Les "écoquartiers", nouveaux territoires perdus de la République ?

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
Répondre
Avatar du membre
johanono
Messages : 33605
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Les "écoquartiers", nouveaux territoires perdus de la République ?

Message non lu par johanono » 13 janv. 2022, 11:32:16

Un écoquartier est un quartier urbain répondant à des caractéristiques écologiques modernes (bâtiments basse consommation, faible étalement urbain, maîtrise des déchets, fourniture locale d'énergie, etc.). Ces dernières années, beaucoup de villes se sont lancées dans l'aménagement d'écoquartiers.

Or je viens de tomber sur cet article :
Bordeaux : la colère des habitants du quartier Ginko face à l’insécurité croissante

Depuis quelques années, un sentiment d'insécurité s'installe chez plusieurs habitants de l'écoquartier Ginko à Bordeaux, en obligeant même certains à déménager à contre-cœur.

suite
Cet article m'a rappelé quelques articles similaires :
À Mayenne, les incivilités perdurent dans l’écoquartier de la gare

En novembre déjà, un habitant du nouvel écoquartier inauguré en 2018 du côté de l’ancienne gare de Mayenne, avait dénoncé de nombreuses incivilités. Les nuisances demeurent. Les gendarmes interviennent régulièrement.

suite
Les gendarmes en opération de lutte contre les stupéfiants à Ramonville-Saint-Agne

Jets de pierres, insultes, sentiment d’insécurité… Des riverains dénoncent un quotidien compliqué dans l’écoquartier de Buchens, dans la commune de Ramonville Saint-Agne.

suite
Roubaix: la désillusion de jeunes propriétaires roubaisiens

Cinq ans qu’ils sont installés rue Sarrail, à une centaine de mètres de la Grand-Place, dans une résidence moderne, symbole d’un beau projet de rénovation urbaine. Mais depuis un an, les intrusions et le vandalisme se multiplient. Au point que certains veulent la quitter, à l’instar d’Aurélien, 30ans, qui aimerait un signe positif de la municipalité.

suite
On dirait que ces nouveaux quartiers reproduisent la même histoire que les "grands ensembles" construits dans les années 60 et 70. Au début de leur histoire, ces quartiers récents, aménagés selon de jolis concepts architecturaux et écologiques, semblent constituer un progrès pour leurs habitants, par rapport à ce qui se pratiquait au préalable. Mais l'histoire montre que ces quartiers vieillissent mal, et se retrouvent rapidement gangrénés par l'insécurité.

Est-ce à dire que l'insécurité, contrairement à ce qu'on entend, n'est pas liée à l'architecture des immeubles ? :gratte:

Camille
Messages : 1821
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Les "écoquartiers", nouveaux territoires perdus de la République ?

Message non lu par Camille » 13 janv. 2022, 11:48:38

L'architecture des immeubles ne provoque pas en tant que telle l'insécurité mais il y a bien des configurations urbanistiques qui favorisent l'insécurité. Les cités qui ont été construites à partir des années 60, avec leurs grandes tours offraient des postes de sentinelles pour les trafiquants de drogue qui peuvent voir de très loin si une patrouille de police arrive par exemple. Et de manière générale, plus un quartier est délabré, plus il donnera le sentiment qu'il est abandonné, et donc les réseaux de délinquance voire criminels vont pouvoir s'y organiser avec moins de crainte... c'est la théorie de la vitre brisée non remplacée.

Qu'il y ait des écoquartiers qui subissent le même sort aujourd'hui n'invalide pas l'utilité d'avoir un cadre de vie agréable, moins cloisonné, qui favorise la fréquentation. L'insécurité est le fait de gens et de ressources pour y lutter, pas de bâtiments. Mais les bâtiments peuvent évidemment la favoriser. Vous n'allez pas agresser quelqu'un sur une place découverte et fréquentée.

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré