Le passé simple : un futur compliqué

Venez nous parler des problèmes de nos écoles ( service minimum, l'accueil des enfants, effectifs dans les classes ... )
Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par Jeff Van Planet » 03 nov. 2018, 09:48:35

"apprendre à n'en point user" ne signifie pas que c'est trop tard.

La seconde n'implique pas de future, sinon la formulation aurait été <<il faut que nous soyons d'accord>> au lieux de <<il faudrait>>.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Papibilou
Messages : 6136
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par Papibilou » 03 nov. 2018, 19:28:32

Jean a écrit :
03 janv. 2018, 19:16:25
On pourrait arrêter de parler de temps. Ca complique la langue...

Un bon verbe à l'infinitif et ça suffit...
Moi y en a pas être tout à fait d'accord.

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3184
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par Cheshire cat » 05 nov. 2018, 10:01:46

albert a écrit :
14 janv. 2018, 10:33:57
Tout à fait d’accord avec @Papibilou sur la différence qu’il y a entre langue parlée et langue écrite. La littérature n’existerait pas sans cette distinction.

Je constate qu’il y a un appauvrissement de la langue française (mais c’est vrai aussi des autres langues et en particulier de l’anglais) qui ne concerne pas que le langage parlé mais se retrouve aussi dans la littérature, notamment enfantine. Ainsi, j’ai eu l’occasion de feuilleter des livres pour enfants (le Club des Cinq d’Enid Blyton) que j’avais lus lorsque j’étais petit, et j’ai constaté que les versions actuelles avaient été réécrites au présent alors que, dans les versions de mon enfance, il y avait du passé simple.
J'avais lu un article où des enseignants, après le succès de la saga Harry Potter constataient que les élèves s'essayaient au passé simple dans leurs rédactions.
Bien sûr leur conjugaison était approximative, mais ils étaient motivés !
J'utilise parfois le passé simple quand je narre une anecdote, cela a pu m'arriver ici.
Si utiliser le passé simple demande de l'entraînement, il n'est pas si difficile de lire un texte l'utilisant même si on le connait mal.
Il est absurde de le bannir de la littérature enfantine.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par Jeff Van Planet » 05 nov. 2018, 19:46:30

De toutes façons je continue de penser qu'il n'y a pas deux langues différentes l'une qui serait écrite et l'autre qui serait parlée. ça n'a pas de sens.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
asterix
Messages : 1085
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par asterix » 05 nov. 2018, 19:54:56

Jeff Van Planet a écrit :
02 nov. 2018, 18:29:57
<<Encore eu t il fallut que nous en convenions et que nous apprissions à n'en point user.>>
il faudrait que nous soyons d'accord et apprendre à ne pas l'utiliser. Je suis devenu un traducteur de vieux françouais en français. :mrgreen:



Juste en passant: dire "c'est un appauvrissement de la langue" est une paupérisation de la langue :mrgreen: :banane2: :mrgreen:
:star3: Ouais, mais t'a quand même été obligé d'utiliser le subjonctif. Nananère. :danse:
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 1085
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par asterix » 05 nov. 2018, 20:05:35

Cheshire cat a écrit :
05 nov. 2018, 10:01:46
albert a écrit :
14 janv. 2018, 10:33:57
Tout à fait d’accord avec @Papibilou sur la différence qu’il y a entre langue parlée et langue écrite. La littérature n’existerait pas sans cette distinction.

Je constate qu’il y a un appauvrissement de la langue française (mais c’est vrai aussi des autres langues et en particulier de l’anglais) qui ne concerne pas que le langage parlé mais se retrouve aussi dans la littérature, notamment enfantine. Ainsi, j’ai eu l’occasion de feuilleter des livres pour enfants (le Club des Cinq d’Enid Blyton) que j’avais lus lorsque j’étais petit, et j’ai constaté que les versions actuelles avaient été réécrites au présent alors que, dans les versions de mon enfance, il y avait du passé simple.
J'avais lu un article où des enseignants, après le succès de la saga Harry Potter constataient que les élèves s'essayaient au passé simple dans leurs rédactions.
Bien sûr leur conjugaison était approximative, mais ils étaient motivés !
J'utilise parfois le passé simple quand je narre une anecdote, cela a pu m'arriver ici.
Si utiliser le passé simple demande de l'entraînement, il n'est pas si difficile de lire un texte l'utilisant même si on le connait mal.
Il est absurde de le bannir de la littérature enfantine.
Bien sur. De toute façon il n'est pas si difficile. C'est juste qu'effectivement, phonétiquement ça fait "vieux français, et qu'on y met vite une connotation ringarde, lorsque l'on est jeune.
Comme tu le dis, c'est un temps narratif. Il faut donc narrer pour l'utiliser. Verbalement cela ne se fait plus ou presque, contrairement à l'écrit. Mais j'aime beaucoup, sur France Culture ou sur Europe1, écouter des romans radiophoniques, surtout narré par Franck Ferrand ou Christophe Hondelatte par exemple, pour leur voix absolument adaptée à la narration, comme autrefois Pierre Bellemare. Le passé simple y est riche et fréquent, comme le plus que parfait. :ok: sans jamais que cela lasse l'oreille.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

En ligne
Papibilou
Messages : 6136
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par Papibilou » 06 nov. 2018, 10:11:14

Jeff Van Planet a écrit :
05 nov. 2018, 19:46:30
De toutes façons je continue de penser qu'il n'y a pas deux langues différentes l'une qui serait écrite et l'autre qui serait parlée. ça n'a pas de sens.
Bien sur que si. Peut-être n'est ce pas souhaitable, mais c'est ainsi. NB: j'ai un peu la flemme de lire tout le fil mais lorsque l'on emploi le passé simple , pratiquement uniquement à l'écrit, cela signifierait que l'action n'a pas de conséquence dans le temps présent. Et puis avoir le choix entre les 2 est une richesse, non ?

Avatar du membre
albert
Messages : 9940
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par albert » 06 nov. 2018, 10:17:55

Le passé simple et l'imparfait du subjonctif, il faut en user mais avec modération. Sinon ça donne ça :
Complainte amoureuse

Oui dès l'instant que je vous vis
Beauté féroce, vous me plûtes
De l'amour qu'en vos yeux je pris
Sur-le-champ vous vous aperçûtes
Mais de quel air froid vous reçûtes
Tous les soins que pour vous je pris !
Combien de soupirs je rendis !
De quelle cruauté vous fûtes !
Et quel profond dédain vous eûtes
Pour les veux que je vous offris !
En vain, je priai, je gémis,
Dans votre dureté vous sûtes
Mépriser tout ce que je fis ;
Même un jour je vous écrivis
Un billet tendre que vous lûtes
Et je ne sais comment vous pûtes,
De sang-froid voir ce que je mis.
Ah ! Fallait-il que je vous visse
Fallait-il que vous me plussiez
Qu'ingénument je vous le disse
Qu'avec orgueil vous vous tussiez
Fallait-il que je vous aimasse
Que vous me désespérassiez
Et qu'enfin je m'opiniâtrasse
Et que je vous idolâtrasse
Pour que vous m'assassinassiez

Alphonse Allais


https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclass ... _amoureuse
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3184
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par Cheshire cat » 06 nov. 2018, 11:08:25

Savoir conjuguer au passé simple, c'est une chose mais il faut savoir l'utiliser.
Il y a pas mal de temps du passé en français, et il faut savoir choisir le bon.
Un exercice intéressant est de mettre un texte au présent au passé, en choisissant les bon temps.
La meilleure méthode est de lire beaucoup.
Quand on apprend une langue étrangère comme l'anglais, les temps du passé sont organisés différemment,et il n'est pas inutile de conceptualiser un peu les choses pour apprendre. Ensuite, cela devient intuitif.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

En ligne
Papibilou
Messages : 6136
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par Papibilou » 06 nov. 2018, 11:58:39

albert a écrit :
06 nov. 2018, 10:17:55
Le passé simple et l'imparfait du subjonctif, il faut en user mais avec modération. Sinon ça donne ça :
Complainte amoureuse

Oui dès l'instant que je vous vis
Beauté féroce, vous me plûtes
De l'amour qu'en vos yeux je pris
Sur-le-champ vous vous aperçûtes
Mais de quel air froid vous reçûtes
Tous les soins que pour vous je pris !
Combien de soupirs je rendis !
De quelle cruauté vous fûtes !
Et quel profond dédain vous eûtes
Pour les veux que je vous offris !
En vain, je priai, je gémis,
Dans votre dureté vous sûtes
Mépriser tout ce que je fis ;
Même un jour je vous écrivis
Un billet tendre que vous lûtes
Et je ne sais comment vous pûtes,
De sang-froid voir ce que je mis.
Ah ! Fallait-il que je vous visse
Fallait-il que vous me plussiez
Qu'ingénument je vous le disse
Qu'avec orgueil vous vous tussiez
Fallait-il que je vous aimasse
Que vous me désespérassiez
Et qu'enfin je m'opiniâtrasse
Et que je vous idolâtrasse
Pour que vous m'assassinassiez

Alphonse Allais


https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclass ... _amoureuse
Quel dommage si le passé simple n'avait pas existé: on aurait loupé ça !

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 nov. 2018, 18:52:12

Papibilou a écrit :
06 nov. 2018, 10:11:14
Jeff Van Planet a écrit :
05 nov. 2018, 19:46:30
De toutes façons je continue de penser qu'il n'y a pas deux langues différentes l'une qui serait écrite et l'autre qui serait parlée. ça n'a pas de sens.
Bien sur que si. Peut-être n'est ce pas souhaitable, mais c'est ainsi. NB: j'ai un peu la flemme de lire tout le fil mais lorsque l'on emploi le passé simple , pratiquement uniquement à l'écrit, cela signifierait que l'action n'a pas de conséquence dans le temps présent. Et puis avoir le choix entre les 2 est une richesse, non ?
viewtopic.php?p=529903#p529903
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Papibilou
Messages : 6136
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par Papibilou » 07 nov. 2018, 19:09:33

Jeff Van Planet a écrit :
07 nov. 2018, 18:52:12
Papibilou a écrit :
06 nov. 2018, 10:11:14
Jeff Van Planet a écrit :
05 nov. 2018, 19:46:30
De toutes façons je continue de penser qu'il n'y a pas deux langues différentes l'une qui serait écrite et l'autre qui serait parlée. ça n'a pas de sens.
Bien sur que si. Peut-être n'est ce pas souhaitable, mais c'est ainsi. NB: j'ai un peu la flemme de lire tout le fil mais lorsque l'on emploi le passé simple , pratiquement uniquement à l'écrit, cela signifierait que l'action n'a pas de conséquence dans le temps présent. Et puis avoir le choix entre les 2 est une richesse, non ?
viewtopic.php?p=529903#p529903
Je ne vais surement pas écrire comme je parle.
A l'écrit je vais essayer de trouver le mot juste, le temps juste, l'adjectif approprié. La preuve en est qu'à l'écrit je reviens souvent en arrière pour changer un terme (par exemple si j'ai utilisé un autre terme ayant la même racine un peu plus haut) , mais à l'oral ce qui est dit est dit, vous ne revenez pas en arrière.
Le langage écrit est donc généralement plus châtié.

En ligne
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14543
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Le passé simple : un futur compliqué

Message non lu par Narbonne » 07 nov. 2018, 21:05:58

L'intonation a un impact sur la composition des phrases.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Répondre

Retourner vers « Nos écoles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré