Retraites: Woerth donne le coup d'envoi

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 26 juin 2010, 12:00:00

Discrimination sur l'âge, c'est interdit en France.

Encore une belle preuve des abus de pouvoir qui règnent dans les entreprises. Ils respectent les lois qui les arrangent. Ainsi ils respectent la loi sur les "qualifications et l'expérience" pour que cela leur serve de prétexte, mais ils ne respectent pas la loi contre les discriminations au travail ;)

Quand l'embauche sera une décision collective dans l'entreprise suite aux mesures prises par le gouvernement du front de gauche, toutes les lois seront respectées et il n'y aura plus ce problème.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 26 juin 2010, 12:14:00

Logan, je connais un peu les lois (loin de les connaitre toutes) du travail.
Même si je suis assez ok avec toi, dis toi qui si nous les respections toutes (ouvriers ou patrons), tout le monde resterait chez soi car une loi va toujours à l'encontre d'une autre loi (les patrons le savent très bien), et , fait assez nouveau, les ouvriers se penchent enfin sur cette particularité: d'où l'engorgement des prudhommes.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 26 juin 2010, 12:29:00

La discrimination (tout court) c'est interdit en france, mais c'est impossible à prouver, un patron restant libre d'embaucher qui il veut.
Saisir le conseil de prud'hommes ne change rien dans ce cas, car d'une part il y a toujours la liberté pour le patron d'embaucher qui il veut, et d'autre part, le contrat de travail n'étant pas signé (refus d'embauche) le CPH ne peut  juger de la conformité de la relation contractuelle.

C'est au civil que cela se passe, ou au pénal ... (encore faut il que le procureur suive, ce qui n'est généralement pas le cas).

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 26 juin 2010, 12:32:00

@ Lucifer

La preuve que non, dès que la décision devient collective, il n'y a plus ce genre de problème.

Les discriminations ça n'existe pas dans les entreprises du type SCOP ou les entreprises autogérées par les travailleurs. Alors après, on n'est pas à l'abris, suffit qu'une majorité de racistes, de mysogines ou d'égoistes peuplent l'entreprise, mais ça limite quand même grandement les risques, on observe toujours qu'un groupe prendra toujours des décisions plus proches de l'intérêt général et plus raisonnables en moyenne qu'un tyran.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 26 juin 2010, 12:50:00

Logan, je ne te parle pas des propositions de ton pati, mais de la situation présente.
Lancelot n'a pas tord: si je suis patron, (et je vais pousser le bouchon encore + loin, et que je n'ai pas envie d'embaucher un black), il sera très difficile de prouver que c'est pour celà que je ne l'ai pas pris.
La loi contre la discrimination est une mascarade, car dans la plupart des cas, elle est inapplicable. Première rêgle, ne jamais prendre un patron pour un abruti , car si il l'est, il a forcement (à part les nantis) un e intelligence certaine, ainsi qu'une approche des textes de lois sur le travail, qui lui permet de détourner assez aisement tout le systeme.
Je ne fais pas une généralité: la vie m'a appris qu'il y a des c... en bas comme il y en a en haut. La malhonnêteté n'est pas l'apanage des patrons, elle est égale partout.

M^me le systeme dont du parles, c'est à dire l'idée de ton parti, serait forcement détourné à court terme.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 26 juin 2010, 14:44:00

Les discriminations ça n'existe pas dans les entreprises du type SCOP ou les entreprises autogérées par les travailleurs.
icon_biggrin icon_biggrin icon_biggrin  Il n'y a pas plous racistes que les travailleurs dont tu te gargarises.

Essaie de te présenter comme mécano "blanc" dans un garage maghrébin : tu vas voir !

Autre cas célèbre chez VW-Forest : une grève incroyable, faisant suite à une série de saborages inouïs, parce que la Direction avait nommé un excellent maghrébin contre-maître.

Ou encore : une saga infernale chez les éboueurs de Bruxelles, parce que les "belges" ne voulaient pas partager leurs vestiaires avec des "moins belges".

Qu'est-ce que tu t'imagines ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 26 juin 2010, 18:04:00

Peu de rapport, mais presque.
J'ai vu une ets de batiment, de 25 salariés, où un mec a tapé un jeune embaucé. Le mec en quastion était délégué CGT.
Et bien la moitié de cette petite boite, pour épaulé leur copain, a exigé au nom de la CGT de virer le jeune pour éviter au vieux des problèmes. Le patron a eu le choix entre viré un jeune arrivé en retard pour cause de retard sncf en gare, ou se mettre à dos au moins 10 salariés syndiqués.
Résultat, le môme a été viré.

Certains patrons sont des enfants de coeur à côté de certains syndiqués.
Voilà l'exemple d'une boite comme tu la vois, logan.

Voilà tes écrits: Quand l'embauche sera une décision collective dans l'entreprise suite aux mesures prises par le gouvernement du front de gauche, toutes les lois seront respectées et il n'y aura plus ce problème.
Je viens de te citer le résultat d'une boite où on demande l'avis des salariés à + de 50% (démocratiquement).

Ca te fait toujours réver, quand c'est les employés qui pratiquent la discrimination ? icon_cool
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 26 juin 2010, 18:16:00

Que ce soit parmis les employés ou parmi les patrons ce sont les rapports de domination / soumission qui foutent la me.... Pourquoi ne trouve-t-on pas de tels comportements dans les entreprises dont je parle où les décisions importantes comme l'organisation du travail / les salaires / les embauches et les licenciements sont collectives et non pas l'affaire d'un chef qui décide tout seul ou qui décide en fonction des exigences d'un conseil d'administration dominé par des actionnaires ?

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 26 juin 2010, 18:39:00

logan a écrit : Que ce soit parmis les employés ou parmi les patrons ce sont les rapports de domination / soumission qui foutent la me.... Pourquoi ne trouve-t-on pas de tels comportements dans les entreprises dont je parle où les décisions importantes comme l'organisation du travail / les salaires / les embauches et les licenciements sont collectives et non pas l'affaire d'un chef qui décide tout seul ou qui décide en fonction des exigences d'un conseil d'administration dominé par des actionnaires ?
Et c'est dans la nature humaine, Logan, et ça n'a rien à voir avec un quelconque parti politique.
Peut importe qui sera au pouvoir, ou qui sera patron, ou qui sera employé, le systeme ne changera jamais car il n'est que le reflet de l'être humain et de la façon dont il cree ses sociétés depuis des milliers d'années.
Je ne dis pas que ce que tu pense est mauvais, au contraire, mais la domination de l'homme sur l'homme date de la nuit des temps.
C'est donc qu'il a ça dans ses gênes.
Notre côté animal n'a pas totalement disparu, et ce besoin d'être au dessus des autres et de gouverner est tout auusi applicable à Melanchont qu'il l'est à Srakozy.
Du moment qu'il y a marqué "pouvoir", il y a marqué "soumission". Et ça continuera ainsi.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 26 juin 2010, 19:12:00

La nature humaine c'est aussi depuis 3000 ans de civilisation d'essayer de s'émanciper des états naturels et néfastes de notre condition humaine. C'est ainsi que nous avons inventé la démocratie par exemple.
Donc ce n'est pas qqchose d'inéluctable, c'est quelquechose que socialement nous pouvons changer. Le pouvoir, quand il est démocratique, n'est pas un pouvoir de domination / soumission.
En l'occurence la prochaine étape, et on ne pourra pas y couper, c'est la démocratie dans les entreprises.

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 26 juin 2010, 19:22:00

Les gènes humain, on a appris à les masquer depuis 3000 ans, mais ne pas croire qu'ils ne sont plus là, ou bien qu'ils ont changés.
La preuve, une fois au pouvoir, que ce soit president, ministre , ou même patron, la vraie nature reapparait sans tarder.
Regarde le film "l'experience", un film allemand dont je raffole.
Prends 12 mecs au hazard qui ne se connaissent pas, mets les dans une prison en en mettant 6 matons et 6 prisonniers.
Et là, observe ce que l'être humain a d'implanter au fond de lui ressort chez ceux qu'on a mis maton en très peu de temps.
Le fameux rapport "dominé/dominant.

C'est pourquoi je ne remets pas en cause ton idée (qui est assez louable) mais son application quand on connait la nature humaine, qui n'est rien de plus que la nature animale qu'on dissimule afin de creer des sociétés, chose assez rare chez les animaux.
Ils vivent en groupe, mais très peu vivent en société. Les abeilles et les formis, elles, sont en société. Et poutant, des milliers d'insectes s'unissent pour une élue: leur reine.
Donc domaine "dominant/dominé" ou si tu prefere, des milliers de personne soumis à une seule
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 26 juin 2010, 19:42:00

Nos constructions sociales ne font pas disparaître nos pulsions naturelles, elles permettent de nous organiser de manière à ce que personne ne puisse à cause de ces pulsions nuire aux autres. Pour être plus précis, il s'agit avec la démocratie de remplacer tous les liens de domination / soumission par des liens de coopération, d'amitié et d'entraide.

On voit qu'au fil du temps ces constructions sociales sont assimilées par les générations et deviennent quasi-naturelles. Malheureusement, nous n'assimilons pas que de "bonnes constructions sociales".

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 26 juin 2010, 20:26:00

La ou le bas blesse, c'est lorsque 'il  faudra remplacer la corruption par autre chose. Hé oui, par définition, les corrupteurs sont aussi des corrompus, ou l'ont été. Cette tendance génétique (c'est d'ailleurs ce qui me fait haïr le néo libéralisme, lorsqu'ils se revendique du droit naturel, selon ce courant ) ne se gommera pas comme cela. Il y aura toujours des individus, pour décider du sort des autres. Si la gauche est plus développée (que la droite) à ce niveau, il n'en demeure pas moins que le passé, récent, et l'orientation actuelle de la politique mondiale, qui est devenue un casino financier, et qui n'a pour seul but que de renflouer sans cesse les bulles, nous démontre qu'une forme de corruption : le profit à court terme qui peu à peu devient la raison de vivre sur un pied élevé d'une certaine classe, et qui au passage démontre par son comportement que le système le plus absurde qui soit peut exister grace a ce sentiment qui anime bon nombre d'entre nous, et qui s'appelle la cupidité.
Cette forme de corruption, je l'appelle de la perversion.

maintenant, comment fait on pour empêcher l'homme de ne penser qu'a lui et pas aux autres ?

En ligne
Avatar du membre
artragis
Messages : 7083
Enregistré le : 29 janv. 2009, 00:00:00
Compte Twitter : @francoisdambrin
Contact :

Message non lu par artragis » 26 juin 2010, 20:44:00


maintenant, comment fait on pour empêcher l'homme de ne penser qu'a lui et pas aux autres ?
connexe au sujet, j'avais écrit ça sur mon blog : http://artragis.skyrock.com/2846193328-Don.html
Sinon, je pense que les hommes pensent bien aux autres. Le premier rapport de l'homme à autrui est la pitié. Ce rapport a deux implication : l'altruisme et le sentiment de supériorité. En partant de ça on explique facilement le "paradoxe humain".
http://zestedesavoir.com une association pour la beauté du zeste.

logan
Messages : 1868
Enregistré le : 02 avr. 2009, 00:00:00

Message non lu par logan » 26 juin 2010, 21:43:00

lancelot a écrit : La ou le bas blesse, c'est lorsque 'il  faudra remplacer la corruption par autre chose. Hé oui, par définition, les corrupteurs sont aussi des corrompus, ou l'ont été. Cette tendance génétique (c'est d'ailleurs ce qui me fait haïr le néo libéralisme, lorsqu'ils se revendique du droit naturel, selon ce courant ) ne se gommera pas comme cela. Il y aura toujours des individus, pour décider du sort des autres. Si la gauche est plus développée (que la droite) à ce niveau, il n'en demeure pas moins que le passé, récent, et l'orientation actuelle de la politique mondiale, qui est devenue un casino financier, et qui n'a pour seul but que de renflouer sans cesse les bulles, nous démontre qu'une forme de corruption : le profit à court terme qui peu à peu devient la raison de vivre sur un pied élevé d'une certaine classe, et qui au passage démontre par son comportement que le système le plus absurde qui soit peut exister grace a ce sentiment qui anime bon nombre d'entre nous, et qui s'appelle la cupidité.
Cette forme de corruption, je l'appelle de la perversion.

maintenant, comment fait on pour empêcher l'homme de ne penser qu'a lui et pas aux autres ?
pas besoin

il ne faut pas compter sur la vertu des élus, il faut au contraire toujours les considérer comme corruptibles ( il ne faut jamais partir sur des hyppothèses optimistes pour construire qqchose mais sur les hyppothèses les plus pessimistes possible ), bref ce qu'il faut faire c'est mettre en place des institutions qui obligent les élus à agir avec vertu
leur demander de rendre des comptes et les rendre révocables par exemple est un minimum, sans cela ils sont en situation d'irresponsabilité

ensuite il faut rendre les pouvoirs au peuple, là encore ça se fait au niveau des institutions et des lois
ex : on ne soumet pas la BCE au jugement d'agences de notation privées, c'est donner du pouvoir qui normalement appartient au peuple à ces agences, si on a besoin d'évaluer la viabilité d'actifs financiers, on le fait nous même par des gens qui rendent des comptes et qu'on peut révoquer à tout moment
ex : on ne laisse pas à un président de la république le choix entre passage par parlement ou par référendum de la ratification d'un traité, on oblige le passage par référendum pour tout transfert ou modification de souveraineté, parce que la souveraineté appartient au peuple, et pas à des parlementaires

benjamin constant l'écrivait pendant la révolution, le problème avec le pouvoir c'est quand on le laisse à l'arbitraire de quelqu'un, pour que le pouvoir ne soit plus néfaste il faut s'assurer qu'il corresponde toujours à tous les niveaux à la volonté des citoyens, et il faut lui poser des limites, lui interdire tout ce que l'on juge néfaste pour nos libertés, pour notre intégrité, et notre dignité

tout cela n'est qu'une histoire d'organisation, il ne s'agit pas de changer les humains, il s'agit de s'organiser autrement pour qu'on ne puisse plus se nuir les uns aux autres, tout simplement, il s'agit de changer les relations qui existent entre nous, bannir interdire toute relation de domination / soumission dans tous les compartiments de la société

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré