J. Daval accusé d'avoir tué Alexia Daval

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33920
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Depuis la disparition d’Alexia, la peur court après les joggeuses

Message non lu par politicien » 05 juil. 2018, 22:52:00

Jonathann Daval accuse son beau-frère: « Je ne suis pas du tout inquiet », déclare l'avocat de la famille

L'avocat de la famille d'Alexia Daval revient sur les dernières déclarations de Jonathann Daval, qui évoque désormais un « complot familial » à l'origine de la mort de la jeune femme.

Image









Rabattage de cartes dans l'affaire Daval. Jonathann Daval, qui avait avoué le meurtre par accident de son épouse en janvier dernier, est revenu sur ces déclarations. Il évoque désormais un "complot familial" et accuse le beau-frère d'Alexia de l'avoir étranglée. Des allégations que Me Jean-Marc Florand, l'avocat de la famille, balaye ce mercredi sur BFMTV:

"Je ne l'envisage pas et je ne le crois pas, parce que dans ses déclarations rien ne colle objectivement avec le dossier. C'est là où je ne suis pas du tout inquiet sur le contenu de ces déclarations."

Néanmoins, face à ce rebondissement et aux zones d'ombres du dossier (Jonathann Daval a toujours nié avoir brûlé le corps de son épouse), il admet:

"Je n'ai pas d'intime conviction (...) On a l'impression qu'il développe peut être pour diluer sa propre responsabilité ou celle de complices qu'il couvre, s'ils existent. Il déploie la méthode traditionnelle du rideau de fumée."
"Un sentiment de trahison absolue"


Les parents de la victime, sa soeur et son beau-frère ont tous été entendus mercredi par le juge d'instruction. Grégory Gay, le beau-frère d'Alexia Daval, "dément formellement" les accusations de Jonathann Daval. La mère de la jeune femme a quant à elle évoqué "un véritable cauchemar". Me Jean-Marc Florand revient sur le préjudice subi par ses clients

"(Ils ressentent) une incompréhension absolue et un sentiment de trahison absolue", rappelant les longs mois où Jonathann Daval est apparu comme un veuf éploré, soutenu par ses beaux-parents. "Ils ne pensaient jamais qu'il aurait pu aller jusque là qui est de leur imputer à tort une part quelle qu'elle soit de responsabilité pénale dans la mort de leur fille bien-aimée."

Et d'adresser un message au prévenu: "Il faut libérer votre conscience. La seule manière de le faire c'est de dire la vérité. Ayez un peu de respect pour les gens qui vous ont aimé profondément et que vous avez aimé, je 'n'en doute pas. Ayez du du respect pour votre épouse, au moins à titre posthume."







Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi













Article complet sur https://www.bfmtv.com/police-justice/jo ... 84138.html
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 25823
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Depuis la disparition d’Alexia, la peur court après les joggeuses

Message non lu par El Fredo » 06 juil. 2018, 00:29:06

Je pense qu'il ne faut pas exclure l'hypothèse Xavier Dupont de Ligonnès.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 30434
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Depuis la disparition d’Alexia, la peur court après les joggeuses

Message non lu par johanono » 06 juil. 2018, 00:46:36

Tu as oublié Nordahl Lelandais.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33920
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Depuis la disparition d’Alexia, la peur court après les joggeuses

Message non lu par politicien » 04 oct. 2018, 21:13:22

Jonathann Daval : en fait, le mari d'Alexia a raconté 5 versions de sa mort

Pour expliquer la mort de sa femme Alexia, Jonathann Daval avait d'abord laissé croire à un sordide fait divers, avant d'avouer le meurtre puis finalement d'accuser son beau-frère Grégory Gay. Mais Le…

Image



Dans l'affaire Alexia Daval, du nom de cette jeune femme retrouvée morte dans un bois, à Gray, en Haute-Saône, le 30 octobre 2017, deux jours après le signalement de sa disparition, le juge d'instruction doit se prononcer sur deux demandes : l'avocat de Jonathann Daval, le mari d'Alexia mis en examen pour "meurtre sur conjoint" en janvier dernier, va déposer vendredi une demande de remise en liberté ; l'avocat de Stéphanie et Grégory Gay, la soeur et le beau-frère d'Alexia, a demandé mardi l'organisation d'une confrontation entre Jonathann Daval et Grégory Gay. "J’en ai marre de les laisser mener la danse, il est grand temps de mettre les points sur les 'i'", a justifié ce dernier dans les colonnes de L'Est républicain


Lire aussi - Jonathann Daval : pourquoi son avocat demande sa remise en liberté


Début juillet, Jonathann Daval est en effet revenu sur ses aveux et accuse désormais son beau-frère d'avoir tué Alexia, lors d'une dispute qui aurait dégénéré. Mais selon Le Parisien, depuis le début de l'affaire, ce ne sont pas 3 mais 5 versions que l'informaticien de 34 ans a livré aux juges, enquêteurs et psychologues.

1 - Jonathann Daval en veuf éploré 


Le samedi 28 octobre 2017, Jonathann Daval signale la disparition de sa femme, Alexia. En fin de matinée ce jour-là, il se rend à la brigade de gendarmerie de Gray, en Haute-Saône, pour signaler la disparition de sa compagne. Il raconte qu'Alexia est partie courir, sans son téléphone, et qu'elle n'est jamais revenue.


Aux gendarmes, il se confie aussi sur les difficultés que connaissaient le couple. Il évoque notamment le traitement que prenait Alexia Daval pour tomber enceinte et les "crises" que cela pouvait provoquer chez elle. C'est d'ailleurs comme ça qu'il justifie la présence de lésions sur ses bras : selon lui, la jeune femme aurait fait une crise le vendredi matin. 


Il raconte que la veille de sa disparition, ils ont passé la soirée chez les parents d'Alexia, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, soirée à laquelle se trouvaient aussi la soeur de la jeune femme, Stéphanie, et son mari, Grégory Gay. Selon Jonathann Daval, la soirée s'est déroulée tranquillement et le couple a ensuite rejoint son domicile.


Le matin de la disparition, Jonathann Daval envoie plusieurs textos à sa femme, qu'il sait pourtant déjà morte et reposant non loin de là, dans le bois de Gray :
  • "Je vais passer par le boulot récupérer l’imprimante pour notre voisin, ne m’attends pas pour la douche."
  • "Toujours en train de courir. Je vais au verre vider les cadavres que tu bois. lol. Bisous à toute à l’heure, je t’aime."
  • "Tu es rentrée? Je vais arriver."
Dans les jours qui suivent, et après la découverte du corps de la jeune femme partiellement brûlé dans un bois, Jonathann Daval apparaît au côté de la famille de son épouse, éploré. Il participe notamment à des marches en mémoire d'Alexia.  L'autopsie révèle que la jeune femme est morte des suites d'un étranglement. Elle présentait également des traces de coups sur la partie antérieure du corps, brûlé à 30%. 

2 - Jonathann Daval se décrit en mari "victime" qui tue sa femme par accident


"On nous a apporté des éléments qui (...), effectivement, posent des véritables questions et Jonathann n'est pas soupçonné par hasard, c'est une réalité." Le 30 janvier, maître Randall Schwerdorffer tient ces propos étranges sur les chaînes d'info en continue, alors que son client a été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la mort de sa femme.


Plusieurs éléments matériels ont conduit les enquêteurs à soupçonner Jonathann Daval :
  • Un voisin du couple a entendu une voiture quitter le domicile des Daval dans la nuit du 27 au 28 octobre, vers 1h30 du matin. 
  • Le traceur GPS du véhicule professionnel de Jonathann Daval, qui se trouvait chez lui ce week-end là, confirme que la voiture a été déplacée.
  • Des traces de pneus retrouvées à côté du corps d'Alexia correspondent à ce véhicule.
  • Un morceau de drap, également retrouvé à côté d'Alexia, est identifié comme appartenant au couple.
Face à ces éléments, Jonathann Daval avoue. Il raconte avoir tué sa femme par accident, lors d'une dispute qui aurait dégénéré. "Je n’ai pas voulu ce qui est arrivé, ce n’était pas volontaire. Elle a eu une crise extrêmement violente, j’ai voulu faire comme d’habitude, la serrer fort dans mes bras pour qu’elle ne me frappe pas et là, c’était vraiment très fort. On était dans la chambre, je l’ai mise sur le lit et maintenue contre moi, et sans le vouloir, je l’ai étouffée"; raconte-t-il notamment, selon des extraits rapportés par L'Est républicainIl avoue également que c'est lui qui a envoyé un texto à la soeur d'Alexia, depuis le portable de cette dernière, le samedi matin. 


Lire aussi - Meurtre d'Alexia : qui est vraiment Jonathann Daval? 


Dans le bureau du juge d'instruction le 9 mars, il renouvelle ses aveux. Comme devant les gendarmes, Jonathann Daval nie avoir mis le feu au corps de sa femme. Il est mis en examen pour meurtre sur conjoint. Son avocat fait polémique, en décrivant un Jonathann Daval victime des violences psychologiques et physiques de sa femme.

(...)

Des experts le décrivent comme "manipulateur", "colérique" et "dangereux"


Enquêteurs et magistrats doivent donc faire avec ces multiples versions. Selon Le Parisien, un expert le décrit comme un homme "déterminé" et "plutôt dominant", loin de cette image de "chien battu" qu'il se donne depuis le début de l'affaire. Le psychologue le juge encore "colérique, voire agressif", et évoque une personnalité "très complexe" qui peut devenir "manipulatrice". Le psychiatre qui l'a vu le 26 juin décrit lui un homme "dangereux sur le plan criminologique".


Son avocat, qui entend bien obtenir sa remise en liberté, ne semble pas opposé à une confrontation de son client avec Grégory Gay. "Il est indispensable que Jonathann Daval souscrive à cette demande de confrontation (...) Rien ne se fera sans son accord", a-t-il toutefois précisé. L'informaticien pourrait refuser une telle confrontation, ou même y participer sans s'exprimer.



Article complet sur https://www.lejdd.fr/societe/faits-dive ... rt-3771053
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33920
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Depuis la disparition d’Alexia, la peur court après les joggeuses

Message non lu par politicien » 26 nov. 2018, 20:22:32

Meurtre d'Alexia : un document troublant retrouvé dans l'ordinateur de Jonathann Daval

26 nov. 2018, 14:25:04

Dans l'ordinateur du suspect numéro un a été retrouvé un texte qui décrit un emploi du temps fictif du couple lors de la matinée du 28 octobre 2017, date à laquelle Alexia Daval était déjà morte.…


Dans l'ordinateur du suspect numéro un a été retrouvé un texte qui décrit un emploi du temps fictif du couple lors de la matinée du 28 octobre 2017, date à laquelle Alexia Daval était déjà morte. Cette découverte suscite de nombreuses questions.



«Levés tous les deux 7 heures et déjeuné ensemble devant série (The) Grinder. [...] Avant 9 heures salle de bains, elle s'habille en vêtements de sport (débardeur rose, T-shirt gris, lunettes rouges, short noir, chaussettes blanches, baskets roses et gilet de sport coton rose). J'ai vidé le lave-vaisselle, étendu le linge, j'ai pris une douche. 9h15, bisous, câlins. Je suis allé chez mes parents vider le seau à compost, j'ai bu un café avec ma maman, M. Dumont m'a vu sur le rond-point. Je suis allé au bar boire un café [...] Je suis retourné à la maison, elle n'était toujours pas rentrée.»


Écrit une dizaine de jours après la disparition d'Alexia Daval, ce texte découvert par les enquêteurs dans l'ordinateur de Jonathann Daval et révélé ce dimanche par Sept à Huit est particulièrement étonnant. Il retrace avec précision le prétendu emploi du temps du couple lors de la matinée du samedi 28 octobre 2017, avant que le mari ne prévienne les autorités de la disparition de sa femme. Or, il est désormais avéré que ce samedi-là, la jeune femme était déjà morte... Jonathann Daval est-il l'auteur de ces lignes? Les a-t-il écrites pour se souvenir des détails de sa première version des faits et ne pas se tromper? Lui ont-elles été dictées?

(...)


Article complet sur http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... -daval.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33920
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Depuis la disparition d’Alexia, la peur court après les joggeuses

Message non lu par politicien » 07 déc. 2018, 19:17:11

Jonathann Daval craque et avoue de nouveau être le meurtrier de sa femme Alexia

07 déc. 2018, 05:00:20

Le principal suspect a de nouveau avoué le meurtre de sa femme au terme d'une confrontation dramatique avec la mère d'Alexia qui s'est dite «soulagée». Jonathann Daval avait, dans un premier temps,…

Image



Le principal suspect a de nouveau avoué le meurtre de sa femme au terme d'une confrontation dramatique avec la mère d'Alexia qui s'est dite «soulagée». Jonathann Daval avait, dans un premier temps, avoué ce crime avant de se rétracter, développant la thèse d'un complot familial.



Coup de théâtre à Besançon. Jonathann Daval a de nouveau avoué être le meurtrier de sa femme Alexia, craquant lors d'une confrontation avec la mère de la victime ce vendredi au tribunal de grande instance de Besançon, a annoncé le procureur de la République Etienne Manteaux. «Monsieur Daval s'est réfugié dans son déni pour, au bout d'une heure et quart, une heure vingt de confrontation, s'effondrer en sanglots et avouer finalement qu'il avait donné la mort à Alexia Daval», a déclaré le procureur de Besançon devant la presse.


» LIRE AUSSI - Alexia Daval, le meurtre qui bouleverse la Haute-Saône


«Je suis soulagée», a réagi Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia Daval, expliquant qu'elle avait «amené une photo d'Alexia et du chat Happy (le chat du couple, NDLR) ce qui a permis de déclencher la vérité». «[J'ai] bien insisté sur le fait qu'on l'a aimé pendant dix ans et qu'il fallait qu'il se libère de ce carcan de déni dans lequel il était et ses accusations contre Grégory et Stéphanie tellement odieuses», a-t-elle ajouté. Selon le procureur, après ses aveux, Jonathan Daval «s'est mis à genoux devant sa belle-mère, manifestement pour solliciter son pardon». «Sa version reste assez voisine de celle qu'il avait livrée lors de sa garde à vue, puis en mars 2018 devant le magistrat instructeur», a-t-il poursuivi. «Il continue à dire qu'il n'a jamais eu l'intention de donner la mort à Alexia Daval» et «parle toujours d'un accident», affirmant «que sa femme a fait une crise [et] qu'il n'a absolument pas prémédité son geste».

(...)


Article complet sur http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... alexia.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33920
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Depuis la disparition d’Alexia, la peur court après les joggeuses

Message non lu par politicien » 17 juin 2019, 21:00:22

Un an et demi après le meurtre de leur fille, les parents d'Alexia Daval reviennent sur les lieux du crime, au domicile de Jonathann Daval à Gray-la-Ville (Haute-Saône). L'homme a été extrait de sa cellule lundi 17 juin pour une reconstitution que la justice souhaite décisive. Les parents d'Alexia Daval étaient présents. Depuis le début de l'enquête, Jonathann Daval a considérablement varié dans ses déclarations.
Jonathann avait mis en cause son beau-frère

D'abord, un mari effondré et accablé de chagrin qui avait signalé aux gendarmes la disparition de son épouse, partie faire un jogging. Puis, face aux éléments accablants de l'enquête, le suspect avait avoué avoir étranglé son épouse lors d'une dispute. Mais quelques semaines plus tard, le mis en cause accuse son beau-frère et se dit victime d'un complot familial. Confronté à la mère d'Alexia, il reconnaît de nouveau sa culpabilité. Alors qu'il avait toujours nié avoir brûlé le corps, Jonathann Daval a avoué son acte lors de la reconstitution.

(...)

https://www.francetvinfo.fr/economie/em ... 94249.html
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 33920
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: J. Daval accusé d'avoir tué Alexia Daval

Message non lu par politicien » 21 nov. 2020, 18:28:16

Jonathann Daval condamné à 25 ans de réclusion criminelle

L'informaticien de 36 ans encourait la perpétuité pour le meurtre de son épouse Alexia, survenu dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017.

Clap de fin au procès Daval. Ce samedi 21 novembre, peu avant 17h10, Jonathann Daval a été reconnu coupable du meurtre de son épouse et condamné à 25 ans de réclusion criminelle. À la stupéfaction générale, l'avocat général avait réclamé plus tôt dans la journée la réclusion criminelle à perpétuité.

Pendant six jours, la cour d'assises de Haute-Saône et du Territoire de Belfort est revenue en détail sur cette affaire qui a passionné la France entière depuis la disparition d'Alexia, jeune banquière de 29 ans. Le corps de la jeune femme avait été retrouvé en partie calciné dans un bois de Haute-Saône le 30 octobre 2017.

Enquêteurs, experts, témoins se sont succédé, à la barre ou en visioconférence, pour tenter d'éclaircir les circonstances de la mort d'Alexia. Après avoir souvent varié dans ses déclarations lors de l'enquête, l'accusé a livré le même récit pendant toute l'audience, celui d'une «dispute de trop» qui lui aurait fait «péter un câble».

(...)

À la sortie du palais de justice de Vesoul, Isabelle Fouillot, la mère de la victime, a affirmé : «Je trouve que c'est une très bonne décision. C'est exactement ce que j'espérais, c'est à la hauteur de notre souffrance et ça va nous permettre de tourner une page. On va essayer de se reconstruire».

Son mari Jean-Pierre Fouillot a lui aussi estimé que «la justice [avait] très bien fait son travail et compris leur douleur». Stéphanie Gay, la sœur d'Alexia, s'est déclarée «très contente que cette étape s'achève». «Tout ça, tout ce qu'on a fait, c'était pour [Alexia]», a-t-elle ajouté. «J'espère qu'aucun Français ne l'oubliera», a conclu Isabelle Fouillot, les yeux au ciel.

https://www.lefigaro.fr/actualite-franc ... n-20201121
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
johanono
Messages : 30434
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: J. Daval accusé d'avoir tué Alexia Daval

Message non lu par johanono » 21 nov. 2020, 18:41:40

Cette famille s'est beaucoup donnée en spectacle ces derniers jours, c'était assez malsain.

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré