Emploi en Hauts-de-Seine : échec du recours au privé

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23293
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 16 mars 2010, 21:32:00

http://www.localtis.info/cs/ContentServ ... 0259627483…
Après un échec du recours au privé, les Hauts-de-Seine pourraient revenir vers Pôle emploi

Le conseil général des Hauts-de-Seine (CG92), à majorité UMP, ne renouvellera pas le marché passé en 2006 avec la société privée Ingeus pour l'accompagnement des Rmistes dans l'emploi, une expérience jugée trop chère par rapport à son efficacité, selon une note du CG92.
Ce marché, conclu à l'époque où Nicolas Sarkozy présidait le conseil général, avait suscité les critiques de l'opposition de gauche (PS, PCF, Verts), certains élus dénonçant une "privatisation" de l'action sociale pour des résultats incertains.
Quatre ans après, "le coût de ce marché apparaît comme important au regard des résultats obtenus par Ingeus", résume une note de synthèse élaborée par les services du CG92 et qui a été récemment dévoilée aux élus.
Les principales critiques portent sur le nombre de personnes accompagnées et sur le maintien dans l'emploi durable. Le marché, dont le budget "devrait s'élever à 18,1 millions d'euros", visait des personnes bénéficiant du RMI depuis plus de deux ans.
Au cours de la période 2006-2010, soit la durée du marché, 5.011 chartes d'adhésion ont été signées, sur un objectif initial de 6.500, ce qui constitue "clairement un motif d'insatisfaction", "d'autant que les moyens de communication déployés et facturés par le prestataire ont été très importants" (990.890 euros), souligne la note.
Sur ces 5.011 personnes accompagnées par Ingeus, 2.121 ont obtenu un emploi, un taux de 42% qui "peut paraître important", mais seulement 492 bénéficiaires sont restés dans l'emploi au bout de douze mois, contre un "objectif contractuel de 900 bénéficiaires au minimum".
Sur les autres retours à l'emploi, 708 n'ont duré que six mois et 918 n'ont duré que trois mois, des résultats jugés "très insuffisants".
"Avec la mise en oeuvre du RSA, le département des Hauts-de-Seine pourrait désormais confier le placement dans l'emploi principalement à Pole emploi, au travers, par exemple, d'une convention de partenariat", conclut la note.
Au plan national, le gouvernement a fait le choix en 2009 de recourir à des structures privées pour accompagner 320.000 chômeurs, en complément de Pôle emploi, bien que les évaluations démontrent que la plus-value du service public, quand il met les moyens, est supérieure à celle des opérateurs privés.
Ingeus, filiale d'une entreprise australienne, a été écartée du marché malgré une présence en France depuis 2005. L'Australie a privatisé à partir de 1998 l'accompagnement des chômeurs.
AFP
Si même le Sarkozistan reconnait l'inefficacité du privé dans la lutte contre le chômage...
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18881
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 16 mars 2010, 21:35:00

Le privé est plutôt efficace dans la lutte pour le chômage.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49436
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 16 mars 2010, 21:38:00

Cela fait un an que le canard enchaîné dénonce ce genre de chose.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8586
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Köln, NRW, Teutonnie
Contact :

Message non lu par racaille » 16 mars 2010, 22:09:00

Ha !

(Etonnant non ?)
"Comme son fils Titus lui reprochait d'avoir imposé l'urine, Vespasien lui mit sous le nez l'argent qu'avait rapporté l'impôt lors des premières rentrées et lui demanda s'il était incommodé par l'odeur." - Suétone

lambertini
Messages : 3119
Enregistré le : 29 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : normandie

Message non lu par lambertini » 21 mars 2010, 19:18:00

le privé est pas meilleur pour la reinsertion, car des emploies il ni on a plus.
je suis inscrit au chaumage depuis 6 mois , et je n ai eu aucunes proposition
la caravane passe et les chiens aboient

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 22 mars 2010, 09:25:00

Deux remarques :

- pourquoi avoir choisi UNE agence ? En Belgique, où nous avons un sustème de "tickets-services" par exemple, toute agence qui le souhaite et signe la charte peut se lancer sur le marché. Elles sont plus de 1.000, souvent petites PME locales ne faisant que cela, et ça tourne très bien.

- mais faire les comptes du travail de l'agence citée sur ses résultts dans la durée est de la pure manipulation ! L'agence n'est responsable ni de la minable compétence des gens qu'elle a à caser, ni de leur stabilité. Tout le monde sait que de très nombreux chômeurs n'acceptent de se fouler quelques mois que pour réactiver leur chômage.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49436
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 22 mars 2010, 09:31:00

Tout ce qu'on voit, c'est qu'à taux de réussite égal avec pôle-emploi, le privé coûte plus cher à la France que le public. Si la France était une entreprise privée, que choisirait-elle de faire ? A ton avis, mps ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 22 mars 2010, 23:03:00

Il est difficile de savoir ce qui coûte le plus cher, le Pôle Emploi ne prenant sans doute pas en considération de traitement de ses fonctionnaires ou ses frais de fonctionnement.

Moi, je mettrais tout le monde en concurrence ! Les services publics et toutes les agences qui en ont envie, avec une rémunération par chômeur casé (et même éventuellement une surprime pour les non qualifiés)

Mais je serais aussi très attentives aux gens qui se font lourder après quelques mois (mauvaise volonté, incompétence, calcul sordide pour relancer leurs droits au chômage ?)
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23293
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 22 mars 2010, 23:59:00

mps a écrit :Il est difficile de savoir ce qui coûte le plus cher, le Pôle Emploi ne prenant sans doute pas en considération de traitement de ses fonctionnaires ou ses frais de fonctionnement.
Bien sûr que si.
Moi, je mettrais tout le monde en concurrence ! Les services publics et toutes les agences qui en ont envie, avec une rémunération par chômeur casé (et même éventuellement une surprime pour les non qualifiés)

Mais je serais aussi très attentives aux gens qui se font lourder après quelques mois (mauvaise volonté, incompétence, calcul sordide pour relancer leurs droits au chômage ?)
Donc tu reproduirais à l'identique la "réforme" qui a été tentée avec les résultats que l'on sait.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 mars 2010, 07:39:00

Pour le 1 : bien sûr que non !

Pour le 2 : non, je reproduirais ce qui se passe avec succès en Belgique : pas UNE agence, mais un marché ouvert à toutes les bonnes volontés, et rétribué uniquement aux résultats.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23293
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Message non lu par El Fredo » 23 mars 2010, 09:56:00

mps a écrit :Pour le 1 : bien sûr que non !
Dans ce cas comment pourrait-on comparer les coûts de placement des chômeurs entre Pôle Emploi et agences privées ? Si on y arrive (et qu'au passage on montre que le privé coûte 3 fois plus cher que le public, cf Rapport Charpy) c'est qu'on arrive bien à chiffrer le premier, CQFD.
Pour le 2 : non, je reproduirais ce qui se passe avec succès en Belgique : pas UNE agence, mais un marché ouvert à toutes les bonnes volontés, et rétribué uniquement aux résultats.
Ce que je t'explique, c'est que cette méthode a été testée en France, avec des résultats calamiteux. J'ignore les causes qui font qu'elle aurait fonctionné en Belgique et pas en France, mais on peut facilement en déduire qu'elles ne sont pas liées au mode d'organisation du marché du placement des chômeurs.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 mars 2010, 12:27:00

 ... tu compares des pommes et des poires. D'un côté, un "gros machin public" qui a un tas de missions différentes, et dont il est impossible d'établir les coûts par type d'activité. De deuxsième part, un contrat avec une seule gorsse société privée de placement. Et enfin un système ouvert, où toute agence peut jouer le jeu, et n'est payée qu'à la pièce, si j'ose ainsi dire.

Le système belge n'est pas à mettre au conditionnel :il fonctionne arfaitement, et a permis en ces deux années de crises de n'avoir quasi aucune augmentation du chômage (2009 : + 23.000 chômeurs - 20.000 nouveaux emplois)

Placée das des circonstances similaires à celles de la France, la Blegique en est déjà à rembourser sa dette.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 23 mars 2010, 13:45:00

L'échec de l'expérience du 92 n'est pas le seul. Beaucoup de régions / départements ont tenté l'expérience, à chaque fois les couts étaient bien supérieurs au public et l'efficacité au mieux égale.
C'est aussi le cas pour les délégations de reclassement (en cas de plan social) ... echec total ....
 
D'autre part, les chiffres du chomage belge ne sont pas du tout ceux que tu annonces, je crois que Nombrilist te les as déjà fourni.

 

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 mars 2010, 15:57:00

La prévision budgétaire était de 50.000 chômeurs de plus en 2009 : le contrôle d'il y a deux jours a fait apparaître qu'ils n'étaient que 23.000.

Et les caisses sociales signalent parallèlement la création de 20.000 emplois.

D'où la marge inespérée dégagée par le Budget, la pluie d'or que nous pouvons faire tomber sur la Police et les Pompiers, tout en remboursant une (modeste) partie de la dette.

Ombriliste n'aurait pu donner ces chiffres, qui datent d'hier.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
avatabanana
Messages : 1038
Enregistré le : 06 oct. 2009, 00:00:00

Message non lu par avatabanana » 23 mars 2010, 16:38:00

Pour une fois on a des chiffres.

Dommage que l'on ait pas les mêmes pour la partie publique.

Coût et taux de réussite ?

Les résultats du privé son faibles (environ 75 à 80% de l'engagement) mais quels sont les résultats des fonctionnaires ?

Bien sûr les seules économies possibles sont sur les gars du privé ...

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré