Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
Avatar du membre
Hector
Messages : 5868
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par Hector » 28 déc. 2017, 11:47:23

Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

27 déc. 2017, 00:00:00

Ils seraient au moins six à avoir été interceptés. Parmi eux, Thomas Barnouin, membre de la filière d’Artigat, démantelée en 2007 et liée à la famille Merah

Image



Ils seraient au moins six à avoir été interceptés. Parmi eux, Thomas Barnouin, membre de la filière d’Artigat, démantelée en 2007 et liée à la famille Merah


Le Monde | 27.12.2017 à 22h18 • Mis à jour le 28.12.2017 à 09h21 | Par Allan Kaval (Erbil, correspondance) et Soren Seelow



Contacté par Le Monde, Khaled Issa, représentant du Rojava (Kurdistan syrien) en France, précise que ce groupe de six Français a été interpellé par la branche armée du Parti de l’union démocratique (PYD) syrien dans la région d’Hassaké (Nord-Est). Parmi les prisonniers figure un compagnon de route de Thomas Barnouin, Thomas Collange, ancien membre lui aussi de la cellule d’Artigat, une des premières filières d’acheminement de djihadistes français vers l’Irak au milieu des années 2000.


Vieille connaissance des services antiterroristes, Thomas Barnouin, un converti albigeois de 36 ans, est considéré comme un théologien et propagandiste respecté au sein des troupes francophones de l’EI. Il est notamment très proche des frères Jean-Michel et Fabien Clain, les deux responsables de la propagande francophone de l’EI qui ont enregistré le message de revendication des attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

Première arrestation en Syrie en 2006


Selon une note rédigée en 2008 par la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire (SDAT), Thomas Barnouin se serait converti à l’islam en 2000 après la lecture de trois livres : une « biographie de Malcolm X », Mahomet, la parole d’Allah et la traduction du Coran.


Deux ans plus tard, il intègre la mouvance salafiste toulousaine en fréquentant une mosquée du quartier de Bellefontaine, à Toulouse. Il s’y lie d’amitié avec les frères Clain et Sabri Essid, dont le père a épousé la mère de Mohamed Merah, futur auteur des attentats de Toulouse et de Montauban en 2012.


Lire aussi :   Fabien Clain, la « voix » du massacre de Paris


Décrit comme un « intellectuel » par un ancien camarade salafiste, Thomas Barnouin part ensuite étudier la théologie à l’Université islamique de Médine, en Arabie saoudite, entre 2003 et 2006. A son retour en France, il prend la décision de participer au djihad irakien.


La filière dite d’Artigat, du nom du village de l’Ariège où habitait son mentor, Olivier Corel dit l’« émir blanc », est alors en train de se structurer autour de deux autres figures du salafisme toulousain, les frères Clain. Thomas Barnouin deviendra un de ses pionniers.


En décembre 2006, le jeune Albigeois s’apprête à rejoindre le champ de bataille irakien en compagnie de Sabri Essid quand les deux hommes sont arrêtés les armes à la main en Syrie par les autorités du pays. Après deux mois d’incarcération, Thomas Barnouin et Sabri Essid sont expulsés le 13 février 2007 et interpellés à l’aéroport d’Orly. Dans les mois qui suivent, la cellule dite « d’Artigat » est entièrement démantelée. Thomas Barnouin, Sabri Essid, Fabien Clain et cinq de leurs complices seront condamnés en décembre 2009 à cinq ans de prison.

Février 2014 : le départ en Syrie


Après avoir purgé leur peine, les membres d’Artigat n’ont rien renié de leurs convictions. La cellule renaît vite de ses cendres. Entre janvier et février 2014, plusieurs d’entre eux – Jean-Michel Clain, Imad Djebali, Sabri Essid, Mohamed Megherbi ou encore Thomas Barnouin – rejoignent la Syrie avec femmes et enfants au nez et à la barbe des services de renseignement.


Lire aussi :   La ferme des terroristes


Après avoir échoué dans son implantation irakienne, la cellule, baptisée « Artigat 2 » par les services antiterroristes, se reconstitue sur une nouvelle terre de djihad. En Syrie, les frères Clain deviennent rapidement des cadres de l’organe de propagande francophone de l’EI, structurellement lié aux services chargés de la planification des attentats. Thomas Barnouin est soupçonné d’être un de leurs lieutenants.


Mais, avant de quitter la Ville rose, la cellule a pris soin de semer ses graines. Dans une note « confidentiel défense » de décembre 2015, les services de renseignement font état d’un projet d’attentat impliquant des contacts de Thomas Barnouin. On y trouverait Farouk Ben Abbes, un autre vétéran du djihad qui avait été mis en examen en 2009 pour un projet d’attentat visant le Bataclan. Selon cette note, un groupe de Toulousains, en contact avec Thomas Barnouin, Jean-Michel Clain et Sabri Essid avant leur départ pour la Syrie, projetait une opération en France.


Lire aussi :   En France, un suivi renforcé pour les djihadistes français de retour


Quel sera le sort de Thomas Barnouin ? L’Albigeois est visé par un mandat de recherche de la justice française. Le représentant du Rojava en France insiste sur le fait que « les YPG [Unités de protection du peuple] kurdes respectent les règles du droit international qui réglementent les conflits armés ». Il profite cependant de l’occasion pour rappeler quelques revendications du Kurdistan syrien : « La France doit continuer son soutien militaire, mais surtout politique et diplomatique pour que l’expérience démocratique de la Fédération du nord de la Syrie soit protégée et équitablement représentée au pouvoir central dans une Syrie fédérale. »





Article complet sur http://www.lemonde.fr/police-justice/ar ... 53578.html
J'espère que les services français vont passer leur donner la question avant de les laisser aux douces mains des kurdes.

Sinon, cette affaire montre bien l'inefficacité de la justice et des services policiers et de renseignements français.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
johanono
Messages : 22572
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par johanono » 28 déc. 2017, 18:42:45

Il me semble avoir lu il y a quelques semaines un article de presse, dans Le Monde, je crois, indiquant que l’État français faisait l'objet d'une plainte pour non-assistance à personne en danger déposée par la famille d'un gugusse français fait prisonnier en Syrie. Le fait est que, de façon générale, l’État français doit assurer la sécurité de ses ressortissants dans les autres pays du monde : dans cette affaire, il lui est donc reproché de ne pas faire assez pour sortir le gugusse des mains de ses geôliers en Syrie.

Je crois qu'on marche sur la tête. Les Français qui partent là-bas ont choisi de combattre la France : ils ne sont plus dignes d'être Français, ils méritent la déchéance de la nationalité, et ils ne méritent donc plus que l’État s'occupent de leur sécurité. Ils sont partis là-bas : soit ils y restent, et alors, qu'ils crèvent, soit ils reviennent, et alors, leur place est en tôle.

Mais bien sûr, il y a probablement des conventions internationales qui font que les choses ne pourront pas se passer comme je le souhaite. :mrgreen:

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12671
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par Baltorupec » 28 déc. 2017, 18:46:34

J'ai lu un article je ne sais plus où que Hollande avait commandité des assassinats ciblés, une quarantaine, cela faisait une éternité que l'état français n'avait pas eu recours à de tel procédés. Quand cela vise des djihadistes, bon débarras.

Certaines personnes semblent prête à sacrifier des dizaines de vies en laissant ces meurtriers revenir en France.

J'espère que ces six là seront pendus haut et court.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

En ligne
Avatar du membre
asterix
Messages : 788
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par asterix » 28 déc. 2017, 19:34:56

johanono a écrit :
28 déc. 2017, 18:42:45

Mais bien sûr, il y a probablement des conventions internationales qui font que les choses ne pourront pas se passer comme je le souhaite. :mrgreen:
Pas sur.

Ces prisonniers sont d'abord des ennemis de la république.
Ensuite, il est légitime à mon sens que des gens qui ont commis des forfaits en terre étrangère soient jugés par la justice du pays concerné. Je vois mal la France laisser un terroriste étranger partir en extradition pour être jugé dans son pays d'origine. Pourquoi l'inverse serait il logique, et au nom de quel toupet arrogant d'un esprit d’ingérence.
Ensuite, la France doit demander une masse d'extradition qui vont être étudiées au cas par cas: il y en a pour des lustres, et je ne crois pas que l'Irak et la Syrie soient spécialement consentants.
Les victimes concernées ne sont pas françaises, mais d'abord bel et bien Syriennes Kurdes ou Irakiennes.
Pour finir, les cours d'assises en France en ont pour 20 ans ou plus à tout juger, tant elle sont déjà engorgées.

Faudrait organiser une rencontre entre les gens victimes de terrorisme et les familles ayant produit des candidats au terrorisme. Ça pourrait être sympa!

Si le droit international est juste, alors c'est le lieu du délit qui fait juridiction compétence des tribunaux. La France voudrait elle s'extraire de ce qui doit être une norme?
Modifié en dernier par asterix le 28 déc. 2017, 19:41:07, modifié 1 fois.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

En ligne
Avatar du membre
asterix
Messages : 788
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par asterix » 28 déc. 2017, 19:38:12

johanono a écrit :
28 déc. 2017, 18:42:45
Le fait est que, de façon générale, l’État français doit assurer la sécurité de ses ressortissants dans les autres pays du monde : dans cette affaire, il lui est donc reproché de ne pas faire assez pour sortir le gugusse des mains de ses geôliers en Syrie.
Donc on déclare la guerre à la Syrie?
Je ne vois pas comment la France peut assurer la sécurité des ses ressortissants dans un état souverain, sans violer la souveraineté de cet état.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12671
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par Baltorupec » 28 déc. 2017, 21:57:05

asterix a écrit :
28 déc. 2017, 19:38:12
johanono a écrit :
28 déc. 2017, 18:42:45
Le fait est que, de façon générale, l’État français doit assurer la sécurité de ses ressortissants dans les autres pays du monde : dans cette affaire, il lui est donc reproché de ne pas faire assez pour sortir le gugusse des mains de ses geôliers en Syrie.
Donc on déclare la guerre à la Syrie?
Je ne vois pas comment la France peut assurer la sécurité des ses ressortissants dans un état souverain, sans violer la souveraineté de cet état.
Je pense que Johanono souhaite tout comme toi et moi voir ces gusses pourrir ou périr en prison Syrienne.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
johanono
Messages : 22572
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par johanono » 28 déc. 2017, 22:45:19

Lire CECI, par exemple. Je ne sais plus l'article du Monde que j'avais lu parlait de ces gens-là en particulier, ou de quelqu'un d'autre, mais l'idée est la même. En gros, l'Etat doit garantir la protection consulaire à ses ressortissants, et à ce titre, il doit tout mettre en oeuvre pour leur permettre de revenir en France. C'est comme ça que je comprends les choses.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14258
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par Narbonne » 28 déc. 2017, 23:37:37

La protection consulaire est très limitée. Grosso modo elle est utilisée quand on a perdu ses papiers à l'étranger.
Si quelqu'un a commis un délit à l'étranger, la France n'est pas obligé d'intervenir et son poids, suivant le pays, peut peser 0.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
signora
Messages : 3137
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: ont julusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par signora » 29 déc. 2017, 09:40:10

Ce que j'ai c ru comprendre concernant les français partis faire le djihad -donc la guerre contre leur pays- :
soit, ils meurent là bas, ce qui facilite les choses.
soit, ils sont prisonniers dans un pays en état de droit reconnu et là ils sont jugés et emprisonnés dans ce pays.
soit, ils sont rapatriés et jugés en France s'il s'agit d un pays reconnu de non droit :( ...
Bien sur les tribunaux là bas risquent d'être moins cléments que les tribunaux français.
Personnellement, j'aurais souhaité un tribunal d'exception, on est en guerre contre le terrorisme, ou pas !
Ces gens arrêtes en Syrie par des combattants kurdes relèvent de quels tribunaux ?
Quant à l'affaire de Hollande et des djihadistes abattus sur territoire en guerre, je trouve qu'il a eu raison de donner cet ordre ; MAIS tort de parler ...
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12671
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par Baltorupec » 29 déc. 2017, 09:45:25

Surtout qu'en France, ils peuvent facilement obtenir des peines légères grâce au manque de preuves et la présomption d'innocence.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14258
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par Narbonne » 29 déc. 2017, 11:49:46

"Quant à l'affaire de Hollande et des djihadistes abattus sur territoire en guerre, je trouve qu'il a eu raison de donner cet ordre ; MAIS tort de parler ..."
Mitterrand avait fait la même chose contre des ambassadeurs syriens suite à un attentat contre des militaires français au Liban
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

En ligne
Avatar du membre
asterix
Messages : 788
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par asterix » 30 déc. 2017, 10:43:40

Baltorupec a écrit :
28 déc. 2017, 21:57:05
asterix a écrit :
28 déc. 2017, 19:38:12
johanono a écrit :
28 déc. 2017, 18:42:45
Le fait est que, de façon générale, l’État français doit assurer la sécurité de ses ressortissants dans les autres pays du monde : dans cette affaire, il lui est donc reproché de ne pas faire assez pour sortir le gugusse des mains de ses geôliers en Syrie.
Donc on déclare la guerre à la Syrie?
Je ne vois pas comment la France peut assurer la sécurité des ses ressortissants dans un état souverain, sans violer la souveraineté de cet état.
Je pense que Johanono souhaite tout comme toi et moi voir ces gusses pourrir ou périr en prison Syrienne.
C'est clair, sans pour autant avoir des nostalgies de la peine de mort. Peut être que certains cas ont un profil potentiellement "défragmentable", et peuvent revenir doucement à des pensées normales. Mais je pense que nous n'avons plus en France, ni structure ni culture pour effectuer un tel travail. Parce que retravailler l'esprit de ses gens demande des méthodes, non pas violentes, mais absolument restrictives et dures, de l'ordre du cassage du caractère, du style entrainement commando, pour briser les ardeurs, et ensuite une fois cassés, leur redonner gout à l'affect de l'être humain. Mais ça en France on ne sait plus faire, sauf pour des gens volontaires et consentants, qui veulent faire parti de l'élite des combattants de l'armée.
En France, il y aura toujours une "sœur Marie les angoisses" (homme ou femme) pour dénoncer un traitement inhumain, alors qu'il ne l'est pas tant que ça, puisqu'il aurait pour but justement de refaire connaissance avec l'humanité. C'est l'étape cassage de cerveau qui dérange... donc laissons les à nos amis Syriens Kurdes et Irakiens.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
signora
Messages : 3137
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par signora » 30 déc. 2017, 13:35:05

"Ressortissants français" ... qui combattent contre la France !
Je ne sais pas quel mot serait à employer, car lu ainsi, on peut penser que la France laisse tomber ses ressortissants ...

@asterix
En France, il y aura toujours une "sœur Marie les angoisses" (homme ou femme) pour dénoncer un traitement inhumain, alors qu'il ne l'est pas tant que ça, puisqu'il aurait pour but justement de refaire connaissance avec l'humanité. C'est l'étape cassage de cerveau qui dérange... donc laissons les à nos amis Syriens Kurdes et Irakiens.
Il y a aussi, et surtout, ceux qui pensent que la France n'a pas su intégrer, que ces gens sont le produit de la ghettoïsation ...
Je ne crois pas à la deradicalisation. Tu crois que nous avons su faire un jour ?

https://www.francetvinfo.fr/monde/proch ... 04353.html
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

En ligne
Avatar du membre
asterix
Messages : 788
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par asterix » 30 déc. 2017, 15:19:15

signora a écrit :
30 déc. 2017, 13:35:05
"Ressortissants français" ... qui combattent contre la France !
Je ne sais pas quel mot serait à employer, car lu ainsi, on peut penser que la France laisse tomber ses ressortissants ...

@asterix
En France, il y aura toujours une "sœur Marie les angoisses" (homme ou femme) pour dénoncer un traitement inhumain, alors qu'il ne l'est pas tant que ça, puisqu'il aurait pour but justement de refaire connaissance avec l'humanité. C'est l'étape cassage de cerveau qui dérange... donc laissons les à nos amis Syriens Kurdes et Irakiens.
Il y a aussi, et surtout, ceux qui pensent que la France n'a pas su intégrer, que ces gens sont le produit de la ghettoïsation ...
Je ne crois pas à la deradicalisation. Tu crois que nous avons su faire un jour ?

https://www.francetvinfo.fr/monde/proch ... 04353.html
Non effectivement, nous n'avons jamais su faire, et c'est étroitement lié à l'auto radicalisation de ces gens.

Un Libanais m'a dit qu'il préférait la France d'autrefois, celle qui s'affirmait et qui ne transigeait pas, et qui payait ses erreurs lorsqu'elle en faisait. Parce qu'il y voyait une sécurité d'un peuple qui sait faire régner l'ordre et la justice, qui sait ce qu'il veut. Or selon lui, la France d'aujourd'hui est génératrice des plus totales incertitudes, car son peuple n'est plus lisible. Sa France idéale est morte en 1940, malgré tous les efforts gaulliens pour la ressusciter de ses incertitudes. Bolchevisme totalitaire collectiviste ou nationalisme dogmatique et tyrannique ou liberté démocratique en économie de marché: la France a choisit les trois, mais n'assume aucun des trois. C'est aussi en cela que la France n'a pas su intégrer: la première question de l'étranger est la suivante: "à quoi dois je m'intégrer, votre modèle est loin d'être clair". Intégrer les autres, c'est d'abord savoir ce que nous sommes, et là, personne n'a la même réponse. Donc l’étranger garde ses valeur à lui, qu'il bricole avec celle de la république, n'hésitant pas à faire reculer la république lorsqu'il manque d'espace. Il aurait bien tord de ne pas le faire: certains gouvernement l'y ont invité par messages subliminaux, avec le renfort de groupes idéologiques, qui sont de loin, la première vérole de l'état. Et oui, la vérole, ce ne sont pas les étrangers, mais les triples nazes et autres trolls pervers bien de chez nous.

La dé radicalisation est possible en théorie. A deux reprises dans ma vie, j'ai pu connaitre des pédagogies excellentes pour construire un homme. Alors je ne peux pas parler des femmes, car il me faudrait en être une pour savoir comment elle se construit. Mais mon passage dans un pensionnat privé et dans une unité d'élite de l'armée, m'a permis de comprendre comment on pouvait aider un homme a quitter ses démons, et à trouver un équilibre dans la quête de soi, puis des plaisirs que procurent la culture et la paix, donc le désir de les pratiquer. Non pas que j'avais tellement de démons, mais j'ai connus quelques congénères qui n'en étaient pas dépourvus, et qui sont devenus non pas des anges, mais des hommes convaincus et convertis à l'humanisme, avec un gain en philanthropie et en empathie. Pour la nation, pour les femmes, les enfants, les faibles, les handicapés, les démunis... les terribles armes que nous avions dans les bras, que nous devions porter jusqu'à plus de souffle, c'était pour protéger cela, et nous même. Cela ne s'invente pas, les cerveaux doivent être configurés pour cela. Donc peut importe les armes, c'est la pédagogie militaire qui est excellente pour la reconstruction de ceux qui n'ont pas su se construire dans un cadre libertaire, par l'auto raisonnement qui puise dans la culture.

Seulement, cette pédagogie n'est plus acceptée. Car bien sur elle a eu ses dérives, et pas les moindres. Lorsque quelqu'un joue à la pâte à modeler avec ton cerveau, encore faut il que ses intentions soient nobles et bienveillantes. Donc, le bébé, est parti avec l'eau du bain. Cette manie bien française de toujours voir le tort dans les systèmes, au lieu de voir le tort des hommes qui l'utilisent mal ou à de mauvaise fins. Encore une fois, il n'y a pas de sot système, il n'y a que de sottes gens: pour couper les dérives on assèche la rivière au lieu d'apprendre à maîtriser le courant.

Donc il n'y a aucune chance. Notre pays a peur de lui même.

L'image du français moderne sera toujours celle de celui qui "s'est fait tiré son Yop", mais qui préfère aller en racheter un autre... du coup, ça se sait.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
johanono
Messages : 22572
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Plusieurs djihadistes français arrêtés en Syrie par des combattants kurdes

Message non lu par johanono » 30 déc. 2017, 19:47:30

signora a écrit :"Ressortissants français" ... qui combattent contre la France !
Je ne sais pas quel mot serait à employer, car lu ainsi, on peut penser que la France laisse tomber ses ressortissants ...
Objectivement, ce sont bien des ressortissants français, tant qu'ils n'ont pas été déchus de leur nationalité française. Mais ce sont des ressortissants qui ont combattu leur pays, qui ne méritent plus d'avoir la nationalité française, et qui ne sont plus dignes d'une quelconque protection consulaire. Oui, on peut dire que la France les laisse tomber, mais elle les laisse tomber parce qu'ils ne méritent pas mieux.
signora a écrit :Il y a aussi, et surtout, ceux qui pensent que la France n'a pas su intégrer, que ces gens sont le produit de la ghettoïsation ...
Je ne crois pas à la deradicalisation. Tu crois que nous avons su faire un jour ?
Cette affirmation couramment entendue selon laquelle la France n'a pas su intégrer ses populations "issues de la diversité" est ambiguë. Il convient de bien préciser de quoi on parle.

S'il s'agit de rendre la société responsable de tous les malheurs de ces pauvres jaunes victimes d'une société raciste, colonialiste et discriminante, alors je ne suis pas d'accord.

En revanche, s'il s'agit de dire que la société française aura du mal à se faire aimer de ceux qu'elle doit intégrer, si elle ne s'aime pas elle-même et si elle doute de ses propres valeurs, alors je suis d'accord.

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré