La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par Baltorupec » 08 août 2018, 01:26:43

@Heleth De Gaulle n'était pas un surhomme, il a fait du mieux qu'il pouvait quand il pouvait, ce qui le concernant, ce qu'il pouvait était beaucoup.

@asterix Je ne doute pas que la 4ème était une mauvaise république. Je vous rejoins absolument sur le fait que les époques forgent les époques, et à personnes faibles, politicard faibles, néanmoins, je ne peux me permettre d'avoir une méfiance envers la cinquième. Elle ne correspondait qu'à De Gaulle.
Je ne suis pas un grand fan de la démocratie, pour diverses raisons, sans lui préférer autre chose néanmoins.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Heleth
Messages : 668
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par Heleth » 08 août 2018, 11:22:21

Baltorupec a écrit :
08 août 2018, 01:26:43
@Heleth De Gaulle n'était pas un surhomme, il a fait du mieux qu'il pouvait quand il pouvait, ce qui le concernant, ce qu'il pouvait était beaucoup.
Effectivement, De Gaulle n'était pas un surhomme. Je ne comprend pas ces gens qui le font passer pour meilleur qu'il n'était et en appellent sans cesse à ce personnage presque 50 ans après sa mort.
De Gaulle était pro monarchiste et a construit une constitution où la personnalisation du pouvoir est trop importante. Parce que le président de la Vième est élu au suffrage universel direct, il est au dessus de tout et de tous ?!? Il devient un "surhomme" alors que c'est juste un type comme vous et moi.

Avatar du membre
asterix
Messages : 955
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par asterix » 08 août 2018, 21:51:22

Baltorupec a écrit :
08 août 2018, 01:26:43
@Heleth De Gaulle n'était pas un surhomme, il a fait du mieux qu'il pouvait quand il pouvait, ce qui le concernant, ce qu'il pouvait était beaucoup.

@asterix Je ne doute pas que la 4ème était une mauvaise république. Je vous rejoins absolument sur le fait que les époques forgent les époques, et à personnes faibles, politicard faibles, néanmoins, je ne peux me permettre d'avoir une méfiance envers la cinquième. Elle ne correspondait qu'à De Gaulle.
Je ne suis pas un grand fan de la démocratie, pour diverses raisons, sans lui préférer autre chose néanmoins.
Peut être que la 5ème est précisément trop adaptable à toutes sortes de situation...

Concernant la démocratie, j'en ai toujours été fervent, jusqu'au bout des ongles, mais dans les limites de la représentation, comme le prévoit la 5 ème. Du reste, là ou je te rejoins, c'est que je la trouve de plus en plus inutile, dans le sens ou finalement très peu de choses qui impactent notre vie vient de nos propres décisions. Nous sommes en train de passer sous une dictature douce et consentie: celle du GAFA. Je n'ai pas été surpris d'apprendre hier soir, que je Danemark a nommé un ambassadeur auprès du GAFA. Ce n'est pas anodin! Le GAFA fait un chiffre d'affaire 2 fois supérieur au PIB danois. Mais le message est le suivant:
- qui donne des perspectives "meilleures" et des projets d'avenir (très discutables), sans même consulter les peuples: le GAFA
- qui modèle notre mode de consommation nos loisirs et nos opinions: le GAFA
- qui prélève un "impôt" indolore et ignoré de la masse, sur tout produit de consommation payé par la masse, alors lui même ne paie pratiquement pas d'impôts: le GAFA.
- qui tente de peser sur les élections des grandes puissances: le GAFA
- qui nous promet de guérir le cancer, le sida, et même d'éradiquer la mort: le GAFA
- qui nous promet une deuxième chance sur mars pour l'humanité: le GAFA

Plus un seul gouvernement de ce monde ne fait plus rêver personne. Seul le GAFA nous vent du rêve.

Alors, effectivement, la démocratie peut aller se faire cuire un œuf, elle n'a plus d'attrait. Le GAFA nous flatte et nous gâte, nous même ou il veut sans aucune difficulté. Seule notre liberté d'expression nous permet encore de se sentir en démocratie, mais c'est juste une sensation. Le GAFA nous rend esclave de nos pulsions, chaque jour un peu plus. Tantôt voudrait on que la démocratie nous sorte de ses griffes: fol espoir, nous sommes épris de notre ravisseur (syndrome de Stockholm).

Donc, pendant qu'on chipote sur le devenir de notre constitution, le GAFA a déjà établit la sienne: créer une société des riches et érudits en siphonnant la masse pour la réduire à néant, dans une méthode de forme complètement darwinienne: tu paies ou tu crève. seuls les solvables vivront. Prémices d'un eugénisme déjanté, d'une purification non pas ethnique, mais de faiblesse intellectuelle et physique (éradication des idiots, pauvres, malades) . Si la démocratie ne gère pas cela, alors à quoi sert elle?

De toute façon, sur ce forum comme sur l'ensemble des réseaux sociaux, on passe notre temps à chipoter sur de queues de cerises, sur des vices de formes, des états d'âmes politiques, avec des vapeurs de démocrates épouvantés... mais on rate le sujet bouillant, le sujet suprême: qui va gouverner un monde connecté, espace/temps dépourvu de lois et de règles, de police et de justice, état par dessus les états, états dont les dirigeant deviennent les vassaux d'une gargantuesque entité privée qui se finance par du "gratuit payant"? C'est tout de même d'une autre urgence que de tripoter le nombril de la 5 ème.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5099
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par Yakiv » 08 août 2018, 22:41:33

asterix a écrit :
06 août 2018, 21:31:53
Oh oui quand même, je pense même qu'on y trouve l'ADN d'une nation, et donc effectivement ses grands principes moraux gravés dans le marbre, nous abritant partiellement de pas mal de dérives. Dérives qui peuvent venir des hémicycles, ou du peuple, ou même des gouvernements. Combien de lois ont été retoquées... inconstitutionnelles.

@Baltorupec
Il est stérile de laisser le peuple fonder une constitution: il la changerait tout les jours au gré de ses humeurs, ou de ses besoins du jour.

Par contre, c'est aux érudits de la proposer, et au peuple de la valider. Ce que De Gaulle et les siens ont fait. Je pense que cela demande ce qu'il y a de mieux comme vision intellectuelle, et je pense que les gens capables d'une telle focale sont rares, comme le furent les Debré les Malreau et autres éclairés.

Il faut prendre garde: des gens veillent encore à travestir notre 5ème république en une version qui ne s'avoue pas, de la 4ème et de ses turbulences qui en constituait l'essence, comme si le trouble faisait loi. Tout sauf ça. Mieux vaut alors œuvrer sur une sixième qui dit son nom!
De Gaulle a tout de même engendré une belle m.... en guise de constitution.
Quant à la nécessité du référendum ("les érudits proposent, le peuple valide"), j'ai beaucoup de mal à en voir l'intérêt.
Je préférerais plutôt un système où le peuple aurait le choix entre plusieurs systèmes et ce ne serait donc plus un référendum ou plébiscite.

Heleth
Messages : 668
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par Heleth » 09 août 2018, 11:20:18

asterix a écrit :
08 août 2018, 21:51:22
...
Donc, pendant qu'on chipote sur le devenir de notre constitution, le GAFA a déjà établit la sienne: créer une société des riches et érudits en siphonnant la masse pour la réduire à néant, dans une méthode de forme complètement darwinienne: tu paies ou tu crève. seuls les solvables vivront. Prémices d'un eugénisme déjanté, d'une purification non pas ethnique, mais de faiblesse intellectuelle et physique (éradication des idiots, pauvres, malades) ...

... qui va gouverner un monde connecté, espace/temps dépourvu de lois et de règles, de police et de justice, état par dessus les états, états dont les dirigeant deviennent les vassaux d'une gargantuesque entité privée qui se finance par du "gratuit payant"?
euh faut arrêter le délire paranoïaque là

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par Baltorupec » 09 août 2018, 21:10:58

@asterix Le problème de la démocratie, c'est que c'est une ploutocratie déguisée. Il est donc logique que des régimes comme le GAFA se mettent en place. Et je le dis, il n'y a pas forcément mieux que la démocratie. Le problème se trouve dans la nature humaine, espérer un changement de régime est rentré dans une logique que je n'aime pas dans la démocratie.
A mon sens, la 4ème république était un très mauvais système parlementaire, mais je préfère le système parlementaire. Premièrement, il ne divise pas en deux la population, cette division entre gauche et droite me semble très nuisible pour les peuples et sources de tensions. On le voit chez les américains aussi. Un système parlementaire est plus nuancé. Evidemment, il ne faut pas basculer dans l'anarchie.
Malgré ma méfiance envers la démocratie, je reste convaincu qu'un pays mieux organisé et un pays plus efficace. De bonnes réformes administratives ont souvent améliorer la situation de pays. En l'occurrence, néanmoins, je ne crois pas en un changement brusque de constitution. Il me semble plus sage d'en limiter le changement par approuvement constitutionnel et instiller les changements progressivement.

@Yakiv De Gaulle était dans une situation compliquée, il a fait les changements qui lui paraissait approprié dans la situation qu'il était. Il a commis des erreurs dans l'appréciation de la nature humaine, oui. Car, concevoir un système politique, c'est encadrer les aspects négatifs des êtres humains. Un système politique ou constitutionnel basé sur une vision positive de la nature humaine est voué à échouer.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
asterix
Messages : 955
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par asterix » 09 août 2018, 22:23:31

Yakiv a écrit :
08 août 2018, 22:41:33

Je préférerais plutôt un système où le peuple aurait le choix entre plusieurs systèmes et ce ne serait donc plus un référendum ou plébiscite.
Je suis interrogateur sur ce que tu dis. Voudrais tu que plusieurs systèmes soient possible en même temps? Cela me parait difficile de rester un état unitaire, monolithique, dans ce cas. Moi ça me convient parce que je suis un fervent fédéraliste. Casser les états pour constituer une Europe fédérale des régions, c'est une idée et un désir que j'ai eu dès 16 ans. C'est le comble du pluralisme, et une possibilité des sensibilités communes de s'assembler dans certaines région pour vivre une espèce de communautarisme, mais fédéral et non antagoniste.
Mais à défaut de cela, la 5ème me convient faute d'un peuple suffisamment "construit" politiquement et intellectuellement pour s'organiser d'en bas, et même carrément "défait", par un télescopage culturel en son sein, du fait de la mondialisation. La mondialisation, de toute façon nous conduit à une unification, une globalisation, une gestion de masse, qui laisse peu de place à la liberté individuelle. Et je constate avec un sourire en coin, que les seuls oppositions palpables à cette mondialisation globalisante, sont Trump et Poutine, Erdogan et Bachar El Assad...
C'est pour le moins contrariant.
Une fois de plus le choix semble binaire: mondialisation et paix avec régression des libertés par la nature même de la gestion de masses, ou souverainisme et protectionnisme (qui ne sont qu'un concept et très rarement une réalité) avec la même régression des libertés, en tout premier lieu celle de circuler dans le monde, mais aussi celle d'obtenir un confort à bas prix venu d'ailleurs, libre échange brisé. Pour moi ce serait aucun des deux, mais la mondialisation me semble une forme logique, indissociable du progrès technologique et numérique. Dans un souverainisme appuyé, la France aurait encore son minitel. Snif!
Je ne sais pas si tu sera d'accord, mais je crois qu'en terme de politique, que nous allons beaucoup subir dans ce siècle. Il sera difficile de construire des idéaux: notre préoccupation sera surtout la surpopulation, le partage de l'eau et de l'énergie, et les migration de masse. Et je crois que nos petits débats sur la consistance de la chantilly vont devenir un doux souvenir, une madeleine de Proust, un peu rance. J'ai un peu de mal à imaginer que nous allons progresser en démocratie, parce que la démocratie ne gère que les embellies, jamais les désastres, c'est bien connu.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5099
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par Yakiv » 09 août 2018, 22:35:50

Je fais une analyse assez simple de la 5ème république.
On a longtemps dit que c'était un régime bi-partisan. Macron a montré (par une démonstration assez phénoménale) que ce n'était pas le cas en réalité.
Par contre, il y a quelque chose que la 5ème république n'a jamais cessé de pousser en exergue, c'est la personnalisation de la vie politique, véritable fléau de la démocratie. C'est la 5ème république plus qu'une autre qui fait qu'on vote l'avenir du pays à la tête des candidats de la présidentielle. C'est la 5ème république plus qu'une autre qui fait qu'on porte une certaine admiration à un candidat qui a fait un régime et que quelques mois plus tard, on lui crache dessus une fois que le premier régime alimentaire avait cessé de faire effet. C'est la 5ème république plus qu'une autre qui fait qu'on a un président qui se prend pour Jupiter et que le président de la chambre basse du parlement est accueilli tous les jours par des militaires, tambours battants (littéralement).
Bref, c'est un régime qui nous rapproche plus du modèle russe ou américain que du modèle scandinave (plus typiquement "européen" en soi). Et moi je préfère définitivement le modèle scandinave, il est vrai.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5099
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par Yakiv » 09 août 2018, 22:38:57

Et j'aurais même tendance à dire que l'affaire Benella est aussi assez typique de la 5ème.

Avatar du membre
asterix
Messages : 955
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par asterix » 10 août 2018, 21:16:44

Baltorupec a écrit :
09 août 2018, 21:10:58
@asterix Le problème de la démocratie, c'est que c'est une ploutocratie déguisée. Il est donc logique que des régimes comme le GAFA se mettent en place. Et je le dis, il n'y a pas forcément mieux que la démocratie. Le problème se trouve dans la nature humaine, espérer un changement de régime est rentré dans une logique que je n'aime pas dans la démocratie.
A mon sens, la 4ème république était un très mauvais système parlementaire, mais je préfère le système parlementaire. Premièrement, il ne divise pas en deux la population, cette division entre gauche et droite me semble très nuisible pour les peuples et sources de tensions. On le voit chez les américains aussi. Un système parlementaire est plus nuancé. Evidemment, il ne faut pas basculer dans l'anarchie.
Malgré ma méfiance envers la démocratie, je reste convaincu qu'un pays mieux organisé et un pays plus efficace. De bonnes réformes administratives ont souvent améliorer la situation de pays. En l'occurrence, néanmoins, je ne crois pas en un changement brusque de constitution. Il me semble plus sage d'en limiter le changement par approuvement constitutionnel et instiller les changements progressivement.

@Yakiv De Gaulle était dans une situation compliquée, il a fait les changements qui lui paraissait approprié dans la situation qu'il était. Il a commis des erreurs dans l'appréciation de la nature humaine, oui. Car, concevoir un système politique, c'est encadrer les aspects négatifs des êtres humains. Un système politique ou constitutionnel basé sur une vision positive de la nature humaine est voué à échouer.
Globalement d'accord. Mais je pense, comme toi, que la démocratie est le moins mauvais système j'ai même été un démocrate passionné après la chute du mur, mais surtout, je reste persuadé que la démocratie se mérite, en ce sens qu'elle ne sait pas gérer les troubles profonds des humains, mais qu'elle gère parfaitement les embellies, intellectuelles et économiques. Je ne connais pas d'exemple historique, même très ancien, à moins que tu ne m'en cites un, ou la démocratie fut victorieuse de problèmes profonds, et qu'elle fut instigatrice de solution rapides et efficaces. Pour moi, nous ne sommes toujours pas sortis de la crise de 2008, car même si l'économie va plutôt mieux, je crois que comme en 1929, elle a laissé un malaise profond, et cassé pas mal de ressort dans la tête des gens. La démocratie est d'autant plus impuissante que la société est fragmentée, comme aujourd'hui. La démocratie aime les grands élans populaire, et on ne peut même pas dire que notre dernière victoire en championnat du monde de foot en fut vraiment un. J'ai trouvé la population cette fois ci peut "participante". Je n'ai pas vu, comme en 98, les gens dans les villages sortir de chez eux et se klaxonner les uns les autres, s’interpeller de cris de joie...

Alors par contre, je ne suis pas d'accord sur le fait que De Gaulle ait commis des erreurs sur l'appréciation de la nature humaine. C'est un homme que je connais par cœur pour avoir lu maintes fois ses mémoires, mais aussi certains de ses ouvrages sur les stratégies militaires des années 20/30. Alors non, cet homme était visionnaire, il connaissait les profondeurs humaines, il jaugeait parfaitement ses contemporains. Il avait déjà imaginé la décolonisation avant guerre, et en était partisan. Je ne crois pas qu'il ait fait d'erreurs. En tout cas, ce que l'on croit être des erreurs de sa part, ne sont en fait que la traduction de son assurance et de sa détermination absolue, et que ses mises en œuvres n'étaient pas négociables, dès lors qu'elles étaient démocratiquement adoptée. Tout le monde a remarqué, que par 2 fois, il est parti du pouvoir délibérément, se sentant désavoué. Aucun autre président n'a jamais fait cela. Et c'était une façon de nous dire, à sa manière, que l'erreur c'était nous. Il a beaucoup souffert et désespéré des français, tant il a mis en eux de l'espoir. Lorsque que l'on a de l'espoir, c'est que l'on sait de quoi l'on part, c'est que l'on connait les travers à combattre dans l'esprit humain. Une de ses phrases résume cela: "si vous laissez faire les français, il se mettrons à fabriquer des portes clés". S'il savait que nous sommes aujourd'hui experts en porte clés (les applis débiles des smartphones), et que nous perdons progressivement notre génie et notre art de vivre... on finira bien par faire un Airbnb dans le château de Versailles, en tout cas nous évoluons vers des projets qui traduise mal notre humanité. on voit resurgir l'animal, le reptilien au sang froid.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 955
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par asterix » 10 août 2018, 21:49:16

Perso je ne trouve pas qu'il y ait quelque chose qui caractérise la 5ème. Ce que nous croyons pouvoir caractériser parfois, n'est du qu'au fait que les générations passent et ne se ressemblent pas. La 5ème aura autant d'aspect que de générations, et c'est même ce qui démontre son niveau de perfection, sans qu'elle soit tout de même le saint graal.
Je pense aussi que lorsqu'elle devient un sujet de crispation, la 5ème, n'est que le bouc émissaire d'un mal être. Quand ça ne va pas, on ne remet pas un peuple en question, mais son système. Les gens ne savent pas se remettre en question, il préfèrent accuser les systèmes et les dénoncer. C'est tout de même présomptueux.
J'ai maintes fois critiqué la 4ème. Mais dans la théorie, c'était la meilleure, en tout cas dans "l'esthétisme démocratique". Mais l'échec de la 4ème est l'échec des Hommes, et la 5ème fut précisément conçue pour enrayer les travers humains.
Donc je crois que durcir la 5ème, c'est s'éloigner de la démocratie. Et la rendre plus démocratique, c'est retomber dans les travers de la 4ème. Les anciens disaient: "quand ça va bien (ou pas trop mal), ne change pas de main". Il vaut mieux tenir ce que l'on tient, tant que nous avons des difficultés récurrentes à assumer nos libertés. La liberté, c'est la chose la plus sérieuse du monde, et vu ce qu'on en fait, et l'irresponsabilité avec laquelle on l'utilise, vaut mieux quelques garde fous.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 955
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par asterix » 10 août 2018, 22:36:26

Heleth a écrit :
09 août 2018, 11:20:18
asterix a écrit :
08 août 2018, 21:51:22
...
Donc, pendant qu'on chipote sur le devenir de notre constitution, le GAFA a déjà établit la sienne: créer une société des riches et érudits en siphonnant la masse pour la réduire à néant, dans une méthode de forme complètement darwinienne: tu paies ou tu crève. seuls les solvables vivront. Prémices d'un eugénisme déjanté, d'une purification non pas ethnique, mais de faiblesse intellectuelle et physique (éradication des idiots, pauvres, malades) ...

... qui va gouverner un monde connecté, espace/temps dépourvu de lois et de règles, de police et de justice, état par dessus les états, états dont les dirigeant deviennent les vassaux d'une gargantuesque entité privée qui se finance par du "gratuit payant"?
euh faut arrêter le délire paranoïaque là
et que tu te reconnectes à la réalité. A moins que ce ne soient les lunettes nettoyées avec une tranche de jambon... :love2:
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5099
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par Yakiv » 10 août 2018, 22:38:45

Le 5ème république est selon certains une "monarchie présidentielle". Je pense effectivement que ça s'apparente à ça. Et je pense aussi que ce type de régime qui se caractérise dans une certaine mesure par la recherche d'un homme présidentielle et par la mise en oeuvre d'une certaine verticale du pouvoir (bien moins qu'en Russie mais plus qu'aux USA) favorise nécessairement ce fléau de la démocratie qui est le personnification de la politique.

Pour être concret, je pense par exemple que la démocratie aurait tout à gagner en organisant les présidentielles après les législatives. Pour moi, c'est la plus grande et grave erreur du mandat Jospin (d'avoir volontairement inversé l'ordre des élections législatives et présidentielles en 2002 alors que l'élection parlementaire devait de façon naturelle tomber avant la présidentielle).

Heleth
Messages : 668
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par Heleth » 13 août 2018, 12:37:12

asterix a écrit :
10 août 2018, 22:36:26
Heleth a écrit :
09 août 2018, 11:20:18
asterix a écrit :
08 août 2018, 21:51:22
...
Donc, pendant qu'on chipote sur le devenir de notre constitution, le GAFA a déjà établit la sienne: créer une société des riches et érudits en siphonnant la masse pour la réduire à néant, dans une méthode de forme complètement darwinienne: tu paies ou tu crève. seuls les solvables vivront. Prémices d'un eugénisme déjanté, d'une purification non pas ethnique, mais de faiblesse intellectuelle et physique (éradication des idiots, pauvres, malades) ...

... qui va gouverner un monde connecté, espace/temps dépourvu de lois et de règles, de police et de justice, état par dessus les états, états dont les dirigeant deviennent les vassaux d'une gargantuesque entité privée qui se finance par du "gratuit payant"?
euh faut arrêter le délire paranoïaque là
et que tu te reconnectes à la réalité. A moins que ce ne soient les lunettes nettoyées avec une tranche de jambon... :love2:
Les GAFA ont pour objectifs de faire du profit. Pas d'éradiquer la moitié de l'humanité parce que pas connectée ou non solvable. Plus il y aura de gens connectés plus ils feront de profit donc leur intérêt serait plutôt de tirer l'humanité vers le haut.
Pas d'électricité, pas de connexion. Pas de connexion pas de profit pour les GAFA.

Par ailleurs, une société avec que des riches et des érudits ça ne fonctionne pas. Il faut une classe populaire pour faire les basses besognes (construire des maisons, faire des tranchées pour tirer les câbles du réseau, faire le ménage, la cuisine, etc ...).

Déconnectes toi et reviens à la réalité ...

Avatar du membre
johanono
Messages : 23949
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: La réforme constitutionnelle, foire aux amendements en tous genres

Message non lu par johanono » 13 août 2018, 18:27:24

asterix a écrit :Je pense aussi que lorsqu'elle devient un sujet de crispation, la 5ème, n'est que le bouc émissaire d'un mal être. Quand ça ne va pas, on ne remet pas un peuple en question, mais son système. Les gens ne savent pas se remettre en question, il préfèrent accuser les systèmes et les dénoncer. C'est tout de même présomptueux.
Certes. Mais on peut aussi considérer que les institutions ont une influence sur les comportements. Par exemple, on peut considérer que les institutions de la Ve République ont diffusé dans les esprits de beaucoup de Français ce poison insidieux qui fait du Président de la République un homme providentiel qui aurait réponse à tout (et comme ce n'est pas le cas, la déception est en général à la hauteur des attentes).
Yakiv a écrit :Le 5ème république est selon certains une "monarchie présidentielle". Je pense effectivement que ça s'apparente à ça. Et je pense aussi que ce type de régime qui se caractérise dans une certaine mesure par la recherche d'un homme présidentielle et par la mise en oeuvre d'une certaine verticale du pouvoir (bien moins qu'en Russie mais plus qu'aux USA) favorise nécessairement ce fléau de la démocratie qui est le personnification de la politique.

Pour être concret, je pense par exemple que la démocratie aurait tout à gagner en organisant les présidentielles après les législatives. Pour moi, c'est la plus grande et grave erreur du mandat Jospin (d'avoir volontairement inversé l'ordre des élections législatives et présidentielles en 2002 alors que l'élection parlementaire devait de façon naturelle tomber avant la présidentielle).
En effet : l'inversion du calendrier électoral a modifié substantiellement les caractéristiques de nos institutions.

Cependant, il faut aller au bout de la logique : si on veut briser cette "présidentialisation" de nos institutions politiques, alors il faut supprimer l'élection du président au suffrage universel. Mais les Français sont-ils prêts à ça ? Rien n'est moins sûr.

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré