Les malheurs du cardinal Barbarin

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
Avatar du membre
Snark
Messages : 1056
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Snark » 24 mars 2016, 14:24:12

signora » 21 Mar 2016, 21:18:23 a écrit :
Que la religion se méle de croyance et de rien d'autres . Que les religieux manifestent autant qu'ils veulent
contre l'avortement et le mariage pour tous . Qu'ils laissent les institutions laïques et républicaines gérer
nos droits , notre respect mutuel et nos libertés . Ca marche plutot mieux .
Quel rapport ?
Je veux dire par là que j'ai plus confiance dans les lois et juges de la république
que dans les religieux pour évaluer ce qui est normal ou pas puis condamner et réparer quand c'est nécessaire .

La frustration d'une vie sexuelle normale est un facteur aggravant évident
de la délinquance dans ce domaine . L'apologie de la frustration , du sacrifice
et de la souffrance est l'un des aspects les moins glorieux des religions .
Je lis Omar Khayyam.

Avatar du membre
Spartan
Messages : 83
Enregistré le : 19 févr. 2016, 15:49:34

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Spartan » 24 mars 2016, 14:29:27

signora » 24 Mar 2016, 14:07 a écrit :Je suis certaine que des gens peuvent vivre sans relations sexuelles sans pour autant devenir pédophiles.
Le célibat des prêtres est un autres sujet ...
Je dit pas le contraire, je dit simplement que vivre sans vie sexuelle peut favorisé l’apparition de trouble, entre autre, selon la condition de vie de la personne en question.
Des gens peuvent vivre sans relations sexuelles, mais pas indéfiniment , à moins d'être asexués ou de ce forcé à lutter contre leur désire, ou encore parce que personne veut vivre avec eux, ce qui n'est de toute façon pas sans conséquence sur leur personnes et leur rapports avec autrui, notamment dans leur rapport avec le sexe opposé.
Bref il y a un tas de possibilité et d'explications, alors je vais me contenter des explications non exhaustif, car d'une part ce serai trop long à faire et d'autre part parce que je n'ai pas la connaissance total, n'étant pas, jusqu’à preuve du contraire, un être divin.
Modifié en dernier par Spartan le 24 mars 2016, 14:36:43, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Spartan
Messages : 83
Enregistré le : 19 févr. 2016, 15:49:34

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Spartan » 24 mars 2016, 14:36:01

Snark » 24 Mar 2016, 14:24 a écrit :Je veux dire par là que j'ai plus confiance dans les lois et juges de la république
que dans les religieux pour évaluer ce qui est normal ou pas puis condamner et réparer quand c'est nécessaire .

La frustration d'une vie sexuelle normale est un facteur aggravant évident
de la délinquance dans ce domaine . L'apologie de la frustration , du sacrifice
et de la souffrance est l'un des aspects les moins glorieux des religions .
Je suis totalement d'accord.

En ligne
Avatar du membre
signora
Messages : 2803
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par signora » 24 mars 2016, 14:53:01

Vous êtes surs que le pourcentage de pédophiles serait plus important chez les religieux ?
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12356
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Baltorupec » 24 mars 2016, 15:02:46

Je pense que l'on peut voir cela de deux façons :
_ Le célibat est tellement dur qu'il finit par faire péter un cable aux prêtres surtout qu'il doivent s'abstenir de toute forme d'érotisme (masturbation, pornographie).
_ Les personnes qui ressentent des désirs pédophiles s'engagent dans la vie religieuse pour combattre leurs pulsions mais échouent.

Il y a assez peu de documentation sur la pédophilie. On sait qu'il existe des pédophiles "passifs" qui comprennent bien que leur désir sont mauvais et traumatiserait un enfant, et des pédophiles "immatures/psychopates" qui passent à l'acte. Je n'ai aucune idée de la proportion de l'un par rapport à l'autre.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 2786
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Cheshire cat » 24 mars 2016, 15:04:00

signora » 24 Mar 2016, 14:07:10 a écrit :Je suis certaine que des gens peuvent vivre sans relations sexuelles sans pour autant devenir pédophiles.
Le célibat des prêtres est un autres sujet ...
Comme je dis toujours à ce sujet, si ils pouvaient se marier, ils feraient cela avec leurs enfants plutôt qu'avec ceux des autres !

Il faut vous habituer à mon humour .
Excusez moi, je suis Charlie !
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Spartan
Messages : 83
Enregistré le : 19 févr. 2016, 15:49:34

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Spartan » 24 mars 2016, 15:16:13

signora » 24 Mar 2016, 14:53 a écrit :Vous êtes surs que le pourcentage de pédophiles serait plus important chez les religieux ?
Qui a dit que le pourcentage de pédophiles serait plus important chez les religieux ? qui donc ?

Avatar du membre
Spartan
Messages : 83
Enregistré le : 19 févr. 2016, 15:49:34

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Spartan » 24 mars 2016, 15:19:25

Baltorupec » 24 Mar 2016, 15:02 a écrit :Je pense que l'on peut voir cela de deux façons :
_ Le célibat est tellement dur qu'il finit par faire péter un cable aux prêtres surtout qu'il doivent s'abstenir de toute forme d'érotisme (masturbation, pornographie).
_ Les personnes qui ressentent des désirs pédophiles s'engagent dans la vie religieuse pour combattre leurs pulsions mais échouent.

Il y a assez peu de documentation sur la pédophilie. On sait qu'il existe des pédophiles "passifs" qui comprennent bien que leur désir sont mauvais et traumatiserait un enfant, et des pédophiles "immatures/psychopates" qui passent à l'acte. Je n'ai aucune idée de la proportion de l'un par rapport à l'autre.
:+1:

Avatar du membre
Spartan
Messages : 83
Enregistré le : 19 févr. 2016, 15:49:34

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Spartan » 24 mars 2016, 15:21:24

Cheshire cat » 24 Mar 2016, 15:04 a écrit : Comme je dis toujours à ce sujet, si ils pouvaient se marier, ils feraient cela avec leurs enfants plutôt qu'avec ceux des autres !
On ne peut l'affirmé, on ne peut en être sur.
Mais oui il y a un risque probable.

Avatar du membre
Mistral
Messages : 79
Enregistré le : 09 mars 2016, 21:56:21

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Mistral » 24 mars 2016, 16:13:57

signora » 24 Mar 2016, 14:07:10 a écrit : Le célibat des prêtres est un autres sujet ...
Le célibat des prêtres ( en fait le vœu de chasteté ) est un archaïsme qui entraine la frustration, les aliénations et les dérives que l'on sait.
C'est contraire à la nature humaine et aux lois de la vie.

Par contre, on voit mal ce que la chasteté apporte de positif dans l'exercice des fonctions du prêtre.
Est-ce vraiment utile et opportun de s'accrocher à cet archaïsme contre-nature ?

C'est une question qu'on peut légitimement se poser et sur laquelle l'église refuse d'évoluer pour des raisons incompréhensibles.

En ligne
Avatar du membre
signora
Messages : 2803
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par signora » 24 mars 2016, 16:23:38

Je vais laisser Dieu se débrouiller avec les siens ... Et vous avec vos certitudes ...

J'attends de voir le degré d'implication du cardinal Barbarin ... j'espère qu'il n'était vraiment pas au courant ... et qu'il n'a pas pris le risque de laisser un ex-pédophile s'occuper d'enfants et d'ados.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Georges » 24 mars 2016, 16:30:48

Le célibat des prêtres date du concile de 1123.
Cette mesure a été prise pour éviter la perte des biens ecclésiastiques, éviter qu’ils ne soient perdus dans l’héritage en faveur des enfants de prêtres.

Avatar du membre
Mistral
Messages : 79
Enregistré le : 09 mars 2016, 21:56:21

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Mistral » 24 mars 2016, 18:29:13

Georges » 24 Mar 2016, 16:30:48 a écrit :Le célibat des prêtres date du concile de 1123.
Cette mesure a été prise pour éviter la perte des biens ecclésiastiques, éviter qu’ils ne soient perdus dans l’héritage en faveur des enfants de prêtres.
Les biens appartiennent à l'église, pas aux prêtres.

Je pense qu'il s'agit plutôt d'une manifestation de la démarche d'aliénation propre aux religions.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Georges » 24 mars 2016, 18:33:05

Mistral » Jeu 24 Mar 2016 - 18:29 a écrit :
Georges » 24 Mar 2016, 16:30:48 a écrit :Le célibat des prêtres date du concile de 1123.
Cette mesure a été prise pour éviter la perte des biens ecclésiastiques, éviter qu’ils ne soient perdus dans l’héritage en faveur des enfants de prêtres.
Les biens appartiennent à l'église, pas aux prêtres.

Je pense qu'il s'agit plutôt d'une manifestation de la démarche d'aliénation propre aux religions.
Je parle des bien personnels des membres de l'Eglise, à l'époque les évêques, les cardinaux...avaient des fortunes personnels, dont leurs enfants héritaient.

Avatar du membre
Mistral
Messages : 79
Enregistré le : 09 mars 2016, 21:56:21

Re: Les malheurs du cardinal Barbarin

Message non lu par Mistral » 24 mars 2016, 18:50:41

Georges » 24 Mar 2016, 18:33:05 a écrit :
Mistral » Jeu 24 Mar 2016 - 18:29 a écrit :
Georges » 24 Mar 2016, 16:30:48 a écrit :Le célibat des prêtres date du concile de 1123.
Cette mesure a été prise pour éviter la perte des biens ecclésiastiques, éviter qu’ils ne soient perdus dans l’héritage en faveur des enfants de prêtres.
Les biens appartiennent à l'église, pas aux prêtres.

Je pense qu'il s'agit plutôt d'une manifestation de la démarche d'aliénation propre aux religions.
Je parle des bien personnels des membres de l'Eglise, à l'époque les évêques, les cardinaux...avaient des fortunes personnels, dont leurs enfants héritaient.
Bin, si c'est pas les enfants qui héritent, c'est les nièces et les neveux, ça disperse encore plus les biens non ?

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré