Fallait pas critiquer ta boîte sur Facebook...

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Cobalt

Message non lu par Cobalt » 20 nov. 2010, 17:59:00

KALIKO a écrit :Cobalt ne parlait d'aucun d'entre nous concernant les allumés de la pleine lune... ou alors je suis un grand béat.

Merci,merci,en tous cas je ne parlais pas de toi,ça c'est sur icon_biggrin

Avatar du membre
lucifer
Messages : 4158
Enregistré le : 17 janv. 2009, 00:00:00
Localisation : Naoned

Message non lu par lucifer » 20 nov. 2010, 23:02:00

artragis a écrit : moi je me dis que, si les prudhommes ont soutenu le patron c'est qu'il y a plus que "le club des néfastes" dans la page fesse book de ce mec.
Entièrement d'accord.
Maintenant que j'habite en province, je suis devenu peace and love. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ( surtout les descendants d'immigrés des cités que j'adore dorénavant )

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 21 nov. 2010, 07:53:00

Et pourtant apparemment il n'y a pas plus...

A lire cet article de fond d'ECO89 : http://eco.rue89.com/2010/11/19/lironie ... e-de-licen…
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 21 nov. 2010, 08:21:00

« La démocratie, c’est la liberté d’expression, » qui pourrait contredire les propos de Aung San Suu Kyi, symbole de ce combat dans un pays cadenassé de tous bords ? En soi personne et pourtant, rares sont les pays, même occidentaux, où la liberté d’expression est totalement libre

On est libre de penser, mais libre de parler, il en est moins sûr. Autrement dit, il n’y a pas équation parfaite entre la liberté de pensée et la liberté de parole. Vous pensez une chose, mieux vaut parfois garder ses lèvres scellées. Bien sûr, pas de résidence surveillée. Heureusement ! mais très certainement une forme d’intimidation qui d’ailleurs fonctionne relativement bien. L’évolution du relationnel au travail en fournit la preuve. Même si toute vérité est, dit-on, bonne à dire, il est sage de la taire à moins d’être juridiquement bien armé. Où alors, il est préférable d’appartenir à une organisation aux reins solides. La critique même bien échafaudée et raisonnable s’avère parfois difficile à exprimer par un seul individu. La prise de risque est bien réelle dans certains milieux.

Il existe dans la fonction publique, mais aussi dans nombre de professions, ce que l’on appelle le devoir de réserve. La mesure est certes essentielle et permet de protéger les individus. Mais jusqu’où peut aller le devoir de réserve lorsqu’il y a danger dans la maison ? Un salarié ne doit-il pas dénoncer les graves dysfonctionnements d’un service sans courir le risque de la réprimande, voire pire ? La limite est finalement floue. Il faut savoir dire sans avoir rien dit. Pas vu pas pris. À voir l’usage excessif de l’anonymat sur la toile, il est difficile de nier l’appréhension et peut-être même la peur des individus lorsqu’ils expriment une opinion. La crainte de la représaille s’est incrustée dans les mentalités. Évidemment, l’intensité langagière de certains propos impose l’anonymat. Mais nous faisons ici allusion à de simples avis, nous ne parlons pas d’injures ou de diffamation.

Une liberté d’expression sous le sceau de l’anonymat peut-elle être toujours le garant de la démocratie ? Vaste débat… qui déclenchera peut-être une rafale de réactions… encore anonymes. Dommage ! le pseudo est roi et passe-partout. Aujourd’hui, la liberté d’expression consiste à se créer un autre nom afin de s’exprimer librement. À croire qu’il est de plus en plus périlleux d’émettre un avis en signant de son vrai nom. Il est permis de s’exprimer à condition de rester masqué. Quelle drôle de liberté d’expression ! Les grandes démocraties occidentales n’ont pas de quoi pavoiser. Pourtant, la soif de s’exprimer est bien là, prête à bondir au moindre soubresaut de l’actualité. En attendant, il en existe d’autres qui jettent leur tablier pour retrouver leur liberté de parole, à visage découvert cette fois et sans crainte de mise à pied.


Il est évident que l'on craint des représailles,mais nous aurions quand même du courage si sur internet on affichait notre nom,cela serait vraiment une révolution.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Message non lu par Golgoth » 21 nov. 2010, 08:34:00

Personnellement je ne suis pas anonyme icon_mrgreen

La liberté d'expression oui, mais il faut assumer ses paroles et ne pas s'étonner de poursuites dans certains cas. Il est normal qu'on insulte pas son patron ou ses chefs sans conséquence, mais dans cette affaire premièrement les propos ont été tenu dans une sphère à la limite du privée (visible des "amis d'amis"), et surtout les propos me semble d'une banalité terrible, et ressemble plus à une saine décompression d'après boulot qu'à un complot contre l'entreprise.

Personnellement j'aurais plutôt virer le fayot icon_mrgreen
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 21 nov. 2010, 10:06:00

Personnellement j'aurais plutôt virer le fayot icon_mrgreen

Egalement.

Personnellement je ne suis pas anonyme icon_mrgreen

Ne serait ce que ,par l'édition de ton blog dans la rubrique détente,c'est exact.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 21 nov. 2010, 20:59:00

artragis a écrit :moi je me dis que, si les prudhommes ont soutenu le patron c'est qu'il y a plus que "le club des néfastes" dans la page fesse book de ce mec.
C'est ce que je me suis dit aussi !

Néanmoins, étant partisan d'une liberté d'expression une et indivisible je ne peux que proposer la solution de l'anonymat sur le web lorsqu'on a quelques chose à dire qui pourrait nous attirer les foudres de la justice. D'ailleurs si tout le monde se donnait le droit de le faire nous accorderions nettement moins d'importance à ce type de fait divers.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Invité

Message non lu par Invité » 21 nov. 2010, 21:59:00

Pourquoi voulez vous que l'information que Golgoh transmet soit tronquée ?

Comment ce fait il que l'autorité des prud'hommes ne puisse pas être remise en cause ? ce n'est pas parce qu'il donne règulièrement raison aux salariés qu'il n'aurait pas pû dans ce cas faillir ?

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 22 nov. 2010, 09:37:00

Cobalt confon évidemment la liberté d'expression et le devoir de réserve.

Dans cete histoire, la liberté d'expression est respectée, et le bavard a la paix.

Viennent alors des propos calomnieux ou diffamatoires publics, sujet à appréciation et à sanctions pénales.

Et puis, ce devoir de réserve qui fait qu'on ne peut être à la fois dans un groupe et hors de ce groupe. Quel qu'il soit.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Cobalt

Message non lu par Cobalt » 22 nov. 2010, 10:21:00

Ce que je comprends surtout c'est qu'il n'y a pas  communes mesure entre la critique qui a été faite là et la sanction,bande de néphaste ce n'est pas bien violent.Voire pas du tout.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 22 nov. 2010, 19:57:00

Je dois être aussi épais que cobalt parce que pour moi c'est très nettement une question de liberté d'expression. Comme dans cette histoire du petit gars qui s'est retrouvé à faire trois mois fermes parce qu'il avait bavé sur la gendarmerie sur Facebook. Je trouve assez hallucinant que dans une "démocratie" telle que la nôtre on puisse se retrouver en taule pour avoir exposé publiquement ses opinions (aussi débiles soient-elles comme dans le cas des négationnistes).
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 23 nov. 2010, 10:46:00

Essayons de te faire comprendre ...

Un vendeur de fringue qui accueille ses clients en se marrant : "vous voulez  acheter un pull ici ? Nous ne vendons (cher) que des articles ayant un défaut, et je peux vous garantir qu'au premier lavage, il sera bon pour votre poupée" ...

Il va évidemment se faire virer. Qui va revendiquer sa "liberté d'expression" ?  Il commet une faute grave, ou du moins sérieuse,simplement parce qu'en acceptant la tâche de vendre, il s'interdit de faire fuir les clients.

Pour ton gars sur Face Book, il a été poursuivi pour diffamation, ce qui est tout à fait normal. Le délit de diffamation s'efface, si le diffamant peut apporter la preuve de ses assertions.
S'il a été condamné, c'est bien qu'il n'a pas pu le faire.  La loi est bien faite.

Si tu veux un exemple de ce que donne la "liberté d'expression" sans le contrepoids de la diffamation, visionne ceci !

http://www.dailymotion.com/video/xf8dv2 ... htalm_news
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

lancelot
Messages : 8370
Enregistré le : 19 mai 2009, 00:00:00

Message non lu par lancelot » 23 nov. 2010, 11:07:00

On peut tout dire, encore faut il savoir manier la langue française et employer le conditionnel.

Si "placer l'affirmation ici " .... alors la société untel est un ramassis de mange merdes .... n'est pas une diffamation ni une insulte.

Avatar du membre
racaille
Messages : 8609
Enregistré le : 15 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Sous Castaner
Contact :

Message non lu par racaille » 24 nov. 2010, 19:36:00

MPS comme je le disais plus haut, dans ce type d'affaire je me fiche bien de la légalité et du droit. Le droit de s'exprimer n'a pas a être écrit dans le marbre, il émane de chacun de nous et nous ne devons suivre dans ce cas que notre propre loi - et s'arranger pour ne pas se faire prendre^^.
Ce qui distingue principalement l'ère nouvelle de l'ère ancienne, c'est que le fouet commence à se croire génial. K M

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Message non lu par mps » 25 nov. 2010, 10:35:00

Libre à toi de taiter ton boss de trou-du-cul au nom de ta liberté d'expression, à condition que tu sois prêt à en payer le prix.

Tout choix implique son propre déterminisme.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré