Italie : en attendant le Cavaliere

Venez parler ici de l'actualité étrangère et européenne
Avatar du membre
albert
Messages : 9940
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par albert » 29 sept. 2013, 18:30:41

Ramdams » 29 Sep 2013, 18:04 a écrit :
albert » 29 Sep 2013, 15:06:10 a écrit :
Ramdams » 29 Sep 2013, 15:57 a écrit :4 mois après leur succès aux élections générales, le mouvement a pris une branlée aux municipales italiennes.

Il faudra m'expliquer en quoi Beppe Grillo est un homme politique plus crédible que Marine Le Pen. Il a votre sympathie parce qu'il ressemble à Mélenchon dans ses excès théâtraux. Parce qu'il s'agit bien d'une affaire d'hommes et non d'idées, puisque le M5S voue un culte de la personnalité en Beppe Grillo, qui distribue les bons et mauvais points aux parlementaires... et gare à celui qui critiquerait ses méthodes douteuses.
Le FN aussi prend des branlées aux municipales. Un parti sans alliés, qui est nouveau et n’a pas d’ancrage local, peine forcément à s’imposer dans ce type d’élections, vous devriez le savoir.
Les dernières municipales ont eu lieu en France en 2008... Mais bref, ce n'est pas le sujet.
Je ne vois surtout pas en quoi le fait que les dernières élections municipales aient eu lieu en 2008 change quoi que ce soit au fait que le FN n'a pas de maires, que par conséquent il se prend lui aussi, "une branlée" pour reprendre votre terme aux élections municipales, alors qu'il fait entre 15 % et 20 % des voix aux élections nationales.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par Ramdams » 29 sept. 2013, 18:44:08

freeze » 29 Sep 2013, 17:22:13 a écrit :c'est pas du aussi a la proportionnelle représentative aussi ?
ce qui explique une sorte de fragilité ?
Je te sens de plus en plus hostile à la proportionnelle, alors que ton camp le soutient. La proportionnelle intégrale n'est pas souhaitable dans un pays politiquement instable : la Belgique, par exemple, devrait à mon sens adopter un mode de scrutin mixte ou même majoritaire pour sortir de l'impasse politique. D'autres, comme le Danemark, s'en sortent très bien avec ce système. On ne peut pas vraiment généraliser. Surtout que l'on peut aménager la proportionnelle, par un seuil de représentativité, en le couplant avec un mode majoritaire, en accordant une prime majoritaire, etc.

On parle de "l'instabilité parlementaire" comme si c'était le pire des maux. Mais il est encore pire qu'un gouvernement impopulaire ait les pleins pouvoirs.

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par freeze » 29 sept. 2013, 18:48:54

évites de me faire dire des propos que je ne tiens pas
je posais simplement une question
il est logique qu'il ait des avantages et des défauts a ce système de représentation
l'italie a souvent des problèmes de stabilité politique a cause de cela

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par Jeff Van Planet » 29 sept. 2013, 18:49:53

Ce qui se passe en Italie est directement dû à la proportionnelle intégrale.
Ce système ne favorise que les chef de partis(les plus médiatiques) et n'à que faire de la population.

Donc Berlusconi à encore de beaux jours devant lui en jouant avec ce système proportionnelle.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par freeze » 29 sept. 2013, 18:55:55

on voit clairement la relation média et politique en Italie
est ce que berlusconi serait arrivé au pouvoir sans sa main mise sur les médias ?

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par Jeff Van Planet » 29 sept. 2013, 19:18:41

çà c'est une question intéressante.
Je ne pense pas.
Car dans un système de proportionnelle il est impossible d'arriver au pouvoir sans un partis et une grosse couverture médiatique(de longue date).

Sinon, comment un homme autant de fois impliqué dans des affaires politiques et de meurs pourrait revenir aussi souvent au pouvoir?
à cause de la proportionnelle intégrale.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51208
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par Nombrilist » 29 sept. 2013, 19:21:24

Non, c'est parce qu'il a remporté la coupe d'Europe avec Milan.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
albert
Messages : 9940
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par albert » 29 sept. 2013, 19:29:51

Jeff Van Planet » 29 Sep 2013, 19:18 a écrit : Sinon, comment un homme autant de fois impliqué dans des affaires politiques et de meurs pourrait revenir aussi souvent au pouvoir?
à cause de la proportionnelle intégrale.
Ben, en France, nous avons un certain nombre de politiciens impliqués dans des affaires et qui sont malgré tout réélus au scrutin majoritaire... C'est la prime à la casserole, comme on dit.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par Jeff Van Planet » 29 sept. 2013, 19:35:46

Oui, c'est vrai Albert. Mais çà c'est par ce que les partis les présentent.
Notre système n'est pas parfait. D'ailleurs si çà ne tenais qu'à moi, on en changerait pour un système par circonscriptions, à un tour, avec primaires ouvertes obligatoires. Là j'aimerai bien voir si un "casserolier" serait candidat.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par Ramdams » 29 sept. 2013, 19:41:47

Le scrutin majoritaire à un tour me convient. C'est celui qui était mis en place avant la loi électorale de 2005 en Italie.

Avatar du membre
albert
Messages : 9940
Enregistré le : 20 août 2011, 11:21:55

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par albert » 29 sept. 2013, 19:49:21

Ramdams » 29 Sep 2013, 19:41 a écrit :Le scrutin majoritaire à un tour me convient. C'est celui qui était mis en place avant la loi électorale de 2005 en Italie.
Un tour, ce n'est pas démocratique. D'une part ça permet à un candidat minoritaire d'être élu, d'autre part ça renforce le "vote utile" et donc les grands partis au détriment des petits. Vous qui soutenez le FN, avec un scrutin à un tour votre parti disparaîtrait.
« le capitalisme est cette croyance stupéfiante que les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tout le monde » (Keynes)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 51208
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par Nombrilist » 29 sept. 2013, 19:56:42

Et on aurait une coalition PS-UMP permanente. Même plus la peine d'aller voter.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par Jeff Van Planet » 29 sept. 2013, 19:58:07

Pour que le scrutin à un tour marche vraiment, il faut qu'il y ai des primaire ouvertes.
Dans ce cas les petits partis lobbyistes disparaîtraient certainement, mais les idées, elles, resteraient et entreraient dans les grands partis.
Elle est là la démocratie, dans les idées, elle n'est ni dans les partis, ni dans les Politiciens.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

freeze
Messages : 8547
Enregistré le : 19 juin 2013, 16:29:06

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par freeze » 29 sept. 2013, 20:00:47

idées qui sont défendues par un parti et représenté par un politique

Avatar du membre
Jeff Van Planet
Messages : 17980
Enregistré le : 08 juin 2013, 11:41:21

Re: Italie : en attendant le Cavaliere

Message non lu par Jeff Van Planet » 29 sept. 2013, 20:03:34

Non défendues par des citoyens et qui ne soutiennent les politiciens que par ce qu'ils partagent ses idées.
Le grand problème de notre système démocratique c'est qu'il permet de faire démocratiquement des choses non démocratiques.
J.Saramago

Répondre

Retourner vers « Actualité étrangère et européenne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré