La vérité m'importe peu

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Répondre
chocolat
Messages : 51
Enregistré le : 09 oct. 2015, 20:29:54

La vérité m'importe peu

Message non lu par chocolat » 10 oct. 2015, 19:53:55

J'ai dit dans ma présentation que j'avais peu à faire de l'état réel de l'école et que je préférais être résolument positif, afin d'être heureux.
Je suis assez content du niveau des français en langue étrangères. Content aussi que les études scientifiques universitaires cessent de perdre des effectifs. Plutôt content qu'on insiste plus sur l'adaptabilité au monde que sur la culture générale.
Je suis ravi aussi que plus qu'avant des jeunes se tournent vers les lycées professionnels.
La culture hédoniste à laquelle les jeunes participent me fait espérer qu'ils seront prompt à la tolérance, ouverts aux nouveautés technologiques.

Je sais que mon discours en hérissera certain mais il m'apporte du bonheur.

Avatar du membre
johanono
Messages : 22796
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: La vérité m'importe peu

Message non lu par johanono » 10 oct. 2015, 20:24:52

Si la vérité t'importe peu, alors il va être compliqué de débattre avec toi.

chocolat
Messages : 51
Enregistré le : 09 oct. 2015, 20:29:54

Re: La vérité m'importe peu

Message non lu par chocolat » 10 oct. 2015, 23:27:37

Je m'amuse aussi beaucoup des gens qui ont des opinions tranchées. Cette professeur de français qui en 2002 disait : depuis 2 ans il y a une nette baisse du niveau en orthographe. Ce qui est drôle c'est que quand on demande aux gens ça fait toujours deux ans qu'il y a des dégradations. Elle disait aussi qu'une élève d'Europe de l'est réussissait mieux que la moyenne de ses élèves, mais ça ne lui effleurait visiblement pas l'esprit que les adolescents qui étudient à l'étranger sont en général meilleurs que les autres. Les gens convaincus perdent tout enracinement dans le bon sens. D'autre part je ne suis pas obsédé par l'orthographe : beaucoup d'ingénieurs pas forcément jeunes font des fautes d'orthographes, j'ai pu le vérifier dans un ancien travail. J'aime les belles histoires : je pense à cette bachelière des années 50 de mon entourage, qui avait eu une note absolument calamiteuse ( moins de 4 sur 20) au bac littéraire en mathématiques et qui devint pharmacienne. La vie est bien belle pour certains. Je pense à Bruno Lemaire Ena/normale sup qui ne savait pas combien faisait 100 * 100, c'est un littéraire mais quand même, j'ai fait ça au collège. Je pense à ces politiciens quinquagénaire qui ont un niveau d'anglais assez faible.
Je pense à un ami né en 1989 qui n'a que le brevet des collèges et qui possède une orthographe très moyenne mais pas non plus mauvaise et qui se débrouille en anglais pour les choses simples.

Sur le fond je n'ai pas de conviction. Je me plais juste à rassembler des éléments qui tendent à décrire une réalité qui me plaise. M'aidant ainsi à être en meilleur santé, plus heureux. L'on pourrait me parler de faits allant dans le sens d'une forte baisse du niveau scolaire mais ces faits ne participeraient pas à mon bonheur.

Avatar du membre
albert
Messages : 9288
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: La vérité m'importe peu

Message non lu par albert » 11 oct. 2015, 07:58:52

chocolat » Sam 10 Oct 2015, 19:53:55 a écrit :J'ai dit dans ma présentation que j'avais peu à faire de l'état réel de l'école et que je préférais être résolument positif, afin d'être heureux.
Vous ne seriez pas François Hollande, par hasard ?
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

chocolat
Messages : 51
Enregistré le : 09 oct. 2015, 20:29:54

Baisse du niveau : bon signe d'un certain côté

Message non lu par chocolat » 11 oct. 2015, 15:57:10

Jamais les moyens n'ont été aussi importants.
En discutant avec des enseignants on comprend que c'est le manque de discipline, la recherche du plaisir facile qui freine les apprentissages.

En somme c'est la société hédoniste qui est la cause des problèmes de l'école. Ce qui veut dire que je peux me réjouir de vivre à une époque où l'on se chauffe mieux et où on travaille moins dur qu'avant.
Je sais apprécier la facilité, le confort.

La baisse du niveau aura peut-être des conséquences fâcheuses. Mais c'est aussi la conséquence de beaucoup de choses positives.

Les parents d'aujourd'hui sont moins sévères que ceux du passé. Il est plus difficile de menacer un enfant qui sait qu'il aura toujours à manger.
Je ne suis pas nostalgique.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6604
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: La vérité m'importe peu

Message non lu par Nolimits » 11 oct. 2015, 17:48:40

waouh... :shock:
époque où l'on se chauffe mieux et où on travaille moins dur qu'avant
un enfant qui sait qu'il aura toujours à manger
Je suis déjà plus tout jeune pourtant, mais tu compares avec quelle époque ????????? :gne:

chocolat
Messages : 51
Enregistré le : 09 oct. 2015, 20:29:54

Re: La vérité m'importe peu

Message non lu par chocolat » 11 oct. 2015, 18:24:14

Dans l'après-guerre il y avait encore beaucoup de gens qui brulaient les escaliers pour se chauffer.
Ma mère qui vivait dans une famille aisée dans les années 60 ne mangeait de la viande qu'une fois par semaine.
Les emplois d'ouvriers sont moins durs qu'avant.
Aujourd'hui on dit moins aux enfants de faire des efforts, mais les enfants ne font que suivre la vie actuelle de leurs parents. Si un père de famille passe son week-end à jouer au poker ses enfants ne vont pas passer leur week-end à faire des mathématiques et de la physique. C'est humain.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6604
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: La vérité m'importe peu

Message non lu par Nolimits » 11 oct. 2015, 18:32:40

Alors déjà, pour ma part, même pas jeune comme je l'ai déjà dit, les références à l'après-guerre... :roll:
Quand au père de famille (tu peux aussi étendre à la mère hein, c'est fini aussi le temps où le père travaille dur la semaine pendant que la mère s'occupe du foyer ;) ), qu'il/elle se repose le WE après avoir bossé comme un(e) malade la semaine...ça me paraît plutôt sain !

chocolat
Messages : 51
Enregistré le : 09 oct. 2015, 20:29:54

Re: La vérité m'importe peu

Message non lu par chocolat » 11 oct. 2015, 18:37:58

Je suis d'accord. Ou en tout cas je sais apprécier cet état de fait. Mais cela participe à l'hédonisme ambiant.
Je ne fais qu'expliquer les faits. Il y a deux générations les enseignants frappaient les enfants. On ne peut pas frapper des enfants qui ont des chambres individuelles et des consoles de jeux.

Je suis réaliste.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6604
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: La vérité m'importe peu

Message non lu par Nolimits » 11 oct. 2015, 18:52:52

chocolat » 11 Oct 2015, 18:37:58 a écrit : Je ne fais qu'expliquer les faits. Il y a deux générations les enseignants frappaient les enfants. On ne peut pas frapper des enfants qui ont des chambres individuelles et des consoles de jeux.

Je suis réaliste.
:shock: :shock: heu...ça aussi, c'était il y a...quelques dizaines d'années...

chocolat
Messages : 51
Enregistré le : 09 oct. 2015, 20:29:54

Re: La vérité m'importe peu

Message non lu par chocolat » 12 oct. 2015, 15:33:27

Je serai encore plus heureux le jour où il n'y aura l'école que pour les volontaires. Ceux préférant vivre servis par des robots ayant le droit de ne pas étudier. Ceux voulant les perfectionner et les programmer allant encore à l'école.
Il y a dans certains milieux une religion du savoir et de l'école, alors que la société a une religion du plaisir. Je ne crois pas que cette dernière soit moins morale que l'autre.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6604
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: La vérité m'importe peu

Message non lu par Nolimits » 12 oct. 2015, 17:04:02

chocolat a écrit :Je serai encore plus heureux le jour où il n'y aura l'école que pour les volontaires. Ceux préférant vivre servis par des robots ayant le droit de ne pas étudier. Ceux voulant les perfectionner et les programmer allant encore à l'école.
Il va falloir ralentir le lecture des romans SF !

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré