"Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent ?"

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Répondre
Avatar du membre
johanono
Messages : 23115
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

"Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent ?"

Message non lu par johanono » 08 oct. 2017, 16:45:17

Image

Cette affiche choque les âmes sensibles, dirait-on, à tel point que la ministre Marlène Schiappa demande son retrait.

Pourtant, il y a une part de vrai. On manipule désormais les cellules humaines comme on manipule les fruits et légumes. Et les revendications du lobby gay reposent sur une logique consumériste tendant à considérer l'enfant comme un simple objet de consommation (même s'ils s'en défendent évidemment).

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50227
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: "Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent ?"

Message non lu par Nombrilist » 08 oct. 2017, 16:50:01

Il n'est pas question de créer des enfants à un seul parent biologique. Parcontre, parfois il se peut qu'il y en ait 3, mais c'est déjà le cas depuis un bon moment.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 23115
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: "Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent ?"

Message non lu par johanono » 08 oct. 2017, 16:53:23

Biologiquement, il y aura toujours un père et une mère, un spermatozoïde et un ovule (en tout cas, jusqu'à la mise en application effective du clonage, probablement dans quelques années). Mais humainement, on se retrouve avec des situations fantaisistes, où il n'y a qu'une maman, ou parfois deux mamans, ou deux papas, voire plus, tout ça pour satisfaire le désir consumériste de certains adultes.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50227
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: "Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent ?"

Message non lu par Nombrilist » 08 oct. 2017, 16:56:53

Je suis d'accord, mais la comparaison avec les OGMs n'est pas pertinente.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
asterix
Messages : 845
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: "Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent ?"

Message non lu par asterix » 08 oct. 2017, 17:33:14

Perso, triste et résigné, je laisse tomber. Le sujet est bien plus vaste que ça, cela démarre du préservatif des années 60 au transhumanisme ou même posthumanisme prévu dès ce siècle.
Il y a parfois du bon dans toutes ces évolutions, mais pour prendre le meilleur exemple, l'IVG, pour lequel j'ai toujours été pour, dans le stricte cadre de la loi Veil, dérape de son véritable sens, et devient un 2ème contraceptif.
Ce qui est inquiétant dans tous ces sujets aux contenus profondément éthique, c'est que d'une idée positive et humaniste (par exemple OGM pour nourrir la planète avec suffisance et sans traitement chimique à terme), c'est précisément le glissement de l'éthique, par une érosion de la conscience.
C'est selon moi un problème assez généralisé en politique: nous passons d'une gestion par la raison, assise sur une mémoire humaine collective, à une gestion émotive et résolument optimiste de l'instant, dans l'abstraction du passé comme du futur.
Nous ne sommes pas sages, ni même adultes: un adulte est quelqu'un capable de différer ses désirs et ses pulsions, sans les réprimer, juste en se donnant le temps de savoir si elles ont un sens, le temps de savoir si ses désirs sont favorables à son devenir et sa celui des ses descendants. Comme des ados, nous nous arrangeons très vite de toutes les contre indications qui peuvent nous apparaître, et surtout, surtout, nous brandissons l'optimisme et notre jeunisme, qui ont actuellement, raison de tout.
L'évolution est un mouvement précaire et stérile, seul le vrai progrès est toujours ainsi qualifiable 100 ans après. Ne pas confondre les 2.

La GPA approche. On ne s'en privera pas, parce que dès que les choses existent dans des pays limitrophes, ou facilement accessibles, il devient intenable pour un état, de ne pas légiférer comme son voisin. La mondialisation, c'est aussi ça.

L'humanité assouvira tous ses fantasmes, il n'y a aucune raison, dans le cheminement intellectuel moderne, qu'elle ne le fasse pas. Mais les retours de bâton existeront. Le glyphosate était indéniablement un progrès il y a 30 ans: qu'en est il maintenant avec toutes ces maladies endocriniennes? Etre apprentis sorciers ne concerne pas que la chimie ou la technologie, on peut aussi être apprentis sorciers en sciences humaines, et créer des désordres psychologiques ou sociologiques graves pour l'avenir.

Pas grave, faut bien qu'on s'occupe sur cette planète, qu'on fasse joujou et qu'on tripote tout, qu'on démonte tout, et que l'on remonte à l'envers, ne sachant que faire des boulons restant! Ça bricole dur!

Il n'y a qu'à demander à Pierre Rabhi ce qu'il en pense... lui vous dira que l'enfant n'est pas un droit, juste un don de l'univers, seulement s'il est d'accord. Le droit est le domaine des Hommes, autant dire que ce n'est pas grand chose, dès qu'il défie les lois de l’univers. Pourquoi ces prétentions mégalomaniaques d'une espèce qui habite la terre par miracle? Cela manque un peu de noblesse, mais parait il que la notion de noblesse est un vieux précepte patriarcal... alors... effectivement...
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
asterix
Messages : 845
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: "Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent ?"

Message non lu par asterix » 08 oct. 2017, 17:35:13

Nombrilist a écrit :
08 oct. 2017, 16:56:53
Je suis d'accord, mais la comparaison avec les OGMs n'est pas pertinente.
Bien sur que si, l'éthique est présente à peu près partout dans les sujets d'évolution et de progrès. Car c'est bien d'éthique qu'il s'agit, lorsqu'on refuse les OGM, parce que par principe de précaution, on doit se donner le temps d'étudier les dommages collatéraux possible.

En terme médical, on parle de bénéfice/risque. Tout ce qui peut mettre en péril la santé, mentale ou physique (et j'inclus la sociologie dans la notion de santé mentale), est une question d'éthique.

La PMA doit aussi se donner ce principe de précaution. Il faut créer un laboratoire et une étude sociologique sur la comportementalité des familles monoparentales ou mono-sexuées, et arrêter de dire de manière purement empirique, que tout va bien, circulez, il n'y a rien à voir. (Et ce n'est pas parce que la famille traditionnelle hétéro est dans un bourbier terrible (c'est un autre problème), que le système monoparental est une panacée, avec identité du père ou pas.) Un peu comme on disait du nucléaire dans les années 70, alors que maintenant ça va nous coûter un bras, en démantèlement et en stockage "nomade", bras qu'il nous faudrait par ailleurs pour la transition énergétique. On en sait absolument rien si tout va bien. Et d'ailleurs, qu'elle est le niveau de notre objectivité pour juger de ces sujets profonds?

Faudrait se calmer avec l'image de James et sa fureur de vivre à fond tout ce qui nous passe par la tête: c'est un truc qui tue apparemment.

Mais puisque tout le monde brandit sans arrêt le "droit": en quoi est il conforme au droit que seules les femmes soient en possibilité d'enfanter? Voilà un problème éthique dont certains s'arrangent assez facilement, sauf peut être les homosexuels hommes. La gifle est rude pour eux. Enfin, faudrait leur demander. Donc voilà pourquoi la GPA est proche, parce qu'il est un manquement aux droits dans la PMA ouverte aux lesbiennes, qu'il faut réparer!

Donc, je ne vois pas pourquoi on débat de cela: tout est déjà réglé d'avance.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50227
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: "Après les légumes OGM, les enfants à un seul parent ?"

Message non lu par Nombrilist » 08 oct. 2017, 18:07:20

Un enfant n'est pas un OGM.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré