Pourquoi les pensions de retraite risquent de baisser dès 2019

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
albert
Messages : 9455
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Pourquoi les pensions de retraite risquent de baisser dès 2019

Message non lu par albert » 09 nov. 2017, 19:56:29

johanono a écrit :
09 nov. 2017, 19:28:40
Vous êtes dans la théorie du complot. Rien ne vous permet d'affirmer des choses pareilles. Les réformes successives de nos systèmes de retraites sont motivées par l'urgence financière : nos systèmes de retraite sont très largement déficitaires, il faut, soit trouver d'autres sources de financement, soit baisser les dépenses (c'est-à-dire les pensions de retraite).
Une autre solution serait de réduire le chômage et de supprimer les exonérations accordées depuis plus de 20 ans aux employeurs, mais ça suppose une toute autre politique.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14343
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pourquoi les pensions de retraite risquent de baisser dès 2019

Message non lu par Narbonne » 09 nov. 2017, 19:58:07

et augmenter les salaires
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50333
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Pourquoi les pensions de retraite risquent de baisser dès 2019

Message non lu par Nombrilist » 09 nov. 2017, 20:40:53

johanono a écrit :
09 nov. 2017, 19:28:40
Nombrilist a écrit :
08 nov. 2017, 20:11:19
albert a écrit :
08 nov. 2017, 09:27:01
L'objectif ultime (et caché) est de baisser les retraites par répartition pour créer un système par capitalisation à côté.
C'est évident. L'objectif à terme est de rendre la pension de retraite invivable et donc d'obliger les gens à travailler jusqu'à la fin de leur vie par la force des choses, sauf pour ceux qui auront pu se constituer une complémentaire.
Vous êtes dans la théorie du complot. Rien ne vous permet d'affirmer des choses pareilles. Les réformes successives de nos systèmes de retraites sont motivées par l'urgence financière : nos systèmes de retraite sont très largement déficitaires, il faut, soit trouver d'autres sources de financement, soit baisser les dépenses (c'est-à-dire les pensions de retraite). Ce sont au contraire ceux qui ne veulent pas réformer qui condamnent nos systèmes de retraite à des déficits toujours plus importants, donc à une mort certaine.
La théorie du complot ? As-tu remarqué que toi et moi devrons cotiser 43 ans (possiblement 44) avant d'avoir une retraite à taux plein ? Personnellement, cela m'envoie à l'âge de 72 ans pour un taux plein pour études longues et chômage. Et merci de ne pas me répondre que l'âge max est de 67 ans, car bien évidemment, ça va bouger et continuer à augmenter.
Quant aux systèmes de retraite qui seraient déficitaires, il ne faut pas oublier que le papy boom sera bientôt passé et que le nombre de personnes à la retraite va commencer à décroître et il ne faut pas oublier aussi que les impôts des plus riches diminuent au lieu d'augmenter.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Papibilou
Messages : 5468
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: Pourquoi les pensions de retraite risquent de baisser dès 2019

Message non lu par Papibilou » 10 nov. 2017, 10:02:50

Nombrilist a écrit :
09 nov. 2017, 20:40:53
johanono a écrit :
09 nov. 2017, 19:28:40
Nombrilist a écrit :
08 nov. 2017, 20:11:19
albert a écrit :
08 nov. 2017, 09:27:01
L'objectif ultime (et caché) est de baisser les retraites par répartition pour créer un système par capitalisation à côté.
C'est évident. L'objectif à terme est de rendre la pension de retraite invivable et donc d'obliger les gens à travailler jusqu'à la fin de leur vie par la force des choses, sauf pour ceux qui auront pu se constituer une complémentaire.
Vous êtes dans la théorie du complot. Rien ne vous permet d'affirmer des choses pareilles. Les réformes successives de nos systèmes de retraites sont motivées par l'urgence financière : nos systèmes de retraite sont très largement déficitaires, il faut, soit trouver d'autres sources de financement, soit baisser les dépenses (c'est-à-dire les pensions de retraite). Ce sont au contraire ceux qui ne veulent pas réformer qui condamnent nos systèmes de retraite à des déficits toujours plus importants, donc à une mort certaine.
La théorie du complot ? As-tu remarqué que toi et moi devrons cotiser 43 ans (possiblement 44) avant d'avoir une retraite à taux plein ? Personnellement, cela m'envoie à l'âge de 72 ans pour un taux plein pour études longues et chômage. Et merci de ne pas me répondre que l'âge max est de 67 ans, car bien évidemment, ça va bouger et continuer à augmenter.
Quant aux systèmes de retraite qui seraient déficitaires, il ne faut pas oublier que le papy boom sera bientôt passé et que le nombre de personnes à la retraite va commencer à décroître et il ne faut pas oublier aussi que les impôts des plus riches diminuent au lieu d'augmenter.
Je pense vraiment que Johanno a raison.
Un pays, je ne sais plus lequel , a adopté une adaptation de l'âge de la retraite à la durée moyenne de vie. Pourquoi pas ?
Le papy boom c'est des gens nés après la guerre et qui ont entre 67 (nés en 1950) et 72 ans (nés à partir de 1945). Ils ne sont pas près de quitter les rangs des retraités. Sauf très grosses grippe. :D
Quant aux années d'études vous pouvez les racheter pour votre retraite, non ? :zinzin:

Avatar du membre
johanono
Messages : 23344
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Pourquoi les pensions de retraite risquent de baisser dès 2019

Message non lu par johanono » 10 nov. 2017, 10:22:35

albert a écrit :
09 nov. 2017, 19:56:29
Une autre solution serait de réduire le chômage et de supprimer les exonérations accordées depuis plus de 20 ans aux employeurs, mais ça suppose une toute autre politique.
Que d'idées reçues dans ces propos. S'il existait une recette miracle pour réduire le chômage, ça se saurait. Si tu en as une, n'hésite pas à te présenter à la présidentielle, pour faire profiter les Français de ta science.

En tout état de cause, on ne peut pas faire dépendre l'équilibre financier de notre système de retraites d'un (très hypothétique) retour au plein emploi.
Narbonne a écrit :
09 nov. 2017, 19:58:07
et augmenter les salaires
C'est une immense stupidité qu'affirmer cela. Déjà, il faudra nous expliquer comment il serait possible de décréter une augmentation généralisée des salaires, notamment dans le privé. Et à supposé que ce soit possible, une telle mesure risque de bouleverser l'équilibre financier déjà précaire de nombreuses entreprises.
Nombrilist a écrit :
09 nov. 2017, 20:40:53
La théorie du complot ? As-tu remarqué que toi et moi devrons cotiser 43 ans (possiblement 44) avant d'avoir une retraite à taux plein ? Personnellement, cela m'envoie à l'âge de 72 ans pour un taux plein pour études longues et chômage. Et merci de ne pas me répondre que l'âge max est de 67 ans, car bien évidemment, ça va bouger et continuer à augmenter.
Oui, et alors ? Tu es dans la théorie du complot en ce sens que nous explique que les réformes des systèmes de retraite adoptées ces dernières années, et celles à venir, serait motivée par le souci de développer les retraites par capitalisation. Je te dis non : elles sont motivées par des contraintes bassement financières, à savoir que dans le contexte démographique actuel, le système est largement déficitaire, et qu'il n'est plus possible d'accroître encore l'effort financier demandé aux actifs.

Donc oui, les réformes engagées auront pour effet de retarder l'âge de départ en retraite. Je ne le conteste pas. Mais il n'y a pas d'autre choix (sauf à augmenter encor les cotisations pesant sur les actifs). Tout le reste n'est que baratin.
Quant aux systèmes de retraite qui seraient déficitaires, il ne faut pas oublier que le papy boom sera bientôt passé et que le nombre de personnes à la retraite va commencer à décroître et il ne faut pas oublier aussi que les impôts des plus riches diminuent au lieu d'augmenter.
Nous sommes en plein dans le papy-boom. Il n'est pas près de disparaître. Le baby-boom s'est étendu approximativement entre 1945 et 1975. Ce sont des gens nés approximativement en 1955 qui partent actuellement en retraite. Si on considère une espérance de vie de 85 ans, les gens nés en 1945 commenceront à mourir en 2030. En 2030, les gens nés en 1975 auront 55 ans et ne seront pas encore partis en retraite. Les gens nés en 1975 ne partiront en retraite qu'à partir de 2040, et ne mourront que bien plus tard...

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14343
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Pourquoi les pensions de retraite risquent de baisser dès 2019

Message non lu par Narbonne » 10 nov. 2017, 10:28:22

Le rachat d'une année d'études supérieures revient à environ 5 000€. On peut racheter jusqu'à 3 ans. On peut aussi compléter des années incomplètes de quelques trimestres
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Pourquoi les pensions de retraite risquent de baisser dès 2019

Message non lu par mordred » 10 nov. 2017, 11:37:51

Plein-Emploi = peu de cotisations Chômage.
Report d'une partie des cotisations Chômage vers les caisses de retraite.
Beaucoup moins d'importations = Plein-Emploi !
Beaucoup moins de fonctionnaires = de l'air pour l'Economie et pour les particuliers.

J'ai UN BEP-CAP.
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
albert
Messages : 9455
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Pourquoi les pensions de retraite risquent de baisser dès 2019

Message non lu par albert » 10 nov. 2017, 12:33:02

johanono a écrit :
10 nov. 2017, 10:22:35
Je te dis non : elles sont motivées par des contraintes bassement financières, à savoir que dans le contexte démographique actuel, le système est largement déficitaire, et qu'il n'est plus possible d'accroître encore l'effort financier demandé aux actifs.
Non, le système n'est pas "largement déficitaire", il est quasiment à l'équilibre aujourd'hui.
Lorsque Macron mettra en place un système par capitalisation (vous n'y croyez pas mais vous verrez...), l'effort demandé aux actifs sera plus important...
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré