A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12540
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par Baltorupec » 14 août 2015, 18:18:58

Jeff Van Planet » Ven 14 Aoû 2015 - 17:37 a écrit :
Baltorupec » 13 Aoû 2015, 20:29:37 a écrit :J'ai déjà développé plus tout en haut de la page. Je suis pour des troncs communs plus fédérateurs, enfin, je pense qu'il est temps de "tuer" les prépas privés. Les facs de médecines ne devraient être accessible qu'à des personnes sortant d'une formation publique, et si ils veulent étudier dans le privé, je serais pour l'ouverture d'université de médecine privée. Enfin, je serais d'avantage pour des troncs commun, rassembler la licence de psycho avec quelque chose de plus semblable avec un concours à la fin où les mieux notés choisissent les formations qu'ils désirent. La fin du tronc commun de basculer sur une licence pro ou une connerie comme ça.

Comme je le disais, en soi les facs d'anglais ne servent à rien, mais ça ne fait pas forcément de mal à des personnes de passer un an ou deux en FAC d'anglais pour renforcer son anglais (même si le mieux reste de partir, j'en conviens).

Ton système propose la sélection par l'argent, je préfère la sélection par le mérite scolaire que je vomis pour autant.
évidement: les bouts de cordes sont plus efficaces que les bouts de ficelles :mrgreen2:

Et ta dernière phrase est totalement injustifiée. Comme d'habitude quand il s'agit de moi, il suffit de lancer une accusation avec le mot "argent" ou "loi d'la jungle" ou "héritier" ou "rente" ou "favoriser les riches" et le tour est joué. Après deux ans de présence ici, force est de constater que personne ne lis mes messages.
Evite de nous lancer un argument caliméro si je suis en désaccord avec toi car je lis tes messages et tu le sais très bien.

Tu as explicitement parlé de faire payer plus chers les formations avec peu de débouchées.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16463
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par Jeff Van Planet » 14 août 2015, 18:24:58

Pas tout à fait: j'ai rebondis sur l’argument de ramdam qui était "faire payer les études passions pour rendre gratuites les études nécessaires".
Donc:
1- l'idée n'est pas de moi
2-l'idée n'est pas de faire une sélection par ce pu*** de pognon de m***

Alors? n'est-ce pas trop injuste? :D
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7157
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par artragis » 14 août 2015, 18:33:26

Pour l'informatique, être bon en maths me semble être un prérequis.

rien de plus faux.
"impossible de prévoir" est une affirmation fausse
Prouve-le !
A l'heure actuelle, l'éducation est toujours réactive, seule la recherche est proactive. Et le propre de la recherche c'est de ne pas savoir ce qu'elle aura trouvé dans 5 ans! Si on prend le temps qu'i lfaut pour former un nombre non négligeable de personne à une compétence, clairement, faire une prévision fiable sur 5 à 8 ans est impossible pour une raison très simple : la marge d'erreur est telle qu'il y a plus de chance pour que la prévision ne se réalise pas que de chance que ça se passe comme prévu !

C'est comme la météo, les prévision à 3 jours sont plutôt fiables mais pas infaillibles. Les prévisions à 3 mois sont impossibles.
Prévoir l'état d'un système économique et industriel sur 5 ans est plutôt fiable sur 6 mois, réaliste sur 18 mois, douteux sur 3 ans, impossible sur 5.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16463
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par Jeff Van Planet » 14 août 2015, 18:36:18

alors avec la citation tronquée que tu m'as faite artragis, je ne vais pas me pencher sur une réponse.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7157
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par artragis » 14 août 2015, 18:43:04

Ok, citons complètement
"impossible de prévoir" est une affirmation fausse, en revanche: "les prévisions ne sont pas infaillibles" est une affirmation plus réaliste.
Du coup, voici ma réponse :
Prouve-le ! A mon sens il est 10000x plus réaliste de dire que c'est impossible que de supposer que les échecs de ce genre de prévisions sont marginaux.
A l'heure actuelle, l'éducation est toujours réactive, seule la recherche est proactive. Et le propre de la recherche c'est de ne pas savoir ce qu'elle aura trouvé dans 5 ans! Si on prend le temps qu'i lfaut pour former un nombre non négligeable de personne à une compétence, clairement, faire une prévision fiable sur 5 à 8 ans est impossible pour une raison très simple : la marge d'erreur est telle qu'il y a plus de chance pour que la prévision ne se réalise pas que de chance que ça se passe comme prévu !

C'est comme la météo, les prévision à 3 jours sont plutôt fiables mais pas infaillibles. Les prévisions à 3 mois sont impossibles.
Prévoir l'état d'un système économique et industriel sur 5 ans est plutôt fiable sur 6 mois, réaliste sur 18 mois, douteux sur 3 ans, impossible sur 5.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
omega95
Messages : 4242
Enregistré le : 10 juin 2013, 20:43:07
Compte Twitter : shaidhulud
Localisation : Picardie

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par omega95 » 14 août 2015, 20:20:30

Nombrilist » 14 Aoû 2015, 18:10:11 a écrit :(...)Pour l'informatique, être bon en maths me semble être un prérequis.
Bof...
Mais comme on dit chez les informaticiens : "il y a 10 types de personnes dans le monde, ceux qui parlent binaire et les autres..." :banane1:
Modifié en dernier par omega95 le 14 août 2015, 20:33:18, modifié 1 fois.
Ne mens pas, ne voles pas, ne triches pas, les gouvernements n'aiment pas la concurrence
> Les dormeurs doivent se réveiller ! >L'Etat ne veut pas notre bien, il veut nos biens !
NOUS CITOYENS / Pour les votes Blancs !

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12540
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par Baltorupec » 14 août 2015, 20:31:55

Jeff Van Planet » Ven 14 Aoû 2015 - 18:24 a écrit :Pas tout à fait: j'ai rebondis sur l’argument de ramdam qui était "faire payer les études passions pour rendre gratuites les études nécessaires".
Donc:
1- l'idée n'est pas de moi
2-l'idée n'est pas de faire une sélection par ce pu*** de pognon de m***

Alors? n'est-ce pas trop injuste? :D

Certes. Néanmoins tu as souscris à l'idée, vilain libéral tueur-d'enfants. :diabolo:

(second degré)

Quoiqu'il en soit que l'idée soit de Ramdams ou toi, j'y suis en complet désaccord.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par Ramdams » 14 août 2015, 20:49:12

Oui, c'est une manière de dissuader des lycéens d'opter pour des études représentant un gâchis de temps pour eux et un gâchis d'argent pour leurs parents. Maintenant, on peut prendre le problème en amont. Par exemple, en incorporant les formations "chébran" comme la psycho ou le droit dans le volume horaire de lycée, pour montrer que ce ne sont pas des disciplines si "chrébran" que ça. Autant pour la psycho, je comprends, autant je n'ai jamais compris pourquoi on n'incorporait pas des cours de droit au lycée.

Les lycéens et étudiants français sont très mal orientés, ce n'est plus un secret.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par Nombrilist » 14 août 2015, 21:48:27

artragis » Ven 14 Aoû 2015 - 18:33 a écrit :
Pour l'informatique, être bon en maths me semble être un prérequis.

rien de plus faux.
Je ne connais pas de bon informaticien qui soit nul en maths.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7157
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par artragis » 14 août 2015, 21:52:11

Et j'en connais plusieurs qui ne sont pas bons.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par Nombrilist » 14 août 2015, 22:03:13

Etonnant.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7157
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par artragis » 14 août 2015, 22:08:31

La majorité du temps tu ne fais pas de math, c'est juste de la logique.
Les moyennes en mathématique des étudiants ne sont pas forcément élevées et beaucoup vivent la fin de l'enseignement mathématique comme une libération.
Dans la vie de tous les jours, quand tu es développeur ou CDP, tu n'as pas besoin de beaucoup de math, sauf à utiliser certains langages et paradigmes spéciaux qui demandent de changer de manière de penser. Et les math sont un bon entraînement à ça.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
omega95
Messages : 4242
Enregistré le : 10 juin 2013, 20:43:07
Compte Twitter : shaidhulud
Localisation : Picardie

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par omega95 » 14 août 2015, 22:34:38

La plupart des algorithmes ne nécessitent en effet pas un niveau en mathématique très élevé.
Sauf dans certains domaines comme l'intelligence artificielle où il faut au minimum savoir gérer des matrices...
Si les calculs sont souvent nécessaires dans des logiciels spécifiques de robotique et/ou d'intelligence artificielle, l'informatique est surtout un métier de logique.
Ne mens pas, ne voles pas, ne triches pas, les gouvernements n'aiment pas la concurrence
> Les dormeurs doivent se réveiller ! >L'Etat ne veut pas notre bien, il veut nos biens !
NOUS CITOYENS / Pour les votes Blancs !

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16463
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par Jeff Van Planet » 15 août 2015, 09:29:00

artragis » 14 Aoû 2015, 18:43:04 a écrit :Ok, citons complètement
"impossible de prévoir" est une affirmation fausse, en revanche: "les prévisions ne sont pas infaillibles" est une affirmation plus réaliste.
Du coup, voici ma réponse :
Prouve-le ! A mon sens il est 10000x plus réaliste de dire que c'est impossible que de supposer que les échecs de ce genre de prévisions sont marginaux.
A l'heure actuelle, l'éducation est toujours réactive, seule la recherche est proactive. Et le propre de la recherche c'est de ne pas savoir ce qu'elle aura trouvé dans 5 ans! Si on prend le temps qu'i lfaut pour former un nombre non négligeable de personne à une compétence, clairement, faire une prévision fiable sur 5 à 8 ans est impossible pour une raison très simple : la marge d'erreur est telle qu'il y a plus de chance pour que la prévision ne se réalise pas que de chance que ça se passe comme prévu !

C'est comme la météo, les prévision à 3 jours sont plutôt fiables mais pas infaillibles. Les prévisions à 3 mois sont impossibles.
Prévoir l'état d'un système économique et industriel sur 5 ans est plutôt fiable sur 6 mois, réaliste sur 18 mois, douteux sur 3 ans, impossible sur 5.
Jeff Van Planet » 14 Aoû 2015, 17:37:14 a écrit :"impossible de prévoir" est une affirmation fausse, en revanche: "les prévisions ne sont pas infaillibles" est une affirmation plus réaliste.
Après si le risque de se tromper justifier de ne pas appliquer un système, alors pourquoi applique-t-on le système actuel qui est bien moins efficace.
En vrai tu es journaliste à libération, c'est ça?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7157
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: A l’université, la sélection des étudiants s’impose peu à peu

Message non lu par artragis » 15 août 2015, 21:39:36

Non, la phrase en gras n'apporte strictement rien à ton pseudo argument de "prévision" en plus d'être un mensonge éhonté :
Mettons en gras la notions "mensongère" de cette dernière partie de message (qui donc n'a rien à voir avec l'argument de prévisibilité) :

Après si le risque de se tromper justifier de ne pas appliquer un système, alors pourquoi applique-t-on le système actuel qui est bien moins efficace.

Comment tu peux comparer l'efficacité du système tel qu'il est aujourd'hui dans le monde réel avec un système qui n'a jamais été appliqué et dont j'ai clairement prouvé qu'il n'était pas réaliste?

Bref, je n'avais pas "tronqué" ta citation, tu as toi même coupé ton texte avec un retour à la ligne montrant tant par la forme que par le fond qu'iil y avait deux arguments.

Le premier, celui de la prévisibilité qui ne serait "pas infaillible" (alors qu'en fait il est impossible de prévoir, je le répète et je l'ai prouvé, ta litote est donc inutile) était le sujet de mon premier mesasge,
voilà donc que j'ai répondu à celui de l'efficacité qui est un non argument car on ne peut comparer l'efficacité (qui est une mesure réelle) entre un système réel et un système imaginé avec des bouts de ficelles qui ne tient pas la route.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré