Whirlpool, Tati, Areva... Ces restructurations qui vont marquer le prochain quinquennat

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Répondre
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31742
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Whirlpool, Tati, Areva... Ces restructurations qui vont marquer le prochain quinquennat

Message non lu par politicien » 02 mai 2017, 07:31:03

Bonjour,
Deux candidats en visite à Amiens chez Whirpool mercredi. Deux offres de repreneurs crédibles pour le site confirmées vendredi. L'incendie allumé dans les Hauts-de-France, au passage de la caravane de la présidentielle, a vite été circonscrit. Les fins de quinquennat s'accommodent mal des conflits sociaux dont la médiatisation peut rebattre les cartes électorales.

En 2012, on se souvient des efforts déployés par Nicolas Sarkozy pour éviter le naufrage fracassant de la compagnie de ferry SeaFrance. Les noms de repreneurs avaient afflué de toute la planète et le montant des indemnités exceptionnelles proposées aux 880 salariés s'était envolé. Le président sortant avait eu moins de chance avec Florange, dont l'annonce de la fin des derniers hauts fourneaux avait servi la campagne de son adversaire, François Hollande. En 2007, à Hénin-Beaumont, la fermeture de l'usine Samsonite avait convaincu Marine Le Pen d'en faire son terrain électoral et d'y briguer la députation.

(...)

Tati, cédé par le groupe Eram, a déjà fait l'objet d'une offre ferme de la part de l'enseigne de distribution Gifi avant même l'annonce officielle de sa mise en redressement. Dans l'improbable affaire William Saurin, les créanciers viennent d'accepter de renoncer à 300 millions d'euros de dettes, tandis qu'une coopérative bretonne va donner une nouvelle chance à la branche charcuterie du groupe et à ses marques emblématiques, comme Madrange ou Paul Prédault.

(...)

Autre indicateur inquiétant, sur la même période, les dossiers de procédure amiable sont en augmentation. Ce dispositif confidentiel, permet à une entreprise de réunir ses partenaires et d'obtenir l'appui d'un administrateur avant d'être en cessation de paiement et de se retrouver à la barre du tribunal de commerce. "Cela permet d'éviter la publicité et de trouver une solution de façon plus sereine", reconnaît Benoît Desteract, directeur général de Themis. Plus de 25 gros dossiers seraient actuellement en suspens, dont ceux du club de rugby parisien le Stade Français, de groupes de distribution textile et du secteur de l'énergie.

(...)

http://www.lejdd.fr/economie/whirlpool- ... at-3315860
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50102
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Whirlpool, Tati, Areva... Ces restructurations qui vont marquer le prochain quinquennat

Message non lu par Nombrilist » 02 mai 2017, 07:32:47

C'est pas grave. Macron va tous les sauver avec son plan de formation.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6010
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Whirlpool, Tati, Areva... Ces restructurations qui vont marquer le prochain quinquennat

Message non lu par Hector » 02 mai 2017, 07:43:55

politicien a écrit :
02 mai 2017, 07:31:03
Bonjour,
Deux candidats en visite à Amiens chez Whirpool mercredi. Deux offres de repreneurs crédibles pour le site confirmées vendredi. L'incendie allumé dans les Hauts-de-France, au passage de la caravane de la présidentielle, a vite été circonscrit. Les fins de quinquennat s'accommodent mal des conflits sociaux dont la médiatisation peut rebattre les cartes électorales.

En 2012, on se souvient des efforts déployés par Nicolas Sarkozy pour éviter le naufrage fracassant de la compagnie de ferry SeaFrance. Les noms de repreneurs avaient afflué de toute la planète et le montant des indemnités exceptionnelles proposées aux 880 salariés s'était envolé. Le président sortant avait eu moins de chance avec Florange, dont l'annonce de la fin des derniers hauts fourneaux avait servi la campagne de son adversaire, François Hollande. En 2007, à Hénin-Beaumont, la fermeture de l'usine Samsonite avait convaincu Marine Le Pen d'en faire son terrain électoral et d'y briguer la députation.

(...)

Tati, cédé par le groupe Eram, a déjà fait l'objet d'une offre ferme de la part de l'enseigne de distribution Gifi avant même l'annonce officielle de sa mise en redressement. Dans l'improbable affaire William Saurin, les créanciers viennent d'accepter de renoncer à 300 millions d'euros de dettes, tandis qu'une coopérative bretonne va donner une nouvelle chance à la branche charcuterie du groupe et à ses marques emblématiques, comme Madrange ou Paul Prédault.

(...)

Autre indicateur inquiétant, sur la même période, les dossiers de procédure amiable sont en augmentation. Ce dispositif confidentiel, permet à une entreprise de réunir ses partenaires et d'obtenir l'appui d'un administrateur avant d'être en cessation de paiement et de se retrouver à la barre du tribunal de commerce. "Cela permet d'éviter la publicité et de trouver une solution de façon plus sereine", reconnaît Benoît Desteract, directeur général de Themis. Plus de 25 gros dossiers seraient actuellement en suspens, dont ceux du club de rugby parisien le Stade Français, de groupes de distribution textile et du secteur de l'énergie.

(...)

http://www.lejdd.fr/economie/whirlpool- ... at-3315860
Qu'en pensez vous ?
Whirlpool et Tati ne sont rien. Il va y avoir des réorganisations beaucoup plus conséquentes dans le paysage des sociétés et des usines françaises à l'échelle du prochain quinquennat. On peut se poser des questions sur EDF, ENGIE et sa filiale SUEZ, VEOLIA, AIR FRANCE, les banques SG, CA, BNP, le raffinage, le reste de la sidérurgie, le ciment ou les conséquences des fusions de Lafarge Holcim et d'Heidelberger - Italcementi (Calcia) ne sont pas encore là, sur Air France, la SNCF, sur Airbus, sur Dassault, sur Thales.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6604
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Whirlpool, Tati, Areva... Ces restructurations qui vont marquer le prochain quinquennat

Message non lu par Nolimits » 02 mai 2017, 13:23:20

La vie continue quoi ! Il n'y aura donc pas de "révolution" comme on nous l'annonce !

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31742
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Whirlpool, Tati, Areva... Ces restructurations qui vont marquer le prochain quinquennat

Message non lu par politicien » 01 oct. 2017, 18:16:20

Social : gérés par Macron ministre, ces dossiers vont rattraper le Président

Quelques reprises d'entreprises, pilotées quand Emmanuel Macron était à Bercy, tournent aujourd'hui moins bien que prévu.

Quelques reprises d'entreprises, pilotées quand Emmanuel Macron était à Bercy, tournent aujourd'hui moins bien que prévu.

Le four de l'aciérie des Dunes s'est éteint samedi matin à Leffrinckoucke et ne se rallumera plus. Le maire de la petite commune du Nord a essayé en vain d'empêcher l'arrêt de l'activité du site, mais le groupe sidérurgique Ascométal est au plus mal. A Bercy, on négocie dans la plus grande discrétion une issue à la crise que traverse l'industriel. Leffrinckoucke est l'un des deux sites que son ancien propriétaire, Vallourec, voulait fermer. Il avait été repris par Ascométal grâce à l'intervention d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie et au prix d'un montage complexe, ficelé par ses équipes. Le repreneur promettait alors d'injecter 25 millions d'euros sur le site pour sa reconversion. Sa santé financière est aujourd'hui jugée préoccupante…


Lire aussi : Pourquoi Emmanuel Macron retourne à Whirlpool


Comme Ascométal, quelques dossiers sont classés à haut risque par un exécutif épargné depuis quelques mois par les mises en redressement et les plans de sauvegarde douloureux. "C'est plutôt calme en ce moment", reconnaît Guilhem Brémond, avocat spécialisé dans les défaillances d'entreprises.

Macron pourrait être rattrapé par ces entreprises qui semblaient tirées d'affaire


(...)




Article complet sur http://www.lejdd.fr/politique/social-ge ... nt-3451541
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Whirlpool, Tati, Areva... Ces restructurations qui vont marquer le prochain quinquennat

Message non lu par Francis_15 » 07 oct. 2017, 23:16:57

On prevoit une émigration de masse au Quebec, pour caser tous les futurs chômeurs, du boulot pour Airbus et les chantier de Saint-Nazaire donc ...

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Whirlpool, Tati, Areva... Ces restructurations qui vont marquer le prochain quinquennat

Message non lu par mordred » 08 oct. 2017, 15:01:18

Donc, si je comprends bien, nos amis politiciens s'intéressent aux entreprises en crise au lieu de bosser sur le coût du travail; responsable de la crise de ces entreprises ! :zinzin:
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Francis_15
Messages : 3593
Enregistré le : 04 oct. 2016, 12:29:58

Re: Whirlpool, Tati, Areva... Ces restructurations qui vont marquer le prochain quinquennat

Message non lu par Francis_15 » 08 oct. 2017, 15:41:26

mordred a écrit :
08 oct. 2017, 15:01:18
Donc, si je comprends bien, nos amis politiciens s'intéressent aux entreprises en crise au lieu de bosser sur le coût du travail; responsable de la crise de ces entreprises ! :zinzin:
Qu'est-ce qui te fait croire que c'est le cout du travail qui est en cause ?

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré