Vous avez dit "grossophobie" ?

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Avatar du membre
karoline
Messages : 3284
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Vous avez dit "grossophobie" ?

Message non lu par karoline » 23 août 2018, 10:17:45

En France l'apparence physique est un souci permanent, le nord de l'Europe est moins concerné par cela, et c'est même mal perçu par la société.

Avatar du membre
johanono
Messages : 26533
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Vous avez dit "grossophobie" ?

Message non lu par johanono » 14 mai 2019, 16:42:52

Gabrielle Deydier sur la grossophobie : "Les gens n'ont pas de filtre avec les gros"

Invitée de l'émission "On fait le tour de la question" sur Europe 1, Gabrielle Deydier, auteure du livre "On ne naît pas grosse", s'est livrée sur son parcours, marqué par les discriminations sur son poids.

suite

Avatar du membre
les orteils
Messages : 2198
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Vous avez dit "grossophobie" ?

Message non lu par les orteils » 14 mai 2019, 17:46:36

L'obésité est une maladie, et l'hérédité joue un rôle. Pas facile de savoir quand c'est juste une question d'hygiène de vie.

"Mais ces facteurs influençant le bilan d’énergie, et donc le statut nutritionnel, ne suffisent pas pour expliquer l’augmentation de la fréquence de l’obésité, ni "l’inégalité" des individus vis-à-vis de la prise de poids : certaines personnes prennent en effet plus de poids que d’autres, alors qu’elles ont les mêmes modes de vie.

Une prédisposition génétique à la prise de poids peut rendre compte de ces différences de susceptibilité individuelle à l’obésité. Plusieurs équipes françaises de l’Inserm et du CNRS ont identifié de nombreux gènes impliqués dans la prise de poids, l’obésité sévère et/ou les complications de l’obésité."

https://www.inserm.fr/information-en-sa ... on/obesite
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 53230
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Vous avez dit "grossophobie" ?

Message non lu par Nombrilist » 14 mai 2019, 18:57:06

Il paraît que les perturbateurs endocriniens jouent aussi un rôle. Mais il suffit de regarder un maori pour comprendre que la génétique joue énormément.

En ligne
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2140
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Vous avez dit "grossophobie" ?

Message non lu par Spartiate » 15 mai 2019, 11:46:15

Dans le Pacifique, les îles comme Nauru sont aujourd'hui énormément dépendantes des importations. L'économie de subsistance, qui consistait par exemple à aller pêcher soi-même le poisson, a été remplacée par une alimentation essentiellement composée de conserves, à la fois en raison de l'influence occidentale et de la raréfaction des poissons sauvages. C'est sans doute pire encore pour les Groenlandais, où rien ne peut être consommé cru/frais.

Avatar du membre
signora
Messages : 3564
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Vous avez dit "grossophobie" ?

Message non lu par signora » 15 mai 2019, 12:01:07

Par ailleurs, il a récemment été découvert que les adipocytes ne constituent qu’un tiers des cellules qui composent les tissus adipeux. Dans les deux tiers restants, on trouve des cellules souches, des lymphocytes et d’autres cellules du système immunitaire, des cellules vasculaires, des terminaisons nerveuses… Le rôle du tissu adipeux ne se limite donc pas stockage des graisses : il reçoit des informations, en particulier en provenance du cerveau et du tube digestif ; il est aussi capable de produire de nombreuses substances, les adipokines, qui sont autant de signaux qu’il adresse au système nerveux central
, au foie, aux muscles, au cœur, aux vaisseaux, à l’intestin… Chez la personne atteinte d’obésité, ce dialogue entre le tissu adipeux et le reste de l’organisme est altéré avec une double conséquence : une dérive du poids de plus en plus difficile à contrôler et la survenue de complications hépatiques, cardiaques, respiratoires, articulaires...

Une des anomalies majeures caractérisant le tissu adipeux des personnes atteintes d’obésité est une inflammation liée à l’infiltration du tissu adipeux par des cellules du système immunitaire, les macrophages
. Ce phénomène est au cœur des mécanismes par lesquels l’obésité entraîne son cortège de complications. Il est associé à une production anormale d’adipokines qui vont contribuer à générer des complications au niveau des autres organes. De plus, l’inflammation conduit à de la fibrose
du tissu qui constitue un facteur de résistance à la perte de poids. Reste à comprendre ce qui déclenche l’infiltration du tissu adipeux par des cellules pro-inflammatoires et le bouleversement qui s’en suit.

Un autre champ considérable de la recherche sur l’obésité vise à identifier les mécanismes qui conduisent le système nerveux central, en particulier l’hypothalamus, à ne plus être en mesure de freiner la prise alimentaire et d’augmenter la dépense énergétique face à un excès de masse grasse. Les neurosciences sont ici en première lign
e.

....
Enfin l’obésité étant une source d’inégalité sociale de santé, les sciences humaines et sociales sont sollicitées pour comprendre les déterminants sociétaux (économiques, comportementaux, sociaux) de cette maladie de la transition économique qui touche plus particulièrement les personnes en situations de vulnérabilité.
Super intéressant l'article mis en ligne par @les orteils .. merci !
Et, je n'ai pu m'empêcher de reprendre la conclusion, il est vrai qu'autrefois être dodu était un signe de richesse, d'abondance ; aujourd'hui ce sont plutôt les classes pauvres qui s'y collent.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
johanono
Messages : 26533
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Vous avez dit "grossophobie" ?

Message non lu par johanono » 15 mai 2019, 12:06:48

Nombrilist a écrit :
14 mai 2019, 18:57:06
Il paraît que les perturbateurs endocriniens jouent aussi un rôle. Mais il suffit de regarder un maori pour comprendre que la génétique joue énormément.
Depuis 20 ou 30 ans, il y a de plus en plus d'obèses dans nos sociétés occidentales. S'agit-il d'une mutation génétique, ou d'un changement des modes de vie ? :gratte:

En ligne
Avatar du membre
Spartiate
Messages : 2140
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Vous avez dit "grossophobie" ?

Message non lu par Spartiate » 15 mai 2019, 12:13:34

Le mode de vie des parents peut lui-même altérer les gènes des enfants, mais sur une période plus longue.

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Cheshire cat