Québec : au pays de l'équité salariale

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Répondre
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32136
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Québec : au pays de l'équité salariale

Message non lu par politicien » 06 sept. 2011, 00:35:03

Bonjour,
Le Québec a une législation spécifique visant à favoriser une équité de rémunération entre hommes et femmes sur des postes équivalents.

En 1996, le Québec adoptait une loi exemplaire sur l'" équité salariale " [1]. Une loi qui s'applique aussi bien au secteur public qu'au secteur privé, pour toutes les entreprises de 10 salariés et plus. Ainsi, lorsqu'une entreprise comprend des emplois à dominante féminine (c'est-à-dire majoritairement occupés par des femmes et socialement connotés comme " féminins ") ou des emplois à dominante masculine, elle a l'obligation de comparer tous les postes existant en son sein, féminins aussi bien que masculins, afin de s'assurer que, à poste équivalent, hommes et femmes perçoivent la même rémunération.

Un système de points
Pour faire cette comparaison, chaque poste est évalué par un système de points attribués en fonction de la qualification qu'il requiert, des efforts mentaux et physiques fournis, des conditions de travail et d'emploi imposées, et du niveau de responsabilité auquel il correspond. Lorsque deux postes obtiennent le même nombre de points, les salaires doivent être ajustés au même niveau.
(...)

Cette loi, issue d'un long combat du mouvement féministe québécois, a été adoptée par le Parlement à l'unanimité. Aujourd'hui encore, elle fait l'objet d'un fort consensus social : même les associations patronales l'ont accueillie favorablement, bien qu'elles contestent certaines de ses modalités d'application. " Tout ce qui va dans le sens de l'équité est dans l'intérêt des entreprises, estime ainsi Yves-Thomas Dorval, président du Conseil du patronat québécois. Car une main-d'oeuvre qui se sent bien traitée est aussi une main-d'oeuvre plus productive. "

Les retardataires à l'amende
Pour autant, selon un bilan réalisé en 2006, seules 50 % des entreprises concernées par la loi avaient alors rempli leurs obligations.
(...)

Des rattrapages importants ont eu lieu : 6,5 % en moyenne pour les femmes concernées. Environ 800 000 salariés ont bénéficié de la loi, mais il en resterait encore 400 000. Or les ajustements effectués n'ont pas handicapé lourdement les entreprises, puisque l'impact moyen sur leur masse salariale était de l'ordre de 1 % à peine.

Au final, la loi a contribué à réduire les écarts de salaires moyens entre hommes et femmes : ils sont passés de 16,1 % en 1997 à 12,8 % en 2007, tous temps de travail confondus (contre 25 % en France).
(...)

Retrouvez l'intégralité de l'article sur Alternatives-Economiques


Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Cobalt

Re: Québec : au pays de l'équité salariale

Message non lu par Cobalt » 06 sept. 2011, 07:36:32

Il ne devrait y avoir aucune différence de salaire entre et femme à compétence égale,et si c'est le cas en France ,il se pourrait aussi que cela soit dû au fait qu'il y a aussi beaucoup plus de d'homme dirigeant que de femme,personnellement la personne la mieux payée dans mon entreprise et mon bras droit était une femme,et,pour tout dire,je préfère 100 fois travailler avec des femmes qu'avec des hommes,je n'avais d'ailleurs que deux hommes sur 9 salariés,ce n'était pas des choix arbitraire,mais,elles étaient plus efficace,et transformait l'essai si je puis dire^^

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Re: Québec : au pays de l'équité salariale

Message non lu par French_Connection » 06 sept. 2011, 15:57:29

Je suis pour une equité homme-femme, c'est tout à fait normale.
En revanche, vu que nous parlons du Canada, que cet équilibre ne tombe pas dans un "machisme à l'envers" où les féministes "emasculent" la gente masculine
:ok:

Cobalt

Re: Québec : au pays de l'équité salariale

Message non lu par Cobalt » 06 sept. 2011, 16:26:46

C'est exact au Canada c'est l'enfer pour les hommes^^

Avatar du membre
Ayahuasca
Messages : 1095
Enregistré le : 13 août 2009, 00:00:00

Re: Québec : au pays de l'équité salariale

Message non lu par Ayahuasca » 06 sept. 2011, 17:38:14

En Allemagne, dans nombre d'offres d'emplois ou de stages, on mentionne explicitement que les candidatures féminines seront favoriées pour assurer la parité.

Je pense qu'en France il y a énormément de progrès à faire, mais je rejoins un peu Tentation_Ultra. Privilégier une femme officiellement, à compétences égales, soit. Privlégier une femme moins compétente à un homme pour assurer cette fameuse parité, non. Mais les femmes étant plus nombreuses, ça ne devrait pas arriver souvent :D
"Oh, but you can't expect to wield supreme executive power just because some watery tart threw a sword at you." Dennis, Monty Python's Holy Grail

Avatar du membre
French_Connection
Messages : 371
Enregistré le : 03 nov. 2008, 00:00:00
Localisation : Sydney

Re: Québec : au pays de l'équité salariale

Message non lu par French_Connection » 07 sept. 2011, 01:10:18

Ayahuasca a écrit :En Allemagne, dans nombre d'offres d'emplois ou de stages, on mentionne explicitement que les candidatures féminines seront favoriées pour assurer la parité.

Je pense qu'en France il y a énormément de progrès à faire, mais je rejoins un peu Tentation_Ultra. Privilégier une femme officiellement, à compétences égales, soit. Privlégier une femme moins compétente à un homme pour assurer cette fameuse parité, non. Mais les femmes étant plus nombreuses, ça ne devrait pas arriver souvent :D

Ca me dérange un peu quand même que ce soit inscrit sur l'offre d'emploi elle-même.
Pourquoi ne pas mettre "personnes origines de l'immigrations seront favorisés" ?
Si on veut l'équité, il va falloir que celle-ci se fasse naturellement.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50667
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Québec : au pays de l'équité salariale

Message non lu par Nombrilist » 07 sept. 2011, 07:23:03

Moi je préfère que ce soit écrit ! C'est mieux pour les postulants. Ainsi, quand c'est écrit, je ne prends même pas la peine de postuler car je sais déjà que le poste sera pourvu par une femme.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré