la connaissance parce que le principe même de l'anachronisme est d'appréhender des situations avec des approches "modernes".

Concernant les programmes lycée/collège. Personnellement je n'ai jamais ressenti de surcharge, au contraire même... Et je ne suis pas certain que les retards pris dans certains enseignements soient dus à un programme trop chargé, mais plutôt à certains professeurs trop lents (pour diverses raisons) ou trop attentionnés à l'égard d'élèves en dessous du niveau global.

Autre chose : quand je vois que ma jeune soeur a passé l'essentiel de son programme de l'Antiquité à étudier les régimes politiques antiques (et surtout celui d'Athènes) je suis triste de voir à quoi l'on réduit l'Antiquité. Il est dommage de voir que l'on privilégie certaines périodes en dépit d'autres (pour ce qui est de l'histoire, ici) en raison d'impératifs "citoyens" alors même que l'on enseigne déjà "l'éducation civique" (qui a mon sens, n'a pas sa place à l'école, puisqu'on confronte de jeunes enfants à des choix moraux (en terme de valeurs) sous la pression de regard de leurs camarades et professeurs) ...
Les communautés ne comprennent jamais leur bien, car le nombre des fous y est plus grand que celui des sages.
Richelieu

Avatar du membre
Clavier56
Messages : 1732
Enregistré le : 18 oct. 2014, 09:41:52
Parti Politique : Front National (FN)
Localisation : Vannes

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par Clavier56 » 17 avr. 2015, 17:36:45

Moi je me demande quelle matière va disparaître avec ses profs pour faire de la place à la lutte urgentissime contre le "racisme et l'anti-sémitisme" .......
La liberté d'opinion, ce n'est bon que pour les morts ...
( E.Zemmour, philosophe français sur RTL )

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31754
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par politicien » 02 mai 2015, 21:59:14

L’académicien Pierre Nora, historien, directeur de sept volumes Les Lieux de mémoire, fait part de ses inquiétudes…Notamment sur les nouveaux programmes d’histoire, proposés pour la rentrée 2016, qui font de nombreux mécontents.

Les nouveaux programmes d’histoire soulèvent des polémiques. Y a-t-il des raisons de s’inquiéter?
Ces programmes portent à l’évidence la marque de l’époque: une forme de culpabilité nationale qui fait la part belle à l’Islam, aux traites négrières, à l’esclavage et qui tend à réinterpréter l’ensemble du développement de l’Occident et de la France à travers le prisme du colonialisme et de ses crimes. Faire de l’humanisme et des Lumières un thème facultatif, alors qu’il est central, est à cet égard très significatif. Du coup, les critiques les plus violentes viennent des tenants de ce que l’on appelle le "roman national". Et pourtant le récit historique, presque mythologique, destiné à former naguère des citoyens et des soldats ne tient plus.

(...)

Que reprochez-vous à ces programmes?
L’ensemble manque de cohérence. Il aurait fallu une déclaration d’orientation intellectuelle et politique nette et claire. Les programmes ont une bonne inspiration : le retour à la chronologie, mais à l’intérieur d’une mosaïque de thèmes, qui ne forment pas une unité dynamique. Je ne jette pas la pierre au Conseil supérieur des programmes.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur Le Jdd.fr
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12675
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par Baltorupec » 02 mai 2015, 22:44:33

Si ils veulent parler des traites négrières et d'islam, ils peuvent parler des traites négrières au sein des empires musulmans.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Aldarone
Messages : 242
Enregistré le : 10 juin 2013, 22:34:31
Localisation : Hauts-de-France

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par Aldarone » 03 mai 2015, 00:17:49

C'est déjà le cas dans les programmes actuels.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6617
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Pour les programmes scolaires, c'est régime minceur...

Message non lu par Nolimits » 03 mai 2015, 00:39:24

Mettre les Lumières en thème facultatif est choquant ! Ça me semble être un moment clé de notre développement et de notre culture !

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré