35 heures : les derniers jours ou ?

Venez discuter des problèmes du travail dans notre pays, mais aussi des problèmes sociaux ( retraites, chomage...)
Avatar du membre
Florian
Messages : 6476
Enregistré le : 14 juil. 2012, 14:53:32

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Florian » 30 oct. 2012, 21:35:41

Narbonne a écrit :Pour encore améliorer la competivité, tout le monde au smic.
Tu dis n'importe quoi.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14452
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Narbonne » 30 oct. 2012, 21:37:04

En effet, je reponds n'importe quoi quand on dit n'importe quoi.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Florian
Messages : 6476
Enregistré le : 14 juil. 2012, 14:53:32

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Florian » 30 oct. 2012, 21:40:41

Narbonne a écrit :En effet, je reponds n'importe quoi quand on dit n'importe quoi.
Tu ne formules aucune proposition, aucune idée et tu viens critiquer.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14452
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Narbonne » 30 oct. 2012, 21:42:48

Narbonne a écrit :Avec un tel taux de chomage passer aux 39 heures serait un folie.
Grosso modo, les entreprises pourraient licencier 1 personne toutes les 10.
Bonjour les dégats.
C'est un fil sur les 35 heures et pas sur la compétitivité
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Florian
Messages : 6476
Enregistré le : 14 juil. 2012, 14:53:32

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Florian » 30 oct. 2012, 21:52:25

Narbonne a écrit :
Narbonne a écrit :Avec un tel taux de chomage passer aux 39 heures serait un folie.
Grosso modo, les entreprises pourraient licencier 1 personne toutes les 10.
Bonjour les dégats.
C'est un fil sur les 35 heures et pas sur la compétitivité
Les 2 sont quand même très liés. Comme par hasard, 10 ans après la mise en place des 35 heures, le pouvoir réalise que l'industrie française est en train de crever.

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Georges » 30 oct. 2012, 22:18:28

Je suis pour les 35 heures, mais je dis allons-y passons tous les salariés à 39 heures, et là on va entendre gueuler les patrons quand ils faudra qu'ils paient 39 heures à leurs ouvriers, alors qu'il ont du mal à leur donner du travail pendant 35 heures.
Bien sûr les patrons qui ont de la ressource ont la solution : le licenciement, mais là ça coûtera au moins 500 000 chômeurs de plus. La droite réclame les 39 heures; mais tout ça la droite le sait, car au pouvoir pendant 10 ans elle ne les a pas supprimé.

Avatar du membre
Gis
Messages : 4939
Enregistré le : 13 oct. 2008, 00:00:00
Localisation : Loire-Atlantique

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Gis » 30 oct. 2012, 22:19:03

Un article que je trouve intéressant, voici un extrait
Le temps de travail est-il l'une des sources du manque de compétitivité de la France? Conçues par le gouvernement Jospin pour faire baisser le chômage de masse, les lois Aubry sur les 35 heures provoquent depuis douze ans d'interminables querelles sur le sujet entre la droite et la gauche. Certes, la précédente majorité n'a jamais osé les supprimer formellement. Mais au fil du temps, elle n'a cessé de les assouplir (voir ci-dessous). En 2007, Nicolas Sarkozy et François Fillon sont allés aussi loin que possible en accordant une exonération totale, fiscale et sociale, de charges sur les heures supplémentaires. Une sorte d'abrogation des 35 heures. Mais le coût pour les budgets de l'État et de la Sécurité sociale - 4,5 milliards d'euros par an - s'est révélé lourd.

Au moment où le gouvernement entame un vaste débat sur les moyens de relancer la compétitivité de la France, une suppression pure et simple de ce dispositif figurera-t-elle à l'ordre du jour, au même titre que l'innovation, la flexibilité de l'emploi ou encore la question du positionnement des produits français?

(...)
98cdc786-229a-11e2-826e-73de0c1f3692-493x210.jpg
98cdc786-229a-11e2-826e-73de0c1f3692-493x210.jpg (23.72 Kio) Vu 70 fois
L'article en entier sur Le Figaro.fr

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14452
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Narbonne » 30 oct. 2012, 22:27:30

L'industrie française crève car cela rapporte beaucoup plus de delocaliser en chine que de produire en france.
Les grecs travaillent plus que les allemands et le resultat n'est pas brillant.
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Florian
Messages : 6476
Enregistré le : 14 juil. 2012, 14:53:32

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Florian » 30 oct. 2012, 23:58:54

Gis a écrit :Un article que je trouve intéressant, voici un extrait
Le temps de travail est-il l'une des sources du manque de compétitivité de la France? Conçues par le gouvernement Jospin pour faire baisser le chômage de masse, les lois Aubry sur les 35 heures provoquent depuis douze ans d'interminables querelles sur le sujet entre la droite et la gauche. Certes, la précédente majorité n'a jamais osé les supprimer formellement. Mais au fil du temps, elle n'a cessé de les assouplir (voir ci-dessous). En 2007, Nicolas Sarkozy et François Fillon sont allés aussi loin que possible en accordant une exonération totale, fiscale et sociale, de charges sur les heures supplémentaires. Une sorte d'abrogation des 35 heures. Mais le coût pour les budgets de l'État et de la Sécurité sociale - 4,5 milliards d'euros par an - s'est révélé lourd.

Au moment où le gouvernement entame un vaste débat sur les moyens de relancer la compétitivité de la France, une suppression pure et simple de ce dispositif figurera-t-elle à l'ordre du jour, au même titre que l'innovation, la flexibilité de l'emploi ou encore la question du positionnement des produits français?

(...)
98cdc786-229a-11e2-826e-73de0c1f3692-493x210.jpg
L'article en entier sur Le Figaro.fr
Le graphique est impitoyable, nous sommes les moins bosseurs d'Europe (selon ce critère).

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14452
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Narbonne » 31 oct. 2012, 06:12:03

Image

Uploaded with ImageShack.us

C'est le cout horaire qui peut eventuellement jouer sur la competitivité ( la notion de productivité horaire est egalement un parametre) et pas le nombre d'heures.
Si une entreprise a un salarié à temps plein ou 2 à mi-temps, cela change quoi ?
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Florian
Messages : 6476
Enregistré le : 14 juil. 2012, 14:53:32

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Florian » 31 oct. 2012, 07:44:16

C'est une vision stakhaniviste du monde ou Monsieur A et Monsieur B ont exactement les mêmes aptitudes, le même job et sont interchangeables à 100%. Les Temps Modernes quoi. Ce monde là est révolu, nous vivons dans un monde de savoir-faire et en particulier pour les ingénieurs, cadres et techniciens supérieurs les gens ne sont pas interchangeables. Dès lors c'est plus facile d'organiser une boite, des équipes sur des affaires, des projets à 40 heures par semaine et 20 jours de CP qu'avec 35 heures ou 45 jours de CP+RTT.

Vous ne me croyez pas, mais nous nos équipes pluridisciplinaires, on commence à les monter en s'appuyant sur les polonais, les tchèques, les italiens.

Avatar du membre
albert
Messages : 9879
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par albert » 31 oct. 2012, 08:05:40

Le graphique du Figaro est biaisé car il ne prend en compte que les salariés à plein temps, or il y a une précarisation du travail qui entraîne une augmentation du travail à temps partiel subi.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24261
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par johanono » 31 oct. 2012, 08:09:02

D'ailleurs, dans certains pays comme les Pays-Bas, le recours à un temps partiel massif et subi est un moyen de masquer un sous-emploi massif (puisqu'il s'agit de répartir la pénurie).

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Golgoth » 31 oct. 2012, 08:42:42

Le même débat depuis 10 ans. Le Graal des patrons, c'est les accords par entreprise, comme ça les salariés pourront faire 50 h payées 35 dans le restauration, le BTP, le service à la personne... Que du bonheur.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: 35 heures : les derniers jours ou ?

Message non lu par Georges » 31 oct. 2012, 11:15:22

Travaillons comme les Roumains pour avoir leur formidable niveau de vie.

Répondre

Retourner vers « Travail »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré