Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Venez parler de notre sécurité ( la police, la violence... ) mais aussi venez parler de la sécurité sur le web ( piratage, compte bancaire... )
Avatar du membre
johanono
Messages : 32022
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par johanono » 03 sept. 2019, 09:20:34

Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Le premier ministre Edouard Philippe doit annoncer dès cet après-midi « de premières mesures d’urgence visant à renforcer la protection des victimes ».

suite
Les violences conjugales constituent un vrai problème de société. Les associations féministes feraient mieux de se préoccuper en priorité de la lutte contre les violences conjugales, au lieu de perdre leur temps dans des délires féministes sans intérêt.

Mais que faire pour lutter contre les violences conjugales ? C'est compliqué, parce qu'on parle d'actes qui se déroulent généralement dans l'intimité d'un couple...

Il conviendrait que les dépôts de plainte soient mieux pris en compte par la police, et que les dispositifs d'éloignement des hommes violences soient mieux appliqués.

Mais peut-on faire plus ? On ne pourra pas mettre un flic derrière chaque couple pour vérifier si le mec ne cogne pas sa femme. Et puis je suis contre la reconnaissance pénale du "féminicide", parce que je ne vois pas pourquoi le meurtre d'une femme serait plus grave que le meurtre d'un homme.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11178
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par Nolimits » 03 sept. 2019, 13:06:02

Ca s'appelle un meurtre, s'il existait une baguette magique pour les empêcher, on le saurait. Maintenant, un diagnostic sur le sujet ne peut être qu'une bonne chose. Mais de penser "on met 1 milliard sur le table" et on a réglé le problème me fait sourire. Et si on en met 10 ? On peut arrêter TOUS les meurtres, hommes et femmes ?

Avatar du membre
johanono
Messages : 32022
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par johanono » 04 sept. 2019, 10:18:55

Violences contre les femmes : le détail des mesures d’urgence du gouvernement

Le Premier ministre a annoncé la création de 1000 places d’hébergement et un audit de 400 commissariats et gendarmeries.

suite
A suivre...

Avatar du membre
Cheshire cat
Messages : 4057
Enregistré le : 08 juin 2013, 14:03:05
Localisation : Lugdunum

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par Cheshire cat » 04 sept. 2019, 10:50:15

johanono a écrit :
03 sept. 2019, 09:20:34
Et puis je suis contre la reconnaissance pénale du "féminicide", parce que je ne vois pas pourquoi le meurtre d'une femme serait plus grave que le meurtre d'un homme.
Il me semble que ce serait légiférer anticonstitutionnellement.
Le meurtre conjugal est déjà passible d'une peine plus lourde ( perpette) que le meurtre simple.
“On commence par se tromper soi-même ; et ensuite on trompe les autres. ”
Oscar Wilde

Papibilou
Messages : 10076
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par Papibilou » 04 sept. 2019, 20:31:25

Je ne crois pas avoir vu d'études sociologiques sur les meurtres et les agressions de femmes. Des études psychologiques oui, pour dire, par exemple, que les auteurs ont souvent été des enfants battus.
Pourtant je serais intéressé par une étude disant si l'origine géographique ou ethnique, l'appartenance religieuse par exemple complètent l'analyse psychologique. Ne serait-ce que parce que cela permettrait de mieux cibler les personnes à risques.
Malheureusement, je crains que la constitution ne le permette pas.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11178
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par Nolimits » 04 sept. 2019, 20:38:27

Papibilou a écrit :
04 sept. 2019, 20:31:25
Je ne crois pas avoir vu d'études sociologiques sur les meurtres et les agressions de femmes. Des études psychologiques oui, pour dire, par exemple, que les auteurs ont souvent été des enfants battus.
Pourtant je serais intéressé par une étude disant si l'origine géographique ou ethnique, l'appartenance religieuse par exemple complètent l'analyse psychologique. Ne serait-ce que parce que cela permettrait de mieux cibler les personnes à risques.
Malheureusement, je crains que la constitution ne le permette pas.
Et quand bien même, on n'en ferait pas grand'chose : c'est surtout les victimes, en prévention, dont il faut s'occuper. Difficile de prévoir 2 traitements différents en fonction de : "apparence chrétienne", "apparence musulmane" (pour qui les femmes ne représentent pas encore grand'chose) et autres.

Papibilou
Messages : 10076
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par Papibilou » 07 sept. 2019, 09:30:55

Un élément de réponse sociologique ? Adil el Miloudi , chanteur marocain, déclare sur bfm que celui qui ne tabasse pas sa femme n'est pas un homme.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59213
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par Nombrilist » 07 sept. 2019, 09:42:07

J'espère qu'après ça, ce sale type sera interdit de séjour sur le sol français.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 21960
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 sept. 2019, 09:43:38

on a leur a fait leur grenelle, maintenant si elles la ramène on peut leur mettre des pains dans la figure? (humour noir les gens)
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 21960
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par Jeff Van Planet » 07 sept. 2019, 09:44:12

Nombrilist a écrit :
07 sept. 2019, 09:42:07
J'espère qu'après ça, ce sale type sera interdit de séjour sur le sol français.
je ne pense pas, en France il n'y a heureusement pas (encore) de délit d'opinion.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59213
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par Nombrilist » 07 sept. 2019, 10:29:17

Jeff Van Planet a écrit :
07 sept. 2019, 09:44:12
Nombrilist a écrit :
07 sept. 2019, 09:42:07
J'espère qu'après ça, ce sale type sera interdit de séjour sur le sol français.
je ne pense pas, en France il n'y a heureusement pas (encore) de délit d'opinion.
En France comme partout j'espère, on a des lois contre l'apologie de la violence.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32022
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par johanono » 07 sept. 2019, 12:17:58

Papibilou a écrit :
04 sept. 2019, 20:31:25
Je ne crois pas avoir vu d'études sociologiques sur les meurtres et les agressions de femmes. Des études psychologiques oui, pour dire, par exemple, que les auteurs ont souvent été des enfants battus.
Pourtant je serais intéressé par une étude disant si l'origine géographique ou ethnique, l'appartenance religieuse par exemple complètent l'analyse psychologique. Ne serait-ce que parce que cela permettrait de mieux cibler les personnes à risques.
Malheureusement, je crains que la constitution ne le permette pas.
Certaines études ont montré que les violences conjugales existent dans tous les milieux sociaux, pas seulement chez les plus défavorisés.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11178
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par Nolimits » 07 sept. 2019, 13:42:20

Nombrilist a écrit :
07 sept. 2019, 09:42:07
J'espère qu'après ça, ce sale type sera interdit de séjour sur le sol français.
Parce qu'il DIT quelque chose de pas bien ? Alors on fait quoi des étrangers qui FONT des choses pas bien ?

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 11178
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par Nolimits » 07 sept. 2019, 17:02:39

Violences conjugales : l'avocat Henri Leclerc "n'est pas certain que la répression fasse reculer les choses"
Edouard Philippe, le Premier ministre, a dévoilé mardi tout un panel de mesures pour renforcer la lutte contre les violences faites aux femmes. Parmi elles, un renforcement de l’arsenal juridique, avec la mise en place de "procureurs référents spécialisés" dans les tribunaux, ou encore l’expérimentation d’une chambre d’urgence pour accélérer le délai de traitement de ce type de dossier.

Invité de Fabienne Le Moal, sur Europe 1, Me Henri Leclerc, président d’honneur de la Ligue des droits de l’homme, a estimé pour sa part qu’il convenait de mettre l’accent sur les mesures à mettre en place en amont, c’est-à-dire avant qu’un drame se produise. "On parle toujours de répression, avec cette idée extraordinaire qu'il suffirait de punir plus fort et plus vite pour éviter le meurtre. Malheureusement, mon expérience montre que ce n’est pas vrai", déclare-t-il.

"Je ne suis pas certain que la répression face reculer les choses, même s’il faut la faire pour des raisons symboliques, c’est évident", poursuit cet avocat.
"Il doit y avoir des solutions, et la justice doit s’en occuper, pas forcément avec de la répression, mais avec des moyens de transaction, de médiation, des moyens d’écoute psychologique", énumère Henri Leclerc. "Ça existe en partie, mais je crois qu’il faut l’améliorer."
Par ailleurs, cet ancien proche de Martine Aubry réfute l’emploi du terme "féminicide". "Je pense que c’est un homicide comme les autres", explique Henri Leclerc. "Cette idée de dire que le meurtre de la femme devrait avoir un nom spécial
E1 - ICI
Que de bon sens dans ces propos. Bravo.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 59213
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Grenelle des violences conjugales : les associations « confiantes », mais « vigilantes »

Message non lu par Nombrilist » 07 sept. 2019, 17:59:27

Nolimits a écrit :
07 sept. 2019, 13:42:20
Nombrilist a écrit :
07 sept. 2019, 09:42:07
J'espère qu'après ça, ce sale type sera interdit de séjour sur le sol français.
Parce qu'il DIT quelque chose de pas bien ? Alors on fait quoi des étrangers qui FONT des choses pas bien ?
Idem.

Répondre

Retourner vers « Notre sécurité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré