Quel avenir pour la Syrie ?

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Incognito
Messages : 2585
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 11 mars 2018, 10:04:41

Je n’ai pas lu le livre de Fisk, ni le commentaire de ce Frachon. Mais je lis régulièrement les articles de Fisk (qui sont accessibles gratuitement). Je n’ai vraiment pas l’impression qu’il hésite « à dénoncer les énormes responsabilités des élites de la regions. »

Je cite un de ses articles récents:
http://www.independent.co.uk/voices/pre ... 07906.html
The real problem that is not being addressed, however, is that the Middle East remains a pit of despotism, dictatorships, autocracies, occupations, fake democracies and torturers -- with the twin needs of education and justice, as usual, totally ignored. Time was, of course, when we could expect an American president to raise these vital issues. But we can forget that with Trump. In fact, the only thing we can hope of Trump is his silence which, we all know, he is not going to bestow upon us.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Incognito
Messages : 2585
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 11 mars 2018, 19:47:27

L’enclave de Ghouta a été coupée en deux, et peut-être même en trois. La victoire du régime ne fait aucun doute. Espérons que les rebelles acceptent de se retirer. Ce serait la solution qui éviterait le plus de victimes civiles.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Incognito
Messages : 2585
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 16 mars 2018, 19:44:22

Ça semble avoir été le paradis sur terre, cette enclave de Ghouta:

https://www.youtube.com/watch?v=X7FroXMEjAQ&sns=tw
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Incognito
Messages : 2585
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 22 mars 2018, 12:32:07

Les forces syriennes ont obtenu la reddition d’une des trois poches de Ghouta. Elles ont à présent reconquis 80% du territoire initial de l’enclave.
Syrie : des rebelles acceptent de quitter la Ghouta orientale, toujours bombardée

jeu. 22 mars 2018 - 06:04

Un groupe rebelle a annoncé que ses combattants allaient quitter la Ghouta orientale, une première pour le dernier bastion insurgé aux portes de la capitale syrienne, cible d'une offensive meurtrière…

Image



Un accord a été conclu en vue de l'évacuation d'un des groupes rebelles présents dans la Ghouta orientale, en périphérie de Damas. La faction rebelle islamiste Ahrar al-Cham, qui contrôle la poche comprenant la ville de Harasta, dans l'ouest de la Ghouta, a annoncé mercredi 21 mars s’être entendu avec le régime pour la sortie de ses combattants.


"L'accord prévoit la sortie des insurgés avec leurs armes, ainsi que celle des civils qui le souhaitent", a indiqué Munzer Fares, porte-parole du groupe rebelle. Le départ des familles commencera à 07H00 (05H00 GMT) jeudi, a-t-il indiqué, précisant qu'ils seraient transférés vers le nord-ouest du pays, dans la province d'Idleb qui échappe encore au contrôle du régime Assad.


Selon le service d'information militaire du mouvement chiite libanais Hezbollah, allié du gouvernement syrien, 1 500 combattants rebelles et 6 000 membres de leurs familles commenceront jeudi à quitter la Ghouta.


Un accord inédit


Cet accord local d'évacuation devrait accentuer la pression sur les deux principaux groupes rebelles opérant encore dans l'enclave, le Faïlak al Rahman dans le sud du territoire et le Jaïch al Islam dans le nord. Tous deux ont jusqu'à présent affirmé qu'ils refuseraient de déposer les armes. Mais les observateurs s'attendent à ce qu'ils acceptent finalement d'être évacués, le premier vers la zone du sud de la Syrie contrôlée par l'Armée syrienne libre (ASL), le long de la frontière jordanienne, le second vers la province d'Idleb.


Ce type d'accords d'évacuation, inédit dans la Ghouta orientale, a été pratiqué dans d'autres régions de Syrie, contribuant à la reconquête totale de villes comme Alep ou Homs par exemple. Il concrétise la stratégie du gouvernement de Bachar al-Assad consistant à assiéger, affamer puis bombarder intensivement les secteurs rebelles.


Fuyant les raids et la mort, plus de 70 000 civils ont déjà quitté les territoires rebelles, n'ayant d'autre choix que de rejoindre des secteurs du gouvernement, malgré la crainte de représailles pour certains. Ils s'entassent dans des centres d'accueil sommaires comme dans la localité de Adra. Le régime syrien veut reconquérir la Ghouta pour mettre fin aux tirs de roquettes sur Damas. Mardi soir, un de ces tirs a tué 44 civils, selon un nouveau bilan de l'agence de presse officielle syrienne Sana, le tir le plus meurtrier des rebelles sur Damas depuis le début du conflit en 2011.


Avec AFP et Reuters


Première publication : 22/03/2018




Texte par FRANCE 24 Suivre france24_fr sur twitter
Article complet sur http://www.france24.com/fr/20180322-syr ... r-al-assad
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Incognito
Messages : 2585
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 23 mars 2018, 15:18:57

Il semblerait que les rebelles de la poche sud de ce qui reste de l’enclave de Ghouta aient décidé de se rendre. Des trois poches, il ne resterait donc plus que celle de Douma au nord.
Breaking: Six year long war in 4 East Ghouta suburbs ends

ven. 23 mars 2018 - 14:03

BEIRUT, LEBANON (3:55 P.M.) - For years, the battle in the Jobar suburb of the East Ghouta has been one of the bloodiest battles in Syria. The Syrian Arab Army's Republican Guard and their allies from…


BEIRUT, LEBANON (3:55 P.M.) – For years, the battle in the Jobar suburb of the East Ghouta has been one of the bloodiest battles in Syria.

The Syrian Arab Army’s Republican Guard and their allies from the Palestine Liberation Army (PLA) and National Defense Forces (NDF) had repeatedly tried to retake Jobar, but all attempts would ultimately fail, as the Islamist militants were deeply embedded in this East Ghouta suburb.

The battle for Jobar would be costly, as a large number of military personnel and equipment were lost during the countless offensives to seize this suburb from the militant forces.

However, as of today, it appears that long battle for Jobar and its neighboring suburbs is finally over after an agreement was put in place with the primary militant groups there.

According to a military report from Damascus, the Syrian Army and Faylaq Al-Rahman have agreed to peace terms in four East Ghouta suburbs, with the latter agreeing to leave to Idlib.

Based on the agreement, Faylaq Al-Rahman will surrender all of their weapons, except for their small arms; they will release all Syrian Army prisoners from their jails; they will inform the government of all explosives they placed around the suburbs of Zamalka, Jobar, ‘Ayn Tarma, and Arbin; and agree to exit these suburbs on Saturday.

The militants are now scheduled to leave these four East Ghouta suburbs by noon tomorrow.


Leith Aboufadel
Article complet sur https://www.almasdarnews.com/article/br ... urbs-ends/
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Incognito
Messages : 2585
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 23 mars 2018, 19:07:57

En vert, ce qui reste de l’enclave de Ghouta. Les deux poches qui viennent de se rendre sont entourées d’une ligne rouge.
21D58F33-016A-4CDE-8F3C-F027F97C32D3.jpeg
21D58F33-016A-4CDE-8F3C-F027F97C32D3.jpeg (319.69 Kio) Vu 118 fois
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par signora » 23 mars 2018, 20:35:41

Ça semble avoir été le paradis sur terre, cette enclave de Ghouta:
C'était peut être un paradis ...
Et aujourd'hui ? Un champs de ruines, des cadavres : hommes, femmes, enfants.
Tu as l'air de te féliciter de voir enfin les rebelles (ou des résistants) au régime se rendre ...
Et la suite quel avenir ? la mort du dictateur ? la dictature au pouvoir ? pauvre Syrie? pauvre peuple syrien.
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Incognito
Messages : 2585
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 23 mars 2018, 23:54:38

En ce qui me concerne, ce que je souhaite, c’est la fin de la guerre civile.
Cette guerre civile ne se terminera pas par un compromis constitutionnel à la Mandela, mais par une victoire militaire.
Au plus vite les opérations militaires progressent, au moins il y a de victimes civiles.
Pour ma part, je préfère nettement que ce soit Assad qui l’emporte. Les adversaires d’Assad sont infiniment plus dangereux pour nous les européens.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
signora
Messages : 3163
Enregistré le : 08 janv. 2015, 10:37:48
Parti Politique : Mouvement Démocrate (MoDem)

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par signora » 24 mars 2018, 00:01:19

Nous en sommes à nous incliner devant des dictateurs des tueurs qui assassinent leurs peuples ?
Le départ de ces dictateurs laisserait le terrain vacant pour que se dresse le drapeau d'un état islamique ? Tu penses que ces peuples ne peuvent pas enfanter d'un gouvernement démocratique ?
"Dans la profondeur de l'hiver, j'ai finalement appris qu'il y avait en moi un soleil invincible."
Albert Camus

Incognito
Messages : 2585
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 24 mars 2018, 01:02:57

signora a écrit :
24 mars 2018, 00:01:19
Nous en sommes à nous incliner devant des dictateurs des tueurs qui assassinent leurs peuples ?
Je ne dis pas que nous devons nous incliner devant ces dictateurs. Et si vous vous informiez un peu, vous sauriez que beaucoup de syriens considèrent qu’Assad est à la fois un dictateur brutal mais aussi qu’il les protègent d’islamistes à la solde d'états étrangers (en particulier Quatar, Arabie Saoudite, Turquie, Etats-Unis)
Le départ de ces dictateurs laisserait le terrain vacant pour que se dresse le drapeau d'un état islamique ?
Je pense que le départ d’Assad mènerait à une guerre civile permanente sur base communautaire et religieuse. Cette guerre civile prendrait fin par la prise de pouvoir et la victoire militaire d’un autre dictateur.
Tu penses que ces peuples ne peuvent pas enfanter d'un gouvernement démocratique ?
Le fonctionnement de nos démocraties occidentales requière que les partis politiques s’opposent sur des bases programmatiques. Les électeurs n’ont pas d’attachement trop prononcé aux partis politiques. Ils n'hésitent pas à voter autrement s’ils ne sont pas satisfait. C’est ce qui permet l’alternance démocratique, et au bout du compte un meilleur niveau de gouvernement.

Dans beaucoup de pays d’Afrique et du ME, les gens votent sur des bases tribales/communautaires/religieuses. Dans ce cas, il n’y a pas vraiment de possibilités d’alternance démocratique, puisque les électeurs ne changent quasiment jamais leur affiliation tribales/communautaires/religieuses. De plus, les minorités sont souvent mal traitées par le gouvernement de la tribu/communauté/religion majoritaire. Ce qui débouche souvent sur des guerres civiles. Bref, la démocratie ne marche pas bien dans ces pays.

Je n’ai pas vraiment de solution simple à offrir.
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Incognito
Messages : 2585
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 25 mars 2018, 23:39:22

Il semble que la prochaine opération de l’armée syrienne sera la reconquête de la poche de Yarmouk au sud de Damas. Il me semble que la partie verte a un accord de réconciliation avec le régime, depuis un bon bout de temps déjà. C’est la partie grise, tenue par Daesh, que le régime veut reprendre. Daesh y a infligé une défaite assez cuisante aux forces syriennes pendant la bataille de Ghouta.
BB44DB14-E22D-4839-974F-7C6F052798D9.jpeg
BB44DB14-E22D-4839-974F-7C6F052798D9.jpeg (402.3 Kio) Vu 79 fois
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Incognito
Messages : 2585
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 29 mars 2018, 07:22:13

Très bonne interview d’un ancien ambassadeur britannique en Syrie. En anglais, près de 20 minutes.
https://m.youtube.com/watch?feature=share&v=uZlAdpFZrqw
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32023
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par politicien » 31 mars 2018, 21:38:20

Syrie: la Turquie met en garde contre une "invasion" française

31 mars 2018, 18:05:05

Le ministre turc de la Défense a mis en garde samedi contre une "invasion" française dans le nord de la Syrie, après que des représentants des combattants kurdes reçus à Paris ont affirmé que la…




Le ministre turc de la Défense a mis en garde samedi contre une "invasion" française dans le nord de la Syrie, après que des représentants des combattants kurdes reçus à Paris ont affirmé que la France allait renforcer son dispositif militaire dans la région.


"Si la France prenait une mesure comme un déploiement militaire dans le nord de la Syrie, cela serait une mesure illégitime, contraire au droit international", a déclaré aux médias le ministre Nurettin Canikli, à Giresun (nord-est). "Ce serait une invasion".


La France avait elle-même en février mis en garde la Turquie contre toute velléité d'"invasion" de la Syrie, après le lancement d'une opération contre les combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG), un groupe classé "terroriste" par Ankara mais allié à la coalition internationale pour lutter contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie.


Lors d'un discours télévisé devant ses partisans samedi à Istanbul, le président turc Recep Tayyip Erdogan a tenu à rassurer à nouveau son homologue français Emmanuel Macron, en expliquant que l'opération menée par Ankara en Syrie "n'est pas une invasion, mais vise à sauver la région de gangs sanguinaires".


"Comment peux-tu te lever et nous donner des leçons de civilisation ? Regarde d'abord ta propre histoire", a-t-il poursuivi, évoquant la Guerre d'Algérie et l'opération française en Libye en 2011, la qualifiant d'"occupation".

(...)

Article complet sur http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/ ... ncaise.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23891
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par El Fredo » 31 mars 2018, 22:42:47

C'est vraiment se foutre du monde de la part des Turcs que de parler d'invasion.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Incognito
Messages : 2585
Enregistré le : 13 oct. 2010, 00:00:00

Re: Quel avenir pour la Syrie ?

Message non lu par Incognito » 01 avr. 2018, 14:52:13

La bataille de Ghouta est terminée. Les rebelles de la poche de Douma ont trouvé un accord avec le gouvernement.
Breaking: Douma rebels reach agreement with Syrian government, Russian forces to enter city - details

dim. 1 avr. 2018 - 10:28

BEIRUT, LEBANON (1:27 P.M.) - Rebel forces holding out in the district city of Douma in Damascus' East Ghouta region have reached a Russian-mediated agreement with the Syrian government after a week

BEIRUT, LEBANON (1:27 P.M.) – Rebel forces holding out in the district city of Douma in Damascus’ East Ghouta region have reached a Russian-mediated agreement with the Syrian government after a week of back-and-forth bickering.

According to reports, some Jaysh al-Islam militants from Douma will be evacuated to the town of Jarablus (under the control of Turkish-backed rebels) in northeast Aleppo province whilst other fighters will reconcile with the Syrian government.

Russian military police are poised to soon enter Douma where they will establish evacuation corridors, monitor the insurgent withdrawal and host temporary humanitarian infrastructures.

Furthermore, Jaysh al-Islam is to hand over all hostages (civilians and troops) to the Syrian Army as well as the corpses of fallen government ranks.

Whilst it is unknown whether or not the Syrian Army will enter Douma anytime soon, all government institutions once housed in the small district city are to be immediately reinstated; civil servants are to return to their jobs at these places.

Updates to follow as more information becomes available.


ALSO READ  Turkish-backed rebels seize more ground in Syria's Afrin


Andrew Illingworth
Article complet sur https://www.almasdarnews.com/article/br ... y-details/
Dieu est mort. Marx est mort. Et moi-même je ne me sens pas très bien ... (Woody Allen)

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré