SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par Hector » 08 avr. 2018, 21:00:51

SNCF: 62% des Français souhaitent que la réforme soit menée à bien (sondage)

08 avr. 2018, 05:48:58

Une large majorité des Français (62%) souhaite que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF, en dépit du mouvement de grève en cours, selon un sondage Ifop pour le Journal du…


Une large majorité des Français (62%) souhaite que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF, en dépit du mouvement de grève en cours, selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche réalisé les 5 et 6 avril. Le taux de Français souhaitant "que le gouvernement aille jusqu'au bout de la réforme de la SNCF telle qu'elle a été annoncée, sans céder aux mobilisations et aux grèves" fait un bond de 11 points depuis les 30/31 mars, passant de 51% à 62% des personnes interrogées. Seuls 38% (-10) des personnes interrogées ne le souhaitent pas.

Ils restent par ailleurs confiants sur la fermeté du gouvernement, en dépit d'un léger reflux: 69% (-3) pensent que le gouvernement ira jusqu'au bout, contre 31% (+4) d'un avis contraire. Sur le fond de la réforme, 72% (contre 28%) se disent favorables à l'ouverture à la concurrence des TGV et des TER.


Quelque 56% des Français jugent la mobilisation et la grève "pas justifié(es)" et 44% les jugent justifiées, contre respectivement 53% et 46% les 30 et 31 mars. Quant à l'appréciation du rythme de l'ensemble des réformes engagées par Emmanuel Macron, 42% des personnes interrogées jugent qu'il est "comme il faut", contre 38% qui le jugent "trop rapide" et 20% "pas assez rapide". Un sondage Ifop pour L'Opinion et la Fondation Spinoza réalisé du 13 au 16 octobre révélait que seulement 35% des Français jugeaient le rythme "comme il faut", 38% "trop rapide" et 27% "pas assez rapide".


Ce sondage pour Le Journal du Dimanche a été réalisé les 5 et 6 avril par questionnaire autoadministré en ligne auprès de 1006 personnes de plus de 18 ans sélectionnées selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est comprise entre 1,4 et 3,4 points.

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/0 ... ondage.php
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
albert
Messages : 9624
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par albert » 09 avr. 2018, 05:46:42

Ferroviaire : l'Allemagne, un exemple en trompe-l’œil

dim. 08 avr. 2018, 20:16:12

Réalisée il y a plus de vingt ans, l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire outre-Rhin a eu un coût social élevé.


Le gouvernement français a beau louer avec une belle constance le «modèle allemand» en matière de réforme ferroviaire, il est périlleux de comparer les situations des deux côtés du Rhin. D’abord parce qu’en Allemagne, l’ouverture à la concurrence a eu lieu il y a plus de vingt ans, en 1994, en pleine réunification. Elle a accompagné la naissance de la Deutsche Bahn, fusion de la Bundesbahn (en RFA) et de la Reichsbahn (en RDA), toutes deux dans une situation financière catastrophique. Ainsi le gouvernement Kohl engagea-t-il une réforme d’ampleur, basée sur un modèle mixte. Pour l’Etat allemand, qui éponge la dette (équivalente à environ à 35 milliards d’euros) de la «DB», il s’agit de libéraliser le marché tout en conservant un minimum de contrôle. On met en place l’ouverture du marché ferroviaire à la concurrence. Ensuite, pour le transport régional de voyageurs, l’Etat transfère sa responsabilité de service public aux Länder, qui perçoivent en contrepartie des fonds fédéraux.


Cette réforme a eu un coût social élevé pour la Deutsche Bahn. Les effectifs sont passés de 350 000 à 220 000 salariés - tous corps de métiers confondus - pour les 40 000 km que compte le réseau. Le statut de cheminot a été supprimé. «L’Allemagne a réussi son ouverture à la concurrence, mais elle a sacrifié le social», dit l’eurodéputée écologiste Karima Delli, présidente de la commission transports et tourisme du Parlement européen. Cela explique en partie certains problèmes de ponctualité et de qualité du service. Les Allemands se plaignent volontiers des retards ou de la vétusté des infrastructures.


(...)



Article complet sur http://www.liberation.fr/france/2018/04 ... il_1641990
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

pierre30
Messages : 6977
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par pierre30 » 09 avr. 2018, 07:11:27

C'est pas comme en France où les voies sont toutes neuves et les trains toujours à l'heure. :mrgreen2:

pierre30
Messages : 6977
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par pierre30 » 09 avr. 2018, 07:25:28

El Fredo a écrit :
08 avr. 2018, 11:31:51
Jeff Van Planet a écrit :
08 avr. 2018, 08:21:31
De toutes façons avec l'ouverture à la concurrence, le statut de fonctionnaire ne se justifie plus. Il sera remplacé par des convention collectives. Mais ne nous mentons pas: vu le pouvoir de nuisance de ces gens là, ces conventions collectives seront très, très avantageuses.
Ben oui, c'est justement pour ça que je ne comprends pas leur obstination, comme je le disais plus haut qu'ils saisissent la balle au bon en acceptant la fin du statut pour les nouveaux embauchés en contrepartie de conventions collectives hyper-protectrices pour ces derniers, quitte à les calquer sur les statuts actuels. Ainsi les conventions s'imposeront à tous les acteurs du secteur, public comme privé. Au lieu de ça ils prennent le risque de laisser la concurrence négocier des conditions nocives à la SNCF.
Le but n'est pas de faire une convention collective identique au statut, car dans ce cas aucun investisseur ne viendra dans cette galère. Les cheminots le savent bien. Je crois qu'ils se cramponnent à un statut comme le faisait la noblesse à La fin de l'ancien régime. Ce n'est pas tant que leur statut fait rêver : simplement ils ont peur de ce qu'ils ne connaissent pas et aussi du changement. Les syndicats politisés attisent cette peur car ils en font le symbole d'une lutte contre le modèle libéral.
Pour les bénéficiaires du statut la réforme garantit définitivement leurs avantages. Ils n'ont rien à craindre personnellement. Cela s' est produit à la poste qui n'embauche plus de fonctionnaires depuis longtemps et où les derniers fonctionnaires sont intouchables, voire plus ou moins libres de faire ce qu'ils veulent.

Avatar du membre
albert
Messages : 9624
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par albert » 09 avr. 2018, 08:08:39

Réforme SNCF : en finir avec les données fausses sur les chemins de fer

La bataille du rail en France, c’est avant tout celle des chiffres qu’il s’agisse du coût du transport ferroviaire pour la collectivité, de la performance ou encore des prix des billets de train. Par Jean Finez, Université Grenoble Alpes et Dominique Andolfatto, Université de Bourgogne

(...)

Nous discutons ci-dessous une série de données chiffrées en rapport avec trois points de crispations du débat :
  • d'abord, les coûts du transport ferroviaire pour la collectivité ;
  • ensuite, les performances et la compétitivité de la SNCF, en particulier au regard des coûts du statut cheminot dans la gestion globale de l'entreprise ;
  • enfin, les effets de la libéralisation, notamment sur les prix des billets de train.
(...)

Article complet sur https://www.latribune.fr/opinions/tribu ... 73989.html
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
johanono
Messages : 23692
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par johanono » 09 avr. 2018, 09:24:42

Les députés LREM auraient du vague à l'âme :
SNCF : l'inquiétude gagne les députés de la majorité

Certains élus La République en marche reconnaissent l'ampleur de la grève avait peut-être été sous-estimée en amont.

Image

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/politique/2018/0 ... jorite.php
L'article est en accès protégé, mais on comprend quand même l'idée générale, et ce constat est assez déprimant.

En ligne
Papibilou
Messages : 5615
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par Papibilou » 09 avr. 2018, 15:13:01

albert a écrit :
09 avr. 2018, 08:08:39
Réforme SNCF : en finir avec les données fausses sur les chemins de fer

La bataille du rail en France, c’est avant tout celle des chiffres qu’il s’agisse du coût du transport ferroviaire pour la collectivité, de la performance ou encore des prix des billets de train. Par Jean Finez, Université Grenoble Alpes et Dominique Andolfatto, Université de Bourgogne

(...)

Nous discutons ci-dessous une série de données chiffrées en rapport avec trois points de crispations du débat :
  • d'abord, les coûts du transport ferroviaire pour la collectivité ;
  • ensuite, les performances et la compétitivité de la SNCF, en particulier au regard des coûts du statut cheminot dans la gestion globale de l'entreprise ;
  • enfin, les effets de la libéralisation, notamment sur les prix des billets de train.
(...)

Article complet sur https://www.latribune.fr/opinions/tribu ... 73989.html
Je vais encore parler d'objectivité concernant cet article ! Par exemple comparer le coût des investissements routiers (8 milliards) aux coûts de la SNCF c'est comparer des choux et des raves. Les routes sont absolument indispensables pour aller de maison en maison de village en village et le nombre de kms est sans commune mesure avec le rail. Que l'on arrive à un paiement par les contribuables de 65% du prix du billet ou de 75% importe peu. C'est sans doute trop.
Mais allons nous supprimer les coûts de la SNCF ? Non, on va les diminuer, et c'est déjà pas mal.
L'article en question évoque le fait que la SNCF est tout à fait comparable aux autres réseaux, mais oublie de préciser qu'il s'agit de confort et de sécurité.
Bref à trop vouloir démontrer que les infos sur le sujet sont biaisées ...

Heleth
Messages : 666
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par Heleth » 09 avr. 2018, 16:09:28

Et puis les auteurs sont des universitaires (en sociologie et en science politique) qui n'ont pas le sens des réalités du monde du travail. Ils réfutent les "30% du rapport Spinetta" mais ils disent que "l'écart de compétitivité lié au statut ne serait que de 8 %". Dans un marché concurrentiel, 8% c'est énorme ! Les problèmes d'organisations et de structures ça peut se régler avec beaucoup de volonté mais si le statut des cheminots reste gravé dans le marbre ces 8% creuseront la tombe de la SNCF.

Le "tout privé" dans le transport (ferroviaire comme routier) c'est une hérésie mais il faut trouver un équilibre.

Avatar du membre
albert
Messages : 9624
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par albert » 09 avr. 2018, 17:17:12

Heleth a écrit :
09 avr. 2018, 16:09:28
Et puis les auteurs sont des universitaires (en sociologie et en science politique) qui n'ont pas le sens des réalités du monde du travail. Ils réfutent les "30% du rapport Spinetta" mais ils disent que "l'écart de compétitivité lié au statut ne serait que de 8 %". Dans un marché concurrentiel, 8% c'est énorme !
Mais justement, ce que je conteste, c'est que le chemin de fer soit mis dans un marché concurrentiel.

Dominique Andolfatto est un spécialiste du syndicalisme et des relations professionnelles, il connait donc parfaitement les réalités du monde du travail, sans doute mieux que Spinetta qui est un haut fonctionnaire qui a passé sa vie à pantoufler et qui ne connaît de l'entreprise que les conseils d'admnistration.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Heleth
Messages : 666
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par Heleth » 09 avr. 2018, 17:49:34

albert a écrit :
09 avr. 2018, 17:17:12
Mais justement, ce que je conteste, c'est que le chemin de fer soit mis dans un marché concurrentiel.
Et bien moi en tant que contribuable, je suis absolument pour que ma région quand elle fait un appel d'offre pour faire rouler ses TER puisse trouver des opérateurs mieux disant et moins chers.

Quand je vais acheter une voiture neuve et que pour exactement la même voiture et les mêmes services, un vendeur me propose 8% moins cher que celui d'à côté je vais chez le moins cher.
Vous êtes prêt à payer 8% de plus simplement parce que le type vous sortirait sa carte de syndiqué CGT ? Moi pas.

Avatar du membre
albert
Messages : 9624
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par albert » 09 avr. 2018, 17:57:20

Heleth a écrit :
09 avr. 2018, 17:49:34
albert a écrit :
09 avr. 2018, 17:17:12
Mais justement, ce que je conteste, c'est que le chemin de fer soit mis dans un marché concurrentiel.
Et bien moi en tant que contribuable, je suis absolument pour que ma région quand elle fait un appel d'offre pour faire rouler ses TER puisse trouver des opérateurs mieux disant et moins chers.

Quand je vais acheter une voiture neuve et que pour exactement la même voiture et les mêmes services, un vendeur me propose 8% moins cher que celui d'à côté je vais chez le moins cher.
Vous êtes prêt à payer 8% de plus simplement parce que le type vous sortirait sa carte de syndiqué CGT ? Moi pas.
Je suis prêt à payer plus cher pour un service public de qualité au service de tous les usagers.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Heleth
Messages : 666
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par Heleth » 09 avr. 2018, 18:20:31

Dans mon exemple, c'est un service publique puisque c'est ma région qui fait l'appel d'offre. Que je sache une région est une collectivité locale donc publique. Le TER est au service de tous les usagés. Que le prestataire choisi lui soit privé ou publique j'en ai rien à faire si le cahier des charges émis par le donneur d'ordre (la région) est respecté. Si à service rendu équivalent l'un est moins cher que l'autre, je ne vois pas pourquoi je devrais payer plus cher.
Je veux un service publique de qualité mais que ce service soit rendu par un type en CDI ou un fonctionnaire ça ne me fais ni chaud ni froid.

Avatar du membre
albert
Messages : 9624
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par albert » 09 avr. 2018, 18:41:38

Mais le fait est que cette course à la rentabilité conduit à fermer des lignes, et du coup le service public est dégradé.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

En ligne
Papibilou
Messages : 5615
Enregistré le : 24 juil. 2010, 00:00:00

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par Papibilou » 09 avr. 2018, 19:21:38

albert a écrit :
09 avr. 2018, 18:41:38
Mais le fait est que cette course à la rentabilité conduit à fermer des lignes, et du coup le service public est dégradé.
Vous pourrez réagir sur ce sujet quand il sera question que les régions ferment des lignes mais ne mélangeons pas avec le projet actuel qui n'envisage nullement de fermeture de ligne.

Avatar du membre
albert
Messages : 9624
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: SNCF : un rapport préconise la fin du statut de cheminot

Message non lu par albert » 09 avr. 2018, 19:59:09

Papibilou a écrit :
09 avr. 2018, 19:21:38
albert a écrit :
09 avr. 2018, 18:41:38
Mais le fait est que cette course à la rentabilité conduit à fermer des lignes, et du coup le service public est dégradé.
Vous pourrez réagir sur ce sujet quand il sera question que les régions ferment des lignes mais ne mélangeons pas avec le projet actuel qui n'envisage nullement de fermeture de ligne.
Les fermetures de lignes n'ont pas besoin d'être écrites dans le texte du projet, elles découlent d'une logique de rentabilité que la réforme va aggraver.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré