Le chômage en France

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
albert
Messages : 9931
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le chômage en France

Message non lu par albert » 15 févr. 2018, 07:39:30

Le taux de chômage diminue de 0,7 point au quatrième trimestre 2017 Chômage au sens du BIT et indicateurs sur le marché du travail (résultats de l’enquête emploi) (BIT) - quatrième trimestre 2017

Image


En moyenne sur le quatrième trimestre 2017, le taux de chômage au sens du BIT est de 8,9 % de la population active en France (hors Mayotte), son plus bas niveau depuis début 2009 : il baisse ainsi de 0,7 point après +0,2 point au trimestre précédent. Par rapport au quatrième trimestre 2016, la baisse est de 1,1 point, la plus forte depuis le premier trimestre 2008.


En France métropolitaine, le nombre de chômeurs diminue de 205 000 au dernier trimestre 2017, à 2,5 millions de personnes ; le taux de chômage baisse ainsi de 0,7 point par rapport au trimestre précédent, à 8,6 % de la population active. Dans le même temps le taux d'emploi augmente de 0,6 point et le taux d'activité est quasi stable (+0,1 point). Le taux de chômage diminue pour toutes les tranches d'âge, en particulier les jeunes et les 25-49 ans.


Parmi les chômeurs, 1,1 million déclarent rechercher un emploi depuis au moins un an. Le taux de chômage de longue durée s'établit ainsi à 3,6 % de la population active. Il diminue de 0,6 point sur le trimestre et de 0,7 point par rapport à fin 2016.

(...)


Article complet sur https://www.insee.fr/fr/statistiques/3326105
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Papibilou
Messages : 6113
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le chômage en France

Message non lu par Papibilou » 15 févr. 2018, 12:08:28

Les grincheux vont vous dire que les chiffres de pôle emploi ne disent pas la même chose. Mais on est sur une bonne tendance.
Néanmoins, la création de 200 000 emplois nets en 2017 (un petit merci à Hollande ?) a été compensé par l’augmentation considérable des travailleurs détachés (plus de 500 000 aujourd'hui) qui ont , en gros, absorbés toutes ces créations.

Avatar du membre
albert
Messages : 9931
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le chômage en France

Message non lu par albert » 15 févr. 2018, 12:32:47

Papibilou a écrit :
15 févr. 2018, 12:08:28
Les grincheux vont vous dire que les chiffres de pôle emploi ne disent pas la même chose. Mais on est sur une bonne tendance.
Néanmoins, la création de 200 000 emplois nets en 2017 (un petit merci à Hollande ?) a été compensé par l’augmentation considérable des travailleurs détachés (plus de 500 000 aujourd'hui) qui ont , en gros, absorbés toutes ces créations.
Je ne veux pas jouer les grincheux mais il y a 3 mois, vous aviez ouvert un sujet sur le chômage incompressible. Selon Artus, il serait d'environ 8.5% alors qu'il était de 7% avant la crise de 2008.
Le dernier chiffre de l'INSEE donne un taux de chômage de 8.9%, soit très proche du taux de chômage structurel selon Artus. Si son analyse est bonne, ça signifie que le chômage va bientôt cesser de baisser et que la croissance va retomber au niveau de la croissance potentielle, soit environ 1%, toujours selon Artus.
On peut alors se demander ce qu'a fait Hollande pour faire baisser le chômage structurel, et je crois bien qu'il n'a rien fait, sauf jouer avec les statistiques et les différentes catégories de chômeurs.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Papibilou
Messages : 6113
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le chômage en France

Message non lu par Papibilou » 15 févr. 2018, 18:26:02

albert a écrit :
15 févr. 2018, 12:32:47
Je ne veux pas jouer les grincheux mais il y a 3 mois, vous aviez ouvert un sujet sur le chômage incompressible. Selon Artus, il serait d'environ 8.5% alors qu'il était de 7% avant la crise de 2008.
Le dernier chiffre de l'INSEE donne un taux de chômage de 8.9%, soit très proche du taux de chômage structurel selon Artus. Si son analyse est bonne, ça signifie que le chômage va bientôt cesser de baisser et que la croissance va retomber au niveau de la croissance potentielle, soit environ 1%, toujours selon Artus.
On peut alors se demander ce qu'a fait Hollande pour faire baisser le chômage structurel, et je crois bien qu'il n'a rien fait, sauf jouer avec les statistiques et les différentes catégories de chômeurs.
Tout à fait. Néanmoins, même si je ne vais pas imputer réellement à Hollande la baisse du chômage, pas plus qu'à Macron d'ailleurs, au moins n'ont-ils pas bloqué les entreprises en les pressurant à outrance à partir de 2014.
L'idée du chômage incompressible est bien dans l'idée de la réforme de la formation professionnelle que veut lancer le gouvernement actuel, puisque si des emplois ne trouvent pas preneurs, ce peut être dans certains cas parce que les gens ne sont pas formés dans le domaine demandeur.

Avatar du membre
albert
Messages : 9931
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le chômage en France

Message non lu par albert » 15 févr. 2018, 18:40:39

Il y a en fait deux causes au fait que le chômage structurel a progressé après la crise de 2008 : la destruction des capacités de production à cause des fermetures d’entreprises et la destruction des compétences des salariés à cause de la progression du chômage de longue durée. Il faut donc certes améliorer l’éducation et la formation, mais il faut aussi défendre l’outil de production et lutter contre le chômage, ce que ni Hollande ni Macron n’ont réussi (ni même cherché) à faire. Aujourd’hui il est question de mettre plusieurs milliards pour rétablir le service national alors que cet argent devrait être mis dans la formation des jeunes.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Incognito
Messages : 2592
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Le chômage en France

Message non lu par Incognito » 15 févr. 2018, 23:07:57

Allez, je vais faire une prédiction: au quatrième trimestre 2018, le taux de chômage BIT sera à 7.9% ou moins.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
albert
Messages : 9931
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le chômage en France

Message non lu par albert » 16 févr. 2018, 06:32:45

Il faudrait qu’il soit à 7% pour qu’on retrouve la situation d’avant la crise de 2008. Sachant qu’à l’époque, on estimait avec raison que 7% était un taux de chômage élevé. Et il ne s’agit que du chômage au sens du BIT, on ne parle même pas de la précarité du travail qui ne fait que s’aggraver. Et là, il faut prendre les chiffres de Pôle Emploi pour avoir une vision plus globale du marché de l'emploi.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
albert
Messages : 9931
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le chômage en France

Message non lu par albert » 16 févr. 2018, 07:12:39

Une baisse du chômage en 2017 inédite et inexpliquée

L’ampleur du recul, de 1,1 point en un an, surprend, à commencer par l’exécutif, qui refuse de crier victoire.

(...)

« La tendance à la baisse était attendue mais pas son ampleur, confirme Éric Heyer, directeur du département analyse et prévision de l’OFCE, un institut keynésien. Même en retournant les indicateurs dans tous les sens, on a du mal à retomber sur nos pieds. »

Révision à la hausse

Les deux récentes annonces de l’Insee, à deux jours d’intervalle, sont tout simplement incompatibles : mathématiquement, il ne peut y avoir 300 000 chômeurs de moins et 250 000 créations nettes d’emplois en 2017 alors que le nombre d’actifs a bondi de l’ordre de 120 000. « Pour atteindre une telle baisse du chômage, il aurait fallu créer deux fois plus d’emplois en un an, soit un demi-million », assure Denis Ferrand, directeur de COE-Rexecode, un institut libéral. Après la hausse surprise de 0,2 point du taux de chômage au troisième trimestre, l’économiste s’attendait à une correction à la baisse de 0,3 ou 0,4 point en fin d’année, « mais pas à une telle performance », en pointant du doigt « la volatilité des chiffres de l’emploi ces derniers mois ».
Il va falloir attendre quelques semaines pour y voir plus clair, et notamment la publication le 13 mars des chiffres définitifs de l’emploi salarié pour 2017, qui pourraient être revus à la hausse. Voire quelques mois, avec surtout la livraison le 17 mai du taux de chômage pour le premier trimestre 2018, qui pourrait replonger ou afficher une révision de la performance du quatrième trimestre 2017.

(...)

Article complet sur www.lefigaro.fr/social/2018/02/15/20011 ... liquee.php
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
asterix
Messages : 1081
Enregistré le : 02 mai 2017, 21:30:08

Re: Le chômage en France

Message non lu par asterix » 16 févr. 2018, 09:14:25

albert a écrit :
15 févr. 2018, 18:40:39
Il y a en fait deux causes au fait que le chômage structurel a progressé après la crise de 2008 : la destruction des capacités de production à cause des fermetures d’entreprises et la destruction des compétences des salariés à cause de la progression du chômage de longue durée. Il faut donc certes améliorer l’éducation et la formation, mais il faut aussi défendre l’outil de production et lutter contre le chômage, ce que ni Hollande ni Macron n’ont réussi (ni même cherché) à faire. Aujourd’hui il est question de mettre plusieurs milliards pour rétablir le service national alors que cet argent devrait être mis dans la formation des jeunes.
Oui, le chômage devient la cause du chômage, en quelque sorte. C'est une réaction en chaîne.

Mais s'il est une chose que je ne comprend pas dans ce pays, c'est que nous budgétisons 35 milliard par ans pour la formation (hors scolarité), et que l'on dise qu'il en faut d'avantage. Alors que tout d'abord, pour former, il faudrait déjà former des formateurs :gratte: , mais ensuite, je ne vois pas en quoi former demande plus d'argent. Je m'explique:

D'abord, les domaines professionnel viables sont ceux qui ont cours dans le présent. Malgré cela, nous formons encore sur des métiers mourants.
Ensuite, dans les secteurs professionnels solides, le savoir faire y existe, donc les formateurs sont tout trouvés. Mais en France, nous avons cette complexité d'esprit qui dit que former est un métier à part. Dans bien d'autre pays, et avec beaucoup de succès, on considère que le meilleur formateur est celui qui est dans la tâche, et non pas en dehors. D'ou la généralisation de la formation par alternance, même parfois dans le domaine universitaire, formation qui au lieu de coûter, participe déjà à l'élévation du PIB.
Donc en France, pour former, il faut monter toute une administration totalement improductive, et asseoir sur des chaises les gens à former, pour leur bourrer le mou dans une position confortable, tout aussi improductive. C'est juste désastreux. Perso, en temps que petit patron, j'ai formé de nombreux jeunes par alternance qui sont actuellement dans la vie active, sans écran, sans photocopieuse, et toujours dans un cadre productif. Cela n'a rien coûté à l'état, ça lui a même rapporter.

Alors la petite musique de la formation... cessez d'essayer d'en faire une symphonie. C'est une comptine pour enfants.

Quand à la mise à niveau, toute les entreprises s'appliquent à ne pas être à la traîne, et dans leur dynamisme, elle sont capables elles même, normalement, d'aller à la pêche de toute nouveauté technologique ou technique. J'évoque là une capacité d'autoformation. Sans compter que dans chaque investissement, informatique ou d'appareil de production, le fournisseur vous vends, soit un didacticiel, soit une formation physique, sur l’utilisation de son produit.

C'est même dans l'esprit Macronien: il faut réapprendre surtout à se "démerder". Il ne l'a pas dit comme ça, mais c'est ce qu'ont compris ceux qui ont l'ouïe fine.

Tous les gens que je connais, qui ont fait moultes stages de formation dans leur carrière, m'ont dit que le resto était pas mal, que le café était bon, que c'était cool et sympa, que ça les a détendu, que le matériel de mise en application n'était pas en fonction, mais que ce n'est pas grave, ils avaient compris la théorie, et que le stage est validé.

Nous n'avons pas besoin d'argent, juste d'un retour de la bonne volonté, un recul de la mauvaise foi, et des mauvais esprits. Traduction: "ne vous demandez pas ce que l'état peut faire pour vous, demandez vous ce que vous pouvez faire pour lui". Cela fera reculer aussi toutes sortes de métiers parasites de l'argent public. Le normatif crée énormément d'emplois qui en fin de comte étouffent l'économie réelle qui les finance. Mais on voit pourtant toute une jeunesse s'engouffrer dans ces métiers de contrôle et de formation, situation confortable et viable autant que la loi dure, mais improductive et tueuse de la création de richesse, tueuse aussi du génie industriel, et de la petite initiative. On se plaindra ensuite que l'argent s'accumule toujours dans les même poches, celles des gros industriels, seuls en capacité de respecter à la lettre toutes ces normes drastiques.

C'est la norme excessive, et elle seule, qui fabrique le chômage, plombe le pouvoir d'achat, et érige les milliardaires. Les crises donnent une caisse de résonance à ce problème.
Vos mains ont un cerveau: ne les mettez pas dans vos poches

Avatar du membre
johanono
Messages : 24519
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Le chômage en France

Message non lu par johanono » 16 févr. 2018, 09:52:51

S'agissant de la formation, il y a deux situations à distinguer :
- La formation continue des salariés qui sont déjà en poste.
- La formation de chômeurs dont les compétences ne correspondent pas aux besoins du marché du travail, et qui doivent donc se former à des métiers pour lesquels il y aura des débouchés.

Il apparaît aujourd'hui que ce sont surtout les salariés déjà en poste qui profitent des dispositifs de formation continue. En revanche, la formation de chômeurs à des métiers offrant de meilleurs débouchés laisse à désirer, et c'est ainsi que l'on se retrouve avec des milliers d'offres d'emplois non pourvues.

Avatar du membre
albert
Messages : 9931
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le chômage en France

Message non lu par albert » 16 févr. 2018, 10:16:12

C’est tout à fait juste, mais concernant les chômeurs, il faut faire attention à leur proposer des formations de qualité, car l’objectif de Pôle Emploi est souvent de les placer quelque part dans des formations bidons pour s’en débarrasser et les faire sortir de la catégorie A. Cela coûte cher et c’est inutile, ils retournent pointer au chômage à la fin de leur formation.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Papibilou
Messages : 6113
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Le chômage en France

Message non lu par Papibilou » 16 févr. 2018, 11:42:12

albert a écrit :
16 févr. 2018, 10:16:12
C’est tout à fait juste, mais concernant les chômeurs, il faut faire attention à leur proposer des formations de qualité, car l’objectif de Pôle Emploi est souvent de les placer quelque part dans des formations bidons pour s’en débarrasser et les faire sortir de la catégorie A. Cela coûte cher et c’est inutile, ils retournent pointer au chômage à la fin de leur formation.
On est tous d'accord la dessus.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Le chômage en France

Message non lu par mordred » 17 févr. 2018, 08:13:45

Le Chômage n'existe pas en France. Les politiciens et hauts-fonctionnaires incapables; les paresseux, oui !
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
albert
Messages : 9931
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Le chômage en France

Message non lu par albert » 17 févr. 2018, 10:15:32

mordred a écrit :
17 févr. 2018, 08:13:45
Le Chômage n'existe pas en France. Les politiciens et hauts-fonctionnaires incapables; les paresseux, oui !
Il y a toujours eu des paresseux, des politiciens et des fonctionnaires incapables, mais le chômage de masse est relativement récent (depuis la fin des 30 glorieuses.)
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Incognito
Messages : 2592
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Le chômage en France

Message non lu par Incognito » 21 févr. 2018, 10:39:34

La forte baisse du chômage ces derniers mois est en ligne avec les indices PMI de ces derniers mois. L’ indice PMI ‘Emploi’ a fortement augmenté dans la deuxième moitié de 2017.
https://www.markiteconomics.com/Survey/ ... ef64080e38
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré