L'emploi garanti des fonctionnaires va être remit en cause ?

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31161
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 03 févr. 2010, 18:07:00

Bonjour,
 Les relations entre gouvernement et syndicats de fonctionnaires risquent de se tendre encore plus autour de deux dossiers, la future réforme des retraites et un projet de décret sur la mobilité qui fissure la garantie d'emploi dans la Fonction publique. Ce projet utilise les principes d'une loi sur la mobilité des fonctionnaires, votée l'été dernier.    «Le fonctionnaire dont l'emploi a vocation à être supprimé» peut «être placé en réorientation professionnelle», prévoit l'article 2 du texte. Dans un second temps, ce fonctionnaire «peut être licencié» après trois refus d'affectation, prévoit l'article 10.  Une telle réforme risque d'affecter leur mission de «neutralité et d'impartialité», a jugé mardi sur Europe 1 le secrétaire général des fonctionnaires CGT, Jean-Marc Canon. Si le fonctionnaire est «corvéable à merci, si demain il peut être licencié», «comment pourra-t-il s'opposer à des actes éventuellement délictueux de son employeur public ?», s'est-il demandé, en prenant l'exemple d'un maire qui voudrait «favoriser une association, en dépit du bon sens».  Le ministre de la Fonction publique Eric Woerth a jugé ce changement «profondément normal» mardi sur France Info, en affirmant que les emplois proposés à un fonctionnaire dont le poste est supprimé tiennent «compte de ses capacités, de sa formation, de ses contraintes familiales ou de contraintes géographiques». Si, pour la troisième fois, «la personne refuse, c'est qu'au fond, elle n'a plus envie de travailler dans l'administration» et il n'y a «pas de raison que l'administration continue à ce moment-là à payer», a-t-il jugé. L'entourage du ministre a rappelé que le projet de décret, présenté le 11 février au Conseil supérieur de la Fonction publique, «ne concernera que la fonction publique d'Etat». «Jusqu'ici, les changements d'affectation imposés passaient par une commission administrative paritaire (CAP). Là, il n'y aura plus aucune discussion, plus aucune transparence, tout se fera de gré à gré», dans le bureau du supérieur hiérarchique, a déploré Anne Balthazar (FO).  Le projet de décret prévoit un passage en CAP lors du licenciement, mais pas pour la mise en «réorientation», faisant craindre à FO l'apparition d'une «nouvelle catégorie de fonctionnaires», à «épée de Damoclès au dessus de la tête». Ce texte «très lourd», «dangereux pour la carrière des fonctionnaires», a été rédigé «sans concertation» a déclaré à l'AFP Brigitte Jumel (CFDT), qui se joindra à une intersyndicale le 8 février, alors qu'elle n'avait pas appelé à la manifestation du 21 janvier contre les réductions d'effectifs.  Autre motif d'inquiétude, le risque de voir, dans le cadre de la réforme globale des retraites à laquelle va s'atteler le gouvernement cette année, la pension des fonctionnaires calculée sur les 25 meilleures années, comme dans le privé, au lieu des six derniers mois. «Aucune question n'est taboue. Celle de la pension sur les six derniers mois de salaire dans la fonction publique se pose évidemment», a déclaré samedi au Figaro le premier ministre François Fillon. Mais, a-t-il ajouté, il faut tenir compte «du fait que les primes ne sont pas intégrées dans le calcul» des pensions. «Le gouvernement veut remettre en cause les retraites et pensions de tous les salariés» et «prétend dissimuler ses objectifs par le tintamarre médiatique autour de l'égalité de traitement entre fonctionnaires et salariés du privé», a réagi FO dans un communiqué mardi. La FSU a pour sa part estimé qu'une harmonisation entre les secteurs public et privé, «n'a de sens qu'en terme d'objectifs communs».  Qu'en pensez vous ?  A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 03 févr. 2010, 18:24:00

je trouve scandaleux que l'état se permette de modifier les contrats passés avec les fonctionnaires, alors qu'il interdit cela aux entreprises privées, ce qui est normal.

En revanche pour les nouveaux statuts, si ils sont applicables aux nouveaux agents, qui auront donc accepté ces modifications, je ne vois pas d'inconvénient.

je suis par ailleurs très amusé par le discours du cégétiste qui argumente en posant le fonctionnaire comme gardien et juge de la bonne conduite des élus .... elle est bien bonne.

Reste le pb du chomage qui n'est pas abordé. Les fonctionnaires d'état ne cotisent pas et ne sont pas admissibles à l'assedic.

Pour les retraites, comme c'est un gouvernement de droite, c'est l'harmonisation ou le nivellement par le bas, solution plus que discutable quand à son équité.

Comme le dit la FSU c'est peut être l'occasion de remonter les pensions du privé, ex : les 5 meilleures années consécutives sur les 20 dernières années, et pareil pour les fonctionnaires ....

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 03 févr. 2010, 18:46:00

lancelot a écrit :je trouve scandaleux que l'état se permette de modifier les contrats passés avec les fonctionnaires, alors qu'il interdit cela aux entreprises privées, ce qui est normal.
En revanche pour les nouveaux statuts, si ils sont applicables aux nouveaux agents, qui auront donc accepté ces modifications, je ne vois pas d'inconvénient.

je suis par ailleurs très amusé par le discours du cégétiste qui argumente en posant le fonctionnaire comme gardien et juge de la bonne conduite des élus .... elle est bien bonne.

Reste le pb du chomage qui n'est pas abordé. Les fonctionnaires d'état ne cotisent pas et ne sont pas admissibles à l'assedic.

Pour les retraites, comme c'est un gouvernement de droite, c'est l'harmonisation ou le nivellement par le bas, solution plus que discutable quand à son équité.

Comme le dit la FSU c'est peut être l'occasion de remonter les pensions du privé, ex : les 5 meilleures années consécutives sur les 20 dernières années, et pareil pour les fonctionnaires ....
Celà serait le rêve, mais ou prendraient ils l'argent? mais les fonctionnaires eux partent avec la retraite basée sur le dernier mois

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 03 févr. 2010, 20:23:00

Rectification :... les six derniers mois.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 03 févr. 2010, 20:41:00

Oui, les 6 derniers mois, avantage considérable ... qu'il n'est pas juste  de remettre en cause pour les contrats en cours, mais qu'il faut revoir d'urgence pour les nouveaux arrivants.
Et dans le cadre des nouvelles entrées, fixons un nouveau cadre public = privé et dans la foulée, je serais tenté de dire :
pourquoi ne pas avoir un seul cadre juridique en france sur les salaires, à savoir même obligation de cotisations retraites et chomage, ainsi que l'ursaff.

cela serait à la fois plus simple (donc moins cher) et plus juste, donc mieux ....

Je suis un farouche partisan de la solidarité et de la protection sociale, mais vous l'aurez remarqué ... cela étant ..., il faudra bien un jour que le cout du travail soit le même partout. Les caisses, et le budget de l'état seront beaucoup plus faciles à gérer la transparence sera plus nette et l'égalité y gagnera également.

Le compromis reste à trouver ... je suis pessimiste.

Lou
Messages : 228
Enregistré le : 12 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par Lou » 03 févr. 2010, 20:41:00

Allez les antis fonctionnaire lachez vous pour une fois vous avez de quoi dire icon_lol

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 03 févr. 2010, 21:02:00

Je suis pas anti fonctionnaire, la meilleure preuve en est que je refuse que l'existant soit modifié et que si modification il y aelle n'intervienne que dans le cas de nouveaux contrats conclus, ce que personne n'est obligé d'accepter, mais que ceux qui l'acceptent ne viennent pas dire qu'on les a trompés.

C'est tout .... et si c'est cela être anti fonctionnaire ... alors je suis anti fonctionnaire.

Je crois tout simplement que lorsque dans le privé on autorise un tas de choses, et on en dépénalise le reste, personne chez les fonctionnaires personne ne s'en émeut, ce qui en dit long sur leur humanité..

Alors il serait temps de faire un constat et un bilan. pouvons nous continuer a  permettre a des gens d'avoir des emplois a vie dont seuls les 6 derniers mois de leur carrière seront pris en compte pour leur retraite alors que dans le même temps, pour payer cette masse de dettes car les fonctionnaires ne cotisent pas, dans le privé, on réduit les pensions des salariés en prenant en compte leurs 25 meilleurs années, dont les trous dus au chômage, aux temps partiels, etc .... ce qui fera qu'a l'arrivée ce seront eux qui paieront par l'impôt les retraites des fonctionnaires, en plus de la leur, et se retrouveront avec des pensions ridicules.

Que les fonctionnaires en prennent conscience et arrêtent de demander la solidarité des autres sans vouloir accorder la leur.

C'est cela la situation actuelle ...

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 03 févr. 2010, 21:12:00

La vraie inégalité en France, c'est plutôt entre les employés des PME de moins de 50 salariés et les employés des grandes entreprises !


Pas de sections syndicales, pas de comité d'entreprise, pas de dynamique sociale ( ni crèche, nu mutuelle d'entreprises, ni de chèques déjeuners)


Et je peux vous dire qu'il y a beaucoup d'administrations (Mairie, Maison de retraite) qui ressemblent à des PME !!

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 04 févr. 2010, 07:11:00

Vu de Belgique :

-le déplacement des fonctionnaires,qu'il s'agisse d'affectation géographique ou de changement de service, fait partie de leur statut du moment où ils sont maintenus dans leur grade. Il est tout simplement impensable qu'un fonctionnaire refuse quoi que ce soit (pas même une fois !). La sanction immédiate, c'est d'être rétrogradé. Je note toutefois qu'un déplacement en Belgique, cela n'emmène pas bien loin  icon_confused

- pour le calcul des retraites, il est effectué sur le salaire moyen des 5 dernières années. Et se calcule en 60èmes, avec un maximum de 45/60èmes. En outre, les salaires sont assez bas, et la possibilité d'une retraite relativement confortable est considérée comme un paiement différé. Personne ne demande l'équivalence avec les retraites du privé, qu se calculent sur des périodes plus courtes et comprennent d'autres avantages.

Pour les doléances de anonyme concernant les salariés des PME, c'est assez marrant :

- en France, il n'y a que 5 % des syndiqués. C'est dire si tout le monde s'en bat l'oeil !
- forcément, il n'y a pas de crèche dans une boite de 10 salariés, dont un seulement a des bébés ! Maisles frais de crèches sont déductibles des revenus professionnels, ce qui compense largement.
- les chèques repas sont offerts dans de très nombreuses PME, ce sont même souvent les plus importants.
- une PME nr'a pas besoin évidemment de "comité d'entreprise" : quand on est une poignée, tout le monde tutoie généralement le patron et l'appelle par son prénom, et tout se discute en famille.
- il n'y a pas non plus de pointeuse ...

Bref, dans les PME, personne ne veut de ce système d'usines que anonyme déplore ...

 
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 04 févr. 2010, 11:38:00

la chambre bleue a écrit :Rectification :... les six derniers mois.
Oui excusez moi, mais j'ai omis d'indiquer que bien souvent juste avant ils montaient d'échelon, et partaient donc avec ce dernier échelon comme base!

anonyme
Messages : 1256
Enregistré le : 15 juin 2009, 00:00:00

Message non lu par anonyme » 04 févr. 2010, 17:19:00

Ce qui est parfaitement compréhensible quand on demande à un adjoint administratif dans certains cas, de faire le boulot d'un attaché de direction pour 1500 euros par mois !!

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 04 févr. 2010, 17:57:00

Certes mais dans le privé on peu se brosser .... et cela c'est pas normal, quand les fonctionnaires font grève ils nous expliquent que c'est pour notre bien, et qu'il faut être solidaire ....
Le sont ils eux ?
Non jamais, se sont ils émus quand la retraite du privé a été réduite comme peau de chagrin avec ces 25 meilleures années ? Que nenni ...

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 05 févr. 2010, 09:06:00

Ce qui est parfaitement compréhensible quand on demande à un adjoint administratif dans certains cas, de faire le boulot d'un attaché de direction pour 1500 euros par mois !!
Il n'y a pas que l'argent, et être choisi pour fair un boulot plus qualifié est déjà un plaisir.

Mais pour anonyme, qui semble sensible de la tire-lire, si ce travail doit durer un certain temps, il est généralement attribué à l'agent une prime appellée "fonctions supérieures"...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 05 févr. 2010, 11:20:00

mareaction a écrit :
anonyme a écrit :Rectification :... les six derniers mois.
Oui excusez moi, mais j'ai omis d'indiquer que bien souvent juste avant ils montaient d'échelon, et partaient donc avec ce dernier échelon comme base!
Et ça te retire quoi, à toi ????????????????????????????
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mareaction
Messages : 453
Enregistré le : 12 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : partout

Message non lu par mareaction » 05 févr. 2010, 14:15:00

lucifer a écrit :
mareaction a écrit :
la chambre bleue a écrit :Rectification :... les six derniers mois.
Oui excusez moi, mais j'ai omis d'indiquer que bien souvent juste avant ils montaient d'échelon, et partaient donc avec ce dernier échelon comme base!
Et ça te retire quoi, à toi ????????????????????????????
Rien, sinon des impots, et surtout lorsque j'entends les syndicats se plaindre! jamais ils ne l'ont fait pour le privé! et ils nous parlent d'équité???

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré