Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
Répondre
Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3147
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par Cheshire cat » 15 déc. 2017, 13:15:27

Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

15 déc. 2017, 11:36:11

Image



La carcasse du bus scolaire impliqué dans une collision avec un train régional, à Millas, près de Perpignan, le 15 décembre 2017 / AFP

Défaillance technique ou erreur humaine ? L'heure est à l'enquête vendredi au lendemain de la violente collision entre un autocar scolaire et un train à Millas (Pyrénées-Orientales), dans lequel six enfants ont été tués et 14 autres blessés, selon un dernier bilan.


Deux fillettes de 11 ans ont succombé à leurs blessures vendredi, portant à six morts le nouveau bilan, selon une source proche de l'enquête.

Image

Un employé de la SNCF inspecte le train régional impliqué dans une collision avec un bus scolaire à Millas, près de Perpignan, le 15 décembre 2017 / AFP

Les barrières du passage à niveau étaient-elles ouvertes, laissant la conductrice du bus s'engouffrer sur la voie, ou étaient-elles fermées ? Seul le conducteur du TER a pu être pour l'instant entendu, la conductrice, âgée de 48 ans et employée des autocars Faur, ayant été grièvement blessée dans l'accident.
Il était peu après 16H00 jeudi quand le car de ramassage scolaire, avec à son bord vingt enfants du collège Christian-Bourquin à Millas, a traversé le passage à niveau No 25. Derrière, un deuxième bus s'apprêtait à le suivre.

(...)
afp

Article complet sur https://www.la-croix.com/France/Collisi ... 1300899537
Comment gérer ce genre d'évènement ?
Vos suggestions poue améliorer la sécurité des passages à niveau ?
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
johanono
Messages : 23751
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par johanono » 15 déc. 2017, 13:30:29

Je m'apprêtais à créer un topic sur cet événement, car j'ai envie de pousser un double coup de g......

Tout d'abord, sur le matraquage médiatique généré par ce fait divers. Les chaines d'info en continu nous bombardent d'éditions spéciales, alors qu'elles n'ont que peu d'infos sur les circonstances de l'accident, en faisant notamment défiler des "experts" qui n'ont rien à dire et sont réduits à faire des conjectures et des supputations.

Et puis je lis, ça et là, des propos, des témoignages, des articles, mettant en cause les pouvoirs publics qui ne feraient pas assez pour supprimer les passages à niveau. C'est une illustration de la mentalité d'assistés qui anime beaucoup de Français et que j'ai déjà dénoncée par ailleurs : en gros, quand survient un fait divers ou un problème social quelconque relevant, à mon sens, de la responsabilité individuelle, il y a toujours beaucoup de gens pour mettre en cause les pouvoirs publics, pour accuser les pouvoirs de ne pas avoir fait assez pour empêcher de tels problèmes. On ne sait pas grand-chose des circonstances de cet accident-là en particulier : mais on sait que la très grande majorité des accidents à des passages à niveau sont dus à des fautes de conduite (et souvent des suicides). Est-ce de la faute des pouvoirs publics si les gens font n'importe quoi au volant ? Et il y a, dit-on, 15000 passages à niveau en France. La suppression de chaque passage à niveau coûte plusieurs millions d'euros. Alors est-il vraiment indispensable de dépenser plusieurs milliards d'euros pour économiser une centaine de morts chaque année ?

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 3147
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par Cheshire cat » 15 déc. 2017, 13:45:29

J'ai écouté la radio, en zappant d'une station à l'autre, et les intervenants, dans leur grande majorité insistaient sur la difficulté qu'il y a à résoudre ce genre de problème.
Bien entendu, il faut commenter des évènements dont on ne sait pas encore grand-chose.
Il y a, ai-je entendu des vidéos de vidéosurveillance de l'accident.
Nous en saurons plus quand elle seront dépouillées.
Le bus a-t-il forcé le passage ou a-t-il calé au milieu du passage à niveau ?
C'est aussi une cause d'accidents, c'est une faute de conduite mais pas une infraction ...
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Avatar du membre
Jean
Messages : 4420
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par Jean » 15 déc. 2017, 19:04:15

johanono a écrit :
15 déc. 2017, 13:30:29
Je m'apprêtais à créer un topic sur cet événement, car j'ai envie de pousser un double coup de g......

Tout d'abord, sur le matraquage médiatique généré par ce fait divers. Les chaines d'info en continu nous bombardent d'éditions spéciales, alors qu'elles n'ont que peu d'infos sur les circonstances de l'accident, en faisant notamment défiler des "experts" qui n'ont rien à dire et sont réduits à faire des conjectures et des supputations.

Et puis je lis, ça et là, des propos, des témoignages, des articles, mettant en cause les pouvoirs publics qui ne feraient pas assez pour supprimer les passages à niveau. C'est une illustration de la mentalité d'assistés qui anime beaucoup de Français et que j'ai déjà dénoncée par ailleurs : en gros, quand survient un fait divers ou un problème social quelconque relevant, à mon sens, de la responsabilité individuelle, il y a toujours beaucoup de gens pour mettre en cause les pouvoirs publics, pour accuser les pouvoirs de ne pas avoir fait assez pour empêcher de tels problèmes. On ne sait pas grand-chose des circonstances de cet accident-là en particulier : mais on sait que la très grande majorité des accidents à des passages à niveau sont dus à des fautes de conduite (et souvent des suicides). Est-ce de la faute des pouvoirs publics si les gens font n'importe quoi au volant ? Et il y a, dit-on, 15000 passages à niveau en France. La suppression de chaque passage à niveau coûte plusieurs millions d'euros. Alors est-il vraiment indispensable de dépenser plusieurs milliards d'euros pour économiser une centaine de morts chaque année ?
:+100:

Tout à fait d'accord.

Bientôt on interdira les routes en pente parce qu'elle conduisent à des accidents si un chauffeur oublie de freiner...

Quand aux chaines d'info, il est clair qu'elles tournent en boucle sur la moindre information fut-elle sans beaucoup de contenu. Cela dit elles n'ont pas vocation à être regardées plus de dix minutes de suite.

Cela a commencé avec la première guerre du golf où pendant un mois, alors qu'il ne se passait rien et que l'armée américaine ne transmettait pas d'images les journalistes ont commencé à faire des editions spéciales sans infos et sans images en faisant venir tous les retraités de l'armée du niveau général voire colonel à la recherche d'avantages pécuniaires (alors que je pense que la retraite de ces braves gens est confortable)

PS : Pour info De Gaulle a vécu très longtemps avec sa retraite de colonel sans participer à des émissions de télévision.... :vieux:

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6856
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par Nolimits » 15 déc. 2017, 19:46:18

Il y aura toujours des accidents terribles. Quel que soit les mesures de protections prises.
La simple loi des grands nombres : un jour, à un moment donné, dans un ensemble de circonstances données, pour des causes techniques, humaines : il se passera un accident grave.
Le 0 risque n'existe pas. C'est comme ça.
Tous, dans notre vie, il nous est arrivé un truc où 1ms plus tôt ou plus tard, on y passait.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32055
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par politicien » 19 déc. 2017, 22:02:50

Millas : la conductrice du bus de nouveau placée en garde à vue

18 déc. 2017, 20:22:38

VIDÉO - Lors d'un point presse, le procureur de Marseille a annoncé que des traces décelées sur le bas du car scolaire étaient en cours d'analyse pour..

Image



VIDÉO - Lors d'un point presse, le procureur de Marseille a annoncé que des traces décelées sur le bas du car scolaire étaient en cours d'analyse pour déterminer si elles «provenaient des barrières» du passage à niveau où a eu lieu la collision entre le bus et un TER. Plus tôt dans la journée, une reconstitution de l'accident qui a coûté la vie à six collégiens a été organisée.



Cinq jours après le terrible accident entre un TER et un car scolaire qui a fait six jeunes victimes, les enquêteurs cherchent à comprendre les circonstances précises du drame. Ce mardi matin, entre 10 heures et 11h30, une reconstitution de la collision a eu lieu sur les lieux de l'accident, selon des journalistes de l'AFP présents sur place. Un drone a survolé la scène pendant qu'un car de l'entreprise Faur a refait le chemin parcouru par le bus embouti par le train régional jeudi. À bord, plusieurs enquêteurs et une caméra embarquée pour reconstituer le champ de vision de la conductrice.


Mardi après-midi, au tribunal de grande instance de Perpignan, le procureur de Marseille a tenu une réunion d'information destinée aux familles, avant de s'adresser à la presse. «Il était important de répondre aux premières questions des familles», a souligné Xavier Tarabeux. Le magistrat a ensuite annoncé que la conductrice du bus avait «de nouveau» été placée en garde à vue «une heure auparavant», après une première garde à vue vendredi. «Ma cliente, lors de sa première audition, a été catégorique: les barrières étaient levées. Elle ne se serait pas amusée à passer avec un bus sur une voie ferrée avec des enfants à l'intérieur. La barrière était levée», a affirmé son avocat, Jean Codognès, sur RTL. «Je suis absolument convaincu que cette femme va réitérer ses propos», a-t-il martelé.

La question cruciale de la position des barrières


Le procureur a rappelé que la «cause exacte» de cet accident n'était pas encore «déterminée en l'état», et qu'il restait «très prudent» car il est impossible de «tirer des conclusions avant les résultats techniques complets». Il a cependant souligné qu'«en l'état de l'examen que nous avons pu faire, l'armoire électrique qui commandait les barrières ne présente pas de défectuosité» et qu'«on relève sur le bas du bus, en dessous du phare sur l'avant droit, des traces que nous devons analyser pour savoir si elles proviennent des barrières».


(...)


Article complet sur http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... ecedee.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
johanono
Messages : 23751
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par johanono » 23 déc. 2017, 21:37:30

Millas : trois familles de victime vont se porter parties civiles

Trois des six familles endeuillées après la collision d'un car scolaire avec un train à Millas vont se constituer parties civiles. Elles le ferront mardi à Marseille, a annoncé à l'AFP leur avocate, Jehanne Collard, spécialisée dans la défense des victimes de la route. Ce même jour, les familles doivent être reçues à la mairie de Saint-Féliu d'Avall (Pyrénées-Orientales).

(...)

Plus tôt ce samedi, des parents de victimes avaient déclaré à Franceinfo vouloir recevoir «des excuses de la part de l'État». «Ils mettent en avant une succession de maladresses» et dénoncent «la façon dont ils ont été pris en charge» après le drame, racontait Franceinfo. 


Les familles souhaitent par ailleurs écrire à Brigitte Macron et à la déléguée interministérielle à l'aide aux victimes pour «éventuellement faire des propositions concrètes» afin que dans l'avenir «les choses ne se passent pas de cette manière-là». Ils entendent également créer une association pour «faire face ensemble», notamment lors de la procédure judiciaire. 

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/ ... l-etat.php
Voilà : ils attendent des excuses de la part de l'Etat. Je ne suis pas certain de bien comprendre ce que l'Etat a fait de mal, mais ce n'est pas grave : l'Etat doit s'excuser. Et Brigitte Macron (dont on se demande bien ce qu'elle vient faire dans cette histoire, sachant qu'elle n'a aucun mandat électif) devra répondre aux sollicitations.

Comme souvent dès que se produit un fait divers, la mentalité d'assistés des Français qui attendent tout de l'Etat resurgit donc.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6856
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par Nolimits » 23 déc. 2017, 22:36:03

Les avocats arrivent, ils ont senti l'odeur fraîche du pognon car :
Enfants (émotions) + médias + SNCF (grosse boîte d'état) = pognon

L'émotion, tout ça, c'est bien mais quand y'a moyen de faire du blé : faut y aller franco.

sandy
Messages : 1329
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par sandy » 24 déc. 2017, 07:54:52

johanono a écrit :
15 déc. 2017, 13:30:29
C'est une illustration de la mentalité d'assistés qui anime beaucoup de Français et que j'ai déjà dénoncée par ailleurs : en gros, quand survient un fait divers ou un problème social quelconque relevant, à mon sens, de la responsabilité individuelle, il y a toujours beaucoup de gens pour mettre en cause les pouvoirs publics, pour accuser les pouvoirs de ne pas avoir fait assez pour empêcher de tels problèmes.
Pourquoi toujours revenir a la "mentalité d'assisté"?
Je ne comprends pas...
Tu accepterais un face a face qu'on en discute sans faire un hors sujet?
(Desoler lesm odo, si c'est pas la bonne methode pour demander un face a face...)
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6856
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par Nolimits » 24 déc. 2017, 11:29:50

sandy a écrit :
24 déc. 2017, 07:54:52
johanono a écrit :
15 déc. 2017, 13:30:29
C'est une illustration de la mentalité d'assistés qui anime beaucoup de Français et que j'ai déjà dénoncée par ailleurs : en gros, quand survient un fait divers ou un problème social quelconque relevant, à mon sens, de la responsabilité individuelle, il y a toujours beaucoup de gens pour mettre en cause les pouvoirs publics, pour accuser les pouvoirs de ne pas avoir fait assez pour empêcher de tels problèmes.
Pourquoi toujours revenir a la "mentalité d'assisté"?
Je ne comprends pas...
Tu accepterais un face a face qu'on en discute sans faire un hors sujet?
(Desoler lesm odo, si c'est pas la bonne methode pour demander un face a face...)
@sandy c'est ici :
FACE A FACE

sandy
Messages : 1329
Enregistré le : 02 août 2015, 20:51:11

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par sandy » 24 déc. 2017, 11:39:55

Merci, c'est fait!
:)
C'est un petit poney blanc, dans les monts d'émeraude et il emporte mon cœur!

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32055
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par politicien » 31 déc. 2017, 10:02:19

Drame de Millas, de nouveaux éléments

INFO BFMTV - L'avocate de trois familles de victimes éclaire l'accident avec de nouveaux éléments et en propose une possible explication.

Image









Jehanne Collard, avocate d'une partie des familles des victimes de la mortelle collision survenue entre un car scolaire et un TER le 14 décembre, révèle à BFMTV de nouveaux éléments éclairant les circonstances de l'accident. A noter que ces faits ne sont, pour l'heure, pas confirmés par le parquet.


Ainsi, il ressort des déclarations de Me Collard que, selon un "audit interne de la SNCF, le système fonctionnait parfaitement". Tant le feu tricolore que l'avertisseur sonore et la barrière étaient pleinement opérationnels, et donc sans défaillance selon ce rapport interne.


Deuxième élément, le train circulait à l'endroit du sinistre avec 9 minutes de retard. "La barrière s'est fermée à une heure inhabituelle, pouvant expliquer l'accident", avance Jehanne Collard. De surcroît, "les traces de la barrière apparaissent sur le car", assure-t-elle.

(...)




Article complet sur http://www.bfmtv.com/police-justice/col ... 38153.html
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Jean de Meung
Messages : 409
Enregistré le : 25 août 2015, 23:22:55

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par Jean de Meung » 31 déc. 2017, 12:24:12

Le seul éclairage nouveau dans cette affaire est la présence d'un projecteur au-dessus de cette avocate. Je note qu'elle révèle des faits qui ne sont pas confirmés par le parquet. Déjà.

Elle nous apprend que le système de sécurité du passage à niveau fonctionnait parfaitement. Bien. On en avait déjà quelques idées dès le début malgré tous ces témoignages inverses, et la main sur le cœur du patron de la compagnie de transport vantant le grand professionnalisme de sa conductrice. Laquelle était tellement professionnelle qu'elle était bourrée d’anti-dépresseurs, médicaments qui ont la grande particularité de tenir l'esprit en éveil.

Cette avocate nous apprend ensuite que le train avait 9 minutes de retard... Retards fort rares en ce qui concerne la SNCF qui a la ponctualité d'un coucou suisse décédé depuis deux semaines. Enfin, elle cite deux témoins qui ont vu la barrière ouverte. 30 000 les ont vu fermées, ces barrières, sûrement les mêmes qui ont signé la pétition de soutien à la conductrice du car.

Gageons que Mme Collard est bénévole dans cette affaire et qu'elle n'aura que faire du retentissement médiatique qu'aura un procès éventuel. Moi je dis que le bénévolat poussé à ce point, conjugué à un altruisme philanthrope tant exacerbé auraient placé cette maîtresse du barreau sur la liste des légion-d'honneurisés 2018. C'est beau tant de désintéressement et ce désir de discrétion des avocats, par moments.

Cela étant dit, je plains sincèrement cette pauvre femme, la conductrice, qui va devoir vivre toute sa vie avec ces 6 gamins sur la conscience, qu'elle soit ou non responsable de l'accident, d'ailleurs.
Image Nom de jeune fille : François de S.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23751
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Collision de Millas : six enfants tués, défaillance technique ou erreur humaine ?

Message non lu par johanono » 31 déc. 2017, 12:30:56

Il paraît que la conductrice habite la même commune que les victimes, que l'une des victimes habite même juste à côté de chez elle. Quelle que soit l'issue de la procédure, cela dur de continuer à vivre normalement... :(

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Golgoth