Délires féministes : suite et pas fin

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6745
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 17 nov. 2017, 20:09:46

Je n'ai jamais compris ces stats ! Il n'y a pas 2 personnes identiques, même dans un même métier et dans la même boîte (diplôme, expérience, fonction, responsabilités...).
Je suis certain qu'on observerait les mêmes disparités entre ceux qui sont blonds et ceux qui sont bruns, entre ceux qui chaussent du 42 et ceux qui chaussent du 43 ! :roll:
("une étude a démontré que ceux qui chaussent du 43 percoivent une rémunération supérieure de 4.2% à ceux qui chaussent du 42")

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4746
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 17 nov. 2017, 21:25:03

Nolimits a écrit :
17 nov. 2017, 20:09:46
Je n'ai jamais compris ces stats ! Il n'y a pas 2 personnes identiques, même dans un même métier et dans la même boîte (diplôme, expérience, fonction, responsabilités...).
Je suis certain qu'on observerait les mêmes disparités entre ceux qui sont blonds et ceux qui sont bruns, entre ceux qui chaussent du 42 et ceux qui chaussent du 43 ! :roll:
("une étude a démontré que ceux qui chaussent du 43 percoivent une rémunération supérieure de 4.2% à ceux qui chaussent du 42")
Non, et je trouve que c'est d'une extrême mauvaise foi, utilisée une fois de plus en défaveur de l'égalité hommes - femmes.

Mais la notion d'"écart statistiquement significatif" est une conception mathématique donc scientifique.
https://www.marianne.net/debattons/bill ... gnificatif

Avatar du membre
Logos
Messages : 886
Enregistré le : 08 déc. 2015, 22:40:59

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Logos » 18 nov. 2017, 11:03:32

Chez les jeunes générations les filles font autant (sinon plus) d'études que les garçons.
Pour moi les différences de salaires viennent à 90% de la répartition des rôles concernant les enfants.
Et pas d'une véritable discrimination de l'employeur.

Beaucoup d'employeurs en fait "anticipent" la moindre disponibilité des femmes du fait de cette répartition des rôles.
Et dans 9 cas sur 10, ils ne se trompent pas : les femmes s'arrêtent plus souvent pour s'occuper des enfants en bas-âge.
Sont plus souvent chargées de les transporter à l'école, de suivre leur santé, leurs loisirs, de les habiller, de gérer les imprévus etc.

Voilà pourquoi Schiappa veut réformer le congés parental : pour "obliger" les hommes en quelques sortes à consacrer plus de temps à leurs enfants. Au détriment de leur travail. A une inégalités hommes / femmes, on va voir débarquer une inégalités parents / non-parents.

A vrai dire ce débat interroge surtout l'articulation entre vie familiale et vie économique dans la société.
Est-ce qu'au nom des impératifs économiques, on va finir comme le Japon à ne plus consacrer de temps au couple et à la famille ?

Avatar du membre
karoline
Messages : 3175
Enregistré le : 18 juin 2013, 13:22:35

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par karoline » 18 nov. 2017, 12:02:58

Nombrilist a écrit :
13 nov. 2017, 21:00:37
Nolimits a écrit :
12 nov. 2017, 20:44:57
Nombrilist a écrit :
12 nov. 2017, 20:30:15
@Nolimits , as-tu déjà demandé aux femmes que tu côtoies comment elles vivent le harcèlement au quotidien ? Je pense que tu serais surpris. En ce qui me concerne, ça m'a surpris il n'y a pas si longtemps.
Privé : Ce qui leur est pénible, ce sont les "jeunes" (je suis dans le sud, on n'en manque pas...) qui les dévisagent, qui les "matent", voire leur adressent la parole par groupe de 2 ou 3. Sinon la frontière entre "drague" et "harcèlement" est ténue. Elles classent plus facilement dans "lourd" que harceleur.
Pro : je suis dans un milieu professionnel où les nénettes doivent être "fortes", donc çà peut bouleverser ma vision par rapport à des milieux plus "timorés".
"Tu veux que je te lèche la chatte" à une passante dans la rue, c'est de la drague maladroite ou du harcèlement ?
Rien que le fait de poser la question me questionne à ton égard..... :triste:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50333
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nombrilist » 18 nov. 2017, 12:09:16

karoline a écrit :
18 nov. 2017, 12:02:58
Nombrilist a écrit :
13 nov. 2017, 21:00:37
Nolimits a écrit :
12 nov. 2017, 20:44:57
Nombrilist a écrit :
12 nov. 2017, 20:30:15
@Nolimits , as-tu déjà demandé aux femmes que tu côtoies comment elles vivent le harcèlement au quotidien ? Je pense que tu serais surpris. En ce qui me concerne, ça m'a surpris il n'y a pas si longtemps.
Privé : Ce qui leur est pénible, ce sont les "jeunes" (je suis dans le sud, on n'en manque pas...) qui les dévisagent, qui les "matent", voire leur adressent la parole par groupe de 2 ou 3. Sinon la frontière entre "drague" et "harcèlement" est ténue. Elles classent plus facilement dans "lourd" que harceleur.
Pro : je suis dans un milieu professionnel où les nénettes doivent être "fortes", donc çà peut bouleverser ma vision par rapport à des milieux plus "timorés".
"Tu veux que je te lèche la chatte" à une passante dans la rue, c'est de la drague maladroite ou du harcèlement ?
Rien que le fait de poser la question me questionne à ton égard..... :triste:
Evidemment, si tu sors ça du contexte de l'ensemble du topic, je comprends que ça te choque.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31890
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par politicien » 18 nov. 2017, 13:11:16

Moi je dirais que c'est de la zoophilie :P :jesors:
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6745
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 18 nov. 2017, 13:19:18

politicien a écrit :Moi je dirais que c'est de la zoophilie :jesors:
belle intervention du chef ! :mrgreen:

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6745
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 18 nov. 2017, 13:51:23

Yakiv a écrit :
17 nov. 2017, 21:25:03
Nolimits a écrit :
17 nov. 2017, 20:09:46
Je n'ai jamais compris ces stats ! Il n'y a pas 2 personnes identiques, même dans un même métier et dans la même boîte (diplôme, expérience, fonction, responsabilités...).
Je suis certain qu'on observerait les mêmes disparités entre ceux qui sont blonds et ceux qui sont bruns, entre ceux qui chaussent du 42 et ceux qui chaussent du 43 ! :roll:
("une étude a démontré que ceux qui chaussent du 43 percoivent une rémunération supérieure de 4.2% à ceux qui chaussent du 42")
Non, et je trouve que c'est d'une extrême mauvaise foi, utilisée une fois de plus en défaveur de l'égalité hommes - femmes.

Mais la notion d'"écart statistiquement significatif" est une conception mathématique donc scientifique.
https://www.marianne.net/debattons/bill ... gnificatif
Je me méfie toujours des stats "génériques" que l'on ne vérifie pas autour de soi.
Ces différences de rémunérations, je ne les constate ni dans ma famille (mon épouse, ma famille "féminine" etc...personne ne le constate, ni parmi leurs collègues féminines), et, perso, au boulot, je suis bien placé (les salaires...c'est moi...lol...) pour savoir qu'il n'y aucune différence garçons/filles (tout le monde au minimum ! non, là, je déconn*** :mrgreen: mais j'aimerais bien... :diable1: ) et pareil chez mes confrères !
Si ça existe, je n'en entends parler QUE dans les médias mais pas dans la vraie vie, donc : je doute de la qualité de ses stats !(ceux qui ont le yeux bleus gagnent-il plus que ceux qui ont les yeux marrons ?)

Avatar du membre
artragis
Messages : 7195
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par artragis » 18 nov. 2017, 14:10:04

mon dieu, "je ne les constate pas dans la famille donc je me méfie" c'est tellement scientifique comme raisonnement.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6745
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 18 nov. 2017, 14:16:48

artragis a écrit :
18 nov. 2017, 14:10:04
mon dieu, "je ne les constate pas dans la famille donc je me méfie" c'est tellement scientifique comme raisonnement.
T'as raté 2/3 autres petits trucs dans mon post .
Donc je répète pour être sûr que tu le lises !
ni chez mes proches
ni dans mon boulot
ni chez mes confrères
Et vu que tu n'a pas compris non plus l'objectif de mon post, je répète : mes simples constatations font que je m'interroge !
Voilà, donc, en fait, si on lit les posts, on évite les réponses "à côté" (et ça m'évitera de dupliquer mes posts notamment).

Avatar du membre
artragis
Messages : 7195
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par artragis » 18 nov. 2017, 14:43:12

heu, ça ne change strictement rien à la proposition initiale. tes proches, ton boulot et les confrères auxquels tu as parlé du sujet (ce qui est d'ailleurs déjà biaisé car on passe de l'anecdote à l'ouï dire) ne représenteront jamais un échantillon représentatif et encore moins la totalité des citoyens français. Donc on reste du niveau de l'anecdote. De ce simple fait "te méfier de la moyenne nationale car dans une observation d'un milieu bien biaisé ça ne se constate pas" c'est pas du tout scientifique. D'autant que tu ne dis pas que tu t'interroge mais qu'il faut s'interroger quand on est dans ce cas.

En fait en soit il faut tout le temps douter jusqu'à recevoir une preuve suffisante, mais ton expérience personnelle ne sera jamais une preuve suffisante pour contrer un agregat (la moyenne est un agrégat statistique) et avant de pondre ce genre de moyennes il y a des rapports complets qui sont créés. Certainements plus fiables.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4746
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 18 nov. 2017, 14:46:57

Nolimits a écrit :
18 nov. 2017, 13:51:23
Je me méfie toujours des stats "génériques" que l'on ne vérifie pas autour de soi.
Ces différences de rémunérations, je ne les constate ni dans ma famille (mon épouse, ma famille "féminine" etc...personne ne le constate, ni parmi leurs collègues féminines), et, perso, au boulot, je suis bien placé (les salaires...c'est moi...lol...) pour savoir qu'il n'y aucune différence garçons/filles (tout le monde au minimum ! non, là, je déconn*** :mrgreen: mais j'aimerais bien... :diable1: ) et pareil chez mes confrères !
Si ça existe, je n'en entends parler QUE dans les médias mais pas dans la vraie vie, donc : je doute de la qualité de ses stats !(ceux qui ont le yeux bleus gagnent-il plus que ceux qui ont les yeux marrons ?)
Est-ce que tu as fait des calculs exacts sur feuille de papier ? Parce que 10% d'écart, ça ne se perçoit pas forcément.
D'autre part et c'est de loin le plus important, même avec un entourage assez grand, tu ne parviendras jamais à réunir un échantillon suffisamment grand pour comparer de façon fiable les salaires des hommes et femmes à situation comparable.
De façon similaire, les sondages électoraux dans ton entourage ne donnaient certainement pas les mêmes résultats que les sondages effectués par les instituts sur un échantillon d'au moins 1000 personnes représentant toutes les catégories de la France.
Il faut juste redevenir sérieux 2 secondes, si tout pouvait se calculer "autour de soi", on aurait pas besoin d'instituts statistiques, on aurait pas besoin d'instituts de sondage, on aurait pas besoin des mathématiques...

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6745
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 18 nov. 2017, 14:57:29

Est ce que vous avez des stats sur les différences de rémunérations entre ceux qui chaussent du 42 et ceux qui chaussent du 43 ou autre chose de ce genre ? Ce m'aiderait beaucoup à fixer ma position sur ce sujet !
(Car je suppose qu'à situation similaire, ils devraient avoir exactement la même remuneration, non, statistiquement ?)

Et je répète : 2 personnes de même formation, de même expérience, de même responsabilité, de même fonction, ça n'existe nul part. Donc comment fait on pour dire qu'à situation équivalente une femme gagne moins ?

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 4746
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Yakiv » 18 nov. 2017, 15:00:21

Nolimits a écrit :
18 nov. 2017, 14:57:29
Est ce que vous avez des stats sur les différences de rémunérations entre ceux qui chaussent du 42 et ceux qui chaussent du 43 ou autre chose de ce genre ? Ce m'aiderait beaucoup à fixer ma position sur ce sujet !
(Car je suppose qu'à situation similaire, ils devraient avoir exactement la même remuneration, non, statistiquement ?)
On bout d'un moment, on ne peut plus discuter.
C'est juste affligeant.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6745
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Délires féministes : suite et pas fin

Message non lu par Nolimits » 18 nov. 2017, 15:07:08

Yakiv a écrit :
Nolimits a écrit :
18 nov. 2017, 14:57:29
Est ce que vous avez des stats sur les différences de rémunérations entre ceux qui chaussent du 42 et ceux qui chaussent du 43 ou autre chose de ce genre ? Ce m'aiderait beaucoup à fixer ma position sur ce sujet !
(Car je suppose qu'à situation similaire, ils devraient avoir exactement la même remuneration, non, statistiquement ?)
On bout d'un moment, on ne peut plus discuter.
C'est juste affligeant.
Merci pour ta réponse, je continuerai donc de ne pas gober tout et n'importe quoi sans m'interroger.

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré