Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31424
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par politicien » 22 févr. 2017, 10:18:41

Bonjour,
Le Haut conseil à l'égalité entre les hommes et les femmes (HCE) estime que le gouvernement n'est pas allé assez loin en matière de lutte contre les stéréotypes.

Le quinquennat Hollande n'a pas tenu ses promesses en matière d'égalité filles-garçons et de lutte contre les stéréotypes de genre à l'école. Beaucoup d'affichage, pour de maigres progrès... C'est le constat du Haut conseil à l'égalité entre les hommes et les femmes (HCE). L'instance installée depuis janvier 2013 auprès du premier ministre, rend ce 22 février son rapport (*). Il faut dire que l'épisode, très largement contre-productif, des «ABCD de l'égalité», cette expérimentation menée en 2013 et 2014 par Najat Vallaud-Belkacem alors ministre des droits des femmes, a contraint l'exécutif à revoir ses ambitions à la baisse. Après la levée de boucliers anti «théorie du genre» venue de la Manif pour tous, et les Journées de retrait de l'école (JRE) qui ont agité le monde musulman, le terme de «genre» a été rangé au placard par une Najat Vallaud-Belkacem promue en 2014 ministre de l'Éducation.

Quel est aujourd'hui le bilan? Comment les enseignants se sont-ils saisis du sujet? Quid des outils mis à disposition en 2014 par la Rue de Grenelle sur un site dédié? Sans surprise, le Haut conseil à l'égalité constate qu'ils sont insuffisamment connus et utilisés par les personnels de l'Éducation nationale. Il observe aussi que les Espé -ces écoles de formation des enseignants qui ont succédé aux IUFM- ne s'intéressent pas systématiquement au sujet, comme le prévoyait pourtant la loi de refondation de l'école portée en 2013 par Vincent Peillon. Seule la moitié de ces écoles (12 sur 24) propose en effet un module sur le sujet.

(...)

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... apport.php


Le lien vers le rapport : http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr ... -l-egalite

Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12540
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par Baltorupec » 22 févr. 2017, 10:23:56

C'est important mais secondaire par rapport à tout les problèmes de l'école. Le pire ennemi des femmes, c'est elle même.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Audierne
Messages : 72
Enregistré le : 16 févr. 2017, 14:41:56
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par Audierne » 22 févr. 2017, 10:25:08

Baltorupec » 22 Fév 2017, 10:23:56 a écrit :C'est important mais secondaire par rapport à tout les problèmes de l'école. Le pire ennemi des femmes, c'est elle même.
forcément :triste:

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12540
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par Baltorupec » 22 févr. 2017, 10:40:33

Non sérieusement, les filles ont en moyenne des meilleures notes que la plupart des garçon au lycée dans les matières scientifiques. Pourquoi en retrouve t on si peu dans les écoles d'ingés ou les filières scientifiques ? Elles en ont tout à fait les capacités.
Cela commence dans le droit et la médecine a changer.
Le grand problème des filles, c'est qu'elle ne croit pas en elle-même.

Après, je pense qu'un fait qui ne changera jamais, c'est que les hommes ont plus tendance à avoir l'esprit de compétition (ce serait du à la testostérone).

Le niveau d'anglais à la sortie du lycée est déplorable, le niveau de math chute. Objectif TOEFL pour tous et un meilleur niveau pour tous en math.

Pour mes nièces, je préfère largement qu'elle regarde des exemples comme Sylvia Serfaty, Olympe de Gouge ou Marie Curie que des petites sottes narcissiques de plateau de télévision comme Marion Seclin.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12540
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par Baltorupec » 22 févr. 2017, 10:43:55

Je me disait bien que j'oubliais un nom dans la liste : Berthe Morisot
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Audierne
Messages : 72
Enregistré le : 16 févr. 2017, 14:41:56
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par Audierne » 22 févr. 2017, 10:58:34

Baltorupec » 22 Fév 2017, 10:40:33 a écrit :Non sérieusement, les filles ont en moyenne des meilleures notes que la plupart des garçon au lycée dans les matières scientifiques. Pourquoi en retrouve t on si peu dans les écoles d'ingés ou les filières scientifiques ? Elles en ont tout à fait les capacités.
Cela commence dans le droit et la médecine a changer.
Le grand problème des filles, c'est qu'elle ne croit pas en elle-même.

Après, je pense qu'un fait qui ne changera jamais, c'est que les hommes ont plus tendance à avoir l'esprit de compétition (ce serait du à la testostérone).

Le niveau d'anglais à la sortie du lycée est déplorable, le niveau de math chute. Objectif TOEFL pour tous et un meilleur niveau pour tous en math.

Pour mes nièces, je préfère largement qu'elle regarde des exemples comme Sylvia Serfaty, Olympe de Gouge ou Marie Curie que des petites sottes narcissiques de plateau de télévision comme Marion Seclin.

il y a beaucoup de stéréotypes dans ce que tu écris je trouve au contraire que nous sommes de plus en plus nombreuses à accéder aux prépa et écoles d'ingé sachant que les filières mathématiques physiques étaient à une époque réservées aux garçons mais plus maintenant.

La compétition n'est pas un problème de testostérone réservé aux hommes......c'est juste une mentalité que l'on a ou pas.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12540
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par Baltorupec » 22 févr. 2017, 11:11:28

Après mes problèmes de santé, j'ai tenté de reprendre la FAC cette année, j'ai fait BIO L1, c'était à 80 % du mâle. Oui, il y a globalement une amélioration. J'ai quelques amis en école d'ingé, il y a de plus en plus de filles, et la situation s'améliore. Même par rapport aux études que j'avais faite avant mes soucis/

Bien sûr que la compétition et cet esprit de compétition n'est pas réservé aux hommes, néanmoins ça a été mis en évidence depuis un bout de temps que la testostérone favorise l'agressivité, qui peut se transformer en des formes sociétalement plus acceptable comme l'esprit de compète.

Après les hormones ne fabriquent pas une sorte de déterminisme social, ça serait stupide de le croire.

Ce que j'essaie de dire, c'est que les hommes et les femmes sont égaux mais tout de même irrédiablement soumis à une forme d'altérité.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
johanono
Messages : 21846
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par johanono » 22 févr. 2017, 11:27:55

Ce sont toujours les mêmes hurluberlus qui veulent chasser toute forme de "stéréotypes" concernant les garçons et les filles. Oui, il y a des stéréotypes, et alors ? Une fille avec une jupe, une garçon avec un pantalon, une fille en rose, un garçon en bleu. Et donc, est-ce un mal ? Dans une société, il y a des normes et valeurs sociales, nécessaires au bon fonctionnement de la société. Certains veulent les supprimer, au nom d'un fumeux prétexte d'égalité. Et après, on s'étonnera de la disparition desdites normes et de l'anomie qui commande de plus en plus de gens...

Comme l'a souligné Baltorupec, les filles ont de meilleurs résultats scolaires que les garçons, elles ont tout à fait le droit de suivre les mêmes études supérieures que les garçons, si elles ne le font pas, c'est peut-être par manque d'ambition ou manque de confiance en elles-mêmes.

Je persiste à penser que le problème, pour les femmes, se situe aujourd'hui dans certains "quartiers", où les femmes n'ont justement plus le droit d'exprimer leur féminité. Le vrai combat féministe est celui qui doit permettre aux femmes d'exprimer leur féminité, sans être traitées de p.... ou de s......, il ne doit pas consister à gommer toute différence entre les hommes et les femmes. Les frais féministes sont celles qui se battent pour la condition des femmes dans les cités, ce ne sont pas ces tarées genre "Chiennes de gardes" qui se battent pour effacer de prétendus "stéréotypes" qui n'intéressent qu'elles.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7212
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par mordred » 22 févr. 2017, 11:46:42

En primaire, y'avait pas de filles dans les classes.
En secondaire, il n'y a pas eu de problèmes.
Au LEP, 15 filles, 5 garçons dans la classe.
Mon fils à un copain de classe et huit copines (IFAC).

Le problème, c'est surtout tous ces services-parasites de l'Etat qui bouffent notre pognon.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Audierne
Messages : 72
Enregistré le : 16 févr. 2017, 14:41:56
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par Audierne » 22 févr. 2017, 12:11:31

johanono » 22 Fév 2017, 11:27:55 a écrit :Ce sont toujours les mêmes hurluberlus qui veulent chasser toute forme de "stéréotypes" concernant les garçons et les filles.
nous sommes en 2017... les 30 glorieuses c'est fini depuis longtemps et nous avons le droit de vote hé oui !

johanono » 22 Fév 2017, 11:27:55 a écrit : Oui, il y a des stéréotypes, et alors ? Une fille avec une jupe, une garçon avec un pantalon, une fille en rose, un garçon en bleu. Et donc, est-ce un mal ?


aie aie aie ca pique
johanono » 22 Fév 2017, 11:27:55 a écrit :
.... si elles ne le font pas, c'est peut-être par manque d'ambition ou manque de confiance en elles-mêmes.

vous avez quel age sans indiscrétion ?

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par Ramdams » 22 févr. 2017, 12:21:50

Audierne » 22 Fév 2017, 10:58:34 a écrit :il y a beaucoup de stéréotypes dans ce que tu écris je trouve au contraire que nous sommes de plus en plus nombreuses à accéder aux prépa et écoles d'ingé sachant que les filières mathématiques physiques étaient à une époque réservées aux garçons mais plus maintenant.
Où se situe le problème de nos jours alors ? Je ne comprends pas.

Avatar du membre
Audierne
Messages : 72
Enregistré le : 16 févr. 2017, 14:41:56
Parti Politique : Les Républicains (LR)

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par Audierne » 22 févr. 2017, 12:52:36

Ramdams » 22 Fév 2017, 12:21:50 a écrit :
Audierne » 22 Fév 2017, 10:58:34 a écrit :il y a beaucoup de stéréotypes dans ce que tu écris je trouve au contraire que nous sommes de plus en plus nombreuses à accéder aux prépa et écoles d'ingé sachant que les filières mathématiques physiques étaient à une époque réservées aux garçons mais plus maintenant.
Où se situe le problème de nos jours alors ? Je ne comprends pas.
j'en sais rien du tout :) je ne savais pas qu'il y avait un problème :)

Papibilou
Messages : 4993
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par Papibilou » 23 févr. 2017, 12:24:08

Je ne crois pas que le recul de la prédominance mâle puisse être combattue par l'école. Certes c'est un petit moyen, mais quand l'enfant arrive chez lui il y constate généralement soit une situation de prédominance masculine soit une égalité homme femme. Or l'acquis des stéréotypes se fait, selon moi, plus à la maison qu'à l'école.
La solution réside donc dans une évolution, peut-être contrainte, dans la vie professionnelle et ... dans la vie politique. Car il faut bien reconnaître que les réactions des députés quand Duflot y allait en jupe est tout simplement scandaleux autant que stupide.
Je préconiserait donc, avant d'accuser l'école de véhiculer les stéréotypes de réformer la représentativité politique de manière contraignante: autant de candidats femmes aux postes de maire (et pas d'adjoint car c'est trop facile de dire qu'on respecte la parité en mettant les femmes dans des fonctions subalternes) que d'hommes et pas seulement dans les communes ingagnables.
Même chose chez les députés etc ... Plus les femmes seront aux commandes plus les stéréotypes s’effaceront sans que l'école ne soit contrainte d'être le fer de lance de cette évolution mais seulement un moyen d'accompagnement. Dans le cas contraire on accroîtra l'incompréhension des parents à l'égard de l'école.

Avatar du membre
Madarjeen
Messages : 11
Enregistré le : 26 févr. 2017, 01:06:18
Compte Twitter : @Madarjeen

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par Madarjeen » 26 févr. 2017, 19:44:44

L'école a évidemment son rôle à jouer, même si on ne peut pas tout lui demander, concernant l'égalité entre les filles et les garçons.

Ceci dit, pour être prof moi-même, je dois bien avouer qu'on n'est pas tellement outillé pour aborder la question. D'abord parce que cette problématique est un peu noyée dans tout le reste du programme, entre les autres grandes luttes à l'école : le racisme, la moquerie, le harcèlement scolaire, la violence, etc. Toutes ces questions sont importantes, mais on a relativement peu de temps pour aborder chacune d'entre elles. Du coup, notre efficacité est limitée.

D'autre part, du point de vue de la formation, autant dire qu'il n'y a pas grand chose. En gros, on a eu deux heures de cours magistral sur la question de la "culture de l'égalité" où une prof assez mauvaise (enfin, c'est une très bonne théoricienne, mais une très mauvaise pédagogue, un comble pour quelqu'un qui forme des profs) a fait de son mieux pour évoquer les formes de sexisme que l'on peut voir à l'école, les conséquences qu'elles peuvent avoir, puis quelques albums jeunesse pour traiter de cela en classe. C'est léger.

Personnellement, j'ai l'impression de lutter contre le sexisme au quotidien dans ma pratique, dans ma manière de parler aux élèves, mais on a tellement de trucs à faire que je n'ai jamais le temps de parler concrètement du sexisme (à part le jour où je fais une séance spécifique là-dessus, mais c'est avec d'autres élèves que les miens, vu que j'ai une classe de petite section en ce moment). Et autant dire tout de suite que quand je le fais, je suis face à un public qui n'est pas du tout convaincu. D'ailleurs, tous mes collègues ne le sont pas. Et d'autres collègues qui le sont ont peur de s'engager pleinement sur le sujet, par crainte de passer pour des militantes féministes hystériques (du coup, je me retrouve parfois à apparaitre plus féministe que mes collègues femmes).

Bref voilà, je ne sais pas si j'ai apporté grand chose à la discussion, et je pourrais disserter pendant des heures sur ce thème, mais j'ai essayé de sélectionner un peu. :mrgreen:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Égalité filles-garçons à l'école : «insuffisant», selon un rapport

Message non lu par Nombrilist » 26 févr. 2017, 21:10:43

Très intéressant ce témoignage. Quels sont les stéréotypes nocifs que l'on peut retrouver à l'école par exemple ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré