Censure, menaces, violences: la difficile liberté d’expression dans les universités françaises

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Répondre
Avatar du membre
johanono
Messages : 29612
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Censure, menaces, violences: la difficile liberté d’expression dans les universités françaises

Message non lu par johanono » 30 juil. 2020, 07:51:45

Censure, menaces, violences: la difficile liberté d’expression dans les universités françaises

ENQUÊTE - Ces dernières années, de nombreux intervenants ont subi la loi d’une minorité d’étudiants ou de militants déterminés à ne pas les laisser s’exprimer.

suite
On parle assez peu de ce qui se passe actuellement dans les universités françaises. Pourtant, le phénomène constaté est assez grave et inquiétant. C'est une illustration supplémentaire, s'il en était besoin, de la menace que les activistes en tous genres représentant pour la liberté d'expression, et donc pour la démocratie.

Avatar du membre
Aiden
Messages : 156
Enregistré le : 22 oct. 2014, 15:55:18

Re: Censure, menaces, violences: la difficile liberté d’expression dans les universités françaises

Message non lu par Aiden » 30 juil. 2020, 14:36:03

Effectivement, c'est inquiétant. On en parle dans les médias, mais seulement à travers des faits divers. Toutefois, il ne faut pas opposer un avant fait de liberté et un maintenant dictatoriale. Jusqu'aux années 80, c'était le marxisme qui dominait. Il me semble, même si c'est à vérifier, que les chercheurs non marxistes pouvaient avoir une difficulté à trouver des postes ou à populariser leur thèse. Cf: https://www.revuedesdeuxmondes.fr/un-no ... ellectuel/ . Je rappelle aussi les attentats contre le général De Gaulle ou les luttes entre rouge et brun dans les années 30. L'utilisation de la force en politique ne date pas d'aujourd'hui. Sauf qu'à l'époque, les thèses identitaires étaient encore minoritaires.

L'article n'analyse pas vraiment les causes. Ou plutôt, il ne fait qu'évoquer l'américanisation. Mais il y a des causes qui n'en ont rien à voir. La première idée qui me vient à l'esprit est la montée de la rancoeur. Il faut mettre en avant la démocratisation de l'université, et notamment des filières telle que la sociologie ou les sciences politiques. Les théories de la domination se sont répandues. En cours de sociologie, j'ai par exemple "appris" que pour régler les problèmes des banlieues, il fallait leur donner du respect et des moyens. En somme, l'ennemi c'est les autres et non nou-mêmes alors qu'on sait que certains délinquants ne le deviennent pas pour construire un avenir mais pour consommer de manière hédoniste. Idem, la sociologie de l'éducation insiste beaucoup sur les causes sociales et oublie souvent de donner des solutions ou de rappeler que rien n'est perdu. Cela attise les rancoeurs. Entant qu'étudiant de socio, je ne vais pas dire que la sociologie est une discipline nuisible. Il y a de la domination et du déterminisme. Mais pas que. Certains le rappellent. D'autres non. Plus généralement, la montée des critiques contre le "système" a pu faciliter les croyances selon lesquels rien ne serait possible.
Le regroupement des personnes d'origines immigrés, volontaires et non volontaires, a sans doute joué. Cela insiste à voir le monde en terme de "eux" et de "nous", comme les ouvriers des années 50/60.
Enfin, les thèses racialistes etc ne sont pas que l'oeuvre des Etats-Uniens. Les penseurs français les ont aussi développées.

Camille
Messages : 449
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Censure, menaces, violences: la difficile liberté d’expression dans les universités françaises

Message non lu par Camille » 31 juil. 2020, 09:56:10

Je rejoins ce que dit Aiden, et qui est très intéressant.

Je ne garde pas de bons souvenirs les rares fois où j'ai débattu avec des marxistes, ce sont des gens très rigides et qui assument de ne pas vouloir donner de la place à la parole contradictoire... Étant donné qu'ils contestent la légitimité des urnes, considérant l'élection comme un processus bourgeois, ils pensent conquérir le pouvoir en conquérant les esprits plutôt que les urnes, d'où cette forte présence dans les milieux universitaires...

Mais c'est dommage car ça lance le discrédit sur toute l'institution universitaire (au moins pour les sciences humaines).

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 55968
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Censure, menaces, violences: la difficile liberté d’expression dans les universités françaises

Message non lu par Nombrilist » 31 juil. 2020, 11:18:41

Camille a écrit :
31 juil. 2020, 09:56:10
ils contestent la légitimité des urnes, considérant l'élection comme un processus bourgeois
Et comment leur donner complètement tort, la majorité des élus nationaux étant d'un milieu généralement aisé, voire très aisé. Et en général, plus l'élu est aisé, et plus il est haut placé.

Avatar du membre
Aiden
Messages : 156
Enregistré le : 22 oct. 2014, 15:55:18

Re: Censure, menaces, violences: la difficile liberté d’expression dans les universités françaises

Message non lu par Aiden » 31 juil. 2020, 11:23:04

@Nombrilist L'important n'est pas de savoir de quels milieux sociaux viennent les politiques mais de savoir ce qu'ils veulent faire et ce qu'ils font vraiment. Le Pen est une bourgeoise soutenue par une large fraction des milieux populaires. Quand on observe les élections, on observe des changements dans les politiques mises en place. Bien sûr, l'écart est moins net que dans les années 80. Mais il existe. S'il n'est pas plus grand, c'est aussi un petit peu la faute des électeurs.

Camille
Messages : 449
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Censure, menaces, violences: la difficile liberté d’expression dans les universités françaises

Message non lu par Camille » 31 juil. 2020, 11:56:39

Exactement. Que les élus soient des bourgeois n'est pas un problème, pas plus que les milieux populaires ne défendraient les droits des milieux populaires. Souvent même, dès qu'un "prolétaire" gagne un peu de pouvoir, il tend à renier ses origines !

Je reste persuadée toutefois que l'élection reste le meilleur processus pour organiser la politique. La conception marxiste, c'est celle d'organiser des rapports de force qui profitent à la minorité qui se fait le plus entendre...

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 55968
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Censure, menaces, violences: la difficile liberté d’expression dans les universités françaises

Message non lu par Nombrilist » 31 juil. 2020, 11:59:00

Perso, je reste convaincu qu'un bourgeois n'en a rien à carrer du prolétaire. D'ailleurs, il ne sait même pas ce que c'est.

Avatar du membre
Aiden
Messages : 156
Enregistré le : 22 oct. 2014, 15:55:18

Re: Censure, menaces, violences: la difficile liberté d’expression dans les universités françaises

Message non lu par Aiden » 31 juil. 2020, 13:15:09

Il y a déjà eu des bourgeois qui se sont engagés dans des combats sociaux, qu'ils soient intellectuelles ou concret. J'ai un peu la flemme de citer des exemples mais je pourrais le faire. Et puis, croyez-vous que les cadres du PS et autres partis de gauche soient des ouvriers?

En fait, quand les sociologues interrogent les riches, ces derniers disent qu'ils ont bien conscience que la pauvreté vient en partie de facteurs sociaux et que l'aide publique est légitime. Mais ils disent aussi qu'ils faudraient que les pauvres fassent des efforts. Donc ils refusent de payer plus.

Avatar du membre
karoline
Messages : 3458
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Censure, menaces, violences: la difficile liberté d’expression dans les universités françaises

Message non lu par karoline » 31 juil. 2020, 16:31:41

Camille a écrit :
31 juil. 2020, 09:56:10
Je rejoins ce que dit Aiden, et qui est très intéressant.

Je ne garde pas de bons souvenirs les rares fois où j'ai débattu avec des marxistes, ce sont des gens très rigides et qui assument de ne pas vouloir donner de la place à la parole contradictoire...
Les extrémistes ont toujours détenu la vérité, malheureusement l'histoire continue.....

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré