Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Avatar du membre
El Fredo
Messages : 24111
Enregistré le : 17 févr. 2010, 00:00:00
Parti Politique : En Marche (EM)
Localisation : Roazhon
Contact :

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par El Fredo » 25 oct. 2015, 18:47:05

Mais eux tu comprends, ils travaillent dur et subissent la concurrence déloyale imposée par les élites eurobéates vendues aux intérêts du libéralisme mondialisé. Alors ils ont le droit de cramer des trucs pour compenser.
If the radiance of a thousand suns were to burst into the sky, that would be like the splendor of the Mighty One— I am become Death, the shatterer of Worlds.

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6997
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Nolimits » 25 oct. 2015, 19:16:31

L'État doit rembourser une partie des frais engagés par le département,
Et lors de la prochaine bascule électorale, on remettra le projet en route j'imagine...
Je vois très bien à travers cet exemple, les économies structurelles que l'on pourrait faire sans ces multiplications d'intervenants sur tout et rien.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Golgoth » 25 oct. 2015, 19:49:09

C'est pas faux. Mais sans projet béton inutile tu en ferais encore plus.
Ça me fait penser que là où je bosse ils ont cassé un Lidl entier pour le reconstruire 50 m à côté, à peine plus grand.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24198
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par johanono » 25 oct. 2015, 20:16:18

Golgoth » Dim 25 Oct 2015 - 19:26 a écrit :La minorité agissante et violente ce sont Ies agriculteurs et leur syndicat brutal. Ici les zécolos ont à moitié gagné à cause de la mort de Rémi Fraisse et non de violences. A NDDL ils ont perdu, renseigne-toi.
Sauf erreur de ma part, la construction de l'aéroport de NDDL n'a pas encore débuté, et elle ne débutera pas de sitôt (puisque le site est toujours occupé). Donc pour l'instant, les opposants ont gagné grâce à la violence. Idem à Sivens.

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24198
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par johanono » 25 oct. 2015, 20:18:42

El Fredo » Dim 25 Oct 2015 - 19:47 a écrit :Mais eux tu comprends, ils travaillent dur et subissent la concurrence déloyale imposée par les élites eurobéates vendues aux intérêts du libéralisme mondialisé. Alors ils ont le droit de cramer des trucs pour compenser.
Si tu es attentif à mes messages, tu verras que je dénonce assez régulièrement les violences des agriculteurs. Je pense qu'ils sont victimes de la concurrence étrangère déloyale, mais je leur reproche aussi leur incapacité à remettre en cause leurs méthodes de production, et j'ai toujours condamné leurs violences. Quand je dis que la France est un pays où la loi du plus fort prime devant l’État de droit, cela englobe aussi les agriculteurs.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Golgoth » 25 oct. 2015, 20:20:13

L'aéroport va se faire, tu verras. Pour Sivens, c'est la mort de RF qui a tout changé, conséquence de la violence certes. L'état s'en fout des violences gauchistes, il craint par contre les violences rurales, cela a toujours été comme ça.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24198
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par johanono » 25 oct. 2015, 20:35:37

On pourra dire que les zadistes de NDDL auront perdu quand la construction aura commencé. Pour l'instant, c'est loin d'être fait.

Certes, l'Etat craint les violences agricoles, mais il craint aussi les autres formes de violences. Comme je l'ai déjà dit maintes et maintes fois, les pouvoirs publics n'ont pas le courage de maintenir l'ordre par la force, car ils craignent des "dégâts collatéraux" qui pourraient mettre le gouvernement en difficulté. Il y eu Malik Oussekine en 1986, il y a désormais Rémi Fraisse. D'ailleurs, il est assez scandaleux que la mort de ce gugusse ait abouti au retrait de ce projet : si l'Etat de droit avait été respecté, ce projet aurait dû aboutir, Fraisse ou pas Fraisse.

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Golgoth » 25 oct. 2015, 20:40:48

Si l'état de droit avait été respecté, il n'y aurait pu a eu de projet. Car la loi française c'est aussi la protection des zones humides. Les magouilles locales couvertes par le préfet, ce n'est pas l'état de droit.
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32195
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par politicien » 14 déc. 2015, 17:57:15

Bonjour,
L’Etat accordera 3,4 millions d’euros en compensation de l’abandon par le Tarn du projet de barrage à Sivens: 2,1 pour les dépenses en pure perte et 1,3 pour réhabiliter la zone humide, a-t-on appris vendredi auprès du conseil départemental.

Après avoir accepté le 6 mars de renoncer à son projet de retenue d’eau, malgré l’état d’avancement des travaux, le conseil du Tarn a adopté le «projet transactionnel» proposé par l’Etat, a constaté une journaliste de l’AFP.

Ce projet vise à indemniser le département pour les dépenses déjà engagées avant la décision de la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, d’abandonner le chantier où est mort le 26 octobre 2014 un jeune écologiste. Pour ces dépenses «en pure perte», le département recevra 2,097 millions d’euros.

(...)

http://www.liberation.fr/societe/2015/1 ... al_1420071
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32195
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par politicien » 27 déc. 2015, 19:54:45

C’était attendu depuis le mois de mars mais l'Etat a officialisé la suppression du projet initial du barrage de Sivens, en toute discrétion.

Le sénateur Les Républicains de Tarn-et-Garonne, François Bonhomme révèle sur son compte Twitter que le projet de barrage de Sivens a été définitivement abandonné "en catimini" selon l'élu. Un tweet accompagné de l'arrêté signé le 24 décembre par le prefet du Tarn Thierry Gentilhomme et celui du Tarn-et-Garonne Jean-Louis Géraud stipule que la déclaration d'intérêt général concernant le projet de barrage de Sivens est abrogée.

(...)

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/1 ... ndonne.php


Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Nolimits
Messages : 6997
Enregistré le : 29 avr. 2015, 12:39:32

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Nolimits » 27 déc. 2015, 19:59:18

Faire et défaire, c'est toujours travailler comme disait l'autre. Et puis, vu que tout ça se fait juste avec MON argent, rien de bien grave... :massue:

En ligne
Avatar du membre
johanono
Messages : 24198
Enregistré le : 14 août 2010, 00:00:00

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par johanono » 19 mars 2016, 09:22:55

Mort de Rémi Fraisse : le gendarme pourrait bénéficier d'un non-lieu

Le maréchal des logis-chef J., auteur potentiel du tir de grenade qui avait tué l'écologiste Rémi Fraisse le 26 octobre 2014 sur le site du barrage de Sivens dans le Tarn, a été placé vendredi sous le statut de témoin assisté. Lors d'un point de presse au palais de justice de Toulouse, où son client venait d'être entendu pendant près de trois heures, Jean Tamalet, l'avocat, explique que cela signifie qu'il « ne peut pas être renvoyé devant un tribunal ».

« C'est un signal fort. La suite logique est qu'il bénéficie d'un non-lieu », a ajouté l'avocat, qui s'est dit « satisfait ». « Je ne suis pas surpris, car cela correspond aux faits », a-t-il ajouté, se félicitant que, grâce à ce placement sous le statut de témoin assisté, le gendarme sera « acteur de l'instruction » en ayant accès à son dossier. L'information judiciaire, ouverte initialement pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner », a été requalifiée en « homicide involontaire, ce qui correspond aux faits », a précisé l'avocat parisien.

suite
:ok:

Avatar du membre
Jean
Messages : 4505
Enregistré le : 10 mai 2012, 08:35:09

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Jean » 19 mars 2016, 12:22:50

C'est le problème de la décentralisation.

Quand on délègue des pouvoirs à des assemblées locales il se peut qu'elles oublient, pour des raisons de simples intérêts locaux, les grands enjeux nationaux que sont la défense de l'écologie et.... la maximalisation des chances d'un candidat aux prochaines élections présidentielles.

Elles l'ont oublié, elles sont déjugées... et nous on paye.

En ligne
Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32195
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par politicien » 01 juil. 2016, 18:23:47

Le tribunal administratif de Toulouse a annulé aujourd'hui la déclaration d'utilité publique du barrage de Sivens (Tarn), selon des sources concordantes.

Le tribunal a annulé trois arrêtés préfectoraux: la déclaration d'utilité publique (DUP), l'autorisation de défrichement et la dérogation à la loi sur les espèces protégées (la zone humide de Sivens en comportait une centaine), ont précisé les représentants des parties à la procédure. L'État est de plus condamné à verser à plusieurs organisations d'opposants requérantes la somme globale de 3750 euros.

La justice ne se prononce pas sur la déclaration d'intérêt général car elle avait déjà été abrogée par l'État, à la suite de l'abandon en 2015 du projet vivement contesté. "C'est la confirmation par la justice que ce projet était bien illégal et que, donc, les opposants, y compris les zadistes, avaient raison", a réagi Ben Lefetey, porte-parole du Collectif Testet, qui réunit de nombreux opposants.

(...)

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/ ... nnulee.php


Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Golgoth
Messages : 19089
Enregistré le : 15 mars 2010, 00:00:00
Localisation : Chez moi

Re: Barrage de Sivens : un mort et un projet contreversé

Message non lu par Golgoth » 01 juil. 2016, 18:37:00

Tu m'as devancé, zut.
De fait cela légitime la ZAD à 100%. Il faut instaurer un principe simple : pas de défrichement avant la fin de tous les recours.
Quel gâchis...
T'es vraiment kon François, fallait créer une SCI. :mrgreen2:

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré