Mais qui sont les assassins de l'école ?

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Francis_15 » 04 sept. 2017, 16:48:50

Baltorupec a écrit :
28 août 2017, 19:25:58
Personnellement, je souhaite à chacun de repousser ses limites.
Pourquoi ? Tu penses qu'on a besoin d'une armée de surhommes pour affronter les reptiliens de l'espace ?
Baltorupec a écrit :
28 août 2017, 19:25:58
Personnellement, je souhaite à tout les élèves d'êtres mis en difficulté et de remporter la victoire. Je crains que ma génération et les générations précédentes aient eu un peu trop le goût de la facilité.
Pareil qu'a l'autre, qui te dit qu'avant ils avaient le gout de l'effort ? Tout ça c'est des histoires, de la nostalgie d'un bon vieux temps qui n'a jamais existé.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Baltorupec » 05 sept. 2017, 11:45:12

Francis_15 a écrit :
04 sept. 2017, 16:48:50
Baltorupec a écrit :
28 août 2017, 19:25:58
Personnellement, je souhaite à chacun de repousser ses limites.
Pourquoi ? Tu penses qu'on a besoin d'une armée de surhommes pour affronter les reptiliens de l'espace ?
Baltorupec a écrit :
28 août 2017, 19:25:58
Personnellement, je souhaite à tout les élèves d'êtres mis en difficulté et de remporter la victoire. Je crains que ma génération et les générations précédentes aient eu un peu trop le goût de la facilité.
Pareil qu'a l'autre, qui te dit qu'avant ils avaient le gout de l'effort ? Tout ça c'est des histoires, de la nostalgie d'un bon vieux temps qui n'a jamais existé.
Pour eux mêmes, la liberté ultime est de ne pas laisser ses propres limites dicter ses propres limites par ses peurs, ses croyances négatives.

Pour moi, le genre d'exemple ultime serait l'Abbé Pierre, qui en quelque sorte représente un "combattant ultime" après s'être battu contre les nazis, il a consacré sa vie entière à la lutte contre la précarité, et ce sans ménagement. C'était le genre d'homme à ne jamais reculer devant les épreuves.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18036
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 05 sept. 2017, 18:13:02

est-ce moi ou pour certain le succès, l'envie de réussir et l'envie d'améliorer ses conditions de vies sans rien devoir à personne est une chose qu'il faut détruire?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Francis_15 » 05 sept. 2017, 18:15:35

Jeff Van Planet a écrit :
05 sept. 2017, 18:13:02
est-ce moi ou pour certain le succès, l'envie de réussir et l'envie d'améliorer ses conditions de vies sans rien devoir à personne est une chose qu'il faut détruire?
Oui absolument !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51286
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Nombrilist » 05 sept. 2017, 20:37:41

Jeff Van Planet a écrit :
05 sept. 2017, 18:13:02
est-ce moi ou pour certain le succès, l'envie de réussir et l'envie d'améliorer ses conditions de vies sans rien devoir à personne est une chose qu'il faut détruire?
Ce n'est pas à détruire, mais ce n'est pas non plus à considérer comme la seule possibilité. Et puis "sans rien devoir à personne", il faudrait définir le périmètre. Et faudrait-il ajouter "sans nuire à personne" ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Francis_15 » 05 sept. 2017, 21:23:34

Nombrilist a écrit :
05 sept. 2017, 20:37:41
Jeff Van Planet a écrit :
05 sept. 2017, 18:13:02
est-ce moi ou pour certain le succès, l'envie de réussir et l'envie d'améliorer ses conditions de vies sans rien devoir à personne est une chose qu'il faut détruire?
Ce n'est pas à détruire, mais ce n'est pas non plus à considérer comme la seule possibilité. Et puis "sans rien devoir à personne", il faudrait définir le périmètre. Et faudrait-il ajouter "sans nuire à personne" ?
Oui en plus celui qui peut prétendre rien devoir à personne doit soit vivre en ermite au fond des bois, soit avoir un "esprit d'équipe" hyper dévellopé pour pouvoir s'attribuer tout le mérite du travail de son équipe en restant crédible.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Baltorupec » 05 sept. 2017, 21:26:59

Jeff Van Planet a écrit :
05 sept. 2017, 18:13:02
est-ce moi ou pour certain le succès, l'envie de réussir et l'envie d'améliorer ses conditions de vies sans rien devoir à personne est une chose qu'il faut détruire?
Je dois me sentir visé ?
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Francis_15 » 05 sept. 2017, 21:29:53

Baltorupec a écrit :
05 sept. 2017, 21:26:59
Jeff Van Planet a écrit :
05 sept. 2017, 18:13:02
est-ce moi ou pour certain le succès, l'envie de réussir et l'envie d'améliorer ses conditions de vies sans rien devoir à personne est une chose qu'il faut détruire?
Je dois me sentir visé ?
Ouais t'as pas l'esprit d'équipe !

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18036
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 sept. 2017, 16:28:06

Baltorupec a écrit :
05 sept. 2017, 21:26:59
Jeff Van Planet a écrit :
05 sept. 2017, 18:13:02
est-ce moi ou pour certain le succès, l'envie de réussir et l'envie d'améliorer ses conditions de vies sans rien devoir à personne est une chose qu'il faut détruire?
Je dois me sentir visé ?
c'est bien toi qui a parlé "de ne pas laisser ses propres limites dicter ses propres limites par ses peurs, ses croyances négatives. "? donc de toute évidence: non tu n'es pas visé.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18036
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 sept. 2017, 16:30:14

Nombrilist a écrit :
05 sept. 2017, 20:37:41
Jeff Van Planet a écrit :
05 sept. 2017, 18:13:02
est-ce moi ou pour certain le succès, l'envie de réussir et l'envie d'améliorer ses conditions de vies sans rien devoir à personne est une chose qu'il faut détruire?
Ce n'est pas à détruire, mais ce n'est pas non plus à considérer comme la seule possibilité.
tout comme il ne faut pas présenté l'échec, la médiocrité et l'absence de volonté comme la seule possibilité.

Nombrilist a écrit :
05 sept. 2017, 20:37:41
Et puis "sans rien devoir à personne", il faudrait définir le périmètre. Et faudrait-il ajouter "sans nuire à personne" ?
pareil: ça marche dans les deux sens. si tu veux passer tes journées à la pêche, ou simplement avoir une petite vie pépère alors tu dois te débrouiller pour ne pas nuire.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Papibilou
Messages : 6175
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Papibilou » 06 sept. 2017, 19:54:40

C'est curieux, j'ai l'impression que 'on a un peu dévié, non ?
Si vous me permettez de revenir au sujet: les assassins de l'école, je dirai que la faute en incombe à beaucoup de monde:
- les technocrates de l'enseignement surs de ce qu'il faut faire pour améliorer les choses: et que je te propose une méthode globale et une théorie des ensembles etc ..
- les politiques, en particulier à gauche, qui ont confondu égalité avec nivellement par le bas.
- les syndicats enseignants, prêts à tout pour ne rien changer à leurs avantages acquis.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18036
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 06 sept. 2017, 20:15:27

je vais me faire l'avocat du diable deux seconde:
quand je lis <<les politiques, en particulier à gauche, qui ont confondu égalité avec nivellement par le bas.>> je dois rajouter à leurs décharge qu'autrefois (au temps du certif) les élèves avaient (je schématise) 4 chose à apprendre: le français (l'orthographe, la grammaire) le calcule (pas les maths, le calcule) de la géographie et de l'histoire. en plus de ça ils avaient quelques leçons de choses.
Donc il était facile de leurs enseigner beaucoup et d'avoir un haut niveau sur peu de thèmes.

De nos jours, les gosses apprennent des maths avec géométrie, de la science de la nature, de la géologie et j'en passe et des meilleurs. Du coup le savoir transmis s'est dilué dans la quantité de thème différents.

Autrement dit avant on avait des spécialistes sur peu de thème aujourd'hui on a des généralistes.


Bref: je ne suis pas d'accord pour dire que le niveau est plus bas, je pense que se sont les savoirs qui sont plus dispersés.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Papibilou
Messages : 6175
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Papibilou » 07 sept. 2017, 19:11:06

Jeff Van Planet a écrit :
06 sept. 2017, 20:15:27
je vais me faire l'avocat du diable deux seconde:
quand je lis <<les politiques, en particulier à gauche, qui ont confondu égalité avec nivellement par le bas.>> je dois rajouter à leurs décharge qu'autrefois (au temps du certif) les élèves avaient (je schématise) 4 chose à apprendre: le français (l'orthographe, la grammaire) le calcule (pas les maths, le calcule) de la géographie et de l'histoire. en plus de ça ils avaient quelques leçons de choses.
Donc il était facile de leurs enseigner beaucoup et d'avoir un haut niveau sur peu de thèmes.

De nos jours, les gosses apprennent des maths avec géométrie, de la science de la nature, de la géologie et j'en passe et des meilleurs. Du coup le savoir transmis s'est dilué dans la quantité de thème différents.

Autrement dit avant on avait des spécialistes sur peu de thème aujourd'hui on a des généralistes.


Bref: je ne suis pas d'accord pour dire que le niveau est plus bas, je pense que se sont les savoirs qui sont plus dispersés.
C'est sur qu'en laissant sortir 20% des enfants du CM2 sans maîtriser le français écrit et lu et le calcul , ils vont être armés pour la vie active.
Sans doute les enfants d’aujourd’hui savent des choses qu'on ne savait pas à l'époque, mais il va falloir hiérarchiser: quels sont les enseignement indispensables dans la vie ? Savoir lire écrire et compter. Le reste, tout le reste, ne doit venir qu'après.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 18036
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Mais qui sont les assassins de l'école ?

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 sept. 2017, 19:56:09

@Papibilou je suis bien d'accord, qu'on leur donne accès à un plus grand panel de savoirs n'est pas une mauvaise chose, mais a condition que ça n'empiète pas sur des savoirs basiques.
Par basique je veux dire réussir à lire un texte et surtout à en tirer le sens, arriver à compter et faire des calcules de tête (pas 737 183.37 à multiplier par 839.57 non plus hein^^) et ce genre de choses.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré