Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Vous avez un coup de g..... à passer sur notre société, ou tout simplement un coup de coeur venez le dire ici
Avatar du membre
jim75
Messages : 668
Enregistré le : 13 août 2010, 00:00:00
Parti Politique : République Solidaire (RS)
Localisation : Île-de-France, France, Union Européenne

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par jim75 » 13 déc. 2011, 10:44:23

Golgoth a écrit :
y compris sur celle de la prise d'otage de l'école maternelle alors qu'il n'était pas président de la République, il a tendance à voler au secours de beaucoup d'affaires, c'est sa personnalité, il n'est pas toujours dans le calcul
[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=rugVNJrzJuw[/BBvideo]

"Donnez moi le petit noir" ce n'est pas du tout du calcul. :mrgreen: En tout cas le prenur d'otage a eu raison de faire confiance à Sarko, un peu comme nous d'ailleurs :D
Tu en connais beaucoup, d'hommes politiques de gauche, qui seraient allés en première ligne? Que ce soit ou non par calcul? icon_biggrin
Ah non, la seule chose que tu retiens c'est cette phrase que je n'avais pas retenu car minime par rapport à l'exploit de l'homme.

Et oui désormais sauver soi même des enfants d'une prise d'otage, c'est rappeler les "heures les plus sombres de l'histoire" je suppose hein? Tempête dans un verre d'eau, la gauche fidèle à elle même! :roll:

On dirait des gens qui face à l'exploit d'un homme qu'ils haïssent, et n'ayant pas de souvenir de faits similaires d'hommes politiques de la "gentille" gauche, tentent de trouver la moindre chose pour pouvoir critiquer et minimiser son action courageuse. Pathétique en somme, mais qu'espérer d'autre? biggrin;
« Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes » Jacques-Bénigne Bossuet
« Pardonner au terroriste est du ressort de Dieu, mais les Lui envoyer, est de mon ressort » Vladimir Poutine

Avatar du membre
Musica
Messages : 574
Enregistré le : 15 oct. 2011, 12:05:31
Localisation : les pieds sur terre

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par Musica » 13 déc. 2011, 10:49:38

C'est pire que ça, tout est bon pour le détruire, mais je suis confiante dans le sens où beaucoup y verront clair; ils se desservent eux mêmes, parce-que trop c'est trop à la longue .
Le pessimisme est d'humeur, l'optimisme est de volonté

Avatar du membre
Calculette
Messages : 905
Enregistré le : 12 oct. 2011, 15:52:13
Localisation : A ma fenêtre !

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par Calculette » 13 déc. 2011, 11:03:27

Au lieu de "passe moi le petit noir", il aurait sans doute du dire "passe moi le sel"
Ça n'aurait pas créer de polémique
Le petit noir y serait sans doute resté avec les autres blancs, jaunes, roux, blond, frisé, marron ...
Sarkozy aurait échoué et ils auraient été enchantés de cet échec !

Consternant !

Avatar du membre
jim75
Messages : 668
Enregistré le : 13 août 2010, 00:00:00
Parti Politique : République Solidaire (RS)
Localisation : Île-de-France, France, Union Européenne

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par jim75 » 13 déc. 2011, 11:15:40

Musica a écrit :C'est pire que ça, tout est bon pour le détruire, mais je suis confiante dans le sens où beaucoup y verront clair; ils se desservent eux mêmes, parce-que trop c'est trop à la longue .
C'est ce qu'on appelle l'antisarkozyme primaire et primitif. ;)
Au lieu de "passe moi le petit noir", il aurait sans doute du dire "passe moi le sel"
Ça n'aurait pas créer de polémique
Le petit noir y serait sans doute resté avec les autres blancs, jaunes, roux, blond, frisé, marron ...
Sarkozy aurait échoué et ils auraient été enchantés de cet échec !

Consternant !
Et dans ce cas les antisarkozystes ne s'empêcheraient pas d'évoquer cet échec en l'accusant d'avoir voulu jouer au héros et de ne pas avoir laissé les pro faire leur travail. Aucun doute là dessus!
« Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes » Jacques-Bénigne Bossuet
« Pardonner au terroriste est du ressort de Dieu, mais les Lui envoyer, est de mon ressort » Vladimir Poutine

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par lancelot » 13 déc. 2011, 11:42:25

El Fredo a écrit :De la construction d'un mythe à l'usage des faibles et des benêts.
exactement .... icon_cheesygrin

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24318
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par El Fredo » 13 déc. 2011, 11:52:52

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3963
Depuis 1993, plusieurs documentaires ont relaté l'épisode. Mais plus les années passent, plus les récits de cette affaire ont effacé les critiques à l’égard de Sarkozy. L'émission "Un jour un destin", diffusée le 27 avril sur France 2, atteint le comble du révisionnisme sur les épisodes les plus controversés du comportement de Sarkozy, qui s'est mis en scène en sauveteur d'enfants, et a failli tout compromettre en perdant son sang-froid.

(...)

Le docu-fiction de 2007 est donc un peu plus complet que le scénario dévoilé cette année dans l'émission "Un jour, un destin" présentée par Delahousse. Mais plusieurs zones d'ombre subsistent : la scène des billets est confuse et la disparition de Sarkozy en tant que négociateur n'est pas expliquée. En revanche, il y a un élément supplémentaire par rapport à l'émission de 2011 : on apprend que si Sarkozy a réussi à faire sortir aussi facilement des enfants, c'est surtout parce que "HB" considérait qu'il y en avait trop dans la classe. Cette explication, relativisant un peu le rôle de Sarkozy, avait déjà été avancée dans le numéro de "Faîtes entrer l'accusé" consacré à l'affaire en 2004. Mais ni dans l'émission de Delahousse, ni dans le docu-fiction de France 2, on ne comprend vraiment pourquoi Sarkozy disparaît des négociations.

(...)

Dans le numéro de "Secrets d'actualité", diffusé le 3 avril 2001, Pasqua explique que le gouvernement n'a jamais voulu donner la somme, et que Nicolas Sarkozy a bluffé ("premier faux pas" du ministre dit la voix off) en faisant croire que toute la somme était réunie. Les mots en voix off sont sans équivoque : on a frôlé le "bain de sang" en voulant tromper "HB". Pire, quand Sarkozy revient la deuxième fois avec une valise de billets, il perd son sang-froid lorsque "HB" fait mine de se désintéresser de l'argent : Sarkozy s'énerve et jette les billets par terre. D'autorité, il s'empare d'un enfant au risque de braquer le preneur d'otages. A partir de ce moment-là, assure le commentaire, "HB" n'aura plus confiance en Sarkozy et les membres du RAID sont très inquiets ("deuxième faux pas du ministre" annonce la voix off de 2001) : "le ministre du budget a pris trop de risques, il va falloir maintenant l'écarter".

(...)

Sarkozy redevenu ministre après 2002, la tâche des producteurs qui souhaitent s'intéresser à nouveau au sujet devient plus délicate. Soudain, il n'est plus possible d'avoir accès à l'intégralité des scènes tournées par les pompiers. C'est l'amère expérience faite par un journaliste de Canal+, qui a réalisé un documentaire en 2005. Contacté par @si, Jean-Baptiste Rivoire raconte comment il avait essayé de se les procurer, non sans mal : "On avait essayé de savoir où étaient ces images, explique-t-il. Elles avaient été diffusées sur M6 en 2001, Sarkozy n'étant pas encore ministre de l'Intérieur. En 2005, on a appelé les pompiers et on nous a dit que les images ne sortaient plus, car Sarkozy était ministre de l'Intérieur. J'ai insisté en disant que M6 les avait eues, et ils ont fini pas nous envoyer une cassette très partielle, en partie censurée. Ils étaient terrorisés, ils avaient des consignes. Sarkozy pouvait faire jouer son droit à l'image. La direction de la com' des pompiers était très embêtée".

Il est vrai que le document de Canal+ est sans complaisance. On y entend notamment le procureur de Nanterre, Pierre Lyon-Caen, raconter que c'est Sarkozy qui demandait à porter lui-même les enfants, appelant le caméraman-pompier pour faire des images.
Le mythe du héros en prend un coup.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
jim75
Messages : 668
Enregistré le : 13 août 2010, 00:00:00
Parti Politique : République Solidaire (RS)
Localisation : Île-de-France, France, Union Européenne

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par jim75 » 13 déc. 2011, 11:57:11

lancelot a écrit :
El Fredo a écrit :De la construction d'un mythe à l'usage des faibles et des benêts.
exactement .... icon_cheesygrin
Tout à fait, comme la gauche n'a pas de héros actuel, et bien on accuse les admirateurs du héros de droite d'être des faibles et des benêts. icon_neutral
Ca me fait marrer tout ça, les contradictions de gauche, c'est continuel, c'est même maladif. Un jour ça évoque les politiques ayant fait des choses/eut des positions courageuses dans le passé (ces personnes n'étant pas aussi glorieuses que la légende ne le dit soit dit en passant), et quand c'est la droite, non c'est des légendes pour les faibles et les benêts. :mdr:

Donc la prochaine fois que j'entends un de vous évoquer un "mythe de gauche", je n'oublierai pas de vous rappeler que vous êtes des faibles et des benêts (dixit El Fredo) d'être impressionnés par telle ou telle personnalité politique. biggrin; Sans non plus oublier de chercher la petite bête pour que le "héros" en prenne un coup, par exemple, Jaurès le héros de gauche s'exprimant sur les Juifs. Ou tonton et son passé de couleur brune. biggrin;

Si on joue à ce petit jeu de "qu'a fait la personne en réalité", quasiment tous les héros de droite ou de gauche au cours de l'histoire, peuvent en "prendre un coup".

Moi en général j'évite de lancer les hostilités, je préfère juste riposter à la gifle, parce que ça serait un peu hypocrite de ma part de lancer les hostilités sur telle ou telle personnalité, mieux vaut la réplique. :D
Modifié en dernier par jim75 le 13 déc. 2011, 12:06:45, modifié 1 fois.
« Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes » Jacques-Bénigne Bossuet
« Pardonner au terroriste est du ressort de Dieu, mais les Lui envoyer, est de mon ressort » Vladimir Poutine

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par lancelot » 13 déc. 2011, 12:05:14

Un héros .... comme tu dis, n'est pas un truqueur, car par définition, il est désintéressé. Maintenant, on a les héros que l'on mérite ....

PS : t'a pas lu le post de El fredo ??? tu est bien silencieux ....

Avatar du membre
jim75
Messages : 668
Enregistré le : 13 août 2010, 00:00:00
Parti Politique : République Solidaire (RS)
Localisation : Île-de-France, France, Union Européenne

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par jim75 » 13 déc. 2011, 12:11:16

lancelot a écrit :Un héros .... comme tu dis, n'est pas un truqueur, car par définition, il est désintéressé. Maintenant, on a les héros que l'on mérite ....

PS : t'a pas lu le post de El fredo ??? tu est bien silencieux ....
Les légendes de gauche sont pour la plupart elles aussi biaisées et ou truquées, donc quel était l'intérêt de cet argument?

J'ai répondu a son poste aussi, en rappelant les choses qui font tâche pour les héros de gauche.
Jaurès le héros de gauche s'exprimant sur les Juifs. Ou tonton et son passé de couleur brune.
On peut en trouver d'autres. Mais sinon c'est marrant comment les erreurs des héros la droite on essaye de les chercher et quand on les trouve on ne manque pas de les rappeler, mais on essaye par contre de minimiser les erreurs de ses propres héros tout en accusant la droite d'avoir "les héros qu'elle mérite". Le même peut-être dit de ceux de gauche je pense non? icon_biggrin
C'est amusant tout ça. biggrin;

Vous pouvez dire que je fais la même chose, mais comme je l'ai dit, je suis dans la riposte, pas dans l'attaque. Parce que lorsque l'on essaye pas de sortir des cartons les limites de tel ou tel héros, et bien il ne me viendrait pas à l'idée de faire cela le premier pour démarrer les hostilités.
Modifié en dernier par jim75 le 13 déc. 2011, 12:14:23, modifié 1 fois.
« Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes » Jacques-Bénigne Bossuet
« Pardonner au terroriste est du ressort de Dieu, mais les Lui envoyer, est de mon ressort » Vladimir Poutine

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24318
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par El Fredo » 13 déc. 2011, 12:13:42

La grosse différence entre la gauche et la droite, c'est qu'à droite on croit à l'homme providentielle et on sacralise la statue du commandeur, tandis qu'à gauche c'est le contraire (parfois jusqu'à l'injustice). Le sarkozysme fanatisé dont on a un magnifique exemple avec Calculette n'est que la continuation du bonaparto-pétainiste endémique chez une certaine droite (car il y a plusieurs droites, cf. "Les Droites en France" de René Rémond, comme il y a plusieurs gauches), et c'est cette droite qui est au pouvoir aujourd'hui après avoir assis son hégémonie sur l'UMP, qui à l'origine devait réunir cette diversité et qui est désormais tiraillée entre ces tendances.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
jim75
Messages : 668
Enregistré le : 13 août 2010, 00:00:00
Parti Politique : République Solidaire (RS)
Localisation : Île-de-France, France, Union Européenne

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par jim75 » 13 déc. 2011, 12:23:38

El Fredo a écrit :La grosse différence entre la gauche et la droite, c'est qu'à droite on croit à l'homme providentielle et on sacralise la statue du commandeur, tandis qu'à gauche c'est le contraire (parfois jusqu'à l'injustice). Le sarkozysme fanatisé dont on a un magnifique exemple avec Calculette n'est que la continuation du bonaparto-pétainiste endémique chez une certaine droite (car il y a plusieurs droites, cf. "Les Droites en France" de René Rémond, comme il y a plusieurs gauches), et c'est cette droite qui est au pouvoir aujourd'hui après avoir assis son hégémonie sur l'UMP, qui à l'origine devait réunir cette diversité et qui est désormais tiraillée entre ces tendances.
Ne me faites pas croire que à gauche vous n'admirez pas vos grands hommes hein. Là je ne vous croirai pas. Peut-être moins désormais, mais je doute que cela fut toujours ainsi (quoique le système des IIIe et IVe république laissait moins d'espace à l'émergence d'un leader que la Ve). Mais sinon je doute que mon admiration de Sarkozy égale l'admiration des fervents admirateurs de François Mitron (dixit les Inconnus) de l'époque, ou l'admiration des fervents admirateurs de Jean Marie Li Poun (dixit les Inconnus) icon_biggrin


Sinon continuons le petit instant de détente: "Les grands hommes de la France"
[BBvideo 425,350]http://www.youtube.com/watch?v=rsd92DHrUM4[/BBvideo] 3:24-3:34, à peine caricaturaux les Inconnus! :mdr:
« Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes » Jacques-Bénigne Bossuet
« Pardonner au terroriste est du ressort de Dieu, mais les Lui envoyer, est de mon ressort » Vladimir Poutine

Avatar du membre
Musica
Messages : 574
Enregistré le : 15 oct. 2011, 12:05:31
Localisation : les pieds sur terre

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par Musica » 13 déc. 2011, 12:39:35

La grosse différence entre la gauche et la droite, c'est qu'à droite on croit à l'homme providentielle et on sacralise la statue du commandeur
Ah oui ? ??? tu veux peut-être parler de ça ?


http://www.liberation.fr/politiques/010 ... eur-freche

Je n'ai encore jamais vu quelqu'un de droite faire ça ; en la matière d'ailleurs on peut se référer aux célèbres statues ....Lénine...Staline....etc etc et l'idée géniale de Freche pour Jaurès et les autres
Le pessimisme est d'humeur, l'optimisme est de volonté

Avatar du membre
Calculette
Messages : 905
Enregistré le : 12 oct. 2011, 15:52:13
Localisation : A ma fenêtre !

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par Calculette » 13 déc. 2011, 12:55:26

euh??? @Jim tu as entendu parler d'un mec de gauche courageux toi?
Parfaitement adaptée ta vidéo .. Trop fort !! je ne m'en souvenais plus !! Merciiiiii sparkle!
El Fredo a écrit : Le mythe du héros en prend un coup.
Qu'est ce qu'il ne faut pas lire...

El Fredo, Quand finiras tu de nous citer tous les fouille-m.... de France et de Navarre ?
Je veux bien que tu veuilles amortir ton abonnement mais il y a des limites à la diffamation !


[hr]
Retour à la case départ si chère à El Fredo
De ce même Sébastien Rochat :

enquête le 09/12/2011 par Sébastien Rochat
Sarkozy et le policier de Marseille : accusations de mise en scène
"J'ai assisté à ses derniers instants", assure le président. Témoignages contradictoires sur le net. Mais les médecins confirment.
L'Elysée a-t-il sciemment menti sur l'état de santé d'un policier, "visité" par Nicolas Sarkozy à Marseille ? L'accusation est gravissime. Le site Plume de presse a assuré jeudi soir qu'Eric Lales, le policier dont Nicolas Sarkozy a annoncé lors de sa visite à Marseille jeudi 8 décembre, "avoir assisté aux derniers instants de sa vie" était déjà "en état de mort cérébrale" lors de la visite du président. Sa femme aurait demandé la veille à ce qu'il soit débranché, et le ...blablabla...


:roll: Le "très informé" Sébastien Rochat dont on ne trouve nul part la bio, mais nous n'avons aucun doute sur ses opinions politiques !
El fredo, Tu ne nous auras pas si facilement sparkle!

Dernière chose, si Sarkozy a demandé à porter lui même les enfants qu'il a sauvés, je trouve cela magnifique et parfaitement légitime. De plus pour le tempo de la négociation il est évident que ça permettait à Sarkozy de faire baisser la tension monstrueuse avant d'y retourner ...

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par lancelot » 13 déc. 2011, 13:20:54

Oui ... enfin, en être réduit à se baser sur un clip des inconnus pour étayer votre besoin d'idôlatrie ... c'est effectivement très sérieux .... et surtout très en rapport avec le réel.

On comprend mieux maintenant le coté surréaliste de vos interventions, les droitistes béats.

Avatar du membre
jim75
Messages : 668
Enregistré le : 13 août 2010, 00:00:00
Parti Politique : République Solidaire (RS)
Localisation : Île-de-France, France, Union Européenne

Re: Sarkozy a-t-il instrumentalisé la mort d'un policier ?

Message non lu par jim75 » 13 déc. 2011, 13:28:21

lancelot a écrit :Oui ... enfin, en être réduit à se baser sur un clip des inconnus pour étayer votre besoin d'idôlatrie ... c'est effectivement très sérieux .... et surtout très en rapport avec le réel.

On comprend mieux maintenant le coté surréaliste de vos interventions, les droitistes béats.
Sinon continuons le petit instant de détente: "Les grands hommes de la France"
en référence aux Mitron et Li Poun pour le début de l'instant détente.

J'adore voir que les pièges-blague que je pose, servent et marchent toujours!
Ce n'était pas pour preuve de mon argument. Mais juste pour le fun. Sinon je vois qu'après m'avoir accusé d'ignorer le post d'El Fredo, la même chose est observée ici en ne prenant en compte qu'une partie de mon poste, en particulier le piège blague que j'avais posté. biggrin;
« Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences dont ils chérissent les causes » Jacques-Bénigne Bossuet
« Pardonner au terroriste est du ressort de Dieu, mais les Lui envoyer, est de mon ressort » Vladimir Poutine

Répondre

Retourner vers « Votre coup de "gueule" / coup de coeur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré