Congé après le décès d'un enfant : qui est responsable de cette bourde ?

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
pierre30
Messages : 8470
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Congé après le décès d'un enfant : qui est responsable de cette bourde ?

Message non lu par pierre30 » 05 févr. 2020, 18:45:00

Baltorupec a écrit :
05 févr. 2020, 15:21:59
Le geste est symbolique. Perdre un enfant est un fait complètement exceptionnel, proclamer que cela puisse mettre en danger les entreprises est ridicule.
Les symboles et la solidarité sont l'apanage de l'état. Alors c'est à l'état de prendre en charge ces situations symboliques (par le biais de la sécu, ou autre).
Les entreprises peuvent être solidaires si elles le décident et si elles en ont les moyens, bien sûr. Beaucoup le font certainement. Mais la solidarité ne se commande pas.
Je trouve l'attitude de ceux qui ont lancé la polémique aussi moche, voire plus moche, que la com du gouvernement.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 55982
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Congé après le décès d'un enfant : qui est responsable de cette bourde ?

Message non lu par Nombrilist » 06 févr. 2020, 07:52:59

La solidarité se commande (sinon, personne ne paierait ses impôts). Le fait du prince, c'est un temps révolu. Bienvenue dans le monde moderne.

pierre30
Messages : 8470
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Congé après le décès d'un enfant : qui est responsable de cette bourde ?

Message non lu par pierre30 » 06 févr. 2020, 09:38:03

Les impots ne sont pas de la solidarité : c'est la mise en commun de moyens utiles à tous (routes, police, …).
Ils servent aussi à la solidarité mais c'est l'état qui les affecte à cela.
Lorsque les gens veulent être solidaires ils ne passent pas par l'état. Même chose pour les entreprises.

Avatar du membre
Hector
Messages : 10147
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Congé après le décès d'un enfant : qui est responsable de cette bourde ?

Message non lu par Hector » 06 févr. 2020, 22:50:10

Yakiv a écrit :
05 févr. 2020, 13:37:13
pierre30 a écrit :
05 févr. 2020, 13:31:24
Le sujet est dramatique, mais la proposition de loi était totalement démago. Croyez vous que 12 jours suffiront ? Dans ce cas c'est la sécu qui prend en charge l'incapacité de travail (la société). Et ça dure généralement bien plus de 12 jours.
La communication de LREM a été pitoyable. Ils sont tombés dans le piège qui était pourtant évident.
Oui, néanmoins il était strictement impossible d'expliquer pourquoi le refus de cette proposition de loi pouvait être envisageable.
La question n'est pas de savoir qui a raison ou tort. Mais face à cette proposition, la population ne pouvait comprendre et accepter autre chose que le "oui".
C'est bien un bel exemple de populisme. La mesure ne coûte rien, 4 millions d'€ à peine; les députés LaREM ont refusé de mettre ces dépenses sur le dos des entreprises et ont refusé de la mettre sur les budgets publics aussi, et ils ont voté NON pensant que personne ne s'inquiéterait de cette broutille. Erreur, au prochain remaniement, Macron va virer Madame Pénicaud, cette sans-coeur n'est ce pas, que tant seront contents de voir partir.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 9802
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)

Re: Congé après le décès d'un enfant : qui est responsable de cette bourde ?

Message non lu par Yakiv » 07 févr. 2020, 08:52:14

pierre30 a écrit :
06 févr. 2020, 09:38:03
Les impots ne sont pas de la solidarité : c'est la mise en commun de moyens utiles à tous (routes, police, …).
Ils servent aussi à la solidarité mais c'est l'état qui les affecte à cela.
Lorsque les gens veulent être solidaires ils ne passent pas par l'état. Même chose pour les entreprises.
Pas d'accord.
l'état est de loin le principal acteur de la solidarité, loin devant la charité ou d'autres initiatives.

Par ailleurs, les services publics sont aussi une forme de solidarité.
Car il y a 2 manières de faire profiter la population d'un service d'ordre, soit chacun le paie ce qui exclut de facto les pauvres de ce service (modèle anarcho-capitaliste, même si peu courant, quoique dans certains pays pauvres seule la sécurité privée est assez efficace), soit le coût est mutualisé au moyen de l'impôt, ce qui permet aux pauvres d'en bénéficier, donc c'est de la solidarité.

Avatar du membre
signora
Messages : 4920
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48

Re: Congé après le décès d'un enfant : qui est responsable de cette bourde ?

Message non lu par signora » 07 févr. 2020, 15:47:06

@Yakiv
Dans le cas présent on ne demande pas à l’impôt de payer cette solidarité. Mais à l'entreprise de le faire ...
Or, faire baisser le coût du travail a un intérêt certain, sur la baisse du chômage, sur les prix.
Encore une fois, j'ai peur qu'une telle mesure ne bénéficie qu'à ceux qui sont bien en place (fonctionnaires... grosses entreprises ...) les petits employeurs pourront ils payer ce coût supplémentaire ?
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 9802
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Europe Ecologie – Les Verts (EELV)

Re: Congé après le décès d'un enfant : qui est responsable de cette bourde ?

Message non lu par Yakiv » 07 févr. 2020, 22:05:20

signora a écrit :
07 févr. 2020, 15:47:06
@Yakiv
Dans le cas présent on ne demande pas à l’impôt de payer cette solidarité. Mais à l'entreprise de le faire ...
Or, faire baisser le coût du travail a un intérêt certain, sur la baisse du chômage, sur les prix.
Encore une fois, j'ai peur qu'une telle mesure ne bénéficie qu'à ceux qui sont bien en place (fonctionnaires... grosses entreprises ...) les petits employeurs pourront ils payer ce coût supplémentaire ?
Oui, car heureusement, les cas sont rares.
Néanmoins, je suis d'accord, on aurait au moins pu se poser la question au lieu, comme ça s'est passé, de laisser le choix entre la validation de la proposition de loi et l'inhumanité.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 55982
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Congé après le décès d'un enfant : qui est responsable de cette bourde ?

Message non lu par Nombrilist » 08 févr. 2020, 09:03:27

Comme l'a expliqué le député qui a proposé cette loi, le basculement sur le financement publique est très simple à faire et c'est probablement ce qui sera fait.

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré