Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Intérie

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Intérie

Message non lu par Hector » 16 nov. 2017, 21:26:11

Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Intérieur

16 nov. 2017, 09:03:22

Un appel à la grève a été lancé par plusieurs syndicats pour protester contre les réformes du gouvernement.

Image


[img]data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==[/img]Manifestation de la CGT et FO contre les réformes du gouvernement, le 16 novembre 2017 à Paris. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir
Nouvelle journée de mobilisation contre le gouvernement. A l'appel de la CGT, FO, Solidaires, la FSU, l'Unef et l'UNL, les salariés et étudiants ont été invités à faire grève et à manifester pour "défendre les intérêts" des secteurs public et privé. A Paris, le cortège a réuni 8 000 participants selon la préfecture de police (40 000 selon la CGT). En France, le nombre de manifestants s'est élevé à 80 000 personnes, selon le ministère de l'Intérieur. 


Un mot d'ordre général contre la politique du gouvernement. Au-delà des ordonnances de la loi Travail, les syndicats s'insurgent contre la hausse de la CSG, les mesures d'économies dans la fonction publique et s'inquiètent de la future réforme de l'assurance-chômage. 


Jean-Claude Mailly veut "tirer la sonnette d'alarme"Le leader de Force ouvrière a défilé jeudi matin à Marseille. "On veut tirer la sonnette d'alarme sur des dossiers à venir, comme l'assurance-chômage et, l'an prochain, l'assurance-retraite", a-t-il déclaré à la presse.


Peu de perturbations. Dans le ciel comme sur les rails, cette grève a été peu suivie.










19h25 : 80 000 personnes ont manifesté dans toute la France, d'après les chiffes du ministère de l'Intérieur.


19h05 : Jean-Luc Mélenchon a décidé de manifester contre la loi travail à Marseille, où il est élu député. "Il faut qu'il y ait une unité de toutes les forces syndicales et politiques pour empêcher l'abrogation du Code du travail", a-t-il lancé devant les caméras.


(AFPTV)






17h09 : Nous vous avons donné tout à l'heure les chiffres de la police concernant la participation à la manifestation contre les ordonnances Travail à Paris (8 000 personnes). Voici cette fois les chiffres de la CGT, qui viennent d'être communiqués : 40 000 personnes.



16h32 : Le cortège lillois retenu devant L'hermitage Gantois en raison de l'arrivée de l'équipe de France participant à la #CoupeDavis. Savoureux #Lille https://t.co/jbtLkhxUD3


17h12 : Yannick Noah et les joueurs de l'équipe de France de tennis ont brièvement interrompu le cortège des manifestants lillois contre les ordonnances Travail. Les Bleus, qui se préparent en vue de leur finale face à la Belgique au stade Pierre-Mauroy, rapporte le Huffington Post, essayaient simplement de rejoindre leur hôtel, en plein sur le tracé de la manifestation.


16h09 : Selon les chiffres de la police, 8 000 personnes manifestent en ce moment à Paris, contre les ordonnances Travail. Lors des dernières manifestations interprofessionnelles, la participation était de 24 000 personnes (le 12 septembre) et de 16 000 personnes (le 21 septembre), toujours selon les chiffres de la police.


Image(JULIEN MATTIA / SPUTNIK / AFP)


Image(CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP


14h32 : Pour la quatrième fois depuis la rentrée, les manifestants à la politique "libérale" d'Emmanuel Macron défilent. Ils manifestent pour "défendre les intérêts" des secteurs public et privé et espèrent être entendus par un gouvernement, déjà passé à d'autres réformes. Voici le reportage de France 2.


Manifestation à Marseille
13h54 : Si le cortège s'apprête à partir à Paris, des défilés ont eu lieu dans les grandes villes de France ce matin. Voici les reportages de nos confrères à Bordeaux, Rennes et Brest.


13h49 : Code du travail, assurance-chômage, retraite... Les manifestants contre la politique d'Emmanuel Macron, qu'ils jugent libérale, défilent pour la quatrième journée de mobilisation depuis la rentrée. Ils dénoncent les ordonnances, en vigueur depuis septembre.


11h55 : "Il n'est jamais trop tard."


Jean-Luc Mélenchon défile à Marseille contre la politique du gouvernement, où se trouve également le leader de Force ouvrière. Pour lui, "le président Macron a un plan de marche anti-social" et "c'est maintenant que ça se passe".



11h24 : A Grenoble aussi, les syndicats défilent contre la politique d'Emmanuel Macron, rapporte France 3 Alpes. Le cortège rassemble la CGT, FO, Solidaires, la FSU et des organisations de jeunesse (Unef, UNL, Fidl).


Image

(XAVIER SCHMITT / FRANCE 3 ALPES)
11h12 : Manifestation #LoiTravailXXL #Lorient 16 novembre #CGT


Image


11h11 : Des opposants à la politique d'Emmanuel Macron sont notamment rassemblés à Lorient (Morbihan) et Aurillac (Cantal).


10h34 : A Nantes (Loire-Atlantique), le cortège des manifestants opposés à la politique d'Emmanuel Macron est prêt à partir.


Image


Image

(LOIC VENANCE / AFP)
10h22 : "Nous alertons le gouvernement surs les discussions à venir", déclare sur BFMTV Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière. Selon lui, cette nouvelle journée de mobilisation a un objectif : dire à l'exécutif "attention, on surveille ça comme du lait sur le feu", poursuit-il, évoquant les futures négociations, notamment celle sur l'assurance chômage.


10h14 : @VDNLens une manifestation de #CGT se prépare sur Lens


Image


10h14 : Les manifestations contre la politique d'Emmanuel Macron se mettent en place partout en France. Un habitant de Lens partage une photo sur Twitter.


Article complet sur http://www.francetvinfo.fr/economie/emp ... 70818.html
IL semble que la journée de grèves et manifestations d'aujourd'hui a tourné au fiasco pour les syndicats. La France aurait elle changé ces derniers mois ? :gratte:
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
johanono
Messages : 24223
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par johanono » 16 nov. 2017, 21:54:31

Les tentatives des syndicats de mobilisation des travailleurs face à la politique de Macron ne sont pas couronnées de succès. Les appels à manifester mobilisent manifestement assez peu. Mais ça ne veut pas dire que la politique de Macron fait consensus. Cela veut simplement dire qu'il y a une forme de découragement de la part de beaucoup de gens qui auraient peut-être manifesté en d'autres temps.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50919
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par Nombrilist » 16 nov. 2017, 22:42:47

Personnellement, j'ai bien compris qu'on peut râler autant qu'on veut, ça ne change rien. Alors tant pis, la solution c'est peut-être de laisser nos dirigeants aller jusqu'au bout et trop loin. Peut-être que ça fera alors comme un électrochoc. Si ce n'est pas le cas, alors c'est que la majorité des français approuve. Et il n'y a rien à dire à ce moment-là. On verra en 2022.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par Hector » 16 nov. 2017, 22:46:14

La population salariée de cadres et fonctionnaires friquée n'en a rien à foutre de cette fiente syndicale rouge. Paris était désert aujourd'hui, tous étaient en RTT ou en télétravail, la grève n'emmerde plus personne. Du coup, les chieurs habituels de la SNCF, RATP, Air France n'ont plus de bras de levier, pourquoi faire grève ? Du coup, le Métro et RER fonctionnaient comme d'hab et il y avait moins de bouchons dans les rues. Je suis allé à l'hôpital ce matin, pas trace de gréviste ni de manifestant , impensable !

Réfléchissez aussi que depuis 1981, il y a eu plus de créations de postes de fonctionnaires dans ce pays que de destructions de jobs d'ouvriers !
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Baltorupec
Messages : 12686
Enregistré le : 13 juil. 2011, 00:00:00

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par Baltorupec » 16 nov. 2017, 22:47:25

La grève coûte cher aussi. Il faut paradoxalement gagner suffisamment d'argent pour se permettre une journée de grève.
“Tout ce que tu peux régler pacifiquement, n’essaie pas de le régler par une guerre ou un procès.” Jules Mazarin

Avatar du membre
johanono
Messages : 24223
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par johanono » 17 nov. 2017, 08:25:20

Hector a écrit :
16 nov. 2017, 22:46:14
La population salariée de cadres et fonctionnaires friquée n'en a rien à foutre de cette fiente syndicale rouge. Paris était désert aujourd'hui, tous étaient en RTT ou en télétravail, la grève n'emmerde plus personne. Du coup, les chieurs habituels de la SNCF, RATP, Air France n'ont plus de bras de levier, pourquoi faire grève ? Du coup, le Métro et RER fonctionnaient comme d'hab et il y avait moins de bouchons dans les rues. Je suis allé à l'hôpital ce matin, pas trace de gréviste ni de manifestant , impensable !

Réfléchissez aussi que depuis 1981, il y a eu plus de créations de postes de fonctionnaires dans ce pays que de destructions de jobs d'ouvriers !
Attention quand même. Les vrais privilégiés conservent un pouvoir de nuisance important. C'est d'ailleurs pour ça qu'ils sont privilégiés. Par exemple, le régime de retraite privilégié des salariés de la RATP et de la SNCF subsiste : si un gouvernement décide de s'y attaquer, cela provoquera des manifestations et des blocages beaucoup plus importants, de nature à annihiler toute velléité gouvernementale de réforme. Idem pour les salariés d'EDF.

Les réformes engagées par Macron ne touchaient pas vraiment cette caste de vrais privilégiés au fort pouvoir de nuisance : c'est pour ça qu'ils n'ont pas manifesté.

Avatar du membre
albert
Messages : 9874
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par albert » 17 nov. 2017, 10:47:50

Le droit de grève a été fortement limité dans les transports publics. Un mouvement comme celui de décembre 1995 ne serait plus possible aujourd’hui.

Macron a prévu de supprimer les régimes spéciaux des retraites. Nous verrons s’il le fait et quelle sera la réaction des agents de la SNCF et de la RATP.

Concernant l’échec relatif des mobilisations sur les ordonnances, je pense qu’il y a une lassitude car nous manifestons depuis le printemps 2016 pour défendre le code du travail. Des mouvements d’une journée ne sont pas efficaces, il faudrait une action continue sur plusieurs semaines pour faire reculer le gouvernement. Il est bien tard aujourd’hui alors que les ordonnances sont déjà passées. Les forces syndicales et politiques sont trop divisées pour agir efficacement. Mon sentiment est qu’il y a une défiance à l’égard du nouveau pouvoir mais que la colère n’est pas encore assez mûre pour éclater. Mais cela peut se produire à n’importe quel moment et cela échappera aux organisations syndicales.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
mordred
Messages : 7215
Enregistré le : 22 mai 2012, 11:40:06
Localisation : Tout à l'Ouest (France)

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par mordred » 17 nov. 2017, 15:00:41

Une certaine volonté de fer; une politique libérale ne font pas forcément obstacle à un désir de bien-être social.

Louis-Napoléon Bonaparte (neveu de l'autre) 1808 - 1873. Président de la République (1848-1852) - Empereur des Français (1852-1870).

Régime autoritaire - 1851-1860. Empire libéral - 1860-1870.

"Louis-Napoléon Bonaparte était un homme préoccupé par la question sociale, influencé par des penseurs comme Saint-Simon, Louis Blanc ou Robert Owen.
Dès 1851, Napoléon III interdit le travail le dimanche et les jours fériés (abrogé en 1880). Le 26 mars 1852, il permet aux sociétés de secours mutuels de se constituer librement ; en 1862, il autorise une délégation de 200 ouvriers français à partir en Angleterre pour y étudier l'organisation des syndicats anglais ; en 1864, il octroie le droit de coalition (droit de grève) ; en 1868, il autorise les réunions publiques à condition de ne pas parler de politique ou de religion.

L'empereur multiplie les œuvres à vocation philanthropique : institution des Fourneaux économiques en 1855 (distribution à un prix symbolique de repas chauds aux pauvres), mise en place de consultations médicales gratuites et des visites à domicile dans les grandes villes à partir de 1853, visites d'usine et décoration des patrons paternalistes et des ouvriers méritants."
"La mer était très forte. Je pense qu'il était bien trop vieux pour aller à la pêche aux maquereaux".
Feu Dédé la fleur; bien souffrant (Ouessant) et Yann Tiersen (mondialement connu).

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17847
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par Jeff Van Planet » 17 nov. 2017, 18:23:27

Ce qui me fait rire c'est qu'on entend dire depuis des années et des années "qu'on" essaye de "nous" imposer le libéralisme et de "détruire/détricoter" le code du travail, mais nous constatons depuis tout ce temps qu'en faite rien ne change, du coup à force de crier au loup, ces gens là ne sont plus pris au sérieux.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par Hector » 17 nov. 2017, 20:44:19

En effet, il y a peu notre Johanono lui-même hurlait au démantèlement du modèle social français et au détricotage du Code du Travail, aidé par les chouineurs de ce forum. Il se tient très bien maintenant !
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17847
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par Jeff Van Planet » 18 nov. 2017, 08:42:31

Surtout qu'un de nos membre qui est juriste (spécialisé dans le code du travail) a fait un très bon message expliquant les réformes présentes dans les ordonnances. La conclusion était qu'il n'y a rien de révolutionnaire là dedans, rien de fondamentalement dangereux.
Arriver à un moment il faut remettre les pieds sur terre.


Je rajoute qu'arriver au moment où on prétexte d'une politique pour justifier une culture (modèle social) c'est que le pays en question n'est pas une nation et ne mérite pas l'acharnement thérapeutique.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50919
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par Nombrilist » 18 nov. 2017, 08:50:59

Jeff Van Planet a écrit :
18 nov. 2017, 08:42:31
Surtout qu'un de nos membre qui est juriste (spécialisé dans le code du travail) a fait un très bon message expliquant les réformes présentes dans les ordonnances. La conclusion était qu'il n'y a rien de révolutionnaire là dedans, rien de fondamentalement dangereux.
Arriver à un moment il faut remettre les pieds sur terre.


Je rajoute qu'arriver au moment où on prétexte d'une politique pour justifier une culture (modèle social) c'est que le pays en question n'est pas une nation et ne mérite pas l'acharnement thérapeutique.
Merlin n'a jamais dit qu'il n'y avait rien de dangereux. Il a simplement dit que ça n'allait pas beaucoup plus loin que la réforme El Khomri. C'est très différent.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17847
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par Jeff Van Planet » 18 nov. 2017, 08:55:47

C'est la même chose. El Komery c'était du pipi de chat qui ne servait à rien puisque ça ne changeait fondamentalement rien.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

En ligne
Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14450
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par Narbonne » 18 nov. 2017, 09:17:54

C'est vrai que le CDI Chantier ne change pas grand chose par rapport au CDI Standard sauf qu'il va falloir s'accrocher pour trouver un appartement à louer ou à acheter. A part ça, tout va bien
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

En ligne
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50919
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Manifestations contre la politique "libérale" de Macron : 80 000 participants en France, selon le ministère de l'Int

Message non lu par Nombrilist » 18 nov. 2017, 09:27:10

Jeff Van Planet a écrit :
18 nov. 2017, 08:55:47
C'est la même chose. El Komery c'était du pipi de chat qui ne servait à rien puisque ça ne changeait fondamentalement rien.
Si ça ne changeait rien, alors pourquoi le faire ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré