Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31742
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par politicien » 05 mai 2016, 20:13:53

Bonjour,
Comment faire face à l'afflux d'inscriptions en première année de médecine ? Les universités franciliennes ont envisagé la mise en place d'un tirage au sort pour sélectionner les candidats. Face au tollé immédiat, le rectorat et le gouvernement ont démenti cette mesure radicale, jeudi 5 mai. Retour sur cette polémique en quatre actes.

Acte 1 : un tirage au sort pourrait être organisé pour sélectionner les étudiants, annonce "Le Monde"
Pour la première fois, les universités franciliennes pourraient mettre en place un tirage au sort pour sélectionner les étudiants à l'entrée en première année commune aux études de santé (Paces). Selon Le Monde, le rectorat de Paris a fixé pour la rentrée 2016 une capacité d'accueil limitée, en accord avec le ministère de l'Education nationale : seuls 7 500 étudiants seront admis. Ils étaient 8 143 en 2015.

Or, "plus de 14 108 futurs bacheliers ont inscrit Paces dans au moins l'un de leurs vœux et plus de 8 000 en premier vœu", selon le directeur de la faculté de médecine de Paris-­Est-­Créteil-­Val­-de-­Marne. D'où l'idée, évoquée par le quotidien, d'organiser un tirage au sort. Si tel est le cas, plus de 600 étudiants ayant choisi médecine en premier vœu devront être redirigés. Pire : il leur serait difficile de retenter leur chance l'année suivante car les néo-bacheliers sont prioritaires.

Acte 2 : la décision provoque un tollé
Immédiatement, la mesure est critiquée de toutes parts. "Je crains qu'il y ait des étudiants à qui l'on dise, avant même qu'ils aient l'occasion d'essayer (...) : 'Le tirage au sort ne vous a pas retenu. Il va donc falloir aller voir ailleurs pendant un an'", s'insurge le président de l'Union nationale des étudiants en médecine, Sébastien Foucher, sur France Info.

(...)

Acte 4 : "Pas de tirage au sort", assure le rectorat
"Tous les bacheliers d'Ile-de-France pourront suivre les études de leur choix", finit par annoncer le rectorat dans un communiqué. S'il confirme que seules 7 500 places sont ouvertes en Paces, il précise aussi que "ce nombre pourra évoluer si nécessaire".

Par ailleurs, si 8 000 étudiants ont bien inscrit Paces en premier vœu, soit à peu près le même niveau que l'an dernier, les demandes effectives "seront in fine moins nombreuses", assure-t-on au rectorat. D'abord parce que "certains élèves de terminale qui ont dans un premier temps demandé à accéder à la première année de médecine vont finalement décider de changer d'orientation". Et ensuite parce que "certains élèves de terminale vont malheureusement rater le bac".

(...)

http://www.francetvinfo.fr/societe/educ ... 37024.html
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12675
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par Baltorupec » 05 mai 2016, 20:14:50

Je pense que la sélection devrait se faire uniquement sur les notes du baccalauréat, pas de concours, ça favorise les prépas privés.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

spitfire
Messages : 427
Enregistré le : 06 juil. 2013, 10:12:19

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par spitfire » 05 mai 2016, 20:19:04

La sélection à l'entrée de l'université est une obligation absolue. Il ne s'agit pas de faire un concours, mais d'écarter les étudiants qui n'ont manifestement pas les qualités qui correspondent à ce quils veulent faire. Est il anormal de demander d'avoir la moyenne en anglais à quelqu'un qui veut faire fac d'anglais?

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1081
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par fan2machiavel » 05 mai 2016, 20:56:52

Baltorupec » Jeu 5 Mai 2016 - 20:14 a écrit :Je pense que la sélection devrait se faire uniquement sur les notes du baccalauréat, pas de concours, ça favorise les prépas privés.
Sur les notes du bac cela va compliquer énormément les choses d'un point de vue logistique que cela soit pour les étudiants ou les universités. De plus tu ne ferais que transformer le bac en concours. Par contre une sélection sur dossier à l'entrée de la première année (sans prendre des critères ultra restrictifs) serait une bonne chose. En tout cas une bien meilleur solution qu'une sélection par tirage au sort qui reste la pire méthode qui soit de sélection

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12675
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par Baltorupec » 05 mai 2016, 22:04:53

fan2machiavel » Jeu 5 Mai 2016 - 20:56 a écrit :
Baltorupec » Jeu 5 Mai 2016 - 20:14 a écrit :Je pense que la sélection devrait se faire uniquement sur les notes du baccalauréat, pas de concours, ça favorise les prépas privés.
Sur les notes du bac cela va compliquer énormément les choses d'un point de vue logistique que cela soit pour les étudiants ou les universités. De plus tu ne ferais que transformer le bac en concours. Par contre une sélection sur dossier à l'entrée de la première année (sans prendre des critères ultra restrictifs) serait une bonne chose. En tout cas une bien meilleur solution qu'une sélection par tirage au sort qui reste la pire méthode qui soit de sélection
J'ai été sélectionné à ma formation après le bac en 2009-2010 sur mes notes de bac et lettre de motivation. C'est tout à fait possible à faire.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Mewtow
Messages : 122
Enregistré le : 05 janv. 2015, 09:16:21

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par Mewtow » 06 mai 2016, 14:26:01

Le problème de la sélection sur dossier, c'est que les exigences en terme de notation varient beaucoup suivant les classes ou les établissements. Ajoute à cela le fait que les parents et élèves font très souvent pression sur les enseignants pour avoir de bonnes notes, et ta sélection sur dossier ne vaut presque plus rien. Au moins, la sélection sur les résultats du bac évite ces problèmes : tous les élèves sont logés à la même enseigne, d'où qu'ils viennent.

Sinon, il y a une troisième solution, qui a ma préférence : la sélection sur la filière d'origine. Par exemple, quelqu'un qui a fait S option SVT sera privilégié pour la faculté de médecine, licence de biologie ou toute autre formation qui demande de solides connaissances en biologie. Parce qu'autant être franc, un STMG qui n'a pas fait de SVT depuis la fin de la seconde n'a aucune chance de réussir des études de médecine. Et c'est vrai pour un grand nombre d'autres filières. La sélection sur filière assure que les élèves ont quelques bases dans le domaine à enseigner, ce que la sélection sur dossier ou sur les résultats au bac ne font pas (à cause du jeu des coefficients). Quitte à avoir des filières dans le secondaire (ce qui est critiquable), autant qu'elles servent à quelque chose. Mais cette méthode a un défaut : les élèves ne pourraient pas se réorienter suite à une orientation qui a foiré dans le secondaire. C'est la même chose pour ce qui est de l'orientation sur dossier ou sur les résultats au bac, mais en moins pire.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12675
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par Baltorupec » 06 mai 2016, 14:57:43

Mouais. Je suis moyennement convaincu. Je préfère un bon bosseur de L qu'un glandu de S. Je suis contre les filières de toute façon. Je pense que la sélection sur le bac aura au moins le mérite de redonner de la valeur à cet examen. Le seul défaut est pour l'état, il devra s'attendre à ce qu'un certains nombre de personnes redoublent volontairement leur terminale pour repasser le bac avec de meilleurs notes.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16880
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 mai 2016, 17:37:42

Est-ce que le tirage au sort à l'entré des facs est un premier pas pour le tirage au sort des députés?
:jesors:
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par Georges » 06 mai 2016, 17:57:14

Il y a déjà une sélection par l'argent, et c'est déjà pas mal.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 16880
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 mai 2016, 18:00:13

en même temps c'était soit la sélection par les notes soit par l'argent, il fallait choisir et comme en france on est socialiste on ne voulait pas des notes. :D
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12675
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par Baltorupec » 07 mai 2016, 10:36:46

Oui, on préfère que maintenant pour accéder à une formation publique dont l'entrée se fait sur concours, on soit obligé de suivre une prépa privée qui exclut bien des gens de cette formation que leurs parents financent par les impôts. C'est beaucoup plus "républicain".
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50109
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par Nombrilist » 07 mai 2016, 10:53:58

A quelle formation penses-tu ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par mordred » 07 mai 2016, 11:00:33

Ce qu'il faut avant tout, c'est un service minimum de 5 ans en zone désertée.
Les étudiants en médecine sont comme les autres à 60% : des ânes.
Ma toubib vieillit mal. Elle atteint son niveau d'incompétence.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12675
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Tirage au sort des futurs étudiants en médecine : la polémique en quatre actes

Message non lu par Baltorupec » 07 mai 2016, 11:18:16

Nombrilist » Sam 7 Mai 2016 - 10:53 a écrit :A quelle formation penses-tu ?
J'ai vécu ça dans certaines formations d'arts très demandées. Il me semble que c'est aussi le cas dans les formations de kiné, enfin les prépas privés pour médecine font de plus en plus le plein.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré