Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
En ligne
Papibilou
Messages : 6117
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Papibilou » 10 juin 2017, 12:21:48

Nombrilist a écrit :
09 juin 2017, 16:23:11
Je viens de comprendre pourquoi Macron et Blanquer veulent un BAC plus musclé. Ce n'est pas du tout pour redonner ses lettres de noblesse au diplôme, ça ils s'en foutent. C'est pour solutionner le problème des engorgements à la FAC qui est un vrai casse-tête que nos gouvernements précédents n'ont pas voulu anticiper.
Evidemment. Et ils vont avoir l'UNEF sur le dos car ces derniers ne veulent pas proposer de solutions à ces engorgements mais veulent absolument que toutes les études soient accessibles à tous.

En ligne
Papibilou
Messages : 6117
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Papibilou » 10 juin 2017, 12:26:59

Je rappelle que , alors que nos voisins(du moins ceux que je connais un peu) on décidé de séparer une diplôme de fin d'études secondaires et l'accès à l'université, nous avons choisi de faire du tout en un. La sélection par tirage au sort étant scandaleuse, il faut bien trouver autre chose, que l'UNEF le veuille ou pas.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51179
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Nombrilist » 10 juin 2017, 14:41:45

Papibilou a écrit :
10 juin 2017, 12:21:48
Nombrilist a écrit :
09 juin 2017, 16:23:11
Je viens de comprendre pourquoi Macron et Blanquer veulent un BAC plus musclé. Ce n'est pas du tout pour redonner ses lettres de noblesse au diplôme, ça ils s'en foutent. C'est pour solutionner le problème des engorgements à la FAC qui est un vrai casse-tête que nos gouvernements précédents n'ont pas voulu anticiper.
Evidemment. Et ils vont avoir l'UNEF sur le dos car ces derniers ne veulent pas proposer de solutions à ces engorgements mais veulent absolument que toutes les études soient accessibles à tous.
En ce cas, il faut sélectionner au passage en seconde ou en première. C'est idiot de muscler le BAC et donc de choisir d'encombrer les terminales et donc les lycées plutôt que les universités. Cela ne fait que déplacer le problème, pas le régler.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51179
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Nombrilist » 10 juin 2017, 14:42:20

Papibilou a écrit :
10 juin 2017, 12:26:59
Je rappelle que , alors que nos voisins(du moins ceux que je connais un peu) on décidé de séparer une diplôme de fin d'études secondaires et l'accès à l'université, nous avons choisi de faire du tout en un. La sélection par tirage au sort étant scandaleuse, il faut bien trouver autre chose, que l'UNEF le veuille ou pas.
Je ne sais pas de quels voisins tu parles, mais n'oublie pas que la plupart font beaucoup moins d'enfants que nous.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Demain_Sera_Meilleur
Messages : 324
Enregistré le : 03 juil. 2016, 16:10:17

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Demain_Sera_Meilleur » 10 juin 2017, 14:57:58

Nombrilist a écrit :
10 juin 2017, 14:41:45
Papibilou a écrit :
10 juin 2017, 12:21:48
Nombrilist a écrit :
09 juin 2017, 16:23:11
Je viens de comprendre pourquoi Macron et Blanquer veulent un BAC plus musclé. Ce n'est pas du tout pour redonner ses lettres de noblesse au diplôme, ça ils s'en foutent. C'est pour solutionner le problème des engorgements à la FAC qui est un vrai casse-tête que nos gouvernements précédents n'ont pas voulu anticiper.
Evidemment. Et ils vont avoir l'UNEF sur le dos car ces derniers ne veulent pas proposer de solutions à ces engorgements mais veulent absolument que toutes les études soient accessibles à tous.
En ce cas, il faut sélectionner au passage en seconde ou en première. C'est idiot de muscler le BAC et donc de choisir d'encombrer les terminales et donc les lycées plutôt que les universités. Cela ne fait que déplacer le problème, pas le régler.
Pourquoi ne donner au brevet la même valeur que le baccalauréat ?

Corrigez-moi si je me trompe, mais on peut passer au seconde avec un brevet raté. Qu'on rende le succès obligatoire au brevet pour passer au lycée.

Personnellement, je serai assez favorable à une sélection par examen après chaque cycle, à l'exception du cycle maternelle vers école élémentaire (quoique, l'avis de quelqu'un qui connait bien l'éducation maternelle ne serait pas de refus)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Jeff Van Planet » 10 juin 2017, 15:54:14

Demain_Sera_Meilleur a écrit :
10 juin 2017, 14:57:58
Pourquoi ne donner au brevet la même valeur que le baccalauréat ?

Corrigez-moi si je me trompe, mais on peut passer au seconde avec un brevet raté. Qu'on rende le succès obligatoire au brevet pour passer au lycée.
on est bien d'accord.
Demain_Sera_Meilleur a écrit :
10 juin 2017, 14:57:58
Personnellement, je serai assez favorable à une sélection par examen après chaque cycle, à l'exception du cycle maternelle vers école élémentaire (quoique, l'avis de quelqu'un qui connait bien l'éducation maternelle ne serait pas de refus)
je ne suis pas certain de comprendre: qu'entent-on exactement par "une sélection par examen après chaque cycle"? que la note plus élevée à l'examen permette de choisir l'école? que la réussite fasse office de droit de passage au cycle supérieur? autre chose?
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
omega95
Messages : 4242
Enregistré le : 10 juin 2013, 20:43:07
Compte Twitter : shaidhulud
Localisation : Picardie

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par omega95 » 10 juin 2017, 17:06:37

Pour moi, les examens devraient servir autant à évaluer le niveau des élèves que celui des profs !
Les examens ne devraient plus être perçu comme des écluses à passer, mais comme des sondages permettant de redresser la barre si nécessaire...
Ne mens pas, ne voles pas, ne triches pas, les gouvernements n'aiment pas la concurrence
> Les dormeurs doivent se réveiller ! >L'Etat ne veut pas notre bien, il veut nos biens !
NOUS CITOYENS / Pour les votes Blancs !

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51179
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Nombrilist » 10 juin 2017, 17:08:07

Demain_Sera_Meilleur a écrit :
10 juin 2017, 14:57:58
Nombrilist a écrit :
10 juin 2017, 14:41:45
Papibilou a écrit :
10 juin 2017, 12:21:48
Nombrilist a écrit :
09 juin 2017, 16:23:11
Je viens de comprendre pourquoi Macron et Blanquer veulent un BAC plus musclé. Ce n'est pas du tout pour redonner ses lettres de noblesse au diplôme, ça ils s'en foutent. C'est pour solutionner le problème des engorgements à la FAC qui est un vrai casse-tête que nos gouvernements précédents n'ont pas voulu anticiper.
Evidemment. Et ils vont avoir l'UNEF sur le dos car ces derniers ne veulent pas proposer de solutions à ces engorgements mais veulent absolument que toutes les études soient accessibles à tous.
En ce cas, il faut sélectionner au passage en seconde ou en première. C'est idiot de muscler le BAC et donc de choisir d'encombrer les terminales et donc les lycées plutôt que les universités. Cela ne fait que déplacer le problème, pas le régler.
Pourquoi ne donner au brevet la même valeur que le baccalauréat ?

Corrigez-moi si je me trompe, mais on peut passer au seconde avec un brevet raté. Qu'on rende le succès obligatoire au brevet pour passer au lycée.
C'est vrai, mais dans les faits, ça m'étonnerait que le passage en seconde sans avoir réussi le brevet soit légion.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Demain_Sera_Meilleur
Messages : 324
Enregistré le : 03 juil. 2016, 16:10:17

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Demain_Sera_Meilleur » 10 juin 2017, 18:18:32

Jeff Van Planet a écrit :
10 juin 2017, 15:54:14
Demain_Sera_Meilleur a écrit :
10 juin 2017, 14:57:58
Pourquoi ne donner au brevet la même valeur que le baccalauréat ?

Corrigez-moi si je me trompe, mais on peut passer au seconde avec un brevet raté. Qu'on rende le succès obligatoire au brevet pour passer au lycée.
on est bien d'accord.
Demain_Sera_Meilleur a écrit :
10 juin 2017, 14:57:58
Personnellement, je serai assez favorable à une sélection par examen après chaque cycle, à l'exception du cycle maternelle vers école élémentaire (quoique, l'avis de quelqu'un qui connait bien l'éducation maternelle ne serait pas de refus)
je ne suis pas certain de comprendre: qu'entent-on exactement par "une sélection par examen après chaque cycle"? que la note plus élevée à l'examen permette de choisir l'école? que la réussite fasse office de droit de passage au cycle supérieur? autre chose?
Que la réussite fasse office de droit de passage au cycle supérieur :)

@Nombrilist Je n'ai pas de chiffre statistique sous la main, mais de ce que j'ai vécu, sur environ 4 classes de troisième soit 140 élèves, entre 5 à 10 étaient passés en seconde sans le brevet... Il ne faut pas généraliser à partir d'une seule expérience, mais je pense que le phénomène est bien plus répandu que ce que l'on imagine.

Je me rappelle d'une camarade qui, en L2, s'était vantée auprès du professeur d'être admise à la faculté sans avoir eu son bac français. (bon, en même temps, le niveau en grammaire des étudiants français aujourd'hui... il ne doit être satisfaisant que dans les filières d'excellence).
Modifié en dernier par Demain_Sera_Meilleur le 10 juin 2017, 18:23:40, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Jeff Van Planet » 10 juin 2017, 18:20:52

merci pour la réponse @Demain_Sera_Meilleur
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51179
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Nombrilist » 10 juin 2017, 20:25:01

Demain_Sera_Meilleur a écrit :
10 juin 2017, 18:18:32
Jeff Van Planet a écrit :
10 juin 2017, 15:54:14
Demain_Sera_Meilleur a écrit :
10 juin 2017, 14:57:58
Pourquoi ne donner au brevet la même valeur que le baccalauréat ?

Corrigez-moi si je me trompe, mais on peut passer au seconde avec un brevet raté. Qu'on rende le succès obligatoire au brevet pour passer au lycée.
on est bien d'accord.
Demain_Sera_Meilleur a écrit :
10 juin 2017, 14:57:58
Personnellement, je serai assez favorable à une sélection par examen après chaque cycle, à l'exception du cycle maternelle vers école élémentaire (quoique, l'avis de quelqu'un qui connait bien l'éducation maternelle ne serait pas de refus)
je ne suis pas certain de comprendre: qu'entent-on exactement par "une sélection par examen après chaque cycle"? que la note plus élevée à l'examen permette de choisir l'école? que la réussite fasse office de droit de passage au cycle supérieur? autre chose?
Que la réussite fasse office de droit de passage au cycle supérieur :)

@Nombrilist Je n'ai pas de chiffre statistique sous la main, mais de ce que j'ai vécu, sur environ 4 classes de troisième soit 140 élèves, entre 5 à 10 étaient passés en seconde sans le brevet... Il ne faut pas généraliser à partir d'une seule expérience, mais je pense que le phénomène est bien plus répandu que ce que l'on imagine.

Je me rappelle d'une camarade qui, en L2, s'était vantée auprès du professeur d'être admise à la faculté sans avoir eu son bac français. (bon, en même temps, le niveau en grammaire des étudiants français aujourd'hui... il ne doit être satisfaisant que dans les filières d'excellence).
Je n'ai pas compris. Le BAC de français, ça n'existe pas. Il y a des épreuves de français dans différents BAC (aucune épreuve ne comporte d'orthographe ou de grammaire, au passage). De quoi parlait cette fille exactement ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Demain_Sera_Meilleur
Messages : 324
Enregistré le : 03 juil. 2016, 16:10:17

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Demain_Sera_Meilleur » 10 juin 2017, 20:44:08

Effectivement, c'est un abus de langage.

Elle n'a pas eu 10/20 aux épreuves de français du baccalauréat général, soit un oral et une dissertation ou commentaire de texte. Certes, les épreuves ne sanctionnent pas l'orthographe et la grammaire, mais cela reste néanmoins pris en compte dans la notation. En l'espèce, le niveau de cette fille était catastrophique.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51179
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Nombrilist » 10 juin 2017, 21:35:58

ça ne veut rien dire. J'ai eu 6.5 en français au BAC (ainsi que 8 en philo) et pas de mention. J'ai fait prépa, puis école d'ingé et maintenant, j'ai un doctorat en biologie. Ensuite, pour ce qui est du passage en 2nde, je suis d'accord qu'il faudrait peut-être serrer les boulons. Ou bien serrer les boulons au moment de passer en 1ère. Mais il faut une offre alternative correcte. Pour le moment, les bons débouchés, c'est école d'ingé, BTS et licences pros.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
asterix
Messages : 1081
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par asterix » 10 juin 2017, 21:36:48

Nombrilist a écrit :
09 juin 2017, 22:43:49
asterix a écrit :
09 juin 2017, 22:23:51
Nombrilist a écrit :
09 juin 2017, 16:23:11
Je viens de comprendre pourquoi Macron et Blanquer veulent un BAC plus musclé. Ce n'est pas du tout pour redonner ses lettres de noblesse au diplôme, ça ils s'en foutent. C'est pour solutionner le problème des engorgements à la FAC qui est un vrai casse-tête que nos gouvernements précédents n'ont pas voulu anticiper.
Moi j'aime penser que c'est pour les 2. Je crois Macron (et pourtant ce n'est pas mon cheval) très motivé sur la rénovation de la valeur des diplômes.
Un diplôme qui a de la valeur ne peut pas être réussit par 85%. C'est un contresens. Il faut recréer ou revaloriser tous les diplômes de différents niveaux. Un diplôme de masse est dévalorisant. Il faut les diversifier, faire renaître le CAP (c'était un magnifique diplôme il y a 40 ans), et pourquoi pas un genre de certificat d'étude.
En ce cas, il faut faire ça dans l'autre sens. D'abord revaloriser les CAP, BAC pro, BTS et Cie et ensuite durcir le BAC. Mais on en revient au problème des emmerdeurs, sauf en BTS où en général ils ont disparu. Tant que l'on n'aura pas solutionné ce problème, il est illusoire de faire renaître les diplômes de plus bas niveau dans la hiérarchie des diplômes.
Tout à fait
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

En ligne
Papibilou
Messages : 6117
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Macron et Blanquer veulent un nouveau bac « plus musclé »

Message non lu par Papibilou » 11 juin 2017, 10:55:26

Nombrilist a écrit :
10 juin 2017, 14:42:20
Papibilou a écrit :
10 juin 2017, 12:26:59
Je rappelle que , alors que nos voisins(du moins ceux que je connais un peu) on décidé de séparer une diplôme de fin d'études secondaires et l'accès à l'université, nous avons choisi de faire du tout en un. La sélection par tirage au sort étant scandaleuse, il faut bien trouver autre chose, que l'UNEF le veuille ou pas.
Je ne sais pas de quels voisins tu parles, mais n'oublie pas que la plupart font beaucoup moins d'enfants que nous.
Voilà une solution qu'elle est bonne: faites moins d'enfants pour éviter d'encombrer les universités ! :D

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré