Des radiations dénoncées chez Pôle Emploi

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Répondre
En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31137
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Message non lu par politicien » 11 août 2010, 19:50:00

Bonjour,  Pôle emploi se livrerait à des radiations abusives des demandeurs d'emploi pour des motifs tels que des retards à des entretiens ou des non-réponses à des appels téléphoniques, rapporte Le Canard enchaîné du mercredi 11 août. L'hebdomadaire satirique pointe une pratique "qui se multiplie" : la radiation pour avoir manqué un entretien téléphonique. Concrètement, Pôle emploi fixe avec le chômeur un entretien téléphonique à un jour et une date précise. Toutefois, si celui-ci manque l'appel pour des raisons diverses (sanitaires, mauvaise manipulation du téléphone, etc.), alors le demandeur d'emploi peut être radié pour "absence au contrôle" et perd deux mois d'allocations. Pour un entretien physique ou téléphonique, le processus est sensiblement le même : en cas d'absence, une "lettre d'information" est envoyée au chômeur qui peut alors présenter ses arguments. Pôle emploi prend ensuite la décision, ou non, de le radier de ses listes. Le demandeur peut alors présenter un recours auprès de l'agence ou auprès du Médiateur. Si la radiation est confirmée, le dernier recours consiste dans une procédure devant le Tribunal administratif. Toutefois, le Canard souligne que "les bavures sont légions", comme lorsque le conseiller de Pôle emploi oublie d'appeler... mais radie le chômeur.  500.000 radiations par an "dont 95% pour absence à une convocation" Le site Recours-radiation recense ainsi une multiplication de plaintes pour radiations abusives. Lillybell raconte ainsi avoir été radiée tout simplement parce que son conseiller a oublié de l'appeler, ou encore Jessica, radiée après avoir malencontreusement raccroché à la suite d'une mauvaise manipulation de son téléphone. Outre l'entretien téléphonique manqué, le site rapporte de nombreux témoignages de radiations pour quelques minutes de retard lors de convocations à des entretiens physiques. Par exemple, Mélanie a été radiée pour un retard de 10 minutes. Toutefois, "le fait de n'avoir que 10 minutes de retard" ne constitue pas un élément suffisant pour modifier l'intention de priver cette personne d'allocations pendant deux mois, pointe sa décision de radiation. Au fil des témoignages, on voit aussi Mimi, radiée pour son absence malgré la présentation d'un certificat médical pour grossesse difficile qui impose de ne pas se déplacer, ou encore Vinceavelo, radié alors qu'il avait prévenu de son absence, justement pour un entretien. Chaque année, 500.000 radiations ont lieu, "dont 95% sont motivées par une absence à une convocation", précise à Nouvelobs.com David, administrateur de Recours-radiation.fr. "Depuis mars et la généralisation des convocations téléphoniques, ça devient du grand n'importe quoi..."  Pôle emploi conteste les accusations Contacté par Nouvelobs.com, Pôle emploi réfute ces accusations de radiations abusives. "Une fois la lettre d'information envoyée, le demandeur d'emploi a 15 jours justifier de son absence", explique Pôle emploi. Il faut alors "présenter des motifs légitimes tels que des événements personnels et familiaux graves et imprévisibles, un entretien d'embauche, etc.", ajoute l'agence, précisant qu'"il y a toujours une possibilité de dialogue et de recours auprès de l'agence ou du Médiateur". Quand Recours-radiations.fr parle d'"une multiplication des cas" de radiations pour absence, Pôle emploi note que ce type de radiations "représente moins de 5% des recours devant le Médiateur". Le responsable du site pointe toutefois chez Pôle emploi un "laisser-aller" et une "non-prise en considération" de ces radiations. "Pôle emploi ne se rend pas compte de l'énorme pouvoir de sanction qu'il détient", estime David. "Du jour au lendemain des gens peuvent se retrouver sans rien. La sanction est disproportionnée surtout que la faute en soi - manquer un rendez-vous - n'a rien d'extraordinaire..."  Qu'en pensez vous ?   A plus tard, 
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49400
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2010, 19:58:00

Plusieurs choses. La première, c'est que tous les chômeurs savent que si ils manquent un rendez-vous, ils sont radiés. Sauf si ils présentent un certificat médical ou une convocation pour un examen ou un entretien d'embauche. Donc, on n'a pas le droit de rater un rendez-vous, contrairement à ce que dit David en guise de conclusion.

Deuxièmement, parmi les 500 000 radiations par an, un grand nombre est probablement légitime car le chômeur aura eu la flemme de prévenir pôle-emploi qu'il a retrouvé du travail. En revanche, ce qui est clair, c'est que les dirigeants de pôle-emploi n'insiste pas assez auprès des employés de faire preuve de professionnalisme car ils ont la vie de millions de gens entre les mains. Je pense que c'est ça qui manque, à pôle-emploi, comme au RSI ou tout autre organisme chargé de donner ou prélever des sous aux gens.

Et peut-être aussi qu'il manque du personnel pour faire du bon boulot ^^.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

En ligne
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18870
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 11 août 2010, 20:03:00

J'en pense qu'il y a des consignes derrière.
Cela n'a pas de rapport direct, mais je consstate aussi depuis 3 ans des retards et de pertes de dossiers de plus en plus énormes à la SECU. Là encore je suis sûr que des consignes sont données pour économiser des euros en douce.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49400
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2010, 20:17:00

Si ce sont des consignes, c'est tout bonnement abjecte.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 août 2010, 22:23:00

Bien entendu, quand un chômeur est radié, il se présente toujours comme une victime ...

Disons simplement que s'il n'est pas capable d'être à l'heure, il ne l'est pas de travailler.

La dame "avec grossesse difficile" est un cas encore plus risible : soit elle est en congé de maladie, soit elle ne l'est pas.

Encore du vent ...
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49400
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2010, 22:25:00

Et moi je trouve pas ça risible du tout.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 août 2010, 22:30:00

Nombrilist : la règle, si tu es malade ou ndisponible, est de faire parvenir sous 24 heures à ton employeur ou ton bureau de chômage un certiicat d'incapacité de travail.

Et pas de venir après coup expliquer ton absence par un vague certificat de complaisance disant que tu ne peux pas te déplacer.

N'oublie pas que la dame peut introduire un recours, par exemple en fournissant des examens du centre d'obstétrique qui gère obligatoirement  sa "grossesse difficile".
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18870
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 11 août 2010, 22:30:00

Sauf que certains cotisent 20 ans pour le chômage, ce n'est pas une aide sociale c'est une assurance. Et un minimum de souplesse et de respect me paraît normal.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 11 août 2010, 22:34:00

Ne rigolons pas. Le chômeur est aidé généreusement avec quelques obligations : ne pas travailler en noir, rechercher du travail (notion très floue) et se rendre aux convocations.

Visiblement, le Pôle Emploi leur facilité encore la vie en remplaçant ces convocations par un simple coup de fil  à leur domicile, avec large préavis.

C'est encore trop ?
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

En ligne
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18870
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 11 août 2010, 22:37:00

Il n'est pas plus aidé "généreusement" que ton assurance te rembourse "généreusement" en cas de sinistre.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49400
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 11 août 2010, 22:49:00

En France, une femme enceinte, c'est sacré, c'est tout. On la fout pas dans la me....
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 12 août 2010, 08:30:00

mps a écrit : Ne rigolons pas. Le chômeur est aidé généreusement avec quelques obligations : ne pas travailler en noir, rechercher du travail (notion très floue) et se rendre aux convocations.

Visiblement, le Pôle Emploi leur facilité encore la vie en remplaçant ces convocations par un simple coup de fil  à leur domicile, avec large préavis.

C'est encore trop ?
Le chomeur aidé généreusement ??? avec 57% du brut comme indemnité ? On doit pas avoir la même idée de la générosité.

Rechercher du travail une notion floue ? Ben voyons, le refus d'un poste dans un rayon de 50Km, payé au niveau de ce que touche le chomeur l'expose a une radiation ... D'autre part, lors des convocations ou entretiens mensuels, le salarié doit faire état de ses recherches, la encore sous peine d'être radié.

De plus, quand le conseiller oublie de téléphoner à un chomeur, que se passe t'il ? le chomeur est radié ....

Redescends un peu sur terre mps ....

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 12 août 2010, 09:12:00

Le chomeur aidé généreusement ??? avec 57% du brut comme indemnité ? On doit pas avoir la même idée de la générosité.
Soit quasi le net, non ?

Rechercher du travail une notion floue ? Ben voyons, le refus d'un poste dans un rayon de 50Km, payé au niveau de ce que touche le chomeur l'expose a une radiation ... D'autre part, lors des convocations ou entretiens mensuels, le salarié doit faire état de ses recherches, la encore sous peine d'être radié.
C'est trop demander ? En pous, ce n'est pas "un" refus, mais plusieurs.

De plus, quand le conseiller oublie de téléphoner à un chomeur, que se passe t'il ? le chomeur est radié ....
Non, Le chomeur signale l'omission par recommandé, et fait appel de la radiation. Combien de cas par an ?


Redescends un peu sur terre mps ....
T'inquiète ! J'y suis !
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49400
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Message non lu par Nombrilist » 12 août 2010, 09:16:00

"Le chomeur aidé généreusement ??? avec 57% du brut comme indemnité ?"

En qui me concerne, c'est 57% du net.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
keserasera
Messages : 1582
Enregistré le : 11 avr. 2009, 00:00:00
Localisation : Carpentras
Contact :

Message non lu par keserasera » 12 août 2010, 11:45:00

Il faut tout de même avoir à l'esprit une chose. C'est que le "chômage" n'est pas un... emploi ! Et qu'en conséquence, il doit inciter le chômeur à se démerder pour trouver un job ! Je l'ai été, pas longtemps et trés tard. Je connais !
"je me suis souvent demandé et me le demande souvent encore, ce qui peut bien différencier une mauvaise bronchite d'une bonne" Pierre Dac

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré