Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5109
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 21 janv. 2018, 12:36:52

Voici les candidats ayant obtenu le nombre nécessaire de signatures à ce jour si celles-ci sont validées par la commission électorale.
195px-Vladimir_Zhirinovsky_in_2015.jpg
195px-Vladimir_Zhirinovsky_in_2015.jpg (15.52 Kio) Vu 105 fois
Vladimir Jirinovski, extrême-droite, désigné par le parti libéral démocrate de Russie, candidat de droit
Pavel_Grudinin_Moscow_asv2018-01_(cropped).jpg
Pavel_Grudinin_Moscow_asv2018-01_(cropped).jpg (15.92 Kio) Vu 105 fois
Pavel Groudinine, extrême-gauche, désigné par le parti communiste de la fédération de Russie, candidat de droit
195px-Anton_Bakov.jpg
195px-Anton_Bakov.jpg (18.24 Kio) Vu 105 fois
Anton Bakov, député de la douma d'état, désigné par le parti monarchiste, 105 000 signatures nécessaires collectées
Modifié en dernier par Yakiv le 21 janv. 2018, 12:41:56, modifié 1 fois.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5109
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 21 janv. 2018, 12:40:42

195px-Явлинский_2017.jpg
195px-Явлинский_2017.jpg (13.17 Kio) Vu 103 fois
Grigory Yavlinsky, député centriste pro-européen, désigné par la parti Yabloko, 105 signatures nécessaires collectées
195px-Vladimir_Putin_(2017-07-08).jpg
195px-Vladimir_Putin_(2017-07-08).jpg (11.05 Kio) Vu 103 fois
Vladimir Poutine, président sortant, candidat indépendant (néanmoins soutenu par le parti Russie unie), 315 000 signatures nécessaires collectées.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29997
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par wesker » 21 janv. 2018, 18:46:00

Très sincèrement, il peut, naturellement y avoir des contestations, dces critiques, il me semble qu'il y en a, à chaque élection dans tout les pays qui en organisent, mais le pluralisme et les citoyens ont le choix. Il leur appartient de se déterminer pour leur avenir et non à l'extérieur de leur dire ce qui serait bon pour eux.

En démocratie on respecte le suffrage, en diplomatie, on ne peut que respecter les représentants que les citoyens désignent démocratiquement, qu'ils nous conviennent ou pas. Il faut se souvenir qu'à l'effondrement de l'ère soviétique, des relations nouvelles pouvaient être entretenues avec ce pays, au lieu de continuer à le considérer comme un ennemi et d'accompagner la restructuration de sa démocratie, de son fonctionnement politique. Peut être serait il temps de mettre fin à une vieille idée faisant du choix des civilisations et d'une vision bipolaire du monde l'alpha et l'oméga d'une diplomatie qui caractérise hélàs trop de pays qui ont pourtant une histoire et des valeurs universalistes dans lesquelles, nous, en tant que Français nous nous reconnaîtrions.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5109
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 21 janv. 2018, 20:35:40

wesker a écrit :Très sincèrement, il peut, naturellement y avoir des contestations, dces critiques, il me semble qu'il y en a, à chaque élection dans tout les pays qui en organisent, mais le pluralisme et les citoyens ont le choix. Il leur appartient de se déterminer pour leur avenir et non à l'extérieur de leur dire ce qui serait bon pour eux.

En démocratie on respecte le suffrage, en diplomatie, on ne peut que respecter les représentants que les citoyens désignent démocratiquement, qu'ils nous conviennent ou pas. Il faut se souvenir qu'à l'effondrement de l'ère soviétique, des relations nouvelles pouvaient être entretenues avec ce pays, au lieu de continuer à le considérer comme un ennemi et d'accompagner la restructuration de sa démocratie, de son fonctionnement politique. Peut être serait il temps de mettre fin à une vieille idée faisant du choix des civilisations et d'une vision bipolaire du monde l'alpha et l'oméga d'une diplomatie qui caractérise hélàs trop de pays qui ont pourtant une histoire et des valeurs universalistes dans lesquelles, nous, en tant que Français nous nous reconnaîtrions.
C'est légèrement hors sujet mais il y a 2 raisons pour lesquelles les relations ne peuvent pas (encore) se normaliser avec la Russie.
- l'annexion de la Crimée par la Russie et la guerre menée par la Russie dans le Donbass,
- l'assassinat ou la mise à l'écart de la plupart des opposants politiques à Poutine, même si quelques opposants inoffensifs comme Iavlinski n'ont, certes, pas (encore) été exterminés.

D'autre part, pour rebondir sur ce que tu dis, à la fin de l'Urss, les relations entre la Russie et les occidentaux étaient plutôt très bonnes. A l'époque d'Eltsine, on pensait même que la Russie allait adhérer à l'Otan. Mais avec Poutine, ce sont bien les Russes qui ont souhaité rompre ce rapprochement et s'éloigner des "décadences" occidentales. Très honnêtement, je pense que la Russie a encore moins envie de sa rapprocher de l'Europe et de l'Amérique que l'Europe et l'Amérique n'a envie de se rapprocher de la Russie.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29997
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par wesker » 21 janv. 2018, 20:49:47

Yakiv

Je ne crois pas que nous parviendrons à nous mettre d'accord sur la Crimée et autres pratiques que n'hésitent pas à assumer ceux qui ont la puissance de le faire. Aujourd'hui la Turquie n'hésite pas à frapper sur le terrain un allié des Etats Unis, pourtant utile dans le combat contre une organisation criminelle obscurantiste. Je crois que nous sommes suffisamment conscient de nos désaccords pour éviter de nous les renvoyer, les positions de chacun me paraissant bien compris, bien qu'elles soient parfois excessivement caricaturées. Dès lors, le sujet n'est pas la diplomatie que nous devrions avoir à l'égard de la Russie mais l'organisation des élections et l'attitude que chacun suggère d'avoir à l'égard de ces dernières.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5109
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 21 janv. 2018, 22:17:18

wesker a écrit :
21 janv. 2018, 20:49:47
Aujourd'hui la Turquie n'hésite pas à frapper sur le terrain un allié des Etats Unis, pourtant utile dans le combat contre une organisation criminelle obscurantiste.
Tu parles des Kurdes ? J'ai vu cette information et c'est tout à fait condamnable à mon sens.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29997
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par wesker » 21 janv. 2018, 23:31:23

Très bien !

Tu es donc plutôt en accord avec la Russie qui demande aux Turcs de faire preuve de retenue dans cette zone où son influence est relativement indéniable ?

Quoiqu'il en soit, peut être faudra t-il que les candidats à la présidentielle en Russie prennent position sur cette question difficile car elle me semble conditionner la future diplomatie.

Heleth
Messages : 668
Enregistré le : 30 mars 2017, 11:01:24

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Heleth » 22 janv. 2018, 18:19:23

wesker a écrit :
21 janv. 2018, 23:31:23
Très bien !

Tu es donc plutôt en accord avec la Russie qui demande aux Turcs de faire preuve de retenue dans cette zone où son influence est relativement indéniable ?

Quoiqu'il en soit, peut être faudra t-il que les candidats à la présidentielle en Russie prennent position sur cette question difficile car elle me semble conditionner la future diplomatie.
Poutine n'a pas déjà donné son avis sur le sujet ? Pas la peine de consulter les "autres candidats". Faut être bien naïf pour croire que Vladimir Vladimorovitch laissera la place à un autre que lui.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29997
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par wesker » 22 janv. 2018, 18:39:14

Heleth, toute les choses ont une fin, c'est ainsi, néanmoins je ne me prononce pas par anticipation sur le résultat d'un pays dont j'ignore les préoccupations et la teneur des projets que leurs soumettent les différents candidats, sachant, seulement que nous aurons à composer avec les représentants qu'ils se choisiront.

Et, sur le dossier Kurdes, j'ai le sentiment que la Russie a pris, officiellement position en faveur de la retenue qu'elle demande à Ankara....étant donné l'importance et le rôle, plutôt actif que les Kurdes ont à l'égard d'une organisation obscurantiste, criminelle que ni la Turquie ni les alliés ne souhaitent voir se développeer !

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5109
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 22 janv. 2018, 19:26:28

Evidemment que je suis pour qu'Ankara se retienne, mais quel vœu pieux, il va falloir faire autre chose que de lui demander de la "retenue" afin de la contraindre à la retenue souhaitée.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29997
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par wesker » 22 janv. 2018, 19:50:16

Pardon, mais Ankara n'est pas rattaché à la fédération de Russie, mais est un membre assumé de l'OTAN. Ce pays a un rôle stratégique, notamment vis à vis de l'Europe et en matière de gestion aussi des mouvements migratoires, c'est donc aux alliés de prendre position à son égard et non à la Russie, tu en conviendras.

A l'occasion de la présidentielle il est cohérent que chacun des candidats se prononcent sur les liens qu'il souhaite que leur pays entretienne avec de tels pays, qui ont une influence dans des zones de conflits et d'influence dans lesquelles la Russie aura son mot à dire.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5109
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 22 janv. 2018, 20:02:53

wesker a écrit :
22 janv. 2018, 19:50:16
Pardon, mais Ankara n'est pas rattaché à la fédération de Russie, mais est un membre assumé de l'OTAN. Ce pays a un rôle stratégique, notamment vis à vis de l'Europe et en matière de gestion aussi des mouvements migratoires, c'est donc aux alliés de prendre position à son égard et non à la Russie, tu en conviendras.

A l'occasion de la présidentielle il est cohérent que chacun des candidats se prononcent sur les liens qu'il souhaite que leur pays entretienne avec de tels pays, qui ont une influence dans des zones de conflits et d'influence dans lesquelles la Russie aura son mot à dire.
En tant que membre permanent du conseil de sécurité de l'Onu, la Russie aurait les moyens d'être plus vindicative que ça si elle le désirerait.

Je pense que le schéma diplomatique de la Russie est assez simple : elle castagne où elle veut quand elle veut (schéma assez similaire à celui des Etats-Unis il est vrai), mais elle appelle tous les autres à la "retenue". D'autre part, je pense que les relations entre la Russie et la Turquie restent relativement bonnes malgré tout. Et plus les relations entre la Turquie et les occidentaux se dégraderont, meilleures seront les relations entre la Russie et la Turquie, réflexe pavlovien.

Cela dit, oui l'Otan a encore plus de responsabilité sur ce dossier.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29997
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par wesker » 22 janv. 2018, 20:08:37

Les Etats Unis n'ont ils pas les moyens d'être plus vindicatifs à l'égard de leur allié ?

Honnêtement, si la Russie se montrait vindicative, cela pourrait être perçu comme une agression à l'encontre d'un des pays de la coalition (et tu serais le premier à dénoncer sa brutalité)

Le sujet est, ici, les opposants au régime actuel et j'avoue ne pas bien connaître les différences en terme diplomatique que les uns et les autres se proposent d'avoir sur les grandes interrogations geostratégiques internationales.

Et, en matière d'attitude envers la Turquie, j'ai le sentiment que nous partageons notre refus de la voir ainsi s'égarer dans une dérive autoritaire et une guerre menée à l'encontre d'alliés si important dans la lutte contre une organisation criminelle qui a, d'ailleurs frappée aussi sur le sol d'Ankara.

En ligne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5109
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par Yakiv » 22 janv. 2018, 22:38:09

wesker a écrit :
22 janv. 2018, 20:08:37
Les Etats Unis n'ont ils pas les moyens d'être plus vindicatifs à l'égard de leur allié ?

Honnêtement, si la Russie se montrait vindicative, cela pourrait être perçu comme une agression à l'encontre d'un des pays de la coalition (et tu serais le premier à dénoncer sa brutalité)

Le sujet est, ici, les opposants au régime actuel et j'avoue ne pas bien connaître les différences en terme diplomatique que les uns et les autres se proposent d'avoir sur les grandes interrogations geostratégiques internationales.

Et, en matière d'attitude envers la Turquie, j'ai le sentiment que nous partageons notre refus de la voir ainsi s'égarer dans une dérive autoritaire et une guerre menée à l'encontre d'alliés si important dans la lutte contre une organisation criminelle qui a, d'ailleurs frappée aussi sur le sol d'Ankara.
Personne n'assume réellement ses responsabilités face aux dérives du régime turc à mon sens, à commencer par les occidentaux.
D'autre part, si la Russie agissait de manière un peu plus ferme sur le sujet, sans aller jusqu'à contre-attaquer militairement ou à annexer un territoire qui ne lui appartient pas, mais mettant en oeuvre un plan de sanctions, je l'encouragerais dans ce domaine.

Je ne sais pas bien ce que proposent les autres candidats au sujet de la Turquie, je sais juste que l'extrémiste Jirinovski souhaite que l'Arménie, allié traditionnel de la Russie, puisse récupérer des territoires historiques au dépend de la Turquie.

Avatar du membre
wesker
Messages : 29997
Enregistré le : 18 mai 2009, 00:00:00
Localisation : Proche de celles et ceux qui vivent dans le pays réel

Re: Poutine aura-t-il un opposant à la présidentielle ?

Message non lu par wesker » 23 janv. 2018, 12:38:38

Yakiv

Tu n'ignores pas que la Turquie n'est pas un partenaire commercial de la Russie, il serait donc difficile à cette dernière d'appliquer des sanctions. Je te rappelle qu'au nom des objectifs geostratégiques des forces de la coalition des relations commerciales sont restreintes entre les pays qui en sont membres, avec les pays qui sont désignés comme des ennemis par Washington.

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré