Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Vous souhaitez parler des problèmes d'écologie, c'est ici
Répondre
Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50943
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par Nombrilist » 03 oct. 2015, 08:56:20

Le parlement Européen vient de voter une motion demandant à la Commission Européenne de ne pas renouveler l'autorisation du glyphosate (Round-up) et d'autoriser les Etats-membres qui le souhaitent à l'interdire immédiatement sur leur territoire. Cela fait suite au classement "suspecté cancérigène" récemment établi aux USA. Son métabolite, l'AMPA semble également être une belle saloperie.

http://www.europarl.europa.eu/meetdocs/ ... ate_en.pdf
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Ramdams
Messages : 13178
Enregistré le : 18 mars 2013, 09:37:10

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par Ramdams » 03 oct. 2015, 11:52:24

Tant mieux. Cela dit, la Commission a le dernier mot, donc rien n'est fait.

Je pense honnêtement que le gouvernement français soutient cette motion (Royal veut en faire son cheval de bataille) mais il ne pourra pas interdire le Round-up unilatéralement si la Commission la rejette.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32214
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par politicien » 10 janv. 2016, 22:13:39

Bonjour,

J'actualise ce sujet, car je viens de lire cette article datant d'octobre 2015 :
Le pourcentage de ce produit, plus connu sous le nom commercial de Roundup, atteint même 100% pour les cotons et gazes stériles, selon une étude argentine.

«85% de tous nos tests sont positifs pour le glyphosate et 65% pour son dérivé, l'AMPA. Mais pour les cotons et les gazes, le pourcentage est de 100%», explique le professeur de chimie Damian Marino, membre de l'EMISA (Espace multidisciplinaire d'interaction socioenvironnementale) de l'Université argentine de La Plata. Selon leur étude, 85% des tampons et serviettes hygiéniques contiennent cet herbicide puissant, plus connu sous son nom commercial de Roundup, du géant américain Monsanto, dont la ministre française de l'Ecologie Ségolène Royal disait, en juin dernier, vouloir interdire la commercialisation.

«Résultats inquiétants»
Les chercheurs ont présenté les résultats de leurs recherches au troisième Congrès national des peuples contaminés (pueblos fumigados) qui s'est tenu la semaine dernière à Buenos Aires. «Il y a des marques qui ne contiennent aucun des deux (glyphosate et son dérivé), d'autres qui en contiennent un, et enfin d'autres qui contiennent les deux».

«Les résultats de ces recherches sont très inquiétants. Quand on utilise des gazes et du coton pour guérir des blessures, où pour un usage intime, on croit qu'il s'agit de produits stérilisés et, en fait, ils sont contaminés avec une substance cancérogène» affirme le docteur Medardo Avila Vazquez, référent du réseau des médecins des Peuples contaminés. Il poursuit: «La majorité de la production de coton de notre pays est transgénique et résistant au glyphosate. Ils reçoivent une fumigation quand le cocon est ouvert. Le glyphosate se condense donc dans le produit».

(...)

http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/10 ... hosate.php
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Avatar du membre
Snark
Messages : 1403
Enregistré le : 08 nov. 2015, 10:40:54
Contact :

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par Snark » 11 janv. 2016, 07:45:19

Depuis le temps qu'on commercialise ce machin on ne saurait donc toujours pas formellement
si il est cancérigéne ou pas ... Quel sérieux dans la protection du consommateur !

http://www.alterinfo.net/Nouvelle-revel ... 16511.html
Je lis Omar Khayyam.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50943
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par Nombrilist » 11 janv. 2016, 07:55:58

Quand on pense que le glyphosate est l'une des molécules pesticide parmi les plus propres...
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
fan2machiavel
Messages : 1122
Enregistré le : 23 mai 2011, 00:00:00

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par fan2machiavel » 11 janv. 2016, 08:57:02

Snark » Lun 11 Jan 2016 - 08:45 a écrit :Depuis le temps qu'on commercialise ce machin on ne saurait donc toujours pas formellement
si il est cancérigéne ou pas ... Quel sérieux dans la protection du consommateur !

http://www.alterinfo.net/Nouvelle-revel ... 16511.html
Déterminer si une molécule est cancérigène ou pas (sauf pour celles qui le sont extrêmement) est loin d'être chose aisée. Cela prend plusieurs années voire dizaines d'années.

Avatar du membre
politicien
Site Admin
Messages : 32214
Enregistré le : 30 août 2008, 00:00:00
Compte Twitter : @LActuPolitique

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par politicien » 22 mai 2016, 20:44:05

Bonjour,
Prise en tenailles entre les pressions lobbyistes, les incertitudes médicales, les tensions politiques et les actions citoyennes, l'Europe vient une nouvelle fois de repousser sa décision sur le renouvellement, ou pas, de l'autorisation de commercialisation de l'herbicide chimique le plus vendu au monde. Explications.

Un nouvel épisode dans le dossier sulfureux du glyphosate. Le vote européen tant attendu sur la prolongation (ou pas) de l'autorisation de l'herbicide chimique le plus vendu au monde (présent notamment dans le célèbre Roundup de Monsanto), vient à nouveau d'être ajourné ce jeudi: le comité technique chargé de se prononcer sur le renouvellement de l'autorisation, ou non, de la commercialisation du glyphosate, n'est pas parvenu à obtenir la majorité qualifiée en faveur du «oui». Du coup, la Commission européenne va «prendre le temps de la réflexion» pour analyser les discussions qui se sont tenus ces deux derniers jours. La réflexion devra toutefois être efficace, puisque que l'homologation de cette substance court jusqu'au 30 juin 2016. Si aucune décision n'est prise avant le 30 juin, «le glyphosate ne sera plus autorisé dans l'Union européenne et les États membres devront retirer les autorisations de tous les produits à base de glyphosate», a rappelé la Commission, elle-même favorable au renouvellement.

Entre pressions lobbyistes, tensions politiques, incertitudes médicales et actions citoyennes, le cas du glyphosate crispe à tous les niveaux, tant les enjeux économiques sont énormes. Le Scan Éco fait le point.

(...)

• France, Luxembourg et Suède contre le renouvellement

Dès mars dernier, Ségolène Royal, la ministre française de l'Écologie avait assuré que «la France s'alignerait sur la Suède pour dire non» au glyphosate, tout comme le Danemark, la Finlande, les Pays-Bas, l'Italie, l'Autriche et le Luxembourg. Selon une source européenne, plusieurs pays membres n'avaient pas encore donné de position claire sur ce dossier, rapporte l'AFP. L'Allemagne notamment, avec un gouvernement divisé -la chancelière Angela Merkel avait donné son accord, mais les ministères dirigés par les socialistes s'y opposaient- n'a pu se prononcer avec précision. La Grande-Bretagne est en revanche parfaitement claire sur sa volonté de prolonger le feu vert du glyphosate.

• L'«inaction» de la Commission
Ségolène Royal, déterminée, a assuré ce vendredi dans un entretien au Monde, être prête à «poursuivre le contentieux contre Bruxelles» concernant l'«inaction» de la Commission depuis fin 2013. pour rendre publics les critères de définition des perturbateurs endocriniens. Pour ces raisons, la Cour de justice de l'UE a d'ailleurs sanctionné la Commission en décembre 2015. En attendant, ces critères ne sont toujours pas connu, et donc pas confondables avec les études scientifiques. Or, la réglementation dit qu'un perturbateur endocrinien doit être interdit. Selon les informations du Monde, les critères seront dévoilés le 15 juin.

(...)

http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan ... hosate.php
Qu'en pensez vous ?
« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire » Le débat ne s'arrête jamais sur Actu-Politique

Georges
Messages : 6994
Enregistré le : 28 févr. 2009, 00:00:00
Parti Politique : Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA)
Localisation : Village de Normandie

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par Georges » 22 mai 2016, 21:39:43

Ce que je ne comprend pas c'est pourquoi la plus part des agriculteurs continuent à utiliser cette m.... dans leurs champs, non seulement ils font courir des risques à ceux qui mangent de leurs produits et boivent de l'eau de la nappe phréatique qui récupérera le ruissellement des ses champs; mais en plus il risque leur propre vie pour manipuler cette saloperie; alors qu'il peuvent obtenir le même résultat en employant une méthode mécanique et bio. Mais voila la production serait inférieur de 50% pour la même surface de terrain. Certains esprits grincheux vont me dire 50% cela fait une perte d'argent. Et bien NON car les mêmes produits bio venant de ses champs lui seraient achetés le double. C'est dépassé l'époque de la culture intensive, il est temps de passer à la culture qualitative.
Dommage que le glyphosate est inefficace contre la connerie, cela permettrait d'écouler les stocks.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50943
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par Nombrilist » 22 mai 2016, 22:25:39

Et il n'y a pas perte de 50% de rendement au passage en bio. C'est plutôt de l'ordre de 0 à 20%.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 1903
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par les orteils » 23 mai 2016, 10:07:09

"Le communiqué officiel publié par l’Efsa elle-même précise en effet que l’essentiel de son évaluation s’est basée sur des études non publiées. Autrement dit sur des études fournies par les industriels producteurs de glyphosate et couvertes par le secret industriel."

http://www.quechoisir.org/environnement ... ene-ou-pas
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50943
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par Nombrilist » 23 mai 2016, 21:48:26

Je bosse là-dedans. En général, les études réalisées par les laboratoires privés sont clean. Si il y a un doute, les autorités ont le droit de débouler dans le laboratoire privé pour vérifier si l'étude a été menée correctement. Parcontre, une étude de toxicologie menée au sein de la boîte elle-même, je ne sais pas comment ça se passe.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50943
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par Nombrilist » 23 mai 2016, 21:48:38

Nombrilist » Lun 23 Mai 2016 - 20:48 a écrit :Je bosse là-dedans. En général, les études réalisées par les laboratoires privés sont clean. Si il y a un doute, les autorités ont le droit de débouler dans le laboratoire privé pour vérifier si l'étude a été menée correctement. Parcontre, pour une étude de toxicologie menée au sein de la boîte elle-même, je ne sais pas comment ça se passe.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Avatar du membre
les orteils
Messages : 1903
Enregistré le : 12 janv. 2012, 20:48:47

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par les orteils » 25 mai 2016, 10:49:50

Une étude réalisée par une partie y ayant un intérêt n'est pas recevable. Bizarrement, elles donnent ici des résultats contraires aux études indépendantes.
C'est toujours hier que commence le futur, mais la France continue de penser que tout commence demain. (Boualem SANSAL)

pierre30
Messages : 7057
Enregistré le : 18 juil. 2009, 00:00:00

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par pierre30 » 25 mai 2016, 18:06:09

Nombrilist » Dim 22 Mai 2016 - 22:25 a écrit :Et il n'y a pas perte de 50% de rendement au passage en bio. C'est plutôt de l'ordre de 0 à 20%.
La baisse de rendement est une chose. Il faut ajouter les coûts de production.

J'ai des collègues qui avaient signé une convention : ils cessaient totalement l'utilisation d'herbicides chimiques en échange d'aides à l'acquisition de matériel pour désherber mécaniquement. Je précise qu'ils ne sont pas en bio.

L'engagement courait sur 2 ans. A la fin, tous ont repris l'utilisation du désherbant chimique pour tuer l'herbe au pied des ceps de vigne. Le matériel laissait beaucoup d'herbe autour du cep et les gars devaient l'enlever à la pioche : 4000 pieds / ha * 20 ha => c'est beaucoup de boulot et de coûts.

Bien sûr, le prix de vente du vin était le même avec et sans glyphosate.

Alors on peut interdire unilatéralement le glyphosate en France, mais il ne faudra pas être choqué lorsque les agriculteurs demanderont de nouvelles subventions.

Avatar du membre
Nombrilist
Messages : 50943
Enregistré le : 08 févr. 2010, 00:00:00

Re: Le parlement Européen demande l'interdiction du glyphosate

Message non lu par Nombrilist » 25 mai 2016, 18:25:06

4000 pieds / ha * 20 ha => c'est beaucoup de boulot et de coûts.

Pas plus que le désherbage ou la cueillette des fruits rouges.
Comment un homme politique français peut-il placer les intérêts de son propre pays derrière les intérêts d'un pays concurrent ? Simple: en se faisant élire sans être franchement ambiguë sur la question.

Répondre

Retourner vers « Ecologie / Environnement / Agriculture »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré