Délires féministes : suite et pas fin

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12683
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 25 mai 2021, 13:44:05

johanono a écrit :
25 mai 2021, 13:38:39
L'argument de la tradition et de l'équilibre familial. La mère transmet la vie, le père transmet le nom. Cela fait des siècles que ça se passe comme ça, alors pourquoi changer ?
Tu prétends donc que le père transmet le nom pour compenser le fait que c'est la mère qui donne naissance.
Je n'y crois pas une seconde, je pense plutôt que le père donne le nom parce qu'on est encore une fois dans une règle traditionnelle fixée à une époque où l'homme était number one sur absolument tout.
Or ici, je trouve qu'il y aurait un sens logique / physiologique à inverser la règle (qui ne présenterait aussi aucune complexité supplémentaire).

Par curiosité, étais-tu à l'époque aussi opposé à la possibilité de donner par consentement mutuel double nom ou le nom de la mère ?

Avatar du membre
johanono
Messages : 32771
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par johanono » 25 mai 2021, 14:09:57

La possibilité de donner le double nom, je suis contre, parce que je pense que le double nom complique les formalités administratives et les recherches généalogiques.

Quant à la possibilité de donner le nom de la mère uniquement, si elle résulte d'un commun accord, je ne suis pas contre.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60256
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nombrilist » 25 mai 2021, 15:05:56

johanono a écrit :
25 mai 2021, 14:09:57
La possibilité de donner le double nom, je suis contre, parce que je pense que le double nom complique les formalités administratives et les recherches généalogiques.

Quant à la possibilité de donner le nom de la mère uniquement, si elle résulte d'un commun accord, je ne suis pas contre.
Je suis pour le libre choix. Père, Mère, ou dualité (ce qui permet un compromis).

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12683
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 25 mai 2021, 19:34:54

A noter que la dualité du nom se perd à la génération suivante.

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13835
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Baltorupec » 25 mai 2021, 21:57:27

Yakiv a écrit :
25 mai 2021, 13:44:05
Tu prétends donc que le père transmet le nom pour compenser le fait que c'est la mère qui donne naissance.
Je n'y crois pas une seconde, je pense plutôt que le père donne le nom parce qu'on est encore une fois dans une règle traditionnelle fixée à une époque où l'homme était number one sur absolument tout.
Or ici, je trouve qu'il y aurait un sens logique / physiologique à inverser la règle (qui ne présenterait aussi aucune complexité supplémentaire).

Par curiosité, étais-tu à l'époque aussi opposé à la possibilité de donner par consentement mutuel double nom ou le nom de la mère ?

Dans les faits, je pense qu'il faut laisser le choix aux parents. Forcer le double nom ne sert à rien et décale le problème à la génération suivante sur quels noms garder, on ne va pas faire des familles à quatre noms.

Effectivement, les hommes étaient traditionnellement considérés comme chef de famille, ce que la Bible ou le Coran mentionne assez clairement.

Il faut aussi remettre en perspective que surtout pour les enfants nés hors mariage, un enfant qui n'était pas reconnu était en danger de mort comme les conditions de vie étaient bien plus précaires et la mortalité infantile bien plus élevée. C'est d'ailleurs toujours le cas dans les pays les plus pauvres ne disposant pas d'état providence.
En reconnaissant et en donnant son nom à un enfant, un homme s'engageait aussi à pourvoir à ses besoins.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
johanono
Messages : 32771
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par johanono » 06 oct. 2021, 23:49:48

Les stéréotypes de genre peuvent commencer in utero»

Dans un rapport remis ce mercredi à la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale, deux députés formulent une série de recommandations pour faire la peau aux stéréotypes de genre, point de départ d’un continuum d’inégalités observées tout au long de la vie.

suite
Aller chercher les "stéréotypes de genre" dans l'utérus : ces féministes deviennent fous ! :mur:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60256
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nombrilist » 07 oct. 2021, 07:31:46

Il y a des choses bien dans ce rapport, mais ça devient un peu extrémiste par endroits. Bientôt, elles vont obliger les papas à jouer à la poupée, les femmes aux petites voitures et les étudiantes à se mettre à la mécanique. Bref, ces deux secouées veulent obliger les gens à choisir une vie dont ils n'ont pas forcément envie. Parcontre, pas un mot sur la place de la femme dans la religion...

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12683
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 08 oct. 2021, 22:56:00

Au delà du titre de l'article un peu bizarre, je ne vois pas bien ce qui dérange exactement dans ce rapport.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60256
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nombrilist » 09 oct. 2021, 12:06:28

@Yakiv, son extrémisme. Son obnubilation pour le 50/50 dans tous les domaines, y compris les domaines où on sait bien que si il y a plus de femmes, c'est parce que c'est un métier naturellement féminin (profs de maternelle et primaire, par exemple). Parcontre, pas un mot sur les choses qui dérangent comme l'asymétrie de l'espérance de vie ou la place de la femme dans la religion.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 12683
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 09 oct. 2021, 15:11:31

Quel extrémisme ?
Si l'homme a dominé la femme pendants des millénaires, c'est pour des raisons multiples dont la culture, la construction, l'acquis, font largement partie. A chaque fois que des chercheurs mettent en évidence des petites choses de la vie qui font que les femmes s'en retrouvent rabaissées, on a toujours quelques bonhommes pour s'exclamer "on peut même pu pisser debout, nous les hôôôômmes". C'est ça que je trouve un peu excessif moi.
Quand à l'argument que j'ai déjà lu chez Baltorupec qui consiste à dire que l'inégalité de l'espérance de vie en faveur des femmes viendrait compenser la domination des femmes, il me laisse pour le moins très dubitatif...

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 13835
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Baltorupec » 10 oct. 2021, 10:23:49

Yakiv a écrit :
09 oct. 2021, 15:11:31
Quand à l'argument que j'ai déjà lu chez Baltorupec qui consiste à dire que l'inégalité de l'espérance de vie en faveur des femmes viendrait compenser la domination des femmes, il me laisse pour le moins très dubitatif...
Je ne dis pas qu'il compense, je dis juste que la dynamique homme/femme dans les sociétés traditionnelles va tout de un peu au delà d'un simple rapport de domination classique (comme maitre/esclave).
D'ailleurs un extrait que j'ai déjà du posté : https://youtu.be/eaXn28dlm6g?t=874, dans ce documentaire INA de 58, le journaliste déclare comme une évidence que gérer le budget est un rôle féminin. Distribution sexiste des rôles, mais on voit rarement un simple dominé gérer quelque chose d'aussi important que le budget.
Selon ma compréhension, les morales s'inscrivent grandement toujours dans un contexte technologique, technique, environnemental spécifique (par exemple une société du désert forcée au nomadisme n'aura pas les mêmes standards moraux qu'une société d'agriculteurs dépendants des pluies). Je n'ai pas retrouvé cela, mais par exemple les agriculteurs traditionnels de riz et de blé en Chine tendaient à avoir des visions du monde assez différente dues au contrainte différentes de leurs agricultures respectives.
Bref, considérer les relations hommes femmes du passé depuis nos standards du 21ème siècle (avec contraception, où le travail physique est devenu quasiment anecdotique) reste juste un jugement anachronique.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
johanono
Messages : 32771
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par johanono » 13 oct. 2021, 10:04:02

Lego veut bannir les stéréotypes de genre de ses jouets

Selon « The Guardian », le plus grand fabricant de jouets au monde a annoncé ce lundi mettre fin aux jouets étiquetés pour « filles » ou « garçons ».

suite

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60256
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nombrilist » 13 oct. 2021, 10:34:55

Ils auraient tort de se priver de 50% de la clientèle potentielle. Par ailleurs, je n'ai jamais vu de mention "pour garçon" ou "pour fille" sur une boîte de Lego. C'est peut-être le cas dans d'autre pays.

Avatar du membre
johanono
Messages : 32771
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par johanono » 18 oct. 2021, 14:34:56

Romain Duris et Vincent Cassel provoquent la colère des féministes

Des internautes féministes ont reproché aux deux acteurs la différence d’âge avec leur partenaire à la ville et à la scène. La polémique enfle.

suite
N'importe quoi... :mur:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60256
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nombrilist » 18 oct. 2021, 15:03:11

Heureusement, des femmes sont capables de tweeter ceci: "Avec les passions déchaînées par les couples Cassel et Duris, impression d'avoir passé un weekend dans la France de 1850, avec toutes les rombières aux fenêtres disant nerveusement des rosaires pour repousser le relâchement des mœurs". Et ça traduit exactement ce que j'en pense.

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré