Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
En ligne
Avatar du membre
Hector
Messages : 12004
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Hector » 02 nov. 2021, 22:26:04

Nolimits a écrit :
02 nov. 2021, 13:34:56
Macron annonce une allocation pour les 16-25 ans les plus précaires en échange d'une formation
Le président Emmanuel Macron veut proposer à certains jeunes sans emploi une allocation allant jusqu’à 500 euros par mois en échange de formation ou d’accompagnement.
Emmanuel Macron a annoncé ce mardi 2 novembre le lancement au 1er mars 2022 d’un “Contrat Engagement Jeune”, proposant aux moins de 26 ans sans formation ni emploi depuis plusieurs mois une allocation allant jusqu’à 500 euros par mois en échange de 15 à 20 heures par semaine de formation ou d’accompagnement.
ICI
Je ne pense pas être HS, les 2 sujets sont extrêmement liés.
Maintenant, l'état va payer les jeunes "en échange" d'une formation...(et pour ceux qui ne souhaitent pas de cet "échange", je suppose qu'on continuera de leur verser les minimas sociaux...).
Dur dur de donner à ses propres gamins le goût de l'effort, le sens de la responsabilité individuelle devant ce genre de mesures.
La campagne électorale de Macron commence à coûter cher. En plus c'est le genre de réforme sur lesquels on ne revient jamais.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Camille
Messages : 1629
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Camille » 03 nov. 2021, 11:47:50

artragis a écrit :
02 nov. 2021, 18:16:33
je suppose qu'on continuera de leur verser les minimas sociaux..
ça n'existe pas les minima sociaux pour les 16-25.
désormais, on paye les jeunes pour qu'ils accomplissent quelque chose (se former et travailler) qui est simplement normal.
non. Se former coûte cher, et payer les jeunes en formation, l'ENS, Saint Cyr et consor le font depuis deux siècles maintenant.

Et les compagnons du devoir et leur apprentissage aussi d'ailleurs.
Merci d'apporter un peu de nuance à ce débat contre les réactions pavloviennes de certains ici.

Effectivement, se former coûte cher et les 16-25 ans non étudiants ne reçoivent aucune aide, de quelle que nature que ce soit. Je vous mets au défi de trouver un boulot quand vous avez zéro expérience et très peu de qualifications. C'est une charge que doivent supporter les parents et inutile de vous rappeler qu'on ne choisit pas sa famille.
Et en attendant d'être formé, ce qui peut durer 4, 6 ou 12 mois, il faut bien subvenir à ses besoins. Voyez ça comme un investissement pour éviter à devoir payer le RSA une fois qu'ils auront 25 ans.

En ligne
Avatar du membre
Hector
Messages : 12004
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Hector » 03 nov. 2021, 20:59:20

Je me demande quand même comment dans un pays qui dépense autant pour donner de l'éducation et de la formation aux jeunes on arrive à avoir des jeunes de 22-25 ans sans formation qualifiante.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60690
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Nombrilist » 04 nov. 2021, 00:48:25

Hector a écrit :
03 nov. 2021, 20:59:20
Je me demande quand même comment dans un pays qui dépense autant pour donner de l'éducation et de la formation aux jeunes on arrive à avoir des jeunes de 22-25 ans sans formation qualifiante.
On a surtout des offres d'emploi qui recherchent toutes des non-débutants.

Avatar du membre
artragis
Messages : 8061
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par artragis » 04 nov. 2021, 09:06:59

Et bon quand on a 80% d'une classe d'âge avec un diplôme, ça veut dire que 20% ne l'ont pas.
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

En ligne
Camille
Messages : 1629
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Camille » 04 nov. 2021, 09:32:21

Il y a également un culte du diplôme en France. Les passerelles et réorientations professionnelles peuvent être difficiles et freinées par la possession ou non de ce prérequis. Or, les formations sont de qualités très variables (encore plus pour la formation continue, où il y a un hold-up des fonds publics [CPF] par les centres de formation privés).

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 15151
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Narbonne » 04 nov. 2021, 11:23:28

Ce sont des jobs pénibles et mal payés. Avant, c'était surtout les polonais, les portugais, les espagnols ... et les italiens qui les prenaient, ensuite les maghrébins. Cela a toujours été des immigrés. La seconde, troisième génération n'en veut plus.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Papibilou
Messages : 10442
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Papibilou » 04 nov. 2021, 15:20:03

Narbonne a écrit :
04 nov. 2021, 11:23:28
Ce sont des jobs pénibles et mal payés. Avant, c'était surtout les polonais, les portugais, les espagnols ... et les italiens qui les prenaient, ensuite les maghrébins. Cela a toujours été des immigrés. La seconde, troisième génération n'en veut plus.
Tout à fait. Ces jobs continueront à être pénibles, il faut donc beaucoup mieux les payer.

En ligne
Avatar du membre
Hector
Messages : 12004
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Hector » 04 nov. 2021, 23:41:03

Camille a écrit :
04 nov. 2021, 09:32:21
Il y a également un culte du diplôme en France. Les passerelles et réorientations professionnelles peuvent être difficiles et freinées par la possession ou non de ce prérequis. Or, les formations sont de qualités très variables (encore plus pour la formation continue, où il y a un hold-up des fonds publics [CPF] par les centres de formation privés).
Le CPF demeure financé par les entreprises, l'argent est collecté par la Caisse des Dépôts et Consignations depuis 2019 et la CDC alimente le CPF. Je me demande d'ailleurs où est le hold-up avec cette innovation macronneuse qui doit faire ces preuves. Mais ce sont des subtilités qui vous échappent, à moins que vous ne soyez une spécialiste de la désinformation.

Sinon, on commence à manquer de banquiers d'affaires. Je recommande aux français d'en licencier un au mois d'avril 2022 car pour mener des fusions-acquisitions louches il est jupitérien. :woohoo2:
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Papibilou
Messages : 10442
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Papibilou » 06 nov. 2021, 09:09:55

Hector a écrit :
04 nov. 2021, 23:41:03
Camille a écrit :
04 nov. 2021, 09:32:21
Il y a également un culte du diplôme en France. Les passerelles et réorientations professionnelles peuvent être difficiles et freinées par la possession ou non de ce prérequis. Or, les formations sont de qualités très variables (encore plus pour la formation continue, où il y a un hold-up des fonds publics [CPF] par les centres de formation privés).
Le CPF demeure financé par les entreprises, l'argent est collecté par la Caisse des Dépôts et Consignations depuis 2019 et la CDC alimente le CPF. Je me demande d'ailleurs où est le hold-up avec cette innovation macronneuse qui doit faire ces preuves. Mais ce sont des subtilités qui vous échappent, à moins que vous ne soyez une spécialiste de la désinformation.

Sinon, on commence à manquer de banquiers d'affaires. Je recommande aux français d'en licencier un au mois d'avril 2022 car pour mener des fusions-acquisitions louches il est jupitérien. :woohoo2:
Il me semble qu'il existe beaucoup de formations dont la finalité pour l'emploi m'échappe un peu. Qu'il existe des cours d'œnologie pour les rares personnes qui se destinent à cette profession, soit, qu'il y ait des formations de réparation de voiture pour ceux qui veulent devenir mécanos, soit, mais ces formations ne doivent pas être destinées à développer les connaissances pour les activités de loisirs.
Donc il y a, je crois, beaucoup trop de ces formations bidons qui ne sont destinées qu'à faire rentrer de l'argent dans des instituts de formation et dans les poches de formateurs. La formation c'est plus de 30 milliards, une bagatelle !
NB : vous avez aussi la gestion du stress, apprendre l'anglais même quand vous ne l'utiliserez jamais, etc...

En ligne
Camille
Messages : 1629
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Camille » 06 nov. 2021, 17:38:53

Hector a écrit :
04 nov. 2021, 23:41:03
Camille a écrit :
04 nov. 2021, 09:32:21
Il y a également un culte du diplôme en France. Les passerelles et réorientations professionnelles peuvent être difficiles et freinées par la possession ou non de ce prérequis. Or, les formations sont de qualités très variables (encore plus pour la formation continue, où il y a un hold-up des fonds publics [CPF] par les centres de formation privés).
Le CPF demeure financé par les entreprises, l'argent est collecté par la Caisse des Dépôts et Consignations depuis 2019 et la CDC alimente le CPF. Je me demande d'ailleurs où est le hold-up avec cette innovation macronneuse qui doit faire ces preuves. Mais ce sont des subtilités qui vous échappent, à moins que vous ne soyez une spécialiste de la désinformation.
Peu importe qui collecte le truc, ce sont des prélèvements obligatoires (environ 1 % de la masse salariale), complétés par des financements publics. Quant aux formations, elles sont pour beaucoup aussi onéreuses que médiocres, Papibilou en a cité quelques-unes.

Sur le site du CPF, je suis par exemple tombée sur une formation de 9 heures en groupe ET en distanciel pour apprendre quelques bases rudimentaires en informatique et utiliser son environnement numérique de travail. Le prix ? 1 800 € pour l'équivalent d'un cours Youtube. Du hold-up. On parle des loyers gonflés par les APL, ici on est dans un cas de figure encore pire. Et c'est loin d'être un cas isolé. À ce tarif-là, je peux comprendre qu'on préfère apprendre à gérer son stress et à se masser les pieds.

En ligne
Avatar du membre
Hector
Messages : 12004
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Hector » 07 nov. 2021, 08:41:15

C'est bien, vous critiquez la formation française, moi aussi. Les instituts de formation "privés" sont pour une partie aux mains de mafieux socialistes qui vendent de la soupe.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

En ligne
Camille
Messages : 1629
Enregistré le : 23 avr. 2020, 13:45:48

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Camille » 07 nov. 2021, 11:45:45

Mouais, si vous le dites. On attend donc que la bonne droite vienne mettre de l'ordre et remplacer les socialistes parmi les formateurs et la direction (spoiler : il n'y aura pas beaucoup de volontaires).

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 60690
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Pénurie de main-d'oeuvre : de plus en plus de secteurs touchés

Message non lu par Nombrilist » 07 nov. 2021, 11:56:23

Ils sont forts ces socialistes pour garder la main sur tout pendant si longtemps alors que leur parti n'existe même plus et que de toute façon, historiquement, c'est la droite qui a toujours été majoritaire localement (d'où le Sénat toujours à droite).

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré