Face aux menaces terroriste et migratoire, faut-il dénoncer les Accords de Schengen et restaurer les contrôles aux frontières ?

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )

Faut-il dénoncer les Accords de Schengen et restaurer les contrôles aux frontières ?

Vous pouvez sélectionner 1 option

 
 
Voir les résultats

Avatar du membre
johanono
Messages : 23075
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Face aux menaces terroriste et migratoire, faut-il dénoncer les Accords de Schengen et restaurer les contrôles aux frontières ?

Message non lu par johanono » 03 févr. 2016, 11:19:34

Abandonner Schengen coûterait 10 milliards d'euros par an à la France

Un rétablissement des contrôles aux frontières au sein de l'espace Schengen coûterait à l'économie française plus de 10 milliards d'euros par an à long terme.

Selon une étude de France Stratégie publiée mercredi par Vincent Aussilloux et Boris Le Hir, de France Stratégie - un organisme d'expertise auprès du Premier ministre - l'abandon de l'espace Schengen, actuellement mis sous pression par la crise des réfugiés, aurait des conséquences à court terme sur le travail frontalier, le tourisme et le transport de marchandises.

La baisse des recettes touristiques est estimée entre 500 millions d'euros et un milliard d'euros par an. France Stratégie estime par ailleurs que le rétablissement des contrôles aux frontières pourrait réduire les opportunités de travail frontalier. L'organisme évalue la baisse du nombre de travailleurs frontaliers entre 5 000 et 10 000, avec une perte pour l'économie de 150 millions à 300 millions d'euros, des chiffres qui ne tiennent pas compte des coûts liés à l'accroissement du chômage.

suite
Il est permis de douter de l'objectivité de ce groupe d'expertise rattaché au Premier ministre...

Les zélotes de l'européisme tiennent un discours catastrophiste en nous expliquant sans cesse qu'une remise en cause de la construction européenne (sortie de l'UE, sortie de l'euro, dénonciation des accords de Schengen, etc.) serait une catastrophe pour la France et son économie.

Ils nous promettaient que la construction européenne apporterait bonheur et prospérité. Or la France est dans une situation bien pire qu'il y a 30 ou 40 ans (sous-emploi, désindustrialisation, insécurité liée à l'absence de frontières, etc.).

Mais enfin, comment faisait-on avant ? Il est permis de penser que la France se portait bien mieux il y a 30 ou 40 ans qu'aujourd'hui.

Pourrait-on, aussi, mesurer le coût de l'absence de contrôle aux frontières ? Coût du trafic de drogue ? Coût du trafic d'armes ? Coût de l'immigration illégale ? Coût économique des produits contrefaits qui arrivent d'Asie ou d'ailleurs ?

Caberlin
Messages : 944
Enregistré le : 19 nov. 2011, 06:36:37

Re: Face aux menaces terroriste et migratoire, faut-il dénoncer les Accords de Schengen et restaurer les contrôles aux frontières ?

Message non lu par Caberlin » 03 févr. 2016, 11:26:21

J'espère que ceux qui ont l'idée du retour systématique aux contrôle aux frontières ne vont pas nous expliquer qu'il faudrait créer des postes supplémentaires, soit disant pour nous protéger !

Avatar du membre
johanono
Messages : 23075
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Face aux menaces terroriste et migratoire, faut-il dénoncer les Accords de Schengen et restaurer les contrôles aux frontières ?

Message non lu par johanono » 03 févr. 2016, 11:33:43

Des postes de douaniers, oui, évidemment.

silfiwerk
Messages : 106
Enregistré le : 22 janv. 2016, 15:19:31

Re: Face aux menaces terroriste et migratoire, faut-il dénoncer les Accords de Schengen et restaurer les contrôles aux frontières ?

Message non lu par silfiwerk » 03 févr. 2016, 12:54:21

johanono » 03 Fév 2016, 11:19:34 a écrit :
Il est permis de douter de l'objectivité de ce groupe d'expertise rattaché au Premier ministre...
Pourquoi, il faut douter de tout ce qui provient de l'état ? Sur quoi faut-il baser nos analyses alors, sur notre instinct alors que nous n'avons pas accès à des informations réelles, mais des infos uniquement fournies par la presse et des partis politiques ne disposant pas d'informations suffisantes ?
johanono » 03 Fév 2016, 11:19:34 a écrit : Les zélotes de l'européisme tiennent un discours catastrophiste en nous expliquant sans cesse qu'une remise en cause de la construction européenne (sortie de l'UE, sortie de l'euro, dénonciation des accords de Schengen, etc.) serait une catastrophe pour la France et son économie.
Intéressant de voir que dans ton langage les européens deviennent les fantasmeurs du catastrophisme, tant ils semblent simplement répondre à ceux qui disent que le monde va disparaître en se contractant sur lui-même si on maintient cette hérésie européenne.
johanono » 03 Fév 2016, 11:19:34 a écrit : Ils nous promettaient que la construction européenne apporterait bonheur et prospérité. Or la France est dans une situation bien pire qu'il y a 30 ou 40 ans (sous-emploi, désindustrialisation, insécurité liée à l'absence de frontières, etc.).
J'ai du mal à voir comment on peut comparer 2 périodes si différentes pour illustrer l'échec de l'Europe. Les USA sont toujours les USA et connaissent la crise, la Russie n'est plus l'URSS (plus petit) et connaît la crise, quel est donc le critère qui permet de faire un lien entre la construction européenne et la crise actuelle ?

Déjà, je tiens à souligner la paix qui règne en Europe sur la période que tu mentionnes (remarquons quand même les crises/guerre aux frontières de l'Europe, notamment à l'Est). Ce n'est pas négligeable, et rien ne peut laisser croire de l'évidence d'une similarité sans construction européenne.
Ensuite, la construction européenne vise à l'établissement d'une puissance (démographique, économique, politique) se donnant les moyens d'être un interlocuteur valable face aux autres grandes puissances mondiales, nous condamnant sinon à n'être que des pays suiveurs de ses alliés plus puissants. Il ne s'agit pas de faire le jeu des USA, mais bien de se présenter comme un allié fort et non seulement comme des soumis. Certains aimeraient un état fort dans une Europe forte, mais ce n'est pas possible, cela passe fortement par un renforcement de la puissance européenne en y diluant celles des états. Ce qui ne les rend pas moins puissants, puisque c'est à travers l'Europe qu'ils pourront exprimer leur puissance. L'échec de l'Europe, c'est effectivement en grande partie celui de nos politiciens n'ayant pas su nous la vendre, mais c'est aussi celui des citoyens européens qui s'accrochent désespérément aux vestiges de leur état-nation. C'est effrayant comme projet, mais il est indispensable.
Sans construction européenne, sans objectif commun, chaque pays sera libre de se replier sur lui-même (donc réduire sa puissance au niveau mondial, s'exposant aussi aux attaques extérieures, idéologiques, économiques voir militaires pour certains), ou de se soumettre à un allié puissant. Chaque pays pouvant faire des choix différents, on assisterait au cœur même de l'Europe à de violentes confrontations idéologiques provoquées par les grandes puissances mondiales.
Et il ne s'agit pas de dire si ce sont les USA ou les Russes les gentils, juste de se rendre compte qu'une importation sur le territoire européen de leur conflit serait préjudiciable à l'Europe, et aux états européens. Cela dit en passant, je crois pouvoir dire sans trop me tromper que nos valeurs sont plus proches de celles des américains que celles des russes ou des chinois par exemple. Quelque soit les reproches qu'on peut formuler envers les américains, cela demeure une réalité. Et malheureusement, plus on les affaiblit via des initiatives locales (certains états européens) en s'opposant parfois frontalement à eux, moins ils croient en l'Europe, plus ils se radicalisent pour imposer leur modèle par la force, et logiquement plus on les repousse. La tendance n'est pas bonne, je le reconnais, et l'Europe doit être la solution à cette situation. (mais vu l'ambiance générale dans les pays européens, c'est assez mal barré)

Il ne s'agit pas de verser dans le catastrophisme en défendant le projet européen, mais une Europe sans projet commun c'est simplement la division, c'est mathématique et implacablement logique, et cela présente le risque de s'exposer à de multiples interférences importantes provenant de l'extérieur. Dans cette situation, les USA deviendraient aussi dangereux que la Russie, chacun fera tout pour récupérer l'Europe, quitte à y faire naitre des guerres civiles ou des drames humains massifs. La sauvegarde de chacun de leurs modèles dépend de leur collaboration avec nous, ou à la soumission forcée de l'Europe.
L'Europe, c'est notre paix.

johanono » 03 Fév 2016, 11:19:34 a écrit : Mais enfin, comment faisait-on avant ? Il est permis de penser que la France se portait bien mieux il y a 30 ou 40 ans qu'aujourd'hui.
Je sais pas si tu vis toujours dans les années 1960 quand je lis tes propos, mais le monde a changé mec. La mondialisation toussa... Le bénéfice de la libre circulation est énorme professionnellement, économiquement, et agréable d'un point de vue touristique. Idéologiquement c'est aussi le reflet de ce que l'on souhaite pour l'Europe,.
johanono » 03 Fév 2016, 11:19:34 a écrit : Pourrait-on, aussi, mesurer le coût de l'absence de contrôle aux frontières ? Coût du trafic de drogue ? Coût du trafic d'armes ? Coût de l'immigration illégale ? Coût économique des produits contrefaits qui arrivent d'Asie ou d'ailleurs ?
Imaginer que le trafic de drogue ou d'armes n'est pas organisé localement et que multiplier les contrôles y changerait quoi que ce soit est naïf. Ce sont chaque jour des dizaines et des dizaines de camions pleins qui rentrent en France, sans un système de corruption local ce serait impossible. Multiplier les contrôles change seulement le nombre de personne à arroser, ou à trouver la bonne.
Les produits contrefaits inondent le monde entier, c'est le même principe de business, va dans n'importequelle rue centrale de n'importequelle ville au monde et tu as des boutiques officielles qui vendent toutes sortes de contrefaçon. Que tu ailles à New York, Barcelone, Stockholm, saint-Petersbourg, Istanbul, Le Caire, Londres, la Suisse (malgré son contrôle des frontières), je ne connais pas un seul pays où ce phénomène ne soit pas pratiquement officialisé. C'est comme l'immigration illégale, souvent davantage un business qu'autre chose. Je connais bien la population du 13 ème, et il s'agit autant de faire payer des immigrés que de les faire ensuite bosser pratiquement à l'œil pendant des années avant de les "libérer". C'est du business avant tout, et tu peux mettre n'importequel gouvernement en place tant que la crise sera là, la tentation de ceux qui gagnent rien sera toujours trop forte de se mouiller dans ces combines.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50211
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Face aux menaces terroriste et migratoire, faut-il dénoncer les Accords de Schengen et restaurer les contrôles aux frontières ?

Message non lu par Nombrilist » 03 févr. 2016, 22:33:28

Il n'y a aucun intérêt commun et il n'y a aucun projet commun dans l'UE. L'UE reste le vassal de l'Outre-Atlantique (traités économiques avec le Canada et les USA qui vont largement à l'encontre de notre culture et de nos convictions). Notre marché n'est absolument pas protégé, c'est le plus ouvert du monde à la concurrence déloyale. Donc, l'argument de "l'UE nous rend plus fort" n'est absolument pas crédible. La catastrophe humanitaire qui a lieu depuis quelques années et qui s'étend en Europe sont surtout le fait de nos bons amis américains et non des Russes ou des Chinois.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31835
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Face aux menaces terroriste et migratoire, faut-il dénoncer les Accords de Schengen et restaurer les contrôles aux frontières ?

Message non lu par politicien » 31 mars 2016, 20:08:49

Près de huit Français sur dix (78%) se disent favorables à la renégociation des accords de Schengen afin de restreindre la circulation pour lutter contre le terrorisme, selon un sondage Elabe* pour BFMTV publié jeudi.

Mais paradoxalement, une majorité d'entre eux que l'UE est plus à même faire face ce type de menace

Une majorité de sondés (63%) ne fait par ailleurs «pas confiance» à l'Union européenne et à ses 28 Etats membres pour lutter avec efficacité contre le terrorisme. Parmi eux, 19% ne «font pas du tout confiance» et 44% ne font «pas vraiment confiance». Ils sont en revanche 3% à faire «tout à fait confiance» et 33% à faire «plutôt confiance». Avec une nuance toutefois, les sympathisants du PS (57%) et de l’UDI (56%) font, eux, confiance à l’UE et aux gouvernements.

(...)

http://www.leparisien.fr/faits-divers/t ... 675633.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
johanono
Messages : 23075
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Face aux menaces terroriste et migratoire, faut-il dénoncer les Accords de Schengen et restaurer les contrôles aux frontières ?

Message non lu par johanono » 08 avr. 2016, 19:24:46

Migrants : la fermeture de la route des Balkans «sauve» l'Allemagne

L'Allemagne a enregistré en mars une baisse de deux tiers des arrivées de nouveaux demandeurs d'asile par rapport à février.

Le flux des migrants se rétrécit de jour en jour en Allemagne. Pour le gouvernement, c'est une source manifeste de soulagement: l'année 2016 ne ressemblera pas à 2015. Plus d'un million de réfugiés avaient franchi la frontière. Mais au premier trimestre de cette année, seulement 170.000 nouveaux demandeurs d'asile ont été enregistrés: 90.000 en janvier, 60.000 en février, 20.000 en mars. Les chiffres montrent un recul de 66% par rapport au trimestre précédent.

suite
La remise en cause (au moins provisoire) des Accords de Schengen a donc permis de tarir le flot de migrants. CQFD.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31835
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Face aux menaces terroriste et migratoire, faut-il dénoncer les Accords de Schengen et restaurer les contrôles aux frontières ?

Message non lu par politicien » 22 févr. 2017, 16:06:06

Bonjour,
UE: Paris et Berlin veulent réviser Schengen

La France et l'Allemagne ont exhorté dans une lettre commune la Commission européenne à réviser le code Schengen afin de mieux tenir compte de la menace terroriste. "La persistance de la menace terroriste et l'efficacité des contrôles actuels aux frontières intérieures témoignent de la nécessité de procéder à la révision du Code Frontières Schengen(...) en cas de menace grave pour l'ordre public ou la sécurité intérieure", écrivent les ministres de l'Intérieur Thomas de Maizière et Bruno Le Roux.

La lettre, écrite de Berlin et datée d'avant-hier, est adressée principalement au premier vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans, et à ses collègues chargés de la Migration et de la Sécurité, respectivement Dimitris Avramopoulos et Julian King.

Les deux ministres allemand et français souhaitent que les contrôles soient rétablis pour "des durées supérieures à celles prévues actuellement", et que les conditions d'exercice des contrôles en dehors d'une période de rétablissement soient "assouplies".

(...)

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ ... hengen.php


Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
johanono
Messages : 23075
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Face aux menaces terroriste et migratoire, faut-il dénoncer les Accords de Schengen et restaurer les contrôles aux f

Message non lu par johanono » 01 nov. 2017, 09:29:36

Des associations contestent le rétablissement des contrôles aux frontières

La France déroge au code des frontières de Schengen depuis près de deux ans. Un recours a été déposé devant le Conseil d’Etat.

Image

L’Anafe (Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers), le Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigrés) et la Cimade (Comité inter-mouvements auprès des évacués) considèrent que la France est en « violation manifeste du droit de l’Union européenne » qui garantit la libre circulation des personnes. Elles rappellent dans leur requête, déposée le 26 octobre et dont Le Monde a pris connaissance, que le code des frontières de Schengen prévoit que « les frontières intérieures peuvent être franchies en tout lieu sans que des vérifications aux frontières soient effectuées sur les personnes ».

Article complet sur http://www.lemonde.fr/police-justice/ar ... 53578.html
En gros, ces associations d'extrême-gauche souhaitent faire entrer un maximum d'immigrés en France. Que cela soit dit clairement.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50211
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Face aux menaces terroriste et migratoire, faut-il dénoncer les Accords de Schengen et restaurer les contrôles aux f

Message non lu par Nombrilist » 01 nov. 2017, 21:40:50

Ces associations sont dangereuses et irresponsables. Mais ce qui l'est aussi, c'est pour un pays de violer un règlement auquel il a donné son accord. Donc, si nous sommes en infraction, il faut changer ce règlement.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré