Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31298
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par politicien » 28 sept. 2012, 19:22:48

Bonjour,
L'ancien ministre des Finances Peer Steinbrück sera le candidat du parti social-démocrate SPD face à la chancelière conservatrice Angela Merkel lors des élections législatives allemandes, à l'automne 2013, a annoncé vendredi le président du parti, Sigmar Gabriel. Lundi, ce dernier proposera cette candidature à la direction du parti. Peer Steinbrück « est le meilleur chancelier que l'Allemagne puisse trouver », a ajouté le chef du SPD. « Ce gouvernement (de Mme Merkel) est fini. L'Allemagne a besoin d'une alternance politique », a-t-il poursuivi.

(...)

Peer Steinbrück, 65 ans, est un économiste réputé pour son pragmatisme et son humour caustique. Ce député de l'aile droite du SPD est partisan d'un contrôle renforcé des marchés financiers. Il a été le ministre des Finances d'Angela Merkel de novembre 2005 à octobre 2009, soit au plus fort de la crise économique, dans un gouvernement de « grande coalition » CDU-SPD.

(...)
La conquête par la droite de ce Land, le plus peuplé d'Allemagne, avait conduit M. Schröder à convoquer des élections législatives anticipées en septembre, qui avaient porté au pouvoir Mme Merkel.

Défenseur d'une régulation accrue de la finance, il avait appelé en 2008 à « re-civiliser » les marchés comparés à des hordes de barbares, critiquant les excès du capitalisme américain et britannique. En 2009, il s'était attiré les foudres du gouvernement suisse en affirmant que la création d'une liste noire des paradis fiscaux agirait sur le secret bancaire helvétique comme une « cavalerie » qui ferait peur aux « Indiens ».

M. Steinbrück est la troisième personnalité politique préférée des Allemands, très loin derrière Mme Merkel, selon un sondage publié vendredi.

L'intégralité de cet article sur Les Echos.fr
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18910
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par Golgoth » 28 sept. 2012, 19:25:36

Il faut voir si sur la banque centrale il est aussi psychorigide. Le coté contrôle des marchés, ça me plait bien, même si on sait tous que les marchés s'auto-régulent et son omniscients.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par Nombrilist » 28 sept. 2012, 20:04:08

Sarkozy aussi tenait ce discours. Donc bon. ça n'augure rien de bon tout ça. Merkel ou bidule-chose, ça sera pareil.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23415
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par El Fredo » 28 sept. 2012, 21:04:02

Oui mais Sarkozy avait Merkel en face de lui, sans vouloir le dédouaner.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
johanono
Messages : 21352
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par johanono » 29 sept. 2012, 11:22:31

politicien a écrit :Bonjour,
L'ancien ministre des Finances Peer Steinbrück sera le candidat du parti social-démocrate SPD face à la chancelière conservatrice Angela Merkel lors des élections législatives allemandes, à l'automne 2013, a annoncé vendredi le président du parti, Sigmar Gabriel. Lundi, ce dernier proposera cette candidature à la direction du parti. Peer Steinbrück « est le meilleur chancelier que l'Allemagne puisse trouver », a ajouté le chef du SPD. « Ce gouvernement (de Mme Merkel) est fini. L'Allemagne a besoin d'une alternance politique », a-t-il poursuivi.

(...)

Peer Steinbrück, 65 ans, est un économiste réputé pour son pragmatisme et son humour caustique. Ce député de l'aile droite du SPD est partisan d'un contrôle renforcé des marchés financiers. Il a été le ministre des Finances d'Angela Merkel de novembre 2005 à octobre 2009, soit au plus fort de la crise économique, dans un gouvernement de « grande coalition » CDU-SPD.

(...)
La conquête par la droite de ce Land, le plus peuplé d'Allemagne, avait conduit M. Schröder à convoquer des élections législatives anticipées en septembre, qui avaient porté au pouvoir Mme Merkel.

Défenseur d'une régulation accrue de la finance, il avait appelé en 2008 à « re-civiliser » les marchés comparés à des hordes de barbares, critiquant les excès du capitalisme américain et britannique. En 2009, il s'était attiré les foudres du gouvernement suisse en affirmant que la création d'une liste noire des paradis fiscaux agirait sur le secret bancaire helvétique comme une « cavalerie » qui ferait peur aux « Indiens ».

M. Steinbrück est la troisième personnalité politique préférée des Allemands, très loin derrière Mme Merkel, selon un sondage publié vendredi.

L'intégralité de cet article sur Les Echos.fr
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
Je ne comprends pas. Je croyais que la mission de conduire le parti aux législatives en Allemagne revenait au chef du parti, en l'occurrence Sigmar Gabriel ? Est-ce à dire que Sigmar Gabriel passe volontairement son tour, ou bien l'a-t-on forcé à passer son tour ?

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par Nombrilist » 30 sept. 2012, 15:01:34

"Oui mais Sarkozy avait Merkel en face de lui, sans vouloir le dédouaner."

Ce que je veux dire, c'est que Steinbruck fera du Merkel comme Hollande fait du Chirac, du Bayrou ou du Raffarin.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
mps
Messages : 20146
Enregistré le : 01 mars 2009, 00:00:00
Localisation : Belgique

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par mps » 30 sept. 2012, 16:05:55

Bien sûr ! Il n'y a pas un allemand, ni un Bénéluxien, ni ... ni ... qui est prêt à faire payer à ses citoyens les conneries des autres, au-delà de ce qui a été déjà généreusement convenu.
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort. (Pierre Dac)

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31298
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par politicien » 09 déc. 2012, 16:04:44

Bonjour,
Peer Steinbrück aime à répéter que son animal préféré est le rhinocéros: lent au démarrage, ce mammifère est impossible à arrêter une fois lancé dans sa course. Pour l'instant, celui que le Parti social-démocrate (SPD) désignera officiellement, le 9 décembre, comme son candidat face à Angela Merkel en septembre 2013 peine, en effet, à se mettre en mouvement. Il a complètement raté son début de campagne.

Tout juste choisi, début octobre, par la direction du parti, parmi trois postulants, Steinbrück a d'abord trébuché sur une pratique passablement courante chez les députés germaniques: les "ménages". L'ancien ministre des Finances du gouvernement "de grande coalition" (2005-2009) fut en effet un conférencier très demandé. Et très bien payé: entre 2009 et 2012, les 89 allocutions qu'il a prononcées devant des publics de banquiers et de chefs d'entreprise ont rapporté à ce brillant orateur au ton corrosif et à l'humour dévastateur la somme de 1,25 million d'euros, en sus de ses revenus de parlementaire.

L'une de ses interventions a particulièrement marqué l'opinion. Lors d'un colloque organisé par une association financée par la ville de Bochum, Steinbrück a empoché la bagatelle de 25 000 euros en l'espace d'une heure! Or, Bochum est non seulement une commune surendettée, mais, de plus, située dans le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie dont Steinbrück fut naguère le ministre-président (2002-2005). Ce dernier n'a rien commis d'illégal.

(...)

"Il a fait preuve d'une incroyable naïveté, juge l'un de ses biographes, Daniel Friedrich Sturm. Sachant qu'il faisait partie des candidats potentiels contre Merkel, il aurait dû voir venir le danger et suspendre ses conférences beaucoup plus tôt. La chancelière a profité de ces affaires par ricochet: les Allemands ne la croient pas intéressée, elle, par l'argent." Dans les sondages, l'écart Merkel-Steinbrück s'est creusé dès le mois d'octobre. Mal préparé, le social-démocrate a ensuite commis une erreur de casting, en novembre. Pour s'occuper des nouveaux médias au cours de sa campagne, il embauche un auteur à succès... qui démissionne quelques jours plus tard. Roman Maria Koidl avait travaillé par le passé pour deux fonds spéculatifs, ce que certains cadres du SPD ont mal supporté.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur L'express.fr
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31298
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par politicien » 09 déc. 2012, 17:26:51

Le Parti socialiste, par la voix de son Premier secrétaire, a promis dimanche son "plein soutien" au social-démocrate Peer Steinbrück, principal rival d'Angela Merkel aux législatives allemandes de 2013. "J'adresse mes plus chaleureuses félicitations à Peer Steinbrück que les délégués du Parti social-démocrate (SPD) allemand ont choisi (dimanche, ndlr) pour être leur candidat au poste de chancelier fédéral à l'occasion des prochaines élections législatives qui auront lieu en Allemagne en 2013", écrit Harlem Désir dans un communiqué.

http://www.lejdd.fr/Politique/Depeches/ ... kel-580120
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31298
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par politicien » 31 juil. 2013, 20:02:58

Bonjour,
À cinquante jours du scrutin fédéral, un troisième mandat semble promis à la chancelière, qui avec plus de deux tiers d'opinions favorables a marginalisé ses rivaux.

Il en est de la solidité des machines-outils «made in Germany» comme de la popularité d'Angela ­Merkel. Le temps ne les use pas. Après huit ans au pouvoir, la locataire de la Chancellerie allemande est au sommet de sa popularité et peut se targuer de plus de deux tiers d'opinions favorables. Cette performance, que bien des chefs d'État et de gouvernement européens doivent envier, paraît, à cinquante jours du scrutin législatif du 22 septembre, garantir le succès électoral de la droite allemande au ­Bundestag.

La conservatrice de 59 ans née en Allemagne de l'Est termine même son deuxième mandat à la tête de la République fédérale plus appréciée que lors de son entrée en fonction en 2005. Elle avait été accueillie avec «beaucoup de réserves», se souvient Manfred ­Güllner, patron de l'institut de son­dage Forsa. En lice pour sa réélection le 22 septembre, Mme Merkel allie donc les qualités de la machine-outil et du vin de garde.
Obermutti, mère de la patrie

«Sa popularité n'est pas le fait de la génération spontanée. Elle a choisi la bonne politique pendant les années difficiles», fait remarquer le député CDU, Andreas Schockenhoff. De fait, sa gestion de crise depuis 2008 a forgé sa réputation. De programmes conjoncturels pour contrer la récession, en défense scrupuleuse des intérêts allemands avec la crise de la dette, la physicienne est-allemande s'est muée en Obermutti, la mère de la patrie. Son style de pouvoir, aux antipodes de l'omniprésence d'un Nicolas Sarkozy, n'est pas étranger à ce succès. Ses interventions publiques, même au cœur de scandales ou de chamailleries au sein de son gouvernement, sont rares et chaque mot posé. «Elle s'est placée dans une position quasi présidentielle, au-dessus des partis», explique M. Güllner.

Cette distance permet aussi à la femme la plus puissante du monde d'éviter les coups, comme actuellement avec le scandale des écoutes de l'agence américaine de renseignement NSA. Une véritable poêle anti-adhésive sous le crayon des caricaturistes.

(...)
Image L'intégralité de cet article à lire sur Le Figaro.fr[/align]
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Solférino
Messages : 13
Enregistré le : 08 juin 2013, 12:30:34
Parti Politique : Parti Socialiste (PS)

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par Solférino » 09 août 2013, 14:35:26

johanono a écrit :
politicien a écrit :Bonjour,
L'ancien ministre des Finances Peer Steinbrück sera le candidat du parti social-démocrate SPD face à la chancelière conservatrice Angela Merkel lors des élections législatives allemandes, à l'automne 2013, a annoncé vendredi le président du parti, Sigmar Gabriel. Lundi, ce dernier proposera cette candidature à la direction du parti. Peer Steinbrück « est le meilleur chancelier que l'Allemagne puisse trouver », a ajouté le chef du SPD. « Ce gouvernement (de Mme Merkel) est fini. L'Allemagne a besoin d'une alternance politique », a-t-il poursuivi.

(...)

Peer Steinbrück, 65 ans, est un économiste réputé pour son pragmatisme et son humour caustique. Ce député de l'aile droite du SPD est partisan d'un contrôle renforcé des marchés financiers. Il a été le ministre des Finances d'Angela Merkel de novembre 2005 à octobre 2009, soit au plus fort de la crise économique, dans un gouvernement de « grande coalition » CDU-SPD.

(...)
La conquête par la droite de ce Land, le plus peuplé d'Allemagne, avait conduit M. Schröder à convoquer des élections législatives anticipées en septembre, qui avaient porté au pouvoir Mme Merkel.

Défenseur d'une régulation accrue de la finance, il avait appelé en 2008 à « re-civiliser » les marchés comparés à des hordes de barbares, critiquant les excès du capitalisme américain et britannique. En 2009, il s'était attiré les foudres du gouvernement suisse en affirmant que la création d'une liste noire des paradis fiscaux agirait sur le secret bancaire helvétique comme une « cavalerie » qui ferait peur aux « Indiens ».

M. Steinbrück est la troisième personnalité politique préférée des Allemands, très loin derrière Mme Merkel, selon un sondage publié vendredi.

L'intégralité de cet article sur Les Echos.fr
Qu'en pensez vous ?

A plus tard,
Je ne comprends pas. Je croyais que la mission de conduire le parti aux législatives en Allemagne revenait au chef du parti, en l'occurrence Sigmar Gabriel ? Est-ce à dire que Sigmar Gabriel passe volontairement son tour, ou bien l'a-t-on forcé à passer son tour ?
Les sondages étaient moins bons pour Gabriel que pour Steinbruck ce qui a contraint, sous la pression, le premier à s'effacer pour le second.

Mauvais calcul à mon sens: Steinbruck ayant été ministre des Finances dans le premier gouvernement Merkel, il est clairement identifié "grande coalition"

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par Nombrilist » 09 août 2013, 15:01:47

De toute façon, Steinbruck, Merkel ou Rammstein, ça ne changera rien à la politique allemande.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31298
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par politicien » 26 août 2013, 18:33:39

Bonjour,
On se serait presque cru revenu quarante ans en arrière, lorsque Valéry Giscard d'Estaing allait dîner "à la bonne franquette" chez des familles de Français moyens afin de tâter le pouls de "son" peuple. La chaîne télévisée allemande RTL a invité, dimanche, la chancelière fédérale dans sa nouvelle émission intitulée Mon vote : autour d'une table avec Angela Merkel. Pendant près de trois heures, la chef du gouvernement a discuté avec plusieurs "représentants" de la nation. De l'étudiante de 19 ans qui s'inquiète pour son avenir à l'historien qui doit sa renommée à sa victoire à la version locale de Qui veut gagner des millions en passant par l'animateur télé qui teste la qualité des restaurants, le panel était supposé tenir une conversation à bâtons rompus avec la candidate du parti chrétien-démocrate (CDU). Le présentateur tentait pour sa part de jouer le rôle de "l'hôte parfait" en versant dans les verres des uns et des autres de l'eau aromatisée avec des feuilles de menthe et des tranches de citron.

(...)

Peer Steinbrück a, lui, été plus direct lors de son entretien diffusé hier soir sur ARD. Le leader du parti social-démocrate (SPD) pour les législatives du 22 septembre a tiré à boulets rouges sur l'attitude gouvernementale vis-à-vis des écoutes effectuées par les Américains en Allemagne. Assis dans un fauteuil en cuir rouge installé sous un beau soleil juste devant le Bundestag, l'ancien ministre des Finances d'Angela Merkel lors de la première coalition a aussi expliqué qu'il ne souhaiterait pas cohabiter de nouveau avec le CDU. Partisan d'une alliance avec les Verts, ce politicien à la langue bien pendue a même réussi l'exploit de répondre franchement à toutes les questions des deux journalistes sans commettre de bévues ou sortir de "boulettes". Une belle performance pour ce gaffeur devant l'éternel.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur Le Point.fr


Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31298
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par politicien » 28 août 2013, 18:44:10

Bonjour,
Wolfgang Schäuble aurait dû tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler. Le ministre allemand des Finances a déclenché une véritable tempête politique en déclarant, la semaine dernière, qu'Athènes allait avoir besoin d'un "nouveau programme d'aide" dans un avenir proche. Sachant pertinemment que la Grèce représente un terrain miné en pleine campagne électorale et face à l'impatience affichée par une large majorité de ses concitoyens concernant la mauvaise gestion des finances publiques de plusieurs pays d'Europe du Sud, Angela Merkel s'est empressée de contredire son ministre en déclarant qu'aucune décision ne devrait être prise avant la "mi-2014". Horst Seehofer, le ministre-président de la Bavière et président de la CSU, le parti allié de la CDU, n'a, pour sa part, pas caché sa colère contre le francophile Schäuble en expliquant que les conservateurs n'avaient "pas besoin de discuter maintenant d'une aide supplémentaire pour 2015". Ambiance...

Un "plan B à la façon d'un plan Marshall"
Les sociaux-démocrates ont tenté de tirer parti de cette bévue gouvernementale avant de se prendre eux-mêmes les pieds dans le tapis... Le candidat du SPD pour les législatives du 22 septembre, Peer Steinbrück, s'est ainsi empressé de proclamer que la "petite phrase" de Wolfgang Schäuble représentait "un aveu d'échec de la stratégie de crise employée à ce jour" par la chancelière.

(...)

L'intégralité de cet article à lire sur Le Point.fr
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Allemagne : Steinbrück défiera Merkel en 2013

Message non lu par Nombrilist » 01 sept. 2013, 15:30:33

Schäuble est francophile ? MDR.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré