Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31885
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Message non lu par politicien » 21 avr. 2018, 19:12:46

Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

21 avr. 2018, 05:15:03

Une étude du ministère du Travail (Dares) s'est penchée sur le bien-être psychologique éprouvé dans le monde professionnel, selon les métiers. Voici la liste des cinq professions les moins agréables à…

Image



Image Un actif sur dix environ se trouve dans une situation de travail délétère pour son bien-être psychologique, selon la Dares. 141874763/Brian Jackson - stock.adobe.com


Une étude du ministère du Travail (Dares) s'est penchée sur le bien-être psychologique éprouvé dans le monde professionnel, selon les métiers. Voici la liste des cinq professions les moins agréables à exercer et les raisons de cette pénibilité.



Qui n'a jamais eu envie de tout plaquer? Élever des chèvres dans le Larzac, reprendre un restaurant sur la côte d'Azur, ouvrir une boucherie végane... autant de rêves partagés par de nombreux salariés, bien décidés à en finir avec le métro, le bureau et la fontaine à eau. Mais avant de tout laisser tomber, voici la liste des 5 métiers à éviter pour une reconversion heureuse. Établie par une enquête du ministère du Travail, cette étude traite du bien-être psychologique éprouvé dans différents métiers, selon des critères positifs (reconnaissance, autonomie, soutien social...) et négatifs (bruit, conflits, intensité, insécurité...), sans tenir compte de la rémunération.

(...)


La liste des métiers peu favorables au bien-être psychologique est encore longue. Ouvriers (BTP, métallurgie...), agriculteurs, éleveurs, bucherons, caissiers et agents de sécurité, suivent de près les cinq précédentes professions évoquées. Là encore les maux ne manquent pas. Solitude, répétitivité, bruits, insécurité, manque d'autonomie, accidents... «un cumul d'expositions», indique l'étude pour «des métiers ouvriers majoritairement masculins», qui regroupent environ un actif sur dix en emploi.





Article complet sur http://www.lefigaro.fr/emploi/2018/04/2 ... xercer.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Message non lu par Hector » 21 avr. 2018, 19:26:00

Bref, les français n'aiment pas la sueur.
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
albert
Messages : 9452
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Message non lu par albert » 21 avr. 2018, 19:38:12

A mon avis, le pire métier est celui de policier.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

pierre30
Messages : 6922
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Message non lu par pierre30 » 22 avr. 2018, 08:52:36

Classement fait selon quels critères ? Et par qui ?
A les croire le métier idéal est celui où on ne transpire pas, pas de stress, bref où on se fait ch... sans pression. Qui a répondu fonctionnaire ? Pas bien de faire du mauvais esprit !! 😂😂😂

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17178
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Message non lu par Jeff Van Planet » 22 avr. 2018, 09:21:11

MDR! je l'ai ai tous fait. Je ne déconne pas.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jean
Messages : 4397
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Message non lu par Jean » 22 avr. 2018, 09:39:51

L'étude aurait pu être complétée par la liste des métiers préférés.

Au vu des résultats, on a le sentiment que l'essentiel pour le public interrogé c'est de disposer de jours de congés et de travailler dans un milieu confortable.

L’étude ne permettait pas de mettre en avant la possibilité... de ne pas travailler. :D


J'ose espérer que le public interrogé était encore en formation et donc possédait déjà les deux critères essentiels (congés et confort). C'est plutôt un sondage qui montre la propension des français à conserver leurs droits acquis...

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 154
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Message non lu par Spartiate » 22 avr. 2018, 12:10:44

Ma foi, les bourreaux de travail s'imposent ces cadences parce qu'ils le veulent bien, parce qu'ils ont fait le choix d'avoir des contraintes : rembourser des prêts, élever des gosses... :) On peut aussi faire le choix de ne pas avoir d'enfants et de ne pas entrer dans la machine de consommation.

Parce que je travaille à mi-temps par choix, j'ai souvent eu comme reproche d'être un fainéant. Je leurs réponds tout simplement que je n'ai pas besoin de gagner plus que ce dont j'ai besoin. J'arrive à m'en sortir. Certes, ça a des contreparties : je pars rarement en vacances, je suis locataire... (Une vraie vie de Spartiate :D ) Mais au moins, je peux jouir de temps libre. Et ça, c'est impossible à monnayer. Et je ne me considère pas comme un assisté, je paye mes impôts comme beaucoup, même si j'en paye moins que la moyenne.

Pour moi, les métiers les plus pénibles sont ceux qui vous obligent à rester coincé dans les bouchons au matin, à être constamment joignable au téléphone et à travailler en horaires très décalés. Ce ne sont pas forcément les plus physiques.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6740
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Message non lu par Nolimits » 22 avr. 2018, 12:48:45

J'ai rien vu sur "Modo sur Actu-Po" ? :mrgreen:

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17178
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Message non lu par Jeff Van Planet » 22 avr. 2018, 14:35:49

Spartiate a écrit :
22 avr. 2018, 12:10:44
Ma foi, les bourreaux de travail s'imposent ces cadences parce qu'ils le veulent bien, parce qu'ils ont fait le choix d'avoir des contraintes : rembourser des prêts, élever des gosses... :) On peut aussi faire le choix de ne pas avoir d'enfants et de ne pas entrer dans la machine de consommation.

Parce que je travaille à mi-temps par choix, j'ai souvent eu comme reproche d'être un fainéant. Je leurs réponds tout simplement que je n'ai pas besoin de gagner plus que ce dont j'ai besoin. J'arrive à m'en sortir. Certes, ça a des contreparties : je pars rarement en vacances, je suis locataire... (Une vraie vie de Spartiate :D ) Mais au moins, je peux jouir de temps libre. Et ça, c'est impossible à monnayer. Et je ne me considère pas comme un assisté, je paye mes impôts comme beaucoup, même si j'en paye moins que la moyenne.

Pour moi, les métiers les plus pénibles sont ceux qui vous obligent à rester coincé dans les bouchons au matin, à être constamment joignable au téléphone et à travailler en horaires très décalés. Ce ne sont pas forcément les plus physiques.
quand on travail moins on a plus de temps libre, mais on a pas les moyen de l'utiliser sans se faire ch...
:jesors:
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Jean
Messages : 4397
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Message non lu par Jean » 22 avr. 2018, 18:16:46

Spartiate a écrit :
22 avr. 2018, 12:10:44
Ma foi, les bourreaux de travail s'imposent ces cadences parce qu'ils le veulent bien, parce qu'ils ont fait le choix d'avoir des contraintes : rembourser des prêts, élever des gosses... :) On peut aussi faire le choix de ne pas avoir d'enfants et de ne pas entrer dans la machine de consommation.

Parce que je travaille à mi-temps par choix, j'ai souvent eu comme reproche d'être un fainéant. Je leurs réponds tout simplement que je n'ai pas besoin de gagner plus que ce dont j'ai besoin. J'arrive à m'en sortir. Certes, ça a des contreparties : je pars rarement en vacances, je suis locataire... (Une vraie vie de Spartiate :D ) Mais au moins, je peux jouir de temps libre. Et ça, c'est impossible à monnayer. Et je ne me considère pas comme un assisté, je paye mes impôts comme beaucoup, même si j'en paye moins que la moyenne.

Pour moi, les métiers les plus pénibles sont ceux qui vous obligent à rester coincé dans les bouchons au matin, à être constamment joignable au téléphone et à travailler en horaires très décalés. Ce ne sont pas forcément les plus physiques.
Un conseil : Ne pas tomber amoureux... :D

pierre30
Messages : 6922
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Message non lu par pierre30 » 22 avr. 2018, 20:18:06

D'accord avec toi spartiate : il faut profiter de la vie. Mais beaucoup de ceux qui cherchent un boulot pépère ne cherchent qu'à glander. Ce n'est pas ça profiter. Moi j'appelle ça v egeter.

Avatar du membre
Spartiate
Messages : 154
Enregistré le : 09 avr. 2018, 07:22:16

Re: Les cinq métiers les plus désagréables à exercer

Message non lu par Spartiate » 22 avr. 2018, 22:15:52

@Jean Haha, j'ai eu beaucoup de chance à ce niveau. C'est ma compagne qui m'a aidé à dépenser moins. C'est assez rare pour être souligné. :)

@pierre30 Tout à fait. Personnellement, j'essaie d'avoir une vie associative à côté, qui me serait incapable d'avoir si j'étais en temps complet et si je passais 4 heures par jour dans les transports. C'est une situation que j'ai connue pendant plusieurs années. Bon salaire, bons avantages mais je dormais mal, j'étais très irritable, je bouffais mal... Tout ça pour consommer davantage le week-end ou m'accorder du véritable repos pendant mes congés, uniquement. Pas terrible comme plan de vie.

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré