Assassinat de François Pifflinger à Montigny-lès-Metz: la famille attaque l’Etat

Venez nous parler de notre justice française ( les prisons, les procès en cours... )
Répondre
Avatar du membre
Hector
Messages : 5162
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Assassinat de François Pifflinger à Montigny-lès-Metz: la famille attaque l’Etat

Message non lu par Hector » 16 sept. 2017, 19:52:14

Assassinat de François Pifflinger à Montigny-lès-Metz: la famille attaque l’Etat
Ce n’est pas un accident. « C’était écrit… » Ce n’est pas non plus un geste de désespoir. « Il ne cessait de rôder… » Le 12 juin 2017 sonne comme l’acte final « de la chronique d’une mort annoncée », ose Me Xavier Iochum, défenseur d’une partie de la famille Pifflinger.
Le 12 juin donc, Alain Rosini, 65 ans, entre chez son beau-père, à Montigny-lès-Metz. Il est armé d’un couteau. Une petite-fille du chef d’entreprise pressent le danger, mais ne parvient pas à s’opposer à la furie qui déboule. Alain Rosini monte les marches de l’escalier trois par trois. Et se jette sur François Pifflinger, 81 ans, à qui il voue une haine tenace. Malgré son solide gabarit, le vieil homme ne peut se protéger des coups portés. Une trentaine au total. Mis en examen pour assassinat, Alain Rosini dort aujourd’hui en prison.
Enfants et petits-enfants de François Pifflinger, ancien chef de l’entreprise de couverture éponyme, sont convaincus que cette mort aurait pu être évitée. C’est le sens de leur procédure et de l’assignation de l’État pour faute lourde. « Ce passage à l’acte était revendiqué depuis avril et mai 2016 », assure Me Nadège Nehlig, avocate d’une fille de l’octogénaire. Alain Rosini venait alors d’être condamné pour des violences sur une belle-sœur. Condamné à huit mois de prison avec sursis, il doit se soigner et a interdiction d’entrer en contact avec plusieurs membres de la famille. Il ne fera ni l’un ni l’autre. Un expert psychiatre met pourtant des mots sur la dangerosité de l’homme. Dans la procédure, Alain Rosini ne dissimule rien : « Avez-vous menacé M. Pifflinger de le tuer ?, demande un enquêteur.
Affaire à suivre sur le plan juridique. Il semble bien que l'Etat a failli en terme de protection et d'ordre public. Mais la Justice fera t'elle son boulot, alors qu'elle ne l'a pas fait jusqu'à maintenant.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Assassinat de François Pifflinger à Montigny-lès-Metz: la famille attaque l’Etat

Message non lu par Nombrilist » 16 sept. 2017, 22:02:51

Les menaces et violences sont pris bien trop à la légère en France. Le problème, c'est que si l'on durcissait la règle, il faudrait créer 500 000 places de prison dès maintenant.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Hector
Messages : 5162
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Assassinat de François Pifflinger à Montigny-lès-Metz: la famille attaque l’Etat

Message non lu par Hector » 16 sept. 2017, 22:27:44

Nombrilist a écrit :
16 sept. 2017, 22:02:51
Les menaces et violences sont pris bien trop à la légère en France. Le problème, c'est que si l'on durcissait la règle, il faudrait créer 500 000 places de prison dès maintenant.
Ou bien durcir les peines jusqu'à l'effet dissuasif. :vieux:
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
mordred
Messages : 7096
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Assassinat de François Pifflinger à Montigny-lès-Metz: la famille attaque l’Etat

Message non lu par mordred » 17 sept. 2017, 11:23:17

"il faudrait créer 500 000 places de prison dès maintenant."

Quelques hectares en Guyane; avec différents régimes de détention suivant les délits. De grandes bâtisses sans alarmes. Les barbelés et les fossés suffiront. Et des formations professionnelles; pour ceux qui sont curables.

Ca ferait réfléchir certains.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
johanono
Messages : 21352
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Assassinat de François Pifflinger à Montigny-lès-Metz: la famille attaque l’Etat

Message non lu par johanono » 02 oct. 2017, 20:44:36

Les menaces de mort sont toujours complexes à appréhender. Certaines sont dites à la légère par des gens qui n'en pensent pas un mot. D'autres sont beaucoup plus sérieuses. Comment faire la distinction ? Et comment prouver la réalité d'actes qui se déroulent le plus souvent dans l'intimité, sans témoins ?

Répondre

Retourner vers « Notre justice »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré