Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
Répondre
Avatar du membre
Adeline
Messages : 4085
Enregistré le : 14 févr. 2011, 00:00:00
Localisation : vendée

Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par Adeline » 30 oct. 2014, 11:01:25

Image

Une femme qui a tué son mari en 2012 après des années d’enfer conjugal - faits de coups et d’abus sexuels sur ses filles - a été condamnée mardi 28 octobre à 10 ans de prison ferme par la cour d’assises du Loiret. Une décision incomprise et dénoncée sur les réseaux sociaux.
intégralité de l'article ...

Et vous, qu'en pensez vous ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50211
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par Nombrilist » 30 oct. 2014, 11:05:25

Rassurez-moi. ça se passe en Iran ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12680
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par Baltorupec » 30 oct. 2014, 11:09:19

Abasourdissant.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50211
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par Nombrilist » 30 oct. 2014, 11:10:27

C'est dommage qu'elle n'ait pas eu ce geste 20 ans ou 30 ans plus tôt, mais c'est tout ce que l'on peut regretter.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23075
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par johanono » 30 oct. 2014, 11:55:04

Précisons que cette dame a été jugée par une Cour d'assises, c'est-à-dire par un jury populaire, et pas seulement par des magistrats professionnels. Dans de telles circonstances, les jurés sont généralement assez cléments, et enclins à accorder des circonstances atténuantes à la personne jugée. Si elle a pris 10 ans, c'est qu'il y a certainement de bonnes raisons. Dans les articles que j'ai pu lire, il était dit que le mari a été violent pendant de longues années, qu'il a abusé des enfants sur une période assez longue, au vu et au su de sa femme qui, pendant des années, n'a donc rien dit ni rien dénoncé. Certainement a-t-elle payé une forme de "passivité" face aux agissements de son mari, passivité qui a pu être perçue comme une forme de faiblesse, voire de complicité.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50211
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par Nombrilist » 30 oct. 2014, 12:01:30

Les jurés n'avaient à juger du degré de complicité de cette dame.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12680
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par Baltorupec » 30 oct. 2014, 12:12:30

Et les principales victimes les enfants ont plaidé pour leur mère.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50211
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par Nombrilist » 30 oct. 2014, 12:17:40

En tout cas, c'est un très très mauvais signal envers les femmes victimes des abus de leurs hommes. Un jugement digne d'un pays comme l'Iran ou l'Arabie Saoudite.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23075
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par johanono » 30 oct. 2014, 12:22:59

Nombrilist » Jeu 30 Oct 2014 - 13:01 a écrit :Les jurés n'avaient à juger du degré de complicité de cette dame.
C'est lié. En effet, les jurés devaient décider si cette dame avait, ou non, des circonstances atténuantes, l'existence de telles circonstances atténuantes étant de nature à minorer le quantum de la peine infligée. Or s'il s'avère que, pendant des années, cette dame a laissé faire, voire a été complice, il devient plus difficile de lui trouver des circonstances atténuantes.
Nombrilist » Jeu 30 Oct 2014 - 13:17 a écrit :En tout cas, c'est un très très mauvais signal envers les femmes victimes des abus de leurs hommes. Un jugement digne d'un pays comme l'Iran ou l'Arabie Saoudite.
Non, cela n'a rien à voir. Si cette dame avait porté plainte contre son mari pour violences conjugales et agressions sexuelles sur mineurs, et s'il avait été relaxé pour des motifs futiles, alors on aurait pu faire le parallèle avec l'Iran.

Cette dame a été jugée pour meurtre. Et ce jugement est simplement le signal qu'en France, en principe, on ne se fait pas justice soi-même, en tirant un coup de fusil dans le dos de quelqu'un. Elle a eu l'opportunité de porter plainte contre son mari, il aurait alors probablement été condamné pour agressions sexuelles sur mineurs et pour violences conjugales, mais elle ne l'a pas fait.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50211
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par Nombrilist » 30 oct. 2014, 13:18:35

C'est facile de derrière un pupitre de se dire que la dame aurait du porter plainte. Et si elle était terrorisée ? Je rappelle que les filles ont plaidé en sa faveur. Porter plainte, ça n'est jamais simple car on ne sait jamais comment la justice va réagir. On ne sait pas si le gars contre qui on porte plainte sera mis hors d'état de nuire ou bien si il pourra revenir faute de preuve ou de je ne sais quoi d'autre, et alors là ce sera le carnage.

"En effet, les jurés devaient décider si cette dame avait, ou non, des circonstances atténuantes"

Son fils s'était suicidé la veille. Si ce n'est pas un motif suffisant pour qualifier un crime passionnel, je ne sais pas ce qu'il faut.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par Ramdams » 30 oct. 2014, 13:24:13

En effet, je trouve que tu vas vite en besognes, johanono. Cet homme a très bien pu menacer de mort sa famille si celle-ci décidait de porter plainte. D'autant qu'un individu de son genre est très souvent manipulateur et pervers narcissique : il prétend vouloir changer, repartir à zéro, il peut même se montrer très charmant avant de retomber dans la folie, la violence et le chantage.

Qui plus est, un viol n'est pas facile à démontrer. Car ce n'est pas tout de porter plainte, il faut en apporter les preuves.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50211
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par Nombrilist » 30 oct. 2014, 13:26:24

Exactement.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Adeline
Messages : 4085
Enregistré le : 14 févr. 2011, 00:00:00
Localisation : vendée

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par Adeline » 30 oct. 2014, 13:41:23

Nombrilist » Jeu 30 Oct 2014 - 11:05 a écrit :Rassurez-moi. ça se passe en Iran ?
Figures toi que j'ai pensé exactement la même chose ;)

Avatar du membre
johanono
Messages : 23075
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par johanono » 30 oct. 2014, 14:09:20

Ramdams » Jeu 30 Oct 2014 - 14:24 a écrit :En effet, je trouve que tu vas vite en besognes, johanono. Cet homme a très bien pu menacer de mort sa famille si celle-ci décidait de porter plainte. D'autant qu'un individu de son genre est très souvent manipulateur et pervers narcissique : il prétend vouloir changer, repartir à zéro, il peut même se montrer très charmant avant de retomber dans la folie, la violence et le chantage.
Certes, mais la peur est aussi un prétexte à toutes les lâchetés... On peut penser que toutes ces suppositions que tu fais ont été évoquées lors du procès, non ? Et à mon avis, si elle a pris 10 ans, c'est que les circonstances atténuantes n'étaient pas si évidentes que ça.
Qui plus est, un viol n'est pas facile à démontrer. Car ce n'est pas tout de porter plainte, il faut en apporter les preuves.
Dans ce cas, je peux te renvoyer l'argument : je tue quelqu'un, je prétexte qu'il était violent et qu'il violait mes proches, et comme de toute façon le viol est difficile à prouver, je serai cru et j'échapperai à la prison ferme...

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31835
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Dix ans de prison pour avoir tué son mari qui violait ses filles : la condamnation qui choque

Message non lu par politicien » 01 nov. 2014, 11:47:12

Bonjour,
Dix ans de prison pour avoir tué son mari violent, qui abusait de ses filles et maltraitait son fils : en résumant l’affaire à l’extrême, de nombreux paramètres disparaissent et le verdict de la Cour d’Assises du Loiret peut paraître choquant. Mais en examinant le procès de plus près, l’affaire Sauvage devient bien plus complexe. De nombreuses questions restent en suspens et peuvent expliquer la décision du jury.

Comment est mort Norbert Marot ?
Norbert Marot a été tué de trois balles de fusil. Quand elle tire sur son mari, Jacqueline Sauvage se trouve à l'intérieur de la maison, la porte d'entrée est ouverte. Norbert Marot est assis sur une chaise de jardin en plastique, à l’extérieur, le dos tourné à la maison. Il a bu (son taux d’alcoolémie atteint les 2 grammes).

Le témoignage de Jacqueline Sauvage
Jacqueline Sauvage a raconté cette journée devant la Cour. Le matin, elle travaille dans le bureau de sa maison. Elle déjeune ensuite avec son mari et, fatiguée à cause des cachets qu’elle prend, elle part s’allonger (elle aurait ainsi dormi cinq heures). C’est alors qu’elle est réveillée par son mari. " Il m’a tiré par les cheveux, m’a dit va faire le manger, il m’a poussée". Elle explique que cela l’a mise hors d’elle et qu’elle n’a pu se contrôler. Elle prend le fusil. "Il y avait toujours des cartouches. J’ai pris le fusil derrière la porte, j’ai armé ". Elle explique avoir ensuite perdu le contrôle d’elle-même et avoir fait feu sur son mari : "j''ai explosé. Je me suis rendu compte de mon geste ensuite, et j'ai appelé le 18. Je n'étais plus moi même. Il m'avait ouvert la lèvre une nouvelle fois ".

Les contradictions de son témoignage
La manière dont les coups de feu ont été tirés ont laissé l’accusation perplexe. Jacqueline Sauvage a déclaré avoir fermé les yeux au moment des tirs. L'avocate générale se demande alors comment, sans regarder, on peut atteindre trois fois sa cible. Selon l'expert c'est possible, mais il qualifie cette série de "belle répétatibilité". Un peu plus tôt, à la barre, un gendarme s’étonne des propos que lui avait tenu l’accusée : « Elle m'explique qu'elle a tiré les yeux fermés alors que c'est une chasseuse habituelle ».

(...)

L'accusation pointe un fait troublant en demandant à Fabienne Marot, l'une des filles du couple : "n'avez-vous pas eu peur pour vos enfants lorsque votre père les a emmené en camping-car dans la Somme en 2011 ?" .La réponse peut laisser perplexe : "Il savait qu'il n'avait pas le droit de toucher à nos gosses".

Dans la conclusion de son rapport sur Jacqueline Sauvage, l'expert psychiatre note que cette dernière "déclare ne pas comprendre pourquoi elle serait condamnée alors que son mari tyrannisait la famille depuis plus de 20 ans". Les six jurés de la Cour d'Assises du Loiret en ont décidé autrement. Ils n'ont pas été convaincu de la nécessité du geste de cette femme de 65 ans, qui avait partagé la vie de son mari durant 47 ans . L'avocat de Jacqueline Sauvage a fait appel de la décision. Un nouveau jury, composé cette fois de neuf jurés, devra rejuger cette affaire dans quelques mois.

L'intégralité de cet article à lire sur France Tvinfo.fr
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré