Calendrier électoral international

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5080
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Yakiv » 18 mars 2018, 21:41:41

Russie - Présidentielles 2018
Image

Résultats "officiels" provisoires.
Russie.jpg
Russie.jpg (74.86 Kio) Vu 199 fois

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5080
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Yakiv » 22 avr. 2018, 13:05:23

Egypte - Présidentielles 2018
128px-Coat_of_arms_of_Egypt_(Official).svg.png
128px-Coat_of_arms_of_Egypt_(Official).svg.png (23.09 Kio) Vu 184 fois
Résultat
Présidentielle égyptienne.png
Présidentielle égyptienne.png (53.49 Kio) Vu 184 fois
A noter que le concurrent, Moussa Moussa, n'est autre qu'un partisan de M. Sissi. Cette opposition de façade n'a tellement pas peur du ridicule que M. Moussa a participé à la campagne électorale de M. Sissi cette année en prenant part notamment à la collecte de ses parrainages jusqu'à l'annonce de sa propre candidature. Candidature déclarée 15 minutes avant la clôture du dépôt des candidatures...

L'Egypte est un pays dont on parle peu sur le plan électoral, mais il met en lumière toute la difficulté de la démocratie au Moyen-Orient.
La seule année où la république d'Egypte a connu la démocratie fût à l'occasion des élections de 2012, qui ont vu la victoire de l'islamiste Morsi avec 52 % des voix...

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5080
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Yakiv » 21 mai 2018, 14:43:09

Vénézuéla - Présidentielles 2018
Escudo_de_Armas_de_Venezuela_2006.png
Escudo_de_Armas_de_Venezuela_2006.png (35.55 Kio) Vu 165 fois
Le président chaviste sortant à remporté facilement l'élection présidentielle avec 68 % des voix.
Résultats 2018.png
Résultats 2018.png (170.6 Kio) Vu 165 fois
3 éléments relativisent cependant la portée de cette victoire.

L'élection a été boycottée par la principale plate-forme d'opposition, la Table de l'unité démocratique, majoritaire au parlement.

Le taux de participation est en chute, à 46%.

L'opposition accuse le pouvoir d'avoir bourré les urnes et estime plutôt le taux de participation à 25% que d'autres instituts indépendants l'estime a encore moins.

Avatar du membre
Hector
Messages : 6222
Enregistré le : 06 août 2016, 21:54:48

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Hector » 21 mai 2018, 18:39:09

Tu devrais ajouter 46% de participation et un bourrage d'urnes monstrueux. Quand la CIA va t'elle virer ce terroriste de Maduro ?
L'État, c'est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. (Frédéric Bastiat) La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.(Lawrence W. Reed)

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5080
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Yakiv » 21 mai 2018, 19:09:09

Hector a écrit :
21 mai 2018, 18:39:09
Tu devrais ajouter 46% de participation et un bourrage d'urnes monstrueux.
Il faut lire au-dessous des résultats, c'est écrit. ;)

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23990
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par El Fredo » 21 mai 2018, 23:21:34

Selon les propres critères de la LFI qu'ils appliquent à Macron, alors Maduro est illégitime.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5080
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Yakiv » 06 juin 2018, 23:13:16

Slovénie - Législatives 2018
Coat_of_arms_of_Slovenia.svg.png
Coat_of_arms_of_Slovenia.svg.png (9.96 Kio) Vu 142 fois
Résultats1.png
Résultats1.png (71.88 Kio) Vu 142 fois
Résultats2.png
Résultats2.png (102.15 Kio) Vu 142 fois
C'est la droite nationaliste (et anti-migrants...), incarnée par Janez Janša (proche du hongrois Orban), qui arrive assez nettement en tête à l'occasion des élections législatives slovènes.

Partout en Europe, la droite nationaliste n'est pas à une contradiction près puisque Janša ("Jancha") est un ancien premier ministre qui a fait quelques mois de prison pour corruption. La tendance populiste se confirme cela dit.

Le premier ministre sortant, centriste (Miro Cerar), n'a pas pu obtenir mieux que la 4ème place avec moins de 10% des voix.

Il n'est, cela dit, pas du tout certain que Janša parvienne à former un gouvernement avec 25% des voix recueillies correspondant à 25 sièges à l'Assemblée nationale. En effet, la coalition sortante obtient pratiquement le même résultat : SD (Sociaux-Démocrates) + SMC (centristes) + DeSUS (retraités) = 24% des voix.

Tout va donc dépendre du choix de l'indépendant Marjan Šarec ("Charec"), arrivé en seconde position. Šarec est issu de la société civile mais a un profil plutôt centriste et cite assez souvent Macron en référence.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5080
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Yakiv » 26 juin 2018, 20:32:21

Turquie - Présidentielles 2018
132px-TurkishEmblem.png
132px-TurkishEmblem.png (2.56 Kio) Vu 120 fois
Il n'y avait pas grand chose à attendre de cette élection. Celle-ci présente une configuration un peu similaire à la dernière élection russe avec un despote qui se maintient au pouvoir sans doute avec l'assentiment de la population.

En Turquie, les grands partis politiques sont depuis quelques années :
- les "islamistes modérés" représentés par Erdogan
- le CHP, parti laïque, républicain et socialiste, autrement dit les "Kémalistes"
- le HDP, parti laïque, très à gauche et pro-Kurde, seul parti qui est enclin à reconnaître le génocide arménien par exemple,
- le MHP, parti nationaliste avant tout et dont les positions sont moins claires sur la laïcité.
3 de ces 4 partis étaient représentés puisque le MHP a préféré faire alliance avec Erdogan (lui assurant ainsi des places au gouvernement).

Du coup, la nouveauté de cette élection, c'est le IYI, parti de la droite laïque qui s'est formé en rassemblant des dissidents du MHP et du CHP, qui a présenté une femme (Meral Akşener) et qui est aussi plutôt sur la lignée politique de Mustafa Kemal Atatürk.
Turquie.png
Turquie.png (437.67 Kio) Vu 120 fois
Par contre, il y a quelque chose qui intrigue les observateurs, c'est qu'un second tour était attendu (contrairement à la dernière présidentielle russe), or second tour il n'y a pas eu. Erdogan a récolté 52,5% des voix alors que les sondages l'annonçaient autour de 45%. Fraude ?
Sondage.png
Sondage.png (147.81 Kio) Vu 120 fois
Sinon, en regardant le détail des résultats on se rend compte que le CHP a encore perdu du terrain, bien qu'il représente toujours un parti puissant avec 30% des voix, il enregistre quand même 8% de moins qu'il y a 4 ans. Autre indication significative, le candidat du CHP qui arrivait en tête en 2014 sur toute la côté ouest et sud (hors Istanbul) n'arrive plus en tête cette année que sur la côté ouest, laissant désormais à Erdogan le leadership sur toute la côté sud.
Le HDP, lui, baisse un peu mais reste proche des 10% et arrive toujours en tête de la plupart des régions kurdes de Turquie.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5080
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Yakiv » 03 juil. 2018, 23:56:58

Mexique - Elections fédérales 2018
180px-Coat_of_arms_of_Mexico.svg.png
180px-Coat_of_arms_of_Mexico.svg.png (46.55 Kio) Vu 107 fois
Saviez vous que :
le nom officiel du Mexique est "Etats-Unis mexicains" ?
toutes les élections nationales ont lieu le même jour : présidentielle, chambre basse et chambre haute du parlement dans leur totalité ?
le président mexicain était élu une seule fois, sans possibilité de renouvellement de mandat ?

Bref, il était donc temps de trouver un successeur au centriste Peña Nieto et c'est le candidat de gauche qui a écrasé la concurrence dès le premier tour.
Résultats.png
Résultats.png (214.43 Kio) Vu 107 fois
Face à lui, un candidat de droite soutenu par le Parti Action Nationale et ses alliés, un candidat du centre soutenu par le Parti Révolutionnaire Institutionnel (du président en fonction) et ses alliés (dont les écologistes) et 2 autres candidats indépendants dont une s'est retirée au dernier moment (la femme de l'ancien président Calderón).

La seule surprise était liée au score que ferait Andrés Manuel López Obrador ("AMLO") puisqu'il a toujours été annoncé largement en tête dans les sondages, ne faisant qu'amplifier son avance de mois en mois.
Sondages.png
Sondages.png (133.62 Kio) Vu 107 fois
Obrador a été élu sur la base d'un programme social ambitieux (contre lequel le candidat de droite avait proposé le revenu universel) et se montre sur le plan international plus proche des Vénézuéliens que des Américains.

2 choses importantes à noter selon moi :

1- une dynamique politique atypique car on est passé d'un pouvoir de droite qui a gouverné le pays de 2000 à 2012 => à une victoire du centre en 2012 => à une victoire de la gauche en 2018. Et c'est la première fois qu'un parti d'une gauche aussi affirmée, type insoumise (le PRI a longtemps été un parti socialiste avant de se recentrer) remporte le pouvoir au Mexique.

2- on dénombre malheureusement 130 candidats assassinés par des mafieux depuis le début du processus électoral qui a commencé en septembre de l'année dernière et comprenait les municipales. Le Mexique est une démocratie en souffrance.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5080
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Yakiv » 18 juil. 2018, 23:42:00

Colombie - Présidentielles 2018
Coat_of_arms_of_Colombia.svg.png
Coat_of_arms_of_Colombia.svg.png (30.36 Kio) Vu 99 fois
Je reviens avec retard sur ces élections qui ont vu la victoire du candidat de droite Iván Duque au second tour, le 17 juin dernier.
Résultats.png
Résultats.png (86.32 Kio) Vu 99 fois
La gauche a fait un résultat très important au premier tour, plaçant 2 candidats à plus de 20% des suffrages : Gustavo Petro, ancien maire de Bogota, à la tête d'une coalition de centre-gauche et Sergio Fajardo, à la tête d'une coalition socialo-écologiste.

La droite elle aussi, partait divisée en 2. Il faut avoir en tête que l'ancien président était Juan Manuel Santos, centre-droit, qui a exercé 2 mandats et s'est illustré par la signature d'un accord de paix avec les Farc. Santos était un ancien ministre du président Uribé, président de 2002 à 2010, mais qui était plus conservateur sur ces questions. A tel point qu'Uribé s'est opposé au recentrage du "parti social d'unité nationale" (ou "partie de la U") en le quittant pour créer un mouvement de droite dissident, le "centre démocratique" qui rejette le processus de paix avec les Farc.
C'est donc ce dernier parti qui vient de remporter la présidentielle.

En résumé, c'est un retour de la droite dure qui avait été incarnée par Uribé il y a 8 ans et qui menace clairement l'accord de cessez le feu entre le gouvernement et les Farc conclu en 2016.

Avatar du membre
Narbonne
Messages : 14377
Enregistré le : 04 sept. 2011, 16:12:50
Localisation : Région parisienne
Contact :

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Narbonne » 08 août 2018, 18:58:22

Narbonne a écrit :
02 mars 2018, 22:31:36
Le mandat de Kabila en RDC (ex Congo belge)s'est terminé en 2016. Depuis, le président fait tout pour décaler les élections, car d'après la constitution, il n'a pas le droit de faire un troisième mandat.
Fin 2016, le cardinal et les évêques ont réussi à obtenir "les accords de la saint sylvestre" pour que les élections se tiennent en 2017
Depuis , les élections n'ont pas eu lieu et toutes les manifestations sont sévèrement réprimées.
Fin 2017, les catholiques sont remontés au créneau en organisant, chaque dimanche, des marches à la sortie de la messe.
Ces marches sont systématiquement réprimées. Les forces de l'ordre sont même rentrées en force dans la cathédrale de Kinshasa.
Il y a entre 3 et 8 morts chaque dimanche.
L' UE et les US font les vierges effarouchées, la Chine ne dit rien car elle peut piller tranquillement la RDC grâce à Kabila, seul le pape François monte au créneau.
Comme quoi, avoir un calendrier électoral n'est pas si évident que cela
Kabila ne se représente pas pour les élections de décembre 2018. Il envoie Emmanuel Ramazani Shadary chef de son parti.
Il y a 4 autres candidats dont Jean Pierre Bemba qui a fait 18 ans de prison pour ses exactions en Centrafrique et que la CPI a libéré, en annulant cette condamnation en juin 2018.
Moïse Katumbi, ne peut pas se présenter car on lui a interdit l'entrée en RDC. Il est actuellement bloqué en Zambie
Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5080
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Yakiv » 08 août 2018, 23:18:39

Narbonne a écrit :
08 août 2018, 18:58:22
Kabila ne se représente pas pour les élections de décembre 2018. Il envoie Emmanuel Ramazani Shadary chef de son parti.
Il y a 4 autres candidats dont Jean Pierre Bemba qui a fait 18 ans de prison pour ses exactions en Centrafrique et que la CPI a libéré, en annulant cette condamnation en juin 2018.
Moïse Katumbi, ne peut pas se présenter car on lui a interdit l'entrée en RDC. Il est actuellement bloqué en Zambie
Oui, c'était effectivement la nouvelle du jour, Kabila qui dirige la RDC depuis 17 ans finit par rendre sans tablier, non sans pression politique et ecclésiastique. Il faut dire qu'il a réussi à jouer les prolongations durant 2 ans, son mandat ayant du se terminer fin 2016. Mais la constitution l'interdisait de briguer un second mandat, donc il va tenter de faire élire un très proche de son cercle politique.

Comment tu vois les choses @Narbonne, quels candidats auraient ton assentiment et à l'opposé ton dissentiment ?

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5080
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Yakiv » 14 août 2018, 14:26:40

République démocratique du Congo - Présidentielles 2018
Image

Résumons le contexte de l'élection présidentielle qui se profile en fin d'année dans ce qui est le plus grand pays francophone au monde (avant la France).

La famille Kabila préside le Congo depuis la fondation de sa seconde république (qui correspond à la chute du "Zaïre" de Mobutu).
Kabila père tout d'abord (Laurent-Désiré), de 1997 jusqu'à son assassinat en 2001 auquel succédera son fils, Joseph Kabila qui a déjà fait 2 mandats + 2 ans de prolongation. La constitution interdit à Joseph Kabila de se représenter pour un 3ème mandat.

Joseph Kabila a donc annoncé il y a quelques jours qu'il allé laisser sa place à l'occasion des élections de décembre, il aura pris bien soin de désigner son successeur, Emmanuel Shadary, dans le cadre d'une plateforme de soutien au régime Kabila : le Front commun pour le Congo (FCC).
A noter que cet homme considéré comme un soutien inconditionnel, inflexible et "dur" de Joseph Kabila fait l'objet de sanctions de la part des institutions européennes qui le jugent responsable d'un certain nombre de répressions.
http://www.rfi.fr/afrique/20180808-rdc- ... eph-kabila

Actuellement, 23 candidats sont officiellement enregistrés par la commission électorale.
Voici les forces en présence concernant les partis politiques.
Partis RDC.png
Partis RDC.png (50.85 Kio) Vu 66 fois
Soutiens au régime
- Emmanuel Shadary (centre-gauche, candidat du FCC et donc du parti de Kabila, le Parti du peuple pour la Reconstruction et la Démocratie - PPRD)
- Adolphe Muzito (gauche, représente le Parti lumumbiste unifié - PALU => qui fait partie du FCC, en conséquence, compte tenu des engagements pris par les membres du FCC, cette candidature devrait logiquement être retirée au profit d'un soutien à Shadary).

Opposants au régime
(ils sont nombreux, je ne vais en citer que quelques uns)
- Jean-Pierre Bemba (droite conservatrice et libérale, représente le Mouvement de Libération du Congo - MLC)
- Félix Tshisekedi (social-démocrate, représente l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social - UDPS)
- Vital Kamerhe (social-démocrate, dissident PPRD, représente l'Union pour la Nation Congolaise - UNC)

Opposant empêché de se déclarer
- Moïse Katumbi (homme d'affaire, ancien soutien de Kabila, opposant depuis 2015, personnalité très influente et populaire, bloqué en Zambie et empêché de rentrer au pays, il n'a pas pu déposer son dossier de candidature)

Particularité du scrutin
Ce sera un scrutin uninominal à 1 seul tour. En comprend dès lors les efforts du pouvoir (à travers le FCC) allant dans le sens d'une candidature unique (Emmanuel Shadary).

Stratégie de l'opposition
Du coup, ce n'est pas bien compliqué, l'opposition à Kabila et à son successeur a tout intérêt à s'unir en ne présentant, elle aussi, qu'une seule candidature. C'est sa seule chance de renverser le pouvoir. Va-t-elle y parvenir ?
http://www.rfi.fr/afrique/20180814-rdc- ... se-katumbi

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5080
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Yakiv » 25 août 2018, 11:47:58

Zimbabwe - Présidentielles 2018
132px-Coat_of_arms_of_Zimbabwe.png
132px-Coat_of_arms_of_Zimbabwe.png (20.39 Kio) Vu 21 fois
Retour sur cette élection qui s'est déroulée le 30 juillet.
Le Zimbabwe, ex-Rhodésie du Sud, est indépendant de jure depuis 1965 et de facto depuis 1980.
Durant cet intervalle de 15 ans, les mouvements politiques se scindent en 2 branches : ceux qui s'opposent à la lutte armée contre un gouvernement resté aux mains des blancs (comme l'UANC de l'évèque Abel Muzorewa, éphémère premier ministre de 1979 à 1980) et ceux qui rejettent toute négociation avec le gouvernement des blancs de Ian Smith (comme le ZANU, parti marxiste de Robert Mugabe).
Dès 1980, c'est Mugabe qui prendra durablement la main sur le pays, voyez plutôt :
- 1980 victoire Mugabé (63% des voix)
- 1985 victoire Mugabé (77%)
- 1990 victoire Mugabé (83%)
- 1996 victoire Mugabé (93%)
- 2002 victoire Mugabé (56%)
- 2008 victoire Mugabé (86%)
- 2013 victoire Mugabé (61%)

La suite, on la connaît, Mugabé fête ses 93 ans et voudrait passer le flambeau à se femme, Grace Mugabé, mais celle-ci n'est pas appréciée du peuple et Mugabé qui a dirigé son pays d'une main de fer depuis 35 ans voit cette fois l'armée et son propre parti (le ZANU-PF) s'opposer à lui. Il finit par démissionner un peu avant que le parti ne le destitue.

Pour autant, pas de changement radical au Zimbabwe puisque c'est toujours le candidat de l'ex-parti marxiste, Emmerson Mnangagwa, qui remporta l'élection présidentielle dès le 1er tour face à une plateforme démocratique (le MDC) qui enregistre néanmoins son meilleur score depuis les années 2000 en récoltant 44% des suffrages.
Résultats Zimbabwe.png
Résultats Zimbabwe.png (103.48 Kio) Vu 21 fois

Avatar du membre
Yakiv
Messages : 5080
Enregistré le : 09 avr. 2016, 18:10:15
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Calendrier électoral international

Message non lu par Yakiv » 25 août 2018, 12:03:01

Slovénie - Législatives 2018
Image

A la suite de cette élection et après des négociations de plusieurs mois, il est intéressant de noter que le populiste anti-migrants Janez Janša a finalement été mis en échec et que le poste de premier ministre est allé au centriste Marjan Šarec soutenu par une coalition de 5 partis, du centre, de gauche et de droite.
Yakiv a écrit :
06 juin 2018, 23:13:16

Image

C'est la droite nationaliste (et anti-migrants...), incarnée par Janez Janša (proche du hongrois Orban), qui arrive assez nettement en tête à l'occasion des élections législatives slovènes.

Partout en Europe, la droite nationaliste n'est pas à une contradiction près puisque Janša ("Jancha") est un ancien premier ministre qui a fait quelques mois de prison pour corruption. La tendance populiste se confirme cela dit.

Le premier ministre sortant, centriste (Miro Cerar), n'a pas pu obtenir mieux que la 4ème place avec moins de 10% des voix.

Il n'est, cela dit, pas du tout certain que Janša parvienne à former un gouvernement avec 25% des voix recueillies correspondant à 25 sièges à l'Assemblée nationale. En effet, la coalition sortante obtient pratiquement le même résultat : SD (Sociaux-Démocrates) + SMC (centristes) + DeSUS (retraités) = 24% des voix.

Tout va donc dépendre du choix de l'indépendant Marjan Šarec ("Charec"), arrivé en seconde position. Šarec est issu de la société civile mais a un profil plutôt centriste et cite assez souvent Macron en référence.

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré