Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17235
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par Jeff Van Planet » 17 déc. 2017, 10:46:19

[Edit : Jeff calme toi immédiatement]
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par signora » 17 déc. 2017, 12:38:37

Désolée Jeff mon post n'avait rien d'agressif ...
ainsi supprimé on pourrait le penser, cher modérateur ;)
Ceci dit je laisse tomber. [Edit : Signora, on va passer à autre chose, merci]
Promis dernier message sur le sujet.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

pierre30
Messages : 6930
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par pierre30 » 17 déc. 2017, 13:10:18

asterix a écrit :
16 déc. 2017, 21:45:02
pierre30 a écrit :
16 déc. 2017, 10:41:44
La question est aussi "ne serait il pas préférable de revenir à une orthographe plus instinctive ?"
L'abandon actuel n'est il pas simplement le signe que l'EN a répondu oui à la question ?
L’instinct n'est pas universel. Et que ne ferait pas l'EN pour se débarrasser du problème, par l'absence même de solution. (ça c'est du Chirac ou de Mitterrand).Elle ne fait donc rien, sauf détourner son regard du PISA. Bientôt, on va nous dire qu'être cancre, c'est plus écologique, car ce sont les plus savant qui ont détraqué la planète.

Et je ne crois pas qu'il s'agisse d'un abandon du désir d'enseigner l'orthographe. C'est juste la faible capacité de concentration des élèves, dû à tout ce qu'on sait, qui est en cause. Argument qui sollicite l'usage d'une méthode simpliste: le global, enseigné par le jeu, surtout pas par le travail, et agrémenté de singeries théâtrales de l'enseignant, espérant qu'il en restera quelque chose.

Et moi je maintiens que cela nuit à la capacité analytique des jeunes. Ils ont une mémoire culturelle fabuleuse, mais il s'en servent de casse noix, comme Neandertal jouait du violon avec un gourdin. Il suffit ensuite de dire que c'est moderne, et que c'est l'avenir. Avec un bon coup de marketing et de packaging, ça se vend.

:rofl: Ne voit on pas à Noël, des gamins laisser tomber le jouet, et s'occuper de l'emballage, qui lui au moins laisse libre cours à sa créativité: cela prouve un désir de mathématique, et de décryptage des choses, d'analyse. Ce dont on les prive avec du global, ce dont on les prive par exposition perpétuelle à la passivité du spectacle. Assied toi et regarde, au lieu de lève toi et fait.
Mais la langue n'est elle pas le jouet et la communication l'emballage ?
On peut se demander si il est utile de dépenser autant d'énergie à maîtriser une telle complexité.
Je crois que l'oeuvre de l'académie (l'orthographe et la langue) est comparable à une peinture ou à n'importe quel objet culturel. On peut l'apprécier ou l'ignorer. Sauf que dans le cas de la langue et de ses subtilités, cet objet est devenu un constituant de la culture française. En gros la langue et sa maîtrise est une part de ce qui identifie les français et en fait une nation. L'abandonner, c'est laisser encore un peu plus de place aux autres constituants qui posent davantage de problèmes, comme les origines religieuses, ou le territoire ou on est né.
La langue peut s' apprendre et ainsi on rejoint la communauté. Le lieu de naissance, c'est plus difficile de le modifier.

pierre30
Messages : 6930
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par pierre30 » 17 déc. 2017, 13:31:23

Il est-y pas mignon cuici?
«C'est fatig(u)ant» : ne faites plus la faute !

dim. 17 déc. 2017 - 05:00

ORTHOGRAPHE - « Ce travail est fatiguant » ou « ce travail est fatigant » ? Les deux formules caracolent sur le papier. L'une des deux est pourtant..

Image



ImageValery Kachaev/studiostoks - stock.adobe.com


ORTHOGRAPHE - « Ce travail est fatiguant » ou « ce travail est fatigant » ? Les deux formules caracolent sur le papier. L'une des deux est pourtant incorrecte. Laquelle ? Le Figaro revient sur son bon usage.



L'expression est usante, épuisante, en tout point harassante. Indiscernable à l'oreille de son participe présent, l'adjectif l'est tout autant à l'écrit. «Cette fille est fatiguante», «c'est en se fatigant à son travail qu'il s'est fait mal au poignet», «tu n'imagines pas à quel point c'est fatiguant de l'aimer»... Quand faut-il employer le «u» du radical verbal ou au contraire ne pas l'utiliser? Comment les différencier? Le Figaro revient sur leur bon usage.


La confusion est aisée du fait de leur homophonie. Mais qu'à cela ne tienne, le français possède des règles très claires pour nous éviter de commettre encore et encore la même erreur. Ainsi que le précise l'Académie française dans sa rubrique Dire/ Ne pas dire, on distinguera l'écriture de notre mot selon son emploi dans la phrase.

«Tu es fatiguant» ou «tu es fatigant»?


Si le mot désigne une action en train de se dérouler, il aura le rôle de participe présent. Il sera donc invariable et conservera le «u» du radical verbal. On écrira: «C'est en se fatiguant au travail qu'il a eu un accident.» Idem pour les verbes «naviguer», «intriguer», «provoquer» et «convaincre». Pour être correct, on notera: «c'est en provoquant la chance qu'il a eu de bonnes notes», «en naviguant sur ces eaux, on arrivera à l'heure».


Attention toutefois! Les sages nous précisent qu'il était autrefois acceptable d'accorder le participe présent. Il est donc encore possible de retrouver cette construction au pluriel dans certaines locutions aujourd'hui figées. Exemple: «séance tenante, des ayants droit…»


Si notre mot exprime «un état», «une propriété», il est un adjectif verbal. Il peut être variable et perd alors son «u». On écrira: «Tu es fatigant». De la même façon, on notera pour être correct: «Tu es convaincant (et non convainquant), extravagant (et non extravaguant).»


Astuce : Si le doute subsiste, essayez alors de remplacer le mot «fatigant» par un adjectif. Si l'échange est possible, alors ce dernier ne s'écrira jamais avec le «u» du radical verbal. Exemple: «Il est fatigant ce garçon» ou «il est embêtant ce garçon».





Article complet sur http://www.lefigaro.fr/langue-francaise ... 1513509126
I

Avatar du membre
les orteils
Messages : 1890
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par les orteils » 17 déc. 2017, 13:33:04

asterix a écrit :
16 déc. 2017, 21:17:43


Avez-vous réussi à le lire du premier coup ?
http://www.enigme-facile.fr/selon-une-e ... ridge-6497

Mais je doute que cela convienne à un lecteur débutant.

Là les lettres sont en désordre. Quand un enfant reconnait un mot globalement, elles sont dans l'ordre !! La lecture met en jeu des mécanismes complexes qui dépassent largement la logique, plus ou moins rigoureuse d'ailleurs, du b + a = ba
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par signora » 17 déc. 2017, 13:45:02

Je bute souvent sur le choix : fatiguant ou fatigant ?
Je ne connaissais pas cette astuce :
Astuce : Si le doute subsiste, essayez alors de remplacer le mot «fatigant» par un adjectif. Si l'échange est possible, alors ce dernier ne s'écrira jamais avec le «u» du radical verbal. Exemple: «Il est fatigant ce garçon» ou «il est embêtant ce garçon».
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3101
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par Cheshire cat » 17 déc. 2017, 17:28:48

Difficile de trouver mieux pour illustrer la connerie absolue de l'orthographe française.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Papibilou
Messages : 5472
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par Papibilou » 17 déc. 2017, 18:59:47

Cheshire cat a écrit :
17 déc. 2017, 17:28:48
Difficile de trouver mieux pour illustrer la connerie absolue de l'orthographe française.
Non, l'orthographe n'est pas absurde, et n'est pas non plus une connerie absolue, loin de là; elle résulte de siècles de formation ( Villers Cotterêt c'est 1539 !) et de déformations. Que certains changements puissent en améliorer la facilité pourquoi pas ? Mais jeter le bébé (un peu âgé certes) avec l'eau du bain c'est ouvrir la porte à des évolutions sans intérêt.

pierre30
Messages : 6930
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par pierre30 » 17 déc. 2017, 19:23:03

Jusqu'au 19 eme c'est surtout le langage administratif et celui de la cour. Et pour l'orthographe c'est l'académie qui l'a codifiée.
Aujourd'hui elle est devenue le signe de reconnaissance d'une certain caste "Ceux qui font peu de fautes". C'est quand même un peu abscons.

Avatar du membre
artragis
Messages : 7195
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par artragis » 17 déc. 2017, 20:04:08

Non, l'orthographe n'est pas absurde, et n'est pas non plus une connerie absolue, loin de là; elle résulte de siècles de formation ( Villers Cotterêt c'est 1539 !) et de déformations.
La langue française n'est pas une langue analytique à la base donc l'orthographe, telle que codifiée à plusieurs reprise par l'académie française manque cruellement de logique.

Ensuite, le fait d'utiliser le Français c'est quelque chose qu'on doit à la révolution et notamment aux républicains, les rois et royalistes refusaient que le bas peuple apprenne le français avant pour deux raisons :

- il fallait que cette langue soit la preuve de l'influence du roi sur les autres souverains (qui parlaient du coup cette langue aussi)
- il fallait que cette langue marque la distinction sociale entre noblesse/clergé et le reste.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3101
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par Cheshire cat » 18 déc. 2017, 07:48:56

Il y a trois choses compliquées dans le Monde : Les règles du Talmud, les règles administratives françaises, et l'orthographe française.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Papibilou
Messages : 5472
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par Papibilou » 18 déc. 2017, 09:18:24

pierre30 a écrit :
17 déc. 2017, 19:23:03
Jusqu'au 19 eme c'est surtout le langage administratif et celui de la cour. Et pour l'orthographe c'est l'académie qui l'a codifiée.
Aujourd'hui elle est devenue le signe de reconnaissance d'une certain caste "Ceux qui font peu de fautes". C'est quand même un peu abscons.
Du latin abscondere : cacher ! :P

Papibilou
Messages : 5472
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par Papibilou » 18 déc. 2017, 09:26:52

artragis a écrit :
17 déc. 2017, 20:04:08
Non, l'orthographe n'est pas absurde, et n'est pas non plus une connerie absolue, loin de là; elle résulte de siècles de formation ( Villers Cotterêt c'est 1539 !) et de déformations.
La langue française n'est pas une langue analytique à la base donc l'orthographe, telle que codifiée à plusieurs reprise par l'académie française manque cruellement de logique.

Ensuite, le fait d'utiliser le Français c'est quelque chose qu'on doit à la révolution et notamment aux républicains, les rois et royalistes refusaient que le bas peuple apprenne le français avant pour deux raisons :

- il fallait que cette langue soit la preuve de l'influence du roi sur les autres souverains (qui parlaient du coup cette langue aussi)
- il fallait que cette langue marque la distinction sociale entre noblesse/clergé et le reste.
Je ne suis pas d'accord, il y a une logique, mais elle est parfois longue à assimiler et je ne suis pas opposé à ce qu'il y ait une simplification. Je suis même favorable à une simplification qui rapproche les héritiers du latin (Espagnols Italiens etc .); par exemple en italien (notez que lorsqu'il s'agit d'une nationalité il faut une majuscule à Italien mais une minuscule s'ils s'agit d'un adjectif) et en espagnol on écrit farmacia pour pharmacie; donc on pourrait remplacer le "ph" par un "f" en vertu du principe qu'il faut réuni plutôt que diviser et qu'en plus ça vient ... du grec.

pierre30
Messages : 6930
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par pierre30 » 18 déc. 2017, 13:20:06

Papibilou a écrit :
18 déc. 2017, 09:18:24
pierre30 a écrit :
17 déc. 2017, 19:23:03
Jusqu'au 19 eme c'est surtout le langage administratif et celui de la cour. Et pour l'orthographe c'est l'académie qui l'a codifiée.
Aujourd'hui elle est devenue le signe de reconnaissance d'une certain caste "Ceux qui font peu de fautes". C'est quand même un peu abscons.
Du latin abscondere : cacher ! :P
Le latin n'est pas ma spécialité, mais j'utilise le dictionnaire :D

pierre30
Messages : 6930
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le ministre de l'Education nationale annonce une dictée quotidienne à l'école primaire

Message non lu par pierre30 » 18 déc. 2017, 14:30:10

Une blague pourrie si je peux me permettre : "ça vient du grec"
- Madame, vous avez une maladie vénérienne.
- Une quoi ?
- Euuuhh .. Vous avez la Syphilis ..... ça vient du grec !
- Ah je le savais, que ça vient du grec !!!

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré