Jean-Michel Blanquer : "On doit se poser la question de la durée des vacances scolaires"

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Papibilou
Messages : 4992
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer : "On doit se poser la question de la durée des vacances scolaires"

Message non lu par Papibilou » 26 août 2017, 12:22:00

Aiden a écrit :
26 août 2017, 09:29:59
Les vacances scolaires sont effectivement un sujet importants, notamment les vacances estivales. Je suis d'accord pour dire que ces dernières devraient être raccourcies d'un mois. Si l'on se réfléchit du point de vu de la réussite scolaire de l'élève, on ne peut que constater l'évidence: elles font oublier une partie non-négligeable du programme. Bien évidemment, l'oubli n'est pas uniquement lié aux vacances. Les méthodes des professeurs pourraient être interrogés. Mais elles jouent tout de même un rôle. Cette évidence soulève deux questions, dont une a été soulevé par les discussions. La première concerne le tourisme. Comme il a été proposé, on pourrait peut-être faire varier un peu les dates des vacances pour compenser. Mais même si cette réforme doit impacter les grandes stations touristiques, ce n'est pas une raison pour faire marche arrière. Les parents pourraient très bien essayer de trouver d'autres lieux moins connus , peut-être plus près de chez-eux ce qui ferrait tourner l'économie locale tout en étant neutre sur le tourisme national. Cela pourrait peut-être servir à rééquilibrer en partie le territoire national. Parlons maintenant des entreprises. Certes, un départ massif pourrait les gêner. Là encore, l'étalement des vacances est une solution partielle. Que fais t'on si cela empêche certains de partir? Réponse: rien. Vivre bien ne nécessite pas nécessairement de se rendre à la plage chaque année. Et puis les parents pourraient partir à un autre moment, lors des périodes scolaires. Certes les enfants seraient laissés derrière, peut-être chez les grands-parents. Cela ne me choquerait pas. La deuxième question concerne la localisation de ces vacances. Il est de plus en plus difficile de prévoir le ou les mois les plus chauds. Depuis quelques années je me rend compte que septembre devient plus agréable que juillet et août. Peut-être faut-il en mettre un peu en juin-juillet puis en septembre. Je ne sais pas trop.
Pourquoi raccourcir les vacances me direz-vous? Eh bien pour prolonger certaines vacances intermédiaires. Je pense particulièrement aux vacances de Noël qui ne sont pas très reposantes. J'ai presque envie de dire que toutes les vacances secondaires devraient idéalement faire trois semaine. Les devoirs et les révisions fait que les élèves ont l'esprit partagé entre profiter des vacances et faire attention à la rentrée qui se rapproche. Ce n'est peut-être pas universel, mais mon expérience me dit que ce cas arrive. Trois semaines permettraient donc de vraiment profiter des congés scolaires. Ou alors il faudrait penser à une autre organisation du temps scolaire: moins de devoirs lors des vacances et/ou une réduction du temps scolaire. Dernière chose, les vacances d'hiver m'ont toujours paru moins utile que les autres mais je ne sais pas pourquoi.
Évidemment ce message concerne les vacances du primaire et du secondaire, pas des vacances dans le supérieur.
J'avais exprimé (maladroitement peut-être) un avis inverse: laisser les vacances d'été comme une coupure essentielle de l'année et raccourcir les vacances intermédiaires, celles de Toussaint et de Février, à 1 semaine. Les vacances de Noel et Pâques doivent, selon moi, rester à 15 jours car elles coupent carrément un trimestre alors que celle de milieu de trimestre, raccourcies à une semaine, permettraient de regagner ce qu'il faut de 1/2 journées pour revenir à une semaine de 4 jours au lieu de 4.5.
Quant aux vacances, les parents, à l'exception de ceux qui sont enseignants, n'ont pas autant de vacances que leurs enfants. Le tourisme n'aurait donc à pâtir que du raccourci des vacances de milieu de trimestre.

Avatar du membre
Aiden
Messages : 60
Enregistré le : 22 oct. 2014, 15:55:18

Re: Jean-Michel Blanquer : "On doit se poser la question de la durée des vacances scolaires"

Message non lu par Aiden » 26 août 2017, 13:45:11

Bonjour Papibilou et merci pour votre réponse.

Vous prônez le maintien des vacances estivales pour maintenir "une coupure essentielle" entre deux années scolaires. Or les années scolaires sont toutes liées. Un savoir acquis une année est censé resservir les années suivantes. En conséquence, je ne trouve pas sain que des vacances puissent faire perdre certaines connaissances ainsi que certaines habitudes.
Concernant les vacances de Noël et de Toussain, je ne comprends pas l'argument. En quoi la coupure trimestrielle est-elle un argument suffisant pour les maintenir en l'état? Si elles sont trop courtes pour vraiment pouvoir se reposer elles le sont, coupure trimestrielle ou pas.
Quant aux petites vacances je ne suis pas complètement fermé à votre proposition. La proposition de réduire les vacances de Février me semble envisageable. En revanche je suis plus dubitatif au sujet des vacances de la Toussaint. Ayant vécu le passage des vacances d'une semaine et demi à deux semaines, je peux dire que cela m'a été utile. Mais il est vrai que si cela est fait pour réduire le nombre de jours scolaire, je ne peux pas vraiment me prononcer. Mais dans ces conditions, il faudrait que le jour supprimé permette d'avoir un week-end de trois jours. Sinon, cette réforme n'a aucune utilité.
Je vais finir ce message sur votre remarque concernant le tourisme. Effectivement la suppression des vacances du milieu de trimestre n'aurait qu'un impact minime sur les professionnels du tourisme. En écrivant mon message, je pensais surtout au raccourcissement des deux mois de vacance.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer : "On doit se poser la question de la durée des vacances scolaires"

Message non lu par Nombrilist » 26 août 2017, 13:48:38

Si vous raccourcissez le nombre de jours des vacances en hiver, vous raccourcissez forcément le chiffre d'affaire des stations de ski. Ce qui ne me pose pas de problème, mais je pense que c'est faux de dire que ça ne pourrait pas être le cas.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Aiden
Messages : 60
Enregistré le : 22 oct. 2014, 15:55:18

Re: Jean-Michel Blanquer : "On doit se poser la question de la durée des vacances scolaires"

Message non lu par Aiden » 26 août 2017, 13:54:18

Nombrilist, merci de cette correction.

J'avais émis l'hypothèse que puisqu'il y avait moins de monde lors des vacances d'hiver, les touristes Français pourraient partir en même temps sans pour autant surcharger les stations. C'était probablement un raisonnement un peu simpliste, je n'ai pas été vérifié le nombre de place ainsi que la durée du séjour (des vacances d'hiver durent-elles plus d'une semaine?).

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer : "On doit se poser la question de la durée des vacances scolaires"

Message non lu par Nombrilist » 26 août 2017, 14:01:32

Je pars de l'hypothèse qu'en saison hivernale, les stations de ski et les hôtels affichent complet pendant mettons 12 semaines. Si vous ôtez des semaines pour reconcentrer les "vacanciers", on remarque immédiatement que ces "vacanciers" supplémentaires devront faire autre chose (rester chez eux par exemple ;-)). Et les stations de ski et hôtels associés auront perdu des semaines de C.A.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Aiden
Messages : 60
Enregistré le : 22 oct. 2014, 15:55:18

Re: Jean-Michel Blanquer : "On doit se poser la question de la durée des vacances scolaires"

Message non lu par Aiden » 26 août 2017, 14:28:20

Selon les échos, la fréquentation en 2015 approchait les 90% (https://www.lesechos.fr/10/03/2015/lese ... -plein.htm). Les deux années qui ont suivi n'étaient pas exceptionnelles (https://www.lesechos.fr/20/04/2017/LesE ... diocre.htm ). 35% des 22% de Français qui vont au ski sont partis plus d'une semaine en 2014 . L'impact sera donc réel mais peut-être pas suffisant pour que les pouvoirs publics changent d'avis dans le cadre de vacance d'une semaine seulement. En revanche une suppression pur et simple serait plus douloureux. Mais comme nous l'avons tout les deux écrit, tant pis pour eux.

Papibilou
Messages : 4992
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer : "On doit se poser la question de la durée des vacances scolaires"

Message non lu par Papibilou » 26 août 2017, 15:40:17

Nombrilist a écrit :
26 août 2017, 14:01:32
Je pars de l'hypothèse qu'en saison hivernale, les stations de ski et les hôtels affichent complet pendant mettons 12 semaines. Si vous ôtez des semaines pour reconcentrer les "vacanciers", on remarque immédiatement que ces "vacanciers" supplémentaires devront faire autre chose (rester chez eux par exemple ;-)). Et les stations de ski et hôtels associés auront perdu des semaines de C.A.
Compte tenu du fait que, pour des raisons financières (les séjours au ski coûtent cher) la plupart des gens qui vont au ski n'y vont qu'une semaine (et qu'ils ne prennent pas plus pour se garder des vacances l'été) , je ne pense pas qu'il y aurait un impact sur les stations de sport d'hiver. Il faut bien sûr un décalage entre zones.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer : "On doit se poser la question de la durée des vacances scolaires"

Message non lu par Nombrilist » 26 août 2017, 15:42:17

En ce cas, tu créés plus de zones qu'il n'y en a actuellement ? Genre 9 zones au lieu de 3 par exemple ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Papibilou
Messages : 4992
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer : "On doit se poser la question de la durée des vacances scolaires"

Message non lu par Papibilou » 26 août 2017, 15:43:32

Aiden a écrit :
26 août 2017, 13:45:11
Bonjour Papibilou et merci pour votre réponse.

Vous prônez le maintien des vacances estivales pour maintenir "une coupure essentielle" entre deux années scolaires. Or les années scolaires sont toutes liées. Un savoir acquis une année est censé resservir les années suivantes. En conséquence, je ne trouve pas sain que des vacances puissent faire perdre certaines connaissances ainsi que certaines habitudes.
Concernant les vacances de Noël et de Toussain, je ne comprends pas l'argument. En quoi la coupure trimestrielle est-elle un argument suffisant pour les maintenir en l'état? Si elles sont trop courtes pour vraiment pouvoir se reposer elles le sont, coupure trimestrielle ou pas.
Quant aux petites vacances je ne suis pas complètement fermé à votre proposition. La proposition de réduire les vacances de Février me semble envisageable. En revanche je suis plus dubitatif au sujet des vacances de la Toussaint. Ayant vécu le passage des vacances d'une semaine et demi à deux semaines, je peux dire que cela m'a été utile. Mais il est vrai que si cela est fait pour réduire le nombre de jours scolaire, je ne peux pas vraiment me prononcer. Mais dans ces conditions, il faudrait que le jour supprimé permette d'avoir un week-end de trois jours. Sinon, cette réforme n'a aucune utilité.
Je vais finir ce message sur votre remarque concernant le tourisme. Effectivement la suppression des vacances du milieu de trimestre n'aurait qu'un impact minime sur les professionnels du tourisme. En écrivant mon message, je pensais surtout au raccourcissement des deux mois de vacance.
J'avoue que votre raisonnement se tient logiquement mais les adultes eux aussi tendent à regrouper leurs jours de vacances d'été parce qu'ils estiment cette grosse coupure nécessaire pour se "ressourcer". Si les adultes estiment qu'une grosse coupure est nécessaire pourquoi pas les enfants ?

Avatar du membre
Aiden
Messages : 60
Enregistré le : 22 oct. 2014, 15:55:18

Re: Jean-Michel Blanquer : "On doit se poser la question de la durée des vacances scolaires"

Message non lu par Aiden » 26 août 2017, 16:10:35

Les adultes ne prennent pas une pose de deux mois, voir trois dans certaines classes (comme en seconde). De plus je n'ai jamais dit qu'il ne fallait pas faire des vacances estivales un temps plus long. Je trouve juste qu'il est actuellement trop long. De plus, on ne peut pas comparer les deux. Les parents ont beaucoup moins de chose à apprendre que les élèves et leur travail est peut-être plus fatiguant que celui des enfants.

Papibilou
Messages : 4992
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Jean-Michel Blanquer : "On doit se poser la question de la durée des vacances scolaires"

Message non lu par Papibilou » 26 août 2017, 19:18:41

Aiden a écrit :
26 août 2017, 16:10:35
Les adultes ne prennent pas une pose de deux mois, voir trois dans certaines classes (comme en seconde). De plus je n'ai jamais dit qu'il ne fallait pas faire des vacances estivales un temps plus long. Je trouve juste qu'il est actuellement trop long. De plus, on ne peut pas comparer les deux. Les parents ont beaucoup moins de chose à apprendre que les élèves et leur travail est peut-être plus fatiguant que celui des enfants.
Pas faux. Finalement ce sujet mériterait des groupes de travail incluant pédopsychiatres, enseignants, parents d'élèves etc .. et responsables de communes (on voit que la semaine de 4.5 jours a posé de graves problèmes et continue, et les communes subventionnent parfois des organismes chargés des enfants hors période scolaire).

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré