Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18913
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Golgoth » 07 mars 2015, 11:49:57

Mais si, ce sont eux les vrais zécolos, avec les chasseurs et les élus des communes rurales. Tu n'y comprends rien, tu es un chevelu de la ville.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Nico37
Messages : 18440
Enregistré le : 24 avr. 2011, 00:00:00

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Nico37 » 08 mars 2015, 20:07:24

A Sivens, la démocratie doit avoir le dernier mot Bernard Cottaz-Cordier, François Longérinas, secrétaire national et Corinne Morel Darleux, coordinatrice des Assises pour l’écosocialisme

Le Parti de Gauche dénonce la stratégie de la tension installée par la FNSEA autour de la zone de Sivens. Le syndicat agricole par ces actions s’éloigne de sa vocation et prend ainsi le risque de provoquer des incidents graves et un nouveau drame. Les élu-e-s locaux et nationaux, qui par leurs déclarations échauffent les esprits à des fins électoralistes, se conduisent d’une manière irresponsable.

La Ministre de l’Ecologie s’est engagée à ce que l’Etat indemnise le département pour les dépenses engagées dans le cadre du projet initial. Il n’est que temps maintenant pour le Conseil général du Tarn qui se réunit vendredi 6 mars d’acter l’abandon définitif du projet. A deux semaines de la fin de son mandat il n’a pas de légitimité pour engager le département sur la forme du futur projet. Tout autre décision serait un déni de démocratie.

Le Parti de Gauche en appelle à la responsabilité de chacun pour que l’avenir de ce territoire soit étudié par la nouvelle Assemblée départementale en mettant en oeuvre des outils démocratiques qui associent réellement les citoyens à la définition d’un nouveau projet qui réponde à l’intérêt général.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 31393
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par politicien » 25 oct. 2015, 14:19:55

Dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014, le jeune opposant au projet de barrage de Sivens était tué par une grenade offensive lancée par un gendarme. Un an après, où en est-on ?

• Où en est l'enquête?
Quelques jours après la mort de Rémi Fraisse, les juges Toulousains chargés de l'enquête ont confié aux gendarmes le soin de faire la lumière sur ce qu'il s'est passé la nuit du 25 au 26 octobre 2014. Une information judiciaire pour «violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner» a été ouverte. Le gendarme qui a tiré la grenade qui a tué le jeune homme a été placé en garde à vue en janvier 2015, mais les juges d'instruction n'ont pas jugé nécessaire de le déférer. Il n'a pas été mis en examen ni placé sous le régime de témoin assisté.

Les avocats de la famille de Rémi Fraisse mettent en doute l'enquête «menée par des gendarmes sur des faits commis par des gendarmes, donc sur des collègues». «Nous pensons qu'il a un manque d'objectivité, explique maître Claire Dujardin. Les gendarmes nous rapportent une vision caricaturée des faits qui se sont déroulés le samedi 25 octobre.» Tout laisse penser que l'on se dirige vers un non-lieu. Une conclusion qui serait «terrible» selon la famille. «Nous voulons savoir qui est responsable», réclament-ils dans une tribune publiée dans Le Monde. Un an après la mort de leur fils de 21 ans, ils n'ont toujours pas pu l'enterrer, la dépouille étant toujours conservée par les autorités pour des raisons judiciaires.

(...)

• Ou en est le projet?
Le projet de barrage initial prévoyait une retenue de 1,5 million de mètres cubes nécessitant de détruire une zone humide de 13 hectares. C'est pour préserver cette dernière que de nombreux écologistes avaient manifesté et occupé le site situé dans le département du Tarn. En janvier dernier, Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, a enterré le projet. L'État doit rembourser une partie des frais engagés par le département, maître d'ouvrage. Un protocole serait sur le point d'être signé.

(...)

http://www.lefigaro.fr/actualite-france ... sivens.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Adeline
Messages : 4085
Enregistré le : 14 févr. 2011, 00:00:00
Localisation : vendée

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Adeline » 25 oct. 2015, 14:29:20

Ce projet n'a pas été mis en place sans fondement. Que les écolos n'aient visiblement rien d'autre à faire que de s'opposer à des projets environnementaux pour exister, on a l'habitude. Madame Royale a eu, sur cette affaire, son attitude classique, on ne cherche pas le compromis ou la négociation, on met un terme au projet et qu'importe ce que ça coûte, puisque ce n'est pas elle qui paye.

Tôt ou tard, son poste sera occupé par un ou une ministre plus compétent, et le projet sera relevé, car il vaut le coup d'être étudié.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18913
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Golgoth » 25 oct. 2015, 14:43:19

Ce projet est du pur clientélisme pour une poignée d'agriculteurs qui veulent faire pousser du maïs dans une zone trop sèche. Je ne vois pas en quoi ce serait "environnemental".

En attendant l'enquête piétine (comme pour chaque bavure) et les agriculteurs de la FDSEA 81 n'ont rien trouvé de mieux à faire que de monter une contre-manif à la manifestation hommage à Rémi Fraisse prévue aujourd'hui. Des gens qui ne respectent ni la vie sauvage ni la vie humaine, pour moi c'est la lie de l'humanité. J'aimerais que mes impôts aillent que dans des subventions à ces tordus.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23469
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par El Fredo » 25 oct. 2015, 15:10:52

Adeline » 25 Oct 2015, 14:29 a écrit :Ce projet n'a pas été mis en place sans fondement. Que les écolos n'aient visiblement rien d'autre à faire que de s'opposer à des projets environnementaux pour exister, on a l'habitude.
Un projet environnemental ? C'est une blague ? Je pense que tu n'as pas bien suivi le fond de l'affaire.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Nombrilist » 25 oct. 2015, 15:12:09

Adeline, nous avons déjà débattu de l'utilité de ce barrage pendant plusieurs pages. Mais, si tu avais des éléments nouveaux, ce serait intéressant.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18913
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Golgoth » 25 oct. 2015, 15:14:47

Si ça embête les zécolos, c'est forcément un bon projet CQFD.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
Adeline
Messages : 4085
Enregistré le : 14 févr. 2011, 00:00:00
Localisation : vendée

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Adeline » 25 oct. 2015, 16:08:10

C'est un projet controversé qui mérite un échange sérieux entre les principaux protagonistes. Sauf que madame Royal ne sait pas gérer ce genre de problème, elle met donc un terme "au sujet", comme elle l'a fait pour l'écotaxe. Ce que son incompétence peut coûter, elle s'en fiche Royalement.

J'attends donc qu'une personne compétente à la gestion de ce genre de problème se retrouve à son poste car il y a forcément des compromis à trouver, mais encore faut-il savoir gérer les conflits sans se dégonfler.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Nombrilist » 25 oct. 2015, 17:33:38

Je ne vois pas bien où peut être le compromis. On ne peut pas fabriquer un demi-barrage ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
johanono
Messages : 21653
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par johanono » 25 oct. 2015, 18:05:44

On peut débattre de l'utilité (ou non) de ce barrage. Mais on constatera que, dans ce dossier comme dans d'autres, la loi du plus violent a primé. Il suffit d'une minorité agissante et violente, et soutenue par une partie de l'opinion publique, pour mettre les pouvoirs publics en déroute. NDDL, Sivens, Moirans, Morlaix, même combat : c'est la loi du plus fort. Et tout cela en dit long sur l'état de délabrement avancement de l’État de droit en France.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18913
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Golgoth » 25 oct. 2015, 18:26:42

La minorité agissante et violente ce sont Ies agriculteurs et leur syndicat brutal. Ici les zécolos ont à moitié gagné à cause de la mort de Rémi Fraisse et non de violences. A NDDL ils ont perdu, renseigne-toi.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Avatar du membre
El Fredo
Messages : 23469
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par El Fredo » 25 oct. 2015, 18:33:50

Ils ont notamment perdu le soutien des populations locales qui en ont marre des rackets et des violences, y compris ceux qui étaient opposés à l'aéroport. La plupart de ceux qui défendent encore les ZADistes n'habitent pas dans le coin. Donc en effet la "loi du plus fort" de la "minorité agissante et violente" a perdu devant "l’État de droit".
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 49853
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Nombrilist » 25 oct. 2015, 18:34:29

Johanono, on ne va pas reprendre de zéro le débat sur la démocratie locale ?
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 18913
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Golgoth » 25 oct. 2015, 18:39:15

El Fredo » Dim 25 Oct 2015 - 18:33 a écrit : Donc en effet la "loi du plus fort" de la "minorité agissante et violente" a perdu devant "l’État de droit".
Par contre je cherche un équivalent avec les agriculteurs, je n'en trouve pas.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré